Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 [Ruusan] Connaître ses classiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Anachor
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 199
Age : 27
Titre : L'Ermite
Humeur : Equanime en apparence...
Date d'inscription : 07/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith de Krayt
Rang: Mystique Sith
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: [Ruusan] Connaître ses classiques   Mer 7 Oct - 19:57

Certes, il ne s'agissait pas de n'importe quelle planète. Ici, on avait fait l'Histoire. Et si ce haut-lieu Jedi avait vécu des événements d'une importance considérable pour la Galaxie et ses peuples, il n'était pas moins connu pour son destin tragique. Ce monde, autrefois paisible et luxuriant, était plus qu'une référence mentionnée dans les revues historiques et les ouvrages scolaires. Il était un symbole. Dans un premier temps, celui de l'infatigable persévérance des Jedi, ce en quoi il était, pour l'éternité, un catalyseur d'espoir. Et, dans un second temps, l'incarnation même de la vanité propre à ces querelles incessantes et stériles que se livraient les deux grands ordres d'utilisateurs de la Force.

Parcourue de lacs et de forêts denses, Ruusan disposait, encore quelques mille ans avant Yavin, d'une faune et d'une flore remarquable. Cette planète pouvait alors revendiquer à juste titre, la place parmi le palmarès des astres les plus apaisants de la Bordure Intérieure. En 190, tout cela n'appartenait plus qu'à un passé si lointain, qu'il tenait plus du mythe que de la réalité historique. Pourtant, de temps à autres, des voyageurs isolés s'y rendaient. Quelques passionnés, curieux, érudits, foulaient à l'occasion le sol de ce monde bafoué. Quelques équipes d'archéologues, historiens, ou même de sensitifs, tournaient aussi parfois leurs regards vers cet endroit dont peu se rappelaient.

Il était rare, en revanche, d'y rencontrer des individus comme l'Anzat qui cheminait présentement, à travers son relief désertique et tourmenté. Anachor, en effet, n'avait, à priori, aucune raison de se trouver ici. Si il y avait bien un champ de bataille dont le souvenir était funeste pour les siens, c'était celui qu'il venait de quitter. Plus rien ne témoignait du massacre atroce qui s'était tenu dans les environs, près de 1200 ans auparavant, du moins rien de voyant. Si il l'avait voulu, il aurait pu s'adonner à une étude minutieuse du terrain, mais le Sith n'avait pas fait ce long chemin pour une quête archéologique.

Il n'était pas d'avantage présent sur Ruusan pour se recueillir. L'idée même lui eut paru saugrenue, pour ne pas dire indécente. Quelle arriération, quelle corruption du jugement, pouvaient donc motiver un Sith à entretenir quelque rapport affectif que ce fut, avec ce qui avait été le théâtre d'une catastrophe sans nom, et le point d'orgue d'une des périodes les plus navrantes de leur Histoire ? Pour le Seigneur Anachor, rarement l'on avait vu la Voie Noire si mal défendue, et si piètrement représentée, qu'à l'époque de la Confrérie des Ténèbres. Si il avait du se livrer à une démonstration théâtrale quelconque, ou à quelque solennité que ce fut, c'eut été pour fustiger à jamais la mémoire de ce dégénéré égotiste et funeste de Kaan.

Mais, la question n'était pas là. Il avait tenu, tout simplement, à se rendre sur les hauteurs où la Bombe Psychique avait été activée. Il y avait contemplé l'étendue en contre-bas, où de formidables armées s'étaient livrées à un combat acharné et absolument stérile. Là, il avait médité quelque temps sur le caractère vain, irrationnel et aliénant de ces deux croisades jumelles, auxquelles les Jedi et les Sith semblaient condamnés à se vouer de toute éternité, sans possibilité d'une conduite alternative. Fragments d'armes, pièces d'armures, quelques vestiges épars témoignaient encore, avec douze siècles d'écart, de la violence de l'affrontement qui s'était tenu.

Référence de l'image:
 

Ces deux factions étaient incapables de se définir indépendamment l'une de l'autre. Cette dichotomie fatale ne faisait qu'empêcher la réelle compréhension de la Force, et de ce que l'on appelait, très sommairement, sa volonté. Décidément, il semblait clair que les dons surnaturels dont ils disposaient, corrompaient si bien le discernement des sensitifs de tous bords, qu'ils étaient incapables de se libérer de la tentation de se l'approprier. Ils s'en emparaient à la fois pour en faire des "pouvoirs", conception banale, et même triviale, atrocement vulgaire, et pour en faire les prétextes de systèmes philosophiques étriqués, sectaires et insuffisants.

Se noyer dans des cogitations chagrines, cependant, ne servait à rien. Anachor comprenait bien que passer son temps à déplorer un état de fait, qu'il ne faisait rien de concret pour changer, n'était pas une attitude très digne. Abandonnant ses considérations pleines d'accablement, laissant là son amertume, il s'employa à faire ce pour quoi il était venu sur Ruusan. Il était tombé, dans les archives du service de documentation archéologique de Dromund Kaas, sur des notes évoquant la présence de monuments très anciens, et dont l'on ne savait que bien peu de choses.

Il n'y avait pas que la Vallée des Jedi, qui méritait de retenir l'attention d'un sensitif expérimenté et curieux. Il ne s'était pas rendu dans ce dernier endroit, par ailleurs, bien entendu. Il n'avait pas spécialement peur de susciter l'ire des esprits Jedi qui, selon la légende, demeuraient dans les allées de ce lieu vénérable. Ce qu'on disait de leur comportement envers ceux qui venaient troubler leur sommeil, n'avait rien à voir avec les réactions imprévisibles et angoissantes des spectres Sith. Il s'agissait tout simplement d'un manque d'intérêt du Seigneur Sith pour cet emplacement de pèlerinage Jedi. Quant aux aventures que Kyle Katarn, Jerec ou Desaan étaient censés y avoir vécu, leur mention ne parvenait qu'à le faire bailler.

Il n'avait cure du pouvoir accru que la Vallée était censée procurer à ses visiteurs. En revanche, effectuer des relevés archéologiques de monuments reculés et inexplorés constituait pour lui une tâche exaltante. Il eut la surprise, après environ une heure de déambulation plus ou moins hasardeuse, de constater que les positions indiquées par les documents Sith concordaient avec l'emplacement d'une sorte de rotonde assez imposante. En effet, il était bien spécifié dans les archives dont il s'était servies, que les informations présentées ne pouvaient être qu'approximatives, et qu'il y avait même une petite chance qu'elles ne fussent plus d'actualité. Or, il n'en était rien.

Référence de l'image:
 

La place était manifestement très ancienne. Basse et constituées avec des murs qui semblaient d'une grande épaisseur, taillée dans une roche frustre mais noble, la construction ne manquait certainement pas de majesté. Mais ce qu'il en retint avant tout, ce fut les nombreuses faces sculptées dans la façade. De tailles variables, elles représentaient des visages exprimant une profonde dignité. Sereins, ces personnages de pierre étaient cependant empreints d'une solennité énigmatique, que leur béantes orbites vides rendait un peu angoissante. L'entrée, haute, mais relativement étroite, était précédée d'une sorte de bassin émettant une intense lumière dorée.

Il fut troublant, pour le Seigneur Sith, de constater que ce lieu vénérable n'était pas parcouru par d'intenses vibrations énergétiques dans la Force. Sa résonance était ténue, presque imperceptible. Une ambiance de calme et de mystère planait sur le monument. Il s'en approcha, aux aguets. Qui pouvait dire ce qui se terrait ici ?
Revenir en haut Aller en bas
See'Ryl Lun'Sa Ahso'Tye
Maître Jedi Conseiller
Maître Jedi Conseiller
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2013

Feuille de personnage
Allégeance: Jedi
Rang: IV
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: [Ruusan] Connaître ses classiques   Ven 23 Oct - 11:40

Cela faisait des années que See’Ryl avait demandé l’autorisation de faire une excursion sur Ruusan, une planète dont elle avait retrouvé les coordonnées quand elle était encore Novice, au sein d’archives jedi qui n’auraient pas dû atterrir dans ses minuscules mains. Le long sermon destiné à lui faire comprendre qu’il y avait des choses qui devaient demeurer cachées, l’Arkanienne avait développé une fascination pour cet endroit. Padawan, on lui avait refusé d’y aller. Chevalier aussi. Maître aussi. Et depuis qu’elle était au Conseil… c’était plus compliqué compte tenu de ses obligations. Finalement, son obstination avait été récompensée. On l'avait autorisée à contrôler l’état de la Vallée des Jedi. Dire qu’elle avait sauté sur l’occasion était un doux euphémisme. Cependant, il y avait une chose que See’Ryl n’avait pas prévue : que le nouveau Grand Maître de l’Ordre lui demande si elle acceptait sa présence.

L’Arkanienne n’avait pas vraiment hésité. Herkoe lui inspirait un peu plus confiance que son prédécesseur. Ce qui était déjà vraiment, vraiment pas mal quand on connaissait l'estime plus que relative qu’elle portait à Zallow. Le voyage s’était déroulé calmement, elle s’était contentée de passer en revue toutes les informations qu’elle avait pu trouver sur les lieux et les avait partagées avec son compagnon. Enfin, elle avait laissé Légion faire un résumé de sa voix mécanique pendant qu’elle se livrait à ce qui était pour elle un pur plaisir : le pilotage. A vrai dire, elle n’avait guère laissé le choix au Grand Maître, arguant avec un sourire léger et une ironie identifiable comme légèrement taquine, qu’il pouvait au moins se laisser conduire et profiter d’une parenthèse dans ses obligations.

Ce qu’elle nommait l’incident Zallow avait au moins pour avantage de lui avoir fait prendre du recul face à tout cela. On lui avait suggéré de prendre la place vacante mais comme quelques années auparavant, elle avait refusé. Plus tard, peut être. Pour l’instant, sa place lui suffisait. Ce recul lui permettait aussi d’entrevoir qu’il lui fallait s’adoucir quelque peu, ne serait-ce qu’envers le grand Maître afin d’avoir un lien un peu plus profond que celui qu’elle avait entretenu avec Zallow. Après tout, elle n’avait pas pu s’empêcher de songer que si le Conseil avait été moins en défensive face à ce dernier, l’incident aurait pu être évité. La donnée constituée par Tarista avait prouvé que non. Mais See’Ryl préférait la prudence.

Voilà pourquoi était-elle un peu plus « chaleureuse » depuis la nomination d’Herkoe. On ne pouvait pas lui reprocher de vouloir essayer, même à son âge. Elle était encore en train de méditer sur cela quand ils arrivèrent en vue de la planète. Son premier réflexe fut de remettre les données de navigation à jour puis de scanner les lieux pour en établir une carte précise. Plus tard, après que la navette eut été posée et, par sécurité, dissimulée, elle se servit de son omni pour projeter une carte holographique de la zone.

« La vallée est dans cette direction » indiqua-t-elle tranquillement. « J’avoue que j’aimerai avoir l’occasion de faire des relevés des constructions situées ici, ici, et ici » dit-elle alors que les endroits indiqués se retrouvaient à luire d’une couleur légèrement dorée. « Bien sûr pour cartographier correctement chaque lieu, il faudrait plus d’une visite mais puisque j’ai l’occasion de venir, je préfère avoir de quoi montrer combien cette planète est intéressante. Elle symbolise, malgré tout, un pan de notre histoire. »

_________________
A Viendre
Revenir en haut Aller en bas
 
[Ruusan] Connaître ses classiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Snobisme des contes classiques..?
» Et comment Evan se fit connaître
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» » La vie est un jeu, dis moi à quoi tu joues on se connaîtras mieux ♪ v2.0
» [RP] Plus on voyage au loin, moins on se connaît

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes-
Sauter vers: