Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Dim 20 Sep - 15:55

La Chasse aux Déserteurs / PARTIE 1



Mission 4 : « La chasse aux déserteurs » PARTIE 1
Participants : Galak Prudii / Tuur'Be Tracyn / Kleton Hokan
Lieu : Metellos
Difficulté : Facile
Type de mission : Quête enchainée
Objectif : Retrouver Sangerous Epan et le forcer à dire ou se trouve ses associés.
Récompense : Des données potentielles pour que les Mandaloriens puissent poursuivre cette mission.
Briefing : Mandalore l’Immortel a été formel. Tous les traitres et déserteurs à Mandalore sont des ennemis à combattre. Compte tenu du fait que de nombreux des nôtres sont entrés en désaccord avec notre chef lors de son accession au rang suprême, ceux-ci sont potentiellement un obstacle à nos ambitions. Ils doivent être éliminés. Sangerous Epan est un danger qui avait défié Mandalore mais qui a fuit le combat quand il a vu qu’il ne gagnerait pas. Un membre du clan Ordo l’a aperçu sur Metellos, et selon cette même source, Sangerous Epan rassemblerait d’autres déserteurs pour mener une opération contre lui. Allez sur Metellos, retrouvez Epan et faites le parler sur ses complices aruetiises.

Un petit rappel : au cours des missions vos personnages ne risquent pas de mourir EXCEPTE si vous le cherchez vraiment.... La mort d’un personnage est l’apanage des évènements et missions, sous certaines circonstances. Cependant, même si vous ne risquez pas votre vie, vous pouvez malgré tout en voir des vertes et des pas mûres. Les blessures que vous pouvez recevoir peuvent aller de l’égratignure à l’amputation d’un ou plusieurs membres ainsi qu’à la perte de certains objets voire d’un niveau de combattant (cette dernière perte sera seulement temporaire). Nous comptons d’ailleurs sur les membres pour s’impliquer dans la vie de leurs factions, mais plus encore sur les chefs de factions (ou subalternes) pour motiver les joueurs à s’élancer dans les missions.

Règles encadrant l'évènement:
=> Chaque joueur inscrit s’est engagé à être présent pour participer très régulièrement. Veuillez donc ne pas faire attendre trop longtemps vos partenaires de jeu, nous vous laissons 4 jours de délai pour rédiger votre réponse, ce qui sera amplement suffisant.
=> Ordre de passage: Kleton Hokan, Tuur'be Tracyn, Galak Prudii
=> Vous pouvez toutefois demander un délai au MJ, ou à changer votre tour avec un autre joueur si celui-ci est d'accord.
=> Pour ceux qui ne se sentent pas de pouvoir tenir le rythme, vous pouvez encore vous retirer dès maintenant.
=> Si un joueur voit son tour être sauté plus de trois fois, celui-ci sera éjecté de l’évènement afin de ne pas pénaliser les autres.
=> Les Maîtres de Jeu concluent chaque tour de jeu certes, mais peuvent aussi poster entre deux joueurs pour décrire des actions immédiates, ou changer le rythme scénaristique.
=> Les Maîtres du Jeu ont toujours raison. Dans le cas contraire, relire la première phrase.

_____________________________________________

« Metellos, la Coruscant qui ne fut pas ». Cette phrase suffit à résumer le sort que le destin a réservé à ce monde ainsi que son histoire. Pendant plusieurs millénaires, cette planète a grandi dans l’ombre de Coruscant toute proche jusqu’à ce que sa réputation soit complètement phagocytée par celle de Coruscant elle-même. Coruscant plus belle, riche, étincelante, majestueuse et heureuse que Metellos, resterait la première et ce en dépit de tous les efforts fournis par les habitants de ce monde pour la détrôner.
Urbanisée à l’extrême et comptant plus de 900 milliards de citoyens, ce monde de l’Alliance Galactique est pourtant aujourd’hui sur le point d’être foulée par trois mandaloriens en quête d’une personne bien particulière. Sangerous Epan, ancien Ori’Ramikad -ayant servi successivement Yaga Auchs puis Hondo Karr- était sur la fin de cinquantaine avait défié Mandalore l’Immortel sans rencontrer le triomphe qu’il escomptait. Le considérant comme un fou, il fut pourtant contraint de battre en retraite et de fuir Mandalore pour survivre. Les indicateurs de l’Immortel furent pourtant capables de retrouver sa trace. C’était un humain aux cheveux grisonnants mal rasé plutôt trapu et pas bien grand mais compétent et coriace et selon les informations obtenues par certains du clan Ordo, il tenterait de rassembler d’autres déserteurs à sa cause et aurait même le soutien de quelques aruetiises qui voient d’un mauvais œil la politique d’expansion de Mandalore.
Après Velmor, les forces de sécurité de l’Alliance furent placées en renfort sur de nombreux points stratégiques pour renforcer la sécurité des mondes du noyau ce qui explique le nombre inhabituel de policiers en fonction et de quelques soldats ici et là patrouillant à droite à gauche. Des groupes de sécurité privés furent également mobilisés pour pallier à des défaillances d’effectifs.

Quoiqu’il en soit, Sangerous Epan avait choisi Metellos pour se cacher au milieu d’une foule dense de 900 milliards d’âmes là ou d’autres mandaloriens déserteurs avaient choisi de se cacher sur des mondes peu peuplés de la Bordure Extérieure ou ils furent retrouvés assez facilement et exécutés. Metellos était un monde industriel en proie à des cycles de récession économiques fréquents et sur lequel, les politiciens pourtant élus selon un modèle démocratique n’étaient que des marionnettes aux mains de corporations rivales.

Les Metelliens après la chute de Coruscant par les Yuuzhan Vong avaient craint qu’un monde aussi industrialisé que le leur ne soit le suivant dans la liste de conquête des extra-galactiques, pour eux c’était assez clairs : ils ne seraient pas négligés. Et pourtant une fois encore, les Metelliens eurent tort. Les envahisseurs Vongs ne prêtèrent aucune attention à Metellos qui fut méprisée et oubliée au profit de Coruscant, une fois encore…

Le cargo transportant le trio de Mandaloriens était piloté par un jeune verde en armure verte et or qui posa le vaisseau sur une aire d’atterrissage au sol non loin d’un gros stratabloc de la surface de la planète au dessus de laquelle, l’une des nombreuses cités flottantes de Metellos qui volaient à plus de 1200 mètres au dessus des habitations du sol et de la tête de ses habitants. Pour Galak et Tuur, cette mission serait délicate et de certainement pas de tout repos compte tenu du pedigree de leur cible. Mais pour Kleton cette opération relevait secrètement de l’ordre du personnel. Ses deux associés ne savaient pas tout ceci, et peut-être que Kleton Hokan le leur révélerait ou non, mais s’il avait été désigné par l'Immortel c’était bien pour cette raison bien précise.

Leur premier objectif serait de rejoindre leur contact, un twi’lek qui les attendait dans une cantina bien précise « L’Après-Vie » fréquentée par une partie de la lie de la société de Metellos. Ce twi’lek répondait au nom de Vanek et était visiblement un homme peu scrupuleux du moment où on lui versait des crédits, mais suffisamment couard pour faire preuve de loyauté et ne pas vendre ses supérieurs.

La première chose qui pouvait frapper les mandaloriens lorsqu'ils quittèrent leur vaisseau fut le nombre exubérant d'habitants qui peuplaient ce monde à un tel point qu'ils pouvaient craindre de se retrouver très vite séparés des uns des autres s'ils se laissaient entrainés par la foule de citoyens. Les enseignes criardes des néons des multiples boutiques avaient de quoi agresser les nerfs optiques des humains avec le crépuscule qui tombait doucement sur Metellos dont l'air était nauséabond tant il avait été pollué par une exploitation écologiquement irresponsable de ses ressources naturelles...

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Kleton Hokan
Alor'
Alor'
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 31/08/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Mandaloriens
Rang: Alor'
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Lun 21 Sep - 23:43

Metellos. Kleton n'avait pas mis les pieds sur un monde aussi densément peuplé depuis... et bien sa naissance. Bien qu'il ait quelque peu voyagé, notamment durant la grande traque, le mandalorien ne s'était jamais aventuré dans les mondes du noyau. Oh, il y avait bien d'autres planètes qui débordaient d'activité, mais l'homme n'avait pas souvenir d'en avoir jamais visité une. Et c'était une chose qui ne lui avait jamais manqué. Le guerrier détestait les masses organiques qui obéissaient à un instinct collectif. Il n'y avait aucune pensée autonome dans ce genre d'endroit. On n'y trouvait qu'une armée d'employés, tous plus asservis les uns que les autres à leur employeur et n'ayant d'autre but dans la vie que de finir leur journée de travail pour pouvoir rentrer chez eux s'affaler devant l'holonet.

Aujourd'hui cependant, Hokan partageait un sentiment avec eux. Celui de finir le plus rapidement possible son travail pour pouvoir rentrer chez lui. Et ce n'était pas uniquement parce que la planète lui déplaisait. La mission entière le rebutait. Le soldat avait déjà poursuivit des dar'manda, en l'occurrence Yaga Auchs et ses partisans, mais la différence majeure était qu'à cette époque, il était sûr d'avoir une conduite honorable. En ce moment en revanche, il ne pouvait pas prétendre avoir cette même certitude. Leur nouveau Mandalore avait eu des actes tellement déplacés que le combattant s'interrogeait de plus en plus sur la manière d'agir qui préserverait le plus son honneur personnel. Etait-il plus noble de continuer à suivre un chef au détriment des traditions ou de s'opposer à lui pour suivre les traditions ?

Cette question le taraudait, et il en faisait aujourd'hui les frais. Kleton n'avait en effet nullement choisi de participer à cette mission. L'immortel lui même avait ordonné qu'il en fasse partie pour prouver sa loyauté. L'alor s'était en effet contenté de bannir quelques renégates de son propre clan quelques semaines plus tôt, au lieu de les massacrer comme l'exigeait Mandalore. Le guerrier n'avait pas été envoyé seul sur cette opération cela dit. Deux frères d'armes participaient à cette traque, bien qu'il n'en connaisse aucun. Peut-être avaient ils été envoyés pour s'assurer qu'Hokan reste dans le rang. A moins que leur cible soit vraiment suffisamment dangereuse pour pouvoir tenir tête à trois mando'ade.

Mais il était inutile de se torturer plus l'esprit en vain pour le moment. La plupart des questions trouveraient sûrement leur réponse durant la quête. Il était temps qu'il recentre son esprit sur l'instant présent, ou il risquait de se faire tuer comme un simple verd'ika. Leur vaisseau venait d'atterrir sur Metellos. Etant le plus proche de la sortie, Hokan fut le premier à en descendre et donc, le premier à être confronté à cette surpopulation. Bien heureusement les habitants ne se précipitèrent pas en horde sur lui, mais il n'y avait aucunement besoin qu'ils le fassent pour qu'on puisse apercevoir la marée humaine et alien qui se déplaçait dans les rues. Pas étonnant que le fuyard se soit réfugié ici. Il serait sans doute plus facile de retrouver quelqu'un sur Nar'Shaddaa...

Cela dit, on avait judicieusement trouvé un contact pour le petit commando, ce qui permettrait très certainement de faciliter les recherches. Un twi'lek du nom de... Balek ou Malek. Enfin quelque chose comme ça. De toute façon, son nom et sa localisation étaient enregistrés dans les ordres de mission, lesquels étaient accessibles depuis les casques de chacun des membres de l'escouade. D'après ce que le combattant avait compris, le natif de Ryloth était vénal, trouillard et sans honneur. Tout à fait le genre de type qu'il aimait tiens... Etait ce fait exprès de la part de Mandalore, ou n'était ce qu'un hasard ? Au fond peu importe. En revanche, le guerrier espérait vraiment que l'un de ses compagnons avaient quelques notions de diplomatie, car sinon, les négociations risquaient de tourner court...

Quoi qu'il en soit, avant de parlementer, il s'agissait déjà de le rejoindre. Et ceci risquait de ne pas être une mince affaire. Les trois mandaloriens allaient devoir évoluer dans cette foule compacte pour atteindre leur objectif. Les gens seraient peut-être impressionnés par la venue de trois hommes en beskar'gam complet, mais même si c'était le cas, ils n'auraient pas la place de s'écarter... Et Kleton n'avait pas de jet-pack qui lui aurait permis de survoler cette plèbe. Il allait donc falloir faire sans. Cela dit, il était également possible qu'une telle cohue viennent à séparer les soldats. Il serait donc intelligent de s'assurer que tout le monde atteigne le point de rendez-vous et surtout, qu'ils décident de la marche à suivre si jamais ils n'arrivaient pas tous en même temps.

- Vod'e, on va avoir un léger souci de population. Il y a un troupeau entre nous et notre destination, ce qui va peut-être nous gêner pour rester groupé. Je suis d'avis qu'on reste en contact radio permanent et qu'on planifie ce qu'on fera une fois à la cantina. Je déteste commencer une opération dans le foutoir...

Hokan n'avait pas lâché la foule des yeux depuis qu'il était descendu de la navette, pas même pour lancer ces instructions dans le comlink intégré de son casque. Il n'avait donc aucune idée de si ses frères étaient descendus, pas plus qu'il ne savait s'ils étaient à proximité de lui pour contempler eux aussi ce défilé sans fin. Cependant, si ce n'était déjà fait, cela ne tarderait pas, et nul doute que les deux autres membres de cette escouade réduite comprendraient ce que le doyen voulait dire. Quoi qu'il en soit, l'Alor n'avait plus qu'à attendre que ses camarades lui répondent. Il était hors de question de se jeter tête baisser dans cette opération sans avoir clarifié certains détails. Et d'ailleurs, parmi ceux là, il serait peut-être judicieux de commencer à se demander qui avait reçu le commandement...
Revenir en haut Aller en bas
Tuur'Be Tracyn
Mando'ade
Mando'ade
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Mandalore L'Immortel
Rang: Guerrier Mandalorien ( Rang III )
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Jeu 1 Oct - 14:36

HRP : Je tiens à m'excuser de ce retard inacceptable. Ça ne se reproduira plus Kleton !

Le Mirialan casqué n'avait pas prêté une attention particulière à son environnement durant le voyage, et ne sortit de sa cogitation stérile que lorsque l'imminence de l'atterrissage sur Metellos avait été annoncé. Il avait alors été frappé par les teintes étranges qui semblaient constituer l'atmosphère du monde, puisque celui-ci passait, depuis l'espace, pour un globe d'un violet sombre qui n'était pas sans charme. Il n'avait pas poussé l'observation plus loin.

D'autres choses le préoccupaient. Non pas des questions personnelles, car il menait une existence relativement stable et équilibrée ces derniers temps, du moins selon les standards mandaloriens. Il était bel et bien intrigué par le caractère même de la mission qu'il avait reçue, et la nature de sa cible. Tuur'Be était un jeune homme, et bien des subtilités des conflits d'intérêts se jouant au sein de son peuple lui échappaient.

Il ne faisait pas d'efforts considérables pour s'approprier les notions politiques mandaloriennes qui s'étendaient au-delà des bases que chacun comprenait fort bien. Il savait, bien sûr, que les dernières décennies s'étaient caractérisées par la présence du spectre de la défection, et le souvenir pénible des trahisons datant du règne de Krayt. Mais il était avant tout un combattant pour qui ces dissenssions étaient une constante qui ne faisait que changer de formes. Une réalité demeurait, celle du conflit. Il était à l'origine même des rapports entre les peuples, les Mandaloriens le savaient et l'assumaient comme personne, point. Ça n'allait pas plus loin.

Il semblait pourtant que le jeune homme serait bientôt contraint et forcé d'envisager plus en profondeur la complexité des orientations politiques au sein, non seulement de son propre peuple, mais, bien naturellement, de tous ceux avec qui il était en dialogue permanent. Il appréhendait cette confrontation avec ses valeurs profondes, qui, si elles s'étaient fondées à partir d'une expérience de vie basée sur l'effort personnel, le dépassement de soi et la rage de vaincre, n'en restaient pas moins empreintes de simplicité et de mesure.

Osant seulement à moitié se l'avouer, Tracyn craignait que la réalité de l'histoire des siens se montre plus nuancée que ce qu'il avait jamais pu envisager. Et c'était quelque chose qu'il n'avait pas l'habitude d'affronter. Lorsqu'il se rendit compte que le transporteur était arrivé à bon port, il fit l'effort de se secouer et de rentrer en action. Se reconnectant à son environnement, et sortant enfin de son mutisme, il descendit lentement la passerelle, prenant le temps d'étudier le terrain.

La surface qui s'étendait entre ses compagnons et leur point de rendez-vous, une cantina miteuse, était noire de monde, et, alors que le Mirialan se positionnait aux côtés de ses pairs, il acquiesça en silence aux propos de son supérieur. Gar serim, Alor'Hokan. Inutile qu'on se fasse remarquer. On devrait peut-être partir avec de l'intervalle ? En tout cas, accéder à la cantina séparément. Une fois à l'intérieur, on se disperse dans le troquet, tout en restant à portée de vue les uns des autres. A partir de là, si il n'y a pas de traquenard, on devrait finir par tomber sur ce Vanek.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Mar 6 Oct - 22:02

Alors que vous évoquez par comlink les modalités pour rejoindre Vanek, vous remarquez que lorsque Galak tente de vous répondre qu’il n’y a que des grésillements. La ligne n’est pas nette. Rapidement, emportés par la marée humaine vous le perdez de vue au milieu de ces milliers d’êtres qui vont et viennent à leurs occupations.
Vous-même avez du mal à avancer mais vous parvenez finalement à sortir du couloir principal du spatioport pour retrouver un peu d’espace. Les rues sont bondées mais au moins vous n’êtes plus bousculés de part en part. Lorsqu’enfin vous voyez la lumière naturelle, vous constatez que le ciel arbore une couleur d’un rose terne. L’atténuation de la couleur est due à l’épais nuage de pollution qui semble revêtir un voile de grisaille sur le ciel. C’est alors que Kleton comprend pourquoi les rues sont aussi bondées : les nombreux ouvriers et autres travailleurs exploités se croisent entre ceux quittant leur service et ceux qui s’apprêtent à passer la nuit sur leurs chaines de production. En regardant au ciel, vous pouvez voir plusieurs cités volantes passer au dessus de vos têtes dans une allure extrêmement lente. Quoiqu’il en soit vous pouvez enfin respirer.
Aucune nouvelle de Galak, cependant votre rendez-vous va bientôt avoir lieu et il est fort probable que Vanek ne vous attende pas toute la nuit…




HRP Galak ne s'étant pas recensé, il sort de la mission ne vous préoccupez plus de lui.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Kleton Hokan
Alor'
Alor'
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 31/08/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Mandaloriens
Rang: Alor'
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Jeu 8 Oct - 19:40

HRP : oh pas de souci, je suis pas à 3 jours près ^^


Après plusieurs minutes de marche à travers une foule plus que dense, Kleton semblait enfin approcher de son objectif. Si les informations qui s'affichaient sur son casque étaient exactes, l'Après-Vie ne se trouvait plus très loin. Le guerrier avait perdu ses deux compagnons dans la foule, mais il y en avait un qu'il ne devait pas retrouver de toute façon. L'Alor du clan Prudii n'était pas sur la planète pour la même raison que ses congénères, et ils ne le reverraient donc à priori pas. Sa présence dans la navette n'avait donc été due qu'à l'identité de leur destination. Mais peu importe, cela ne changeait pas grand chose quant à l'objectif de la mission.

Justement, Hokan venait d'arriver à hauteur du bar où il avait rendez vous. Il parvint à s'extraire de la foule pour y pénétrer et deux de ses sens furent immédiatement agressés. La musique, si tant est qu'on puisse considérer ce qui ressemblait à l'agonie d'un bantha malade comme telle, était à un volume assourdissant. A cela s'ajouter un choix d'éclairage plus que discutable. L'ensemble de la cantina était plongée de une obscurité partielle, laquelle se voyait saupoudrée de flash lumineux à intervalles réguliers. Pile de quoi vous bousiller la vue et l'odorat. Sans blague, le combattant avait déjà connu des champs de bataille moins agressifs envers ses facultés.

Cependant, ce n'était pas tout. Juste après le choc audio-visuel venait l'agression olfactive. Ce taudis empestait le mauvais alcool et le vomi, le second étant très probablement lié au premier... C'était à se demander comment ce bouge pouvait attirer autant de monde. Mais les danseuses twi'lek holographique qui se dandinaient au dessus du bar devait probablement y être pour quelque chose... Quoi qu'il en soit, le mandalorien s'empressa d'activer tous les filtres de son casque, afin d'épargner ses yeux, son nez et ses oreilles. L'avantage d'avoir un beskar'gam, c'est que c'était une tenue conçu pour se protéger de tous les assauts d'un champ de bataille, y compris ceux qui s'en prenaient à vos 5 sens.

Quoi qu'il en soit, une fois de retour dans un environnement un peu moins agressif, du moins tant qu'il gardait son casque, l'alor se mit en quête de son informateur. Le soldat évolua lentement dans la cantina, en faisant tout son possible pour éviter les pochards qui semblaient se jeter sur lui dans leurs mouvements totalement aléatoires. Il n'y avait pas beaucoup de twi'lek ici, son client devrait donc être relativement facile à identifier. Kleton se dit que Tracyn l'avait peut-être déjà trouvé, mais son buy'ce lui indiqua que son frère d'arme n'avait apparemment même pas encore atteint l'Après-Vie. Chouette, le doyen allait avoir le privilège de commencer l'interrogatoire seul... Enfin, à condition de trouver son "client".

Après une petite dizaine de minutes à déambuler dans le bar, le combattant finit enfin par trouver quelqu'un qui semblait correspondre à la signalisation de ce qu'il cherchait. Un twi'lek vert plutôt mince qui avait une bonne tête de fourbe. Clairement pas un guerrier à la façon dont il était vêtu. Sans doute plus une espèce de pickpocket menteur. Un petit arnaqueur quoi. Ce qui correspondait bien à l'idée qu'il s'en était fait : trouillard, vénal et sans honneur. Hokan aurait pu attendre son compagnon, mais il avait pour idée que le rat d'égout qu'il avait en face de lui serait plutôt du genre à s'en aller dans 15 minutes que de rester toute la nuit. De fait, le mandalorien alla à la rencontre de l'alien, non sans signaler à son équipier qu'il entamait les négociations.

- Vous êtes Vanek ?


Dernière édition par Kleton Hokan le Ven 9 Oct - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Jeu 8 Oct - 21:45

HRP: Kleton, je sais qu'il s'agit de ta première mission, cependant je te déconseille de faire parler les PNJ, c'est mon rôle. Smile
En attendant que tu édites, je laisse Tuur te répondre.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Tuur'Be Tracyn
Mando'ade
Mando'ade
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Mandalore L'Immortel
Rang: Guerrier Mandalorien ( Rang III )
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Mar 13 Oct - 16:05

A aucun moment, le jeune Mirialan ne prêta attention à la disparition du troisième larron qui était venu avec eux sur Metellos. A la vue de la tâche qui lui incombait, Tracyn soupira profondément, tandis que lui et son supérieur se séparaient pour progresser plus à l'aise dans la foule. Si il y a bien quelque chose que le Mandalorien haïssait du fond de son coeur, c'était d'être cerné d'êtres conscients en surnombre. Ainsi, il étouffait.

Ne comprenant pas ce qui pouvait bien pousser ces gens à ne pas se révolter contre une situation aussi dégradante, avilissante, que celle d'être un élément anonyme d'une gigantesque masse nerveuse et sans âme, il se promit bien d'éviter, à l'avenir, des missions comportant des infiltrations en milieu grégaire. Les mondes-cités n'étaient pas pour lui, et la surpopulation l'angoissait.

Il savait qu'il lui fallait demeurer discret. Aussi, il réfréna une envie dévorante, qui possédait tout son corps, de se frayer un chemin à coup de bousculades. Il n'avait aucun respect pour toutes ces formes de vies qu'il considérait comme soumises, esclaves et aliénées. Elles méritaient d'être secouées...et, avec un sourire cruel, il songea que le jour viendrait tôt ou tard, où les fiers Mandaloriens viendraient apprendre à ces peuples veules, en quoi consistait une vie digne et un être libre.

Tout à ses rêveries rageuses, il ne vit pas venir le choc soudain et brutal qui le frappa en pleine poitrine.

-Haar'chak ! ( Bon Sang ! )

Il ne tomba pas à la reverse, mais encaissa le coup par deux pas en arrière, et bouscula ainsi plusieurs badauds de toutes espèces. Une flopée d'exclamations, onomatopées incompréhensibles, insultes en basic, et autres admonestations s'éleva. Nerveusement, le Mirialan toisa les importuns. Il n'était pas dans un bon jour, et ce n'était pas le moment de lui chercher des noises. Il éleva une forte voix rugueuse, qui résonnait, même derrière le casque, et claquait comme un fouet :

-Bouclez-là, les bouseux ! Si ça vous plaît pas, battez-vous, ou alors foutez-le camp !

Sa stature imposante, et, surtout, son armure solide, impressionnèrent les passants échaudés, qui se refroidirent bien vite. Quelques regards en coin, chargés de colère, s'éloignèrent sans bruit, et le Mandalorien put se retourner sur le gêneur à l'origine de cet incident. Un Chagrien à l'air patibulaire, vêtu à la façon des classes aisées de Metellos.

-Citadins de mes deux, grogna-t-il. Et toi, tu peux pas faire attention ? L'alien papillonna des yeux en signe d'agacement, et arbora une mine exprimant à la fois l'impatience et le dégoût. Pas le temps, suis pressé. Il est pas d'ici, hein ? Il vient sans doute du fin fond de la Bordure Extérieure ? Ici, personne n'a le temps pour les politesses. On tra-vaille. Pigé ? Le Mandalorien résista à l'envie de lui asséner une droite vigoureuse. Travail ?! Bosser, c'est pour les feignasses ! Gagne ta vie à seule force de ta ruse, de ton courage et d'un bon blaster, et on en reparlera. Hors de mon chemin, sale bâtard de salarié du secteur tertiaire ! Avec une moue de suprême mépris et d'indignation, le massif importun s'éclipsa.

Tracyn reprit donc sa route, encore plus tendu. Bouillonnant de rage, il arriva finalement au seuil de l'Après-Vie, et manqua défaillir en pénétrant à l'intérieur. L'atmosphère était lourde et poisseuse, empestait l'alcool et le tabac, pour ne pas mentionner le pire. Populeuse, la modeste cantina n'était pas pour séduire, mais il lui fallut bien ravaler sa poignante envie de partir, pour s'acquitter de sa mission. Il finit par repérer Kleton Hokan, qui semblait avoir trouvé l'individu qu'ils recherchaient : un twi'lek à peau verte. Il s'approcha des deux individus, et, arrivé à leur hauteur, se pencha légèrement vers l'Alor : Désolé, j'ai été retardé par des emmerdeurs. Salauds de civils ! C'est notre homme ?
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   Sam 17 Oct - 22:45

Vanek était un twi’lek au teint verdâtre âgé d’environ quarante ans, plutôt mince et dont le visage arborait certaines cicatrices. C’était peut-être un couard, néanmoins visiblement il répondait souvent par l’affirmative quant il s’agissait de bagarres qu’il était à peu près sûr de gagner. Mais face à deux Mandaloriens en armure, Vanek n’était pas assez stupide pour risquer sa peau. En dépit de sa lâcheté, il savait qu’il était sur son terrain. L’Après-Vie n’était pas un bar très fréquentable et les mandaloriens devaient bien se douter que tous les occupants de ce bar devaient avoir au moins un blaster ou une lame sur eux pour se défendre. Un coup de feu et ce serait une fusillade assurée dans un chaos des plus total. Il portait une veste en cuir brun assez large pour le faire paraître plus musclé qu’il devait l’être, il avait un t-shirt qui avait du être blanc à une époque avant de devenir d’un blanc cassé. Un pantalon noir et une paire de bottes aux semelles salles, il avait une ceinture à laquelle il y avait deux holsters de part et d’autres. Vanek était armé visiblement, et il peut-être avait-il un couteau sur lui. Un tatouage sur le visage encadrait verticalement son œil gauche.

Assis sur un canapé en cuir qui avait déjà pas mal vécu, une table le séparait des deux mandaloriens, assis dans une posture très détendue, ses mains étaient tombaient de part et d’autre sur les épaules d'une twi'lek et une humaine qui étaient chacune d’un côté. Vanek était une crapule, un vaurien qui par le passé avait eu tendance à se prendre pour plus qu’il n’était, mais avait conservé un peu d’influence dans le coin. Aujourd’hui cependant, il n’était qu’un petit poisson assez rusé pour échapper aux dents carnassières des plus gros poissons. Face aux deux mandaloriens, il redressa la tête péniblement et les regarda d’un air un peu hautain après avoir jeté un œil à leurs armures.


- Effectivement, je suis Vanek. Inutile de vous demander qui vous êtes, vous êtes les deux mando’s qu’on a envoyés ici et que je suis sensé aider. Pas très discrètes ces armures… or pour trouver vous-savez-qui, mieux vaut ne pas trop attirer l’attention. S’il vous voit venir de loin, il aura largement le temps de se préparer ou s’enfuir.

Dit-il d’un ton prétentieux et un peu pâteux, plus pour impressionner les femmes qui étaient avec lui plutôt que pour être désagréable. Sur la table se trouvaient huit verres vides ou à moitié pleins d’un alcool à la couleur assez fluorescente qui expliquait sans doute le fait que le twi’lek était plutôt détendu voire un peu trop nonchalant tout en oscillant lentement de la tête. Il y avait également un peu de poudre synthétique –des épices- ainsi qu’une odeur de cigare froid dans l’air. La musique était assez forte, peu de risques qu’ils soient entendus de loin. Puis Vanek esquissa un sourire, ricana et désigna du menton le canapé faisant face au sien et reprit d’un ton plus courtois.

- Mais je vous en prie, asseyez vous, prenez vos aises, et parlons un peu de cette affaire. Mais enlevez vos casques avant, j’aime bien voir avec qui je traite.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse aux déserteurs [MISSION MANDALORIENNE N°4 - PARTIE 1] / METELLOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chasse aux déserteurs (Christan)
» Récupération sous haute tension [MISSION MANDALORIENNE N°2] / TELOS IV
» Mission à deux (deuxième partie)
» [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !
» La chasse à la couronne ou comment une journée tranquille peut se transphormer en panique totale [PV Crémalia Sarwen, Eden Wills, Molly Penderwick]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes de l'Alliance Galactique-
Sauter vers: