Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Rencontre spatiale [PV Call Sintar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alek Janseer
Commandant de Flotte Sith
Commandant de Flotte Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 19
Localisation : Flotte du Seigneur Noir, Dromund Kaas
Titre : Commandant de flotte
Humeur : Expansionniste
Date d'inscription : 05/05/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith
Rang: Commandant de flotte
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Lun 15 Juin - 16:22

Encore une journée calme et sans remous. C'était là l'essentiel de la vie du Commandant Janseer. La politique du Seigneur Noir était pour l'instant à la dissimulation, la flotte Sith était donc inutile. De toute façon, la flotte du Seigneur Noir n'était pas très puissante, et il n'était même pas sûr qu'elle puisse rivaliser avec une flotille alliée ou impériale. Mais bientôt, les Sith se relèveraient et dirigeraient à nouveau. Et dans cette tâche, Alek les aiderait du mieux qu'il pourrait. Il n'y avait plus rien pour lui en dehors de son poste chez les Sith, et sa fidélité au Seigneur Noir et au Conseil était assurée. Cela faisait de nombreuses années qu'il servait l'Ordre Sith, et il avait gagné un certain respect dans les hautes strates, du fait de ses compétences et de sa totale coopération. En somme, il était un militaire plutôt bien placé dans l'estime du Seigneur Noir.
La flotte du Seigneur Noir lui avait été confiée après la mort de l'Amiral Jenkil. Il ne pensait pas accéder au poste d'Amiral, du fait de son ancienne allégeance à l'Empire. Même si le Conseil lui faisait confiance, jamais il ne prendrai le risque de le placer à un poste aussi déterminant. Mais c'était le but d'Alek, ce poste. Il travaillerait encore pour l'atteindre, mais pour cela il lui fallait des victoires éclatantes et du prestige. Il attendait donc des responsabilités et... une guerre. Si les Sith sortaient enfin de l'ombre, Alek Janseer pourrait prouver sa valeur et montrer à tous qu'il était capable de mener l'Ordre à la victoire. Le Commandant avait beaucoup étudié l'histoire de l'Ordre, et il était devenu passionné par les Empires Sith ayant combattus la Vieille République. Il souhaitait donner cette gloire qu'avaient eu l'Empire Sith à l'Ordre dont il faisait parti aujourd'hui. Alek croyait profondément en la capacité des Sith à se relever après toutes leurs défaites. C'était leur nature.

L'officier de pont d'Alek Janseer approcha alors, les mains derrière le dos, et parla tout bas au Commandant.

- Monsieur, le Seigneur Viledus vient de prendre contact. Il désire s'entretenir avec vous.

Darth Viledus ? Janseer n'avait jamais entendu ce pseudonyme. Il était étonné qu'un Sith se déplace jusqu'à lui pour lui parler. Une holotransmission aurait suffit... L'affaire devait être d'importance. Le Commandant se dirigea vers une console de données. Il tapota l'écran bleuté qui s'alluma, entra le nom du Sith qui allait arriver d'une minute à l'autre et lu les informations que l'Ordre avait sur cet homme. En fait, la banque de données était presque vide. C'était un humain, Corellien, d'une quarantaine d'années. Quelques données étaient cryptées, et elles l'étaient si bien que l'ingénieur informatique du vaisseau ne put casser le cryptage. Les choses que Janseer ne savait pas le rendait nerveux. Si cet homme cachait quelque chose d'aussi important que même un officier Sith ne put le voir, c'est que c'était un homme imprévisible et peut-être dangereux. Janseer aimait connaître ses interlocuteurs, et là il n'était pas du tout servi.
Mais le Sith devait déjà avoir atterri, et il allait bientôt arriver sur la passerelle. Le Commandant éteignit la console, alla devant la baie d'observation de la passerelle et attendit l'arrivée de son invité de marque. Lorsqu'il entendit des pas derrière lui, Alek se retourna, et s'inclina devant le Sith, ni trop peu, ni trop bas. Il fallait garder la mesure et ne pas tomber dans la flagornerie dégoulinante.

- Bienvenue sur le Sombre, Excellence. Votre visite était inattendue. Que me vaut l'honneur de votre présence ?

Clair et direct. Le ton était calme, sans être mielleux. Même si il n'en dit rien, Alek aimait être prévenu à l'avance avant qu'on ne le dérange. Mais mieux valait être prudent avec les Sith. Ils accordaient peu d'importance à la vie des simples soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Ven 26 Juin - 21:06

Observer Kaas city depuis les aires était une expérience plus intéressante qu'il n'y paraissait. Non pas à cause de son architecture, qui si elle conservait cette ancien savoir faire propre aux Sith du passé devait faire face aux ravages du temps. Bien sur, on avait rebâti le centre ville ainsi que bon nombres de zones le jouxtant, mais à cette altitude, Viledus ne pouvait ignorer la ruine qu'était la périphérie de la ville, encore en reconstruction. C'était en soi un détail s'il comparait le paysage qu'il contemplait actuellement à ses souvenirs. ces seize ans au cours desquels son ancien mentor l'avait tenu éloigné de l'Ordre avait suffit à ce dernier pour rendre Dromund Kaas opérationnelle, tout cela sous l'égide du Seigneur Trazyn. Il restait encore beaucoup à faire, cependant Viledus avait bon espoir que le contexte galactique actuel pourrait être le levier dont l'Ordre avait besoin pour parachever sa reconstruction et répendre son influence sur le reste de la galaxie. A bien des égards, ce spectacle était à l'image même de la grandeur des Sith. Doté de cette beauté froide et mortelle propre au côté obscur, de cette puissance qu'on ne pouvait dompter totalement et qui semblait ressurgir malgré toute les vicissitudes qu'elle pouvait rencontrer. Peu pouvait comprendre cette beauté comme un Sith en était capable, de saisir ces nuances obscures que charriait la Force sur la planète, vestige d'un pouvoir que le temps lui même n'avait su vaincre.

Il était rare que Darth Viledus se laisse aller à pareille digression. Non pas qu'il s'agisse d'un procédé inutile, bien au contraire, ses fonctions ne lui laissant pas souvent le temps de s'appesantir sur un sujet à priori prosaïque, quoi qu'en l'occurrence il n'en était rien. Être attentif à à la Force, pouvoir sentir le maelström d'énergie noir qui tourbillonnait partout autours de lui et empreignait jusqu'à la plus petite pierre de Dromund Kaas était devenu un luxe qu'il ne pouvait s'offrir qu'en de très rares occasions, aussi prenait ce temps qu'il jugeait vitale à sa poursuite de son étude du côté obscur. Être un Seigneur Sith ne voulait pas dire que son apprentissage était achevé, bien au contraire. Il devait simplement accomplir cette tâche vitale pour lui en parallèle des nombreux devoirs dont il avait la responsabilité. La rencontre avec Darth Reylos, quelques semaines plus tôt, avait permit à Viledus de progresser de se soustraire des dernières traces d'influences que pouvait avoir le conseil noir sur ses activités, ce qui lui serait très utile dans un futur proche. Sans compter que renforcer le secret autours de son rôle d'espion ne faisait que faciliter ses démarches, du moins lorsqu'il se trouvait en territoire Sith, tout en accroissant son importance, assez en tout cas pour assurer sa position actuelle. A condition bien sur de ne pas échouer dans ses entreprises... C'était en partie cela qui avait poussait le Seigneur Sith à s'entretenir avec une autre personne, dont le potentiel égalait à sa manière celui de son nouveau comparse Zabrak. Si l'Ordre se complaisait à rester cacher, cela ne justifiait pas pour autant qu'il ne cède à l'inactivisme. Dans le cas de Viledus, il était temps d'actionner certains leviers. Alek Janseers pouvait être l'un d'eux, sous certaines conditions.

Cela faisait un moment déjà que Viledus surveillait la carrière de ce militaire. Son apparence banale cachait un esprit aiguisé que ses états de services ne pouvait que souligner. Dès lors, il convenait de le sonder, de découvrir quel personne ce méconnu mais brillant stratège était réellement. Il avait opté dans un premiers temps pour une rencontre discrète, à l'abri des attentions inquisitrices que ces intrigues ne maquait pas de soulever, à commencer par celle de Darth Oblan. Considérant l'influence ( en baisse ces derniers mais indubitablement écrasante) du conseiller noir, il était plus que probable qu'il aurait finit par découvrir qu'une telle rencontre avait eut lieu. Autant donc ne rien cacher du tout, une attitude qui Viledus le savait, prendrait Oblan par surprise et l'empêcherait de préparer toute réaction... malencontreuses. Il avait donc entreprit le court voyage en direction de l'espace proche de Dromund Kaas, là ou il le savait, le Commandant Janseer était en manœuvre, le tout sans prévenir quiconque à bord de sa visite. En tant que Seigneur Sith, il en avait tout à fait le droit. Après avoir convaincu l'opérateur de bord de lui fournir une autorisation d'atterrissage, ce ne fut pas bien difficile, il demanda que le commandant lui accorde une audience. Il fut également exaucé, mais du attendre un certain moment avant qu'un enseigne ne vienne le conduire jusqu'au commandant.

-Bienvenue sur le Sombre, Excellence. Votre visite était inattendue. Que me vaut l'honneur de votre présence ?

Le ton de l'homme, à la fois courtois mais calme, du moins en apparence. Pourtant, la Force laissait présager une certaine réserve, ce qui ne surprenait pas Viledus outre mesure. Sa manière de se présenter avait joué un rôle en ce sens. Le Sith prit le temps de considérer son nouvel interlocuteur avant de prendre la parole.

-Je vous remercie pour votre courtoisie, Commandant. En effet, ma visite s'est décidée il y peu, mais pourtant me voici devant vous, dit-il avec ce sourire affable qu'il maniait à la perfection à présent.

Ma présence se résume à vrai dire à un seul motif. Je voulais rencontrer cet ancien impérial renégat, devenu en peu de temps le commandant de la flotte personnel du Seigneur Trazynn, entouré de surcroit d'une brillante réputation de stratège ! Avouez que cette image qu'on vous prête laisse songeur, assez pour motiver une rencontre.


Comment le commandant réagirait face à ces louanges adressées par un Sith? Ce n'était pas la raison qui avait poussé Viledus à employer ces termes, les informations qu'il avait obtenu allaient après tout dans ce sens, cependant il était toujours utile de voir comment un individu pouvait se compter face à ce qu'il aurait put définir comme de la flatterie à peine déguisée. Considérant le poste et la rouerie du personnage, il y avait des chances raisonnables pour qu'il ne se laisse pas décontenancer par ce test déguisé. C'était même souhaitable.

-Je souhaiterais entre autre mettre à profit ces qualités. Notre armée est plongée dans un inactivisme certains, aussi convient-il de changer cela, de relancer cette machine grippée selon les lois proclamées par le Seigneur Trazynn, à savoir dans la discrétion la plus absolue. Mais avant toute chose, j'aimerais connaître votre avis sur le sujet.

C'était un autre point important de cette entrevue. Si Viledus avait apprit à connaître Janseer à travers le filtres des informations fournis par ses subalternes, il n'en demeurait pas moins déterminé à se faire une opinion sur le personnage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alek Janseer
Commandant de Flotte Sith
Commandant de Flotte Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 19
Localisation : Flotte du Seigneur Noir, Dromund Kaas
Titre : Commandant de flotte
Humeur : Expansionniste
Date d'inscription : 05/05/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith
Rang: Commandant de flotte
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Dim 28 Juin - 15:25

Le Seigneur Sith était un homme d'une certaine stature, sans être une boule de muscles. Cependant, il diffusait une aura étrange, éthérée. Le Commandant Janseer, qui avait rencontrait de nombreuses fois le Seigneur Trazynn et le Conseil Noir, et de fait il avait une connaissance assez développée des techniques Sith. Ces derniers pouvaient contrôler ou non leurs émanations de Force, et ce Seigneur Viledus ne semblait pas vouloir écraser la pièce de son obscurité. Après que Alek ait prononcé la phrase protocolaire pour l'accueil d'un Seigneur Sith, il mit ses mains derrière son dos en attendant la réponse du Seigneur. Ce dernier avait marqué un temps d'arrêt, comme si il sondait le Commandant. Cette sensation était désagréable et particulièrement énervante, puisqu'il ne pouvait rien faire pour empêcher cela. Il essaya de fermer hermétiquement son esprit et son âme à toute intervention extérieure. Le Sith prendrait peut-être cela pour un affront, mais Alek était assez bien vu dans l'esprit du Seigneur Trazynn pour qu'un Sith sur les nerfs ne se jette pas sur lui l'arme à la main, sans réfléchir. Même si la vie des officiers Sith avaient peu d'importance dans l'esprit des Sith basiques, Alek avait réussi à se faire une petite place dans la hiérarchie Sith, de sorte qu'il prévalait sur les Apprentis ou les Guerriers Sith. Fait extrêmement rare dans les rangs de la flotte Sith. Cependant, ce Darth Viledus pouvait détruire la carrière de l'officier si il le voulait. Il fallait se montrer prudent.

Darth Viledus finit par répondre d'un ton très chaleureux, et avec un large sourire, qu'il était venu principalement pour rencontrer le Commandant Janseer, qui était si merveilleux et si incroyable. Bien sûr, Janseer savait que ces flatteries mielleuses cachaient une homme de beaucoup plus habile qu'il ne voulait le montrer. Mais Alek ne comprit pas la stratégie, et il détestait les flatteries. Il voulait que le Seigneur Sith aborde rapidement le sujet, où cette rencontre serait une pure perte de temps. Il fit une réponse sobre, d'un ton calme mais légèrement agacé.

- Je ne fais que mon devoir, Excellence.

Le Seigneur enchaîna sur une question d'une toute autre importance. Il entama sur la stratégie qu'avait décidé le Seigneur Trazynn, c'est-à-dire la dissimulation. Cette stratégie avait été mise en péril par les événements sur Velmor et par l'assassinat de la Dame Sith Talya Zakeyna sur Coruscant. Alek Janseer avait été exaspéré par ces défaites et par l'incompétence des Sith lors de ces événements regrettables. Mais à cet instant, Darth Viledus gagna instantanément des points dans l'estime du Commandant. Il s'intéressait à la situation militaire des Sith et il comprenait que la situation ne pouvait pas durer. Les maigres forces militaires Sith devaient rester cacher, mais agir. Alek ne manquait jamais une occasion de donner son avis.

- Si je peux me permettre, Votre Excellence, je pense que la stratégie adoptée par le Seigneur Trazynn ne sera pas efficace sur le long terme. J'en ai souvent parlé avec le Seigneur Trazynn, mais je crains de n'avoir pas l'esprit nécessaire pour remettre en cause les décisions du Seigneur Noir.

Par là, il entendait clairement que la fierté des Sith les aveuglaient et qu'ils étaient incapables de prendre des décisions si elles ne venaient pas de leur propre esprit. Une pique adressée au Sith qui visait à voir quel genre d'homme était ce Darth Viledus.

- Vous avez raison, mon Seigneur, l'immobilisme de notre armée sera notre ennemie. Nous devons agir. Dans l'ombre, certes, mais agir. Je ne m'occupe pas des affaires de l'Ordre Sith, mais je pense que nous devons gagner du pouvoir en infiltrant les hautes strates de la Fédération Galactique, que ce soit l'Alliance Galactique ou l'Empire. Ensuite, je pense que notre flotte se révélerait utile si nous l'utilisions sans dévoiler l'implication des Sith. Nous avons des vaisseaux lourds et légers que l'ont peut facilement faire passer pour des vaisseaux pirates. L'attaque de convois se révélerait profitable pour l'Ordre. Nous pouvons aussi engager des mercenaires dont nous sommes sûrs qu'ils ne tourneront pas leurs vestes dès que le vent tournera. Des raids sur des planètes minières de la Bordure Extérieure pourrait nous rapporter assez de ressources pour accélérer la reconstruction de l'Espace Sith.
Enfin, Excellence, j'ai eu l'idée plutôt folle et dangereuse de préparer une coopération militaire et financière avec le Cartel des Hutts. Ces criminels ne sont pas dignes de foi, mais ils peuvent nous être utiles... Jusqu'à ce que nous soyons assez puissants pour les soumettre complètement. En effet, ils sont totalement infiltrés par les services secrets de la Fédération, il serait donc dangereux de signer une complète alliance avec le Cartel.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anachor
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 199
Age : 27
Titre : L'Ermite
Humeur : Equanime en apparence...
Date d'inscription : 07/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith de Krayt
Rang: Mystique Sith
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Sam 4 Juil - 18:18

Être plongé depuis des décennies dans les arcanes de la Mystique Sith avait ses conséquences. On n'y passait pas sans connaître un profond revirement de la pensée, ni sans entrer dans une conception de l'univers qui avait ses lois propres, bien différentes de celles qui régissaient le domaine de la pure temporalité. Il était difficile de ne pas devenir plus ou moins fou, à la longue, à force de fréquenter les holocrons, textes, voire esprits Sith qui contribuaient à constituer l'authentique Tradition de l'Ordre.

Anachor, pour sa part, devait lui-même composer avec les énergies qu'il manipulait, et les doctrines qu'il rencontrait dans son aventure intellectuelle et spirituelle au sein des Voies de la Force. Après avoir réglé certaines affaires, il était, en fin de Selona 190, parti quelques mois sur Dromund Kaas, ainsi qu'il arrivait à certains autres Seigneur, afin de se recueillir à l'abri des forêts tourmentées du monde, et des ruines vénérables.

Familier de ces retraites, jamais il n'en avait, cependant, mené une si longue depuis son arrivée au sein du Nouvel Ordre Sith, cinquante années auparavant. Trois mois sans donner signe de vie, menés dans un silence total. Les quelques instructions qu'il avait laissées à ses proches, et à ses collaborateurs, étaient pour le moins laconiques, mais sa longue absence lui avait permis de calmer certaines manifestations psychosomatiques qui, dans les semaines précédant sa retraite, avaient redoublé en intensité, jusqu'à frôler la limite du gérable.

Cette pause dans les affaires, qui s'imposait, avait été riche en enseignements divers glanés dans la nature sauvage de Dromund Kaas, et il revint donc parmi les siens plus en forme que jamais, arborant un air apaisé qu'on ne lui connaissait guère. L'activité fébrile qui lui était coutumière reprit peu à peu, et son retour fut suivi, quelques jours plus tard, de l'envoi de nombreuses équipes d'espionnage auprès de ses pairs.

L'Anzat méditait, à l'ombre d'une chambre aux stores mi-clos, assis en tailleur sur un sofa, sur les destinées du Nouvel Ordre, questions qui reprenaient place dans son esprit, après en avoir été évincées par des considérations moins prosaïques. Son souci quasi obsessionnel des thèmes métaphysiques propres aux Mystiques et Sorciers, avait tendance à lui faire éluder les réalités politiques parmi lesquelles les Sith étaient contraints d'évoluer.

La situation n'était pas des plus brillantes. Après un échec sur Nal Hutta, quant à la capture d'une taupe qui avait réussi à rallier les rangs de l'Empire, il ruminait sans cesse sa frustration de n'avoir pu empêcher d'importantes fuites qui nuisaient aux Sith, et avaient contribué à le décrédibiliser. Le Conseil Noir, ces derniers temps, ne le portait pas dans son coeur, et il lui fallait vite remonter en faveur auprès du Seigneur Noir. Résolu à ponctuer son retour récent aux affaires d'un succès notable, il s'interrogeait sur la première marche à suivre.

Il se souvenait d'un projet d'arme présenté par son ingénieur attitré...mais comment amener le sujet aux autorités concernées ? Il se savait isolé, et avait beau retourner la question dans tous les sens : aucune solution ne lui parvenait. Lorsqu'un appel sur son canal privé fit résonner un bip aigu dans la petite pièce sombre, il fut presque soulagé de pouvoir s'échapper un temps de ces cogitations stériles.

-Oui ?
-Mon Seigneur, nous avons noté le départ d'un petit vaisseau appartenant au Seigneur Viledus.
-Poursuivez.
-Nous avons pu calculer que la direction qu'il prenait correspondait au destroyer amiral du Commandant Janseer.
-Tiens...des informations supplémentaires ?
-Aucune, Votre Excellence. La chose s'est faite assez précipitamment, et nous n'avons aucune idée du motif de sa visite soudaine.


Un temps, l'Anzat ne dit rien, plongé à nouveau dans ses éternelles réflexions. Il connaissait peu le Seigneur Viledus, et n'aimait pas être tenu à l'écart de tout ce qui touchait l'Armée ou la Flotte Sith. Mais...si jamais il pouvait rentrer en contact avec les deux importants individus qui devaient bientôt se voir, il aurait l'occasion, éventuellement, de faire valoir certaines de ses vues au sein d'une conversation d'une dimension certaine. Aussi résolut-il de participer au conciliabule qui était sur le point de se jouer.

-Bien, mettez moi en ligne sur l'holocanal du Commandant Janseer.
Revenir en haut Aller en bas
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Sam 4 Juil - 18:55

Sonder une personne insensible à la Force était généralement assez facile, nonobstant ces cas isolés qui pour certaines raisons pouvaient résister ( à un degrés plus où moins variable en fonction de l'individu) et ainsi masquer partiellement leurs pensées ainsi que leurs émotions, ce qui était le cas de Janseer. Darth Viledus sentait bien la gène qui l'avait saisi au moment ou lui même l'avait couvert de louanges, sans pouvoir pour autant forcer cette barrière mentale, maladroite mais pourtant solide, que lui apposait l'humain. Il aurait pu le faire, obliger le commandant à se dévoiler en utilisant un peu de sa puissance obscure dans la Force, seulement cela aurait causé quelques conséquences regrettables pour l'esprit concerné... qui devait après tout conserver toute sa puissance réflective. Le Seigneur Sith n'écouta que d'une oreille la réponse protocolaire de l'humain, se concentrant sur la suite de la discussion, conscient que l'avis et l'expérience militaire de Janseer n'était pas à sous-estimer dans pareil circonstance. Le jeu consistait avant tout à déterminer si ce dernier aurait le courage d'exprimer ces idées. Viledus avait tout fait pour faciliter ce comportement tout en sachant la crainte que pouvait entretenir un militaire face à un supérieur hiérarchique sachant manier le côté obscur. Cette bride à peine dissimulée devenait gênante dans le cas précis, simplement parce qu'il serait plus commode pour Janseer de mentir tout en ralliant le point de vue de la masse, à savoir ne rien entreprendre du tout. Comment pouvait-il tirer le meilleurs des éléments à sa disposition par la crainte? C'était certes un outil puissant, mais le méritocrate convaincu qu'il était pensait qu'il était plus utile d'agir par des moyens plus subtiles et souvent plus efficaces.

Ce qui fut un point pour le commandant, puisqu'il ne s'embarrassa pas de détails insipides et se contenta d'exposer froidement son avis, pour le moins analogue à celui de Viledus. Ainsi donc lui aussi prêchait pour une action discrète, tout en exprimant au passage une légère critique quand à l'aspect borné et limitant de la politique pratiquée par Trazyn et son conseil. Cela témoignait à la fois d'un certain courage mais surtout d'un penchant évident pour la folie. Se rendait-il compte qu'une telle attitude pouvait être considérer comme une trahison envers le Seigneur Noir? Les mœurs Sith ne laissait pas de place à la divergence, signe inéluctable de leur chutes à travers l'Histoire, si bien qu'un tel comportement pouvait se révéler tout aussi dangereux pour l'individu que pour le groupe.

-Votre opinion est pertinente commandant. Pertinente mais dangereuse. Je tolère la vérité, même si elle se révèle empoisonnée, cependant je peux être considérer comme une exception parmi mes paires. L'Ordre à besoin d'un chef fort, tout puissant, malgré tout ce que cela peut impliquer. Veillez à ne pas exprimer ces opinions auprès des mauvaises personnes.

S'il semblait que Viledus ne faisait que répondre à son interlocuteur, il espérait cependant que ce dernier comprendrait la menace tacite qu'il lui adressait. Si Viledus était capable de discerner les faiblesses de la pensées Sith afin de mieux les combattre, beaucoup préféraient se borner au culte mis en place par le Seigneur Noir. Le simple fait de dénigrer Trazynn pouvait emmener Janseers droit vers une mort lente et douloureuse. Ce qui selon Viledus aurait été un gâchis monumental au vu des capacités tactiques que l'homme avait su cultiver au fils de sa vie. Il finit enfin par donner son avis sur la marche à entreprendre, faisant même preuve d'une pertinence appréciable. Viledus n'étant pas un militaire, il estimait qu'avoir un avis professionnel ne pouvait que l'éclairer d'avantage.

-Aujourd'hui, nous nous bornerons à l'aspect militaire commandant. L'Ordre à d'ores et déjà ses entrées dans la Fédération. ce sujet est classé confidentiel cependant, à tel point que je n'ai moi même aucune information sur le sujet malgré tout mes efforts. Je doute que le conseil noir lui même ai connaissance de tout les détails.

Ce qui était parfaitement vrai depuis que Viledus avait prit soin de se passer de la tutelle dudit conseil. Même s'il tenait à voir Janseers œuvrer à ses côtés, il n'était pas près pour autant à lui révéler son statut d'espion infiltré.

- Je suis également d'accord avec vos observations. Notre priorité reste de reprendre le contrôle de l'espace autours de Dromund Kaas, qui est isolé parmi plusieurs planètes indépendantes. Nous n'utiliserons pas la force pour se faire, il faudra être plus discret, manipuler les instances gouvernantes en place, afin de pouvoir exercer un contrôle tangible tout en restant dans l'ombre. J'ai déjà entreprit quelques actions en ce sens, reste désormais à passer à l'action. A terme, vous disposerez ainsi de postes avancés tout autours de Dromund Kaas.

Pour le reste, nous devons en effet renforcer nos forces armées, qu'elles soient terrestres ou spatiales. Pourquoi pas dès lors utiliser le Hutt, comme vous le suggérer? Cela ne résoudra pas notre problème, du moins pas entièrement, mais c'est en effet une piste à creuser, de même que vos idées concernant les actes pirateries. A ce titre, je pourrais vous fournir une liste de cibles adéquates tout en vous fournissant les forces pirates sévissant dans les régions que vous souhaiterez attaquer, ce qui participera à élaborer un alibi à même de tromper la vigilance de nos ennemis.


Darth Viledus garda le silence un bref instant, avant d'ajouter:

-Restez cependant conscient d'une chose. La situation nous offre une certaine autonomie de mouvement. La réussite nous tiendra à l'abri des foudres éventuelles du conseil et du Seigneur Trazynn, car soyez sur que nous marchons sur les prérogatives de personnes qui auraient tout intérêt à nous voir échouer dans notre entreprise. Si telle était le cas, je puis vous assurer que la mort nous attendra au terme de la route.

Ce fait avéré n'inquiétait nullement Viledus. Ces règles n'étaient pas nouvelles pour lui, qui risquait sa vie depuis près de deux décennies. Son statut d'infiltré le laissait perpétuellement sur le fils du rasoir, ce qui n'était pas forcément le cas du militaire. Viledus voulait savoir s'il était conscient de l'enjeu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alek Janseer
Commandant de Flotte Sith
Commandant de Flotte Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 19
Localisation : Flotte du Seigneur Noir, Dromund Kaas
Titre : Commandant de flotte
Humeur : Expansionniste
Date d'inscription : 05/05/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith
Rang: Commandant de flotte
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Dim 5 Juil - 18:56

Le Seigneur Sith commença avant tout par mettre en garde le Commandant, notamment sur ses remarques sur la politique du Seigneur Trazynn. Lui était peut-être magnanime et un Sith plus évolué et moins fier que les autres, mais ce genre de Sith était justement rare. Et cela le Commandant Janseer le savait fort bien pour avoir côtoyer les Sith depuis quelques années maintenant. Le Commandant de la flotte répondit d'un ton calme et confiant à son interlocuteur.

- Excellence, si je me suis permis des remarques aussi périlleuses, c'est que j'avais compris que vous étiez quelqu'un à accepter la vérité comme elle était. Mais si mes observations ne vous dérange que trop, ai bien je m'en excuse.

Ensuite, le Sith avait signifié clairement que Janseer ne devait pas aborder les opérations attenantes à l'Ordre Sith lui-même et que de toute façon il n'aurait pas les informations. Apparemment, la Fédération était déjà infiltrée, et même si le Seigneur Viledus affirmait que lui-même ne savais rien des infiltrations de l'Ordre au sein de la Fédération, Alek Janseer savait pertinemment qu'il était possible qu'un Seigneur Sith de son envergure puisse être au courant, ou même participer activement à cette infiltration. Mais ce n'était que des théories et mieux valait ne pas aborder le sujet avec les Sith. Leurs missions leurs tenaient très à cœur.
Darth Viledus approuva les idées du Commandant Janseer. Même les tractations avec le Cartel des Hutts, mais il reconnu que l'opération était risquée. Alek était persuadé que c'était la meilleure solution qui se proposait aux Sith, même si cet accord ne devrait pas durer. Dès que l'Ordre aurait repris un peu de puissance et le contrôle des systèmes proches de Dromund Kaas, il pourrait alors se détacher du Cartel, qui se révélerait un allié très instable. Quant aux attaques pirates, Alek Janseer allait bien évidemment accepté la proposition du Seigneur. Mais il lui restait encore quelques points à soulever.

- Malheureusement, dans le domaine de l'infiltration politique des gouvernements des planètes neutres, mes capacités pourraient se révéler limitées. En revanche si il s'agit de négocier des accords avec le Cartel des Hutts, je pense pouvoir le faire. Je possède un certain sens des... négociations. Mais ne serons-nous pas obligé d'informer le Seigneur Trazynn des tractations que nous mèneront avec le Cartel ? Il finira de toute façon par le savoir.
Quant aux attaques pirates, j'accepterai avec plaisir votre aide, Excellence. Nous avons déjà une cible, d'ailleurs, grâce à nos espions disséminés un peu partout dans l'espace Allié et Impérial. Mais je ne peux vous en dire plus pour le moment. Non pas que je veuille absolument vous le cacher, mais le dossier est très confidentiel, j'espère que vous comprendrez.


Et oui, il n'y avait pas que les Sith qui avaient leurs petits secrets sournois. Même l'armée pouvait savoir des choses que les Seigneurs Sith ne devait pas savoir. Mais Alek Janseer avait entendu dire qu'un Sith participerai à l'opération. Il n'était sûr de rien, mais cela pourrait se révéler un atout... Ou pas. En tout cas, Alek avait encore un point important à aborder. A propos d'un certain agent impérial qui avait pu glâner des informations sur la flotte Sith.

- Excellence, je voulais vous parler de ...

Il fut coupé par le bip de l'holocommunicateur devant lequel il se trouvait. Sur la flotte Sith, aucune communication ne devait être laissée, même lors d'une importante discussion.

- Veuillez m'excusez.

Il se dirigea vers l'holocommunicateur, appuya sur le bouton qui clignotait et une image grésillante en 3D apparue, révélant la haute stature imposante de Darth Anachor. Quelle coïncidence. Au moment où le sujet de cette défaite déshonorante allait tombé, voilà que le Sith responsable de cet échec apparaissait sur le pont du vaisseau. Alek sourit intérieurement, très heureux de pouvoir mettre le sujet sur le tapis en présence de cet homme et de voir la réaction du Seigneur Viledus. Le débat risquait d'être intéressant.

- Mes respects, Seigneur Anachor. J'avoue que votre communication me surprend autant que la venue du Seigneur Viledus. Nous allions justement aborder la question de... l’événement de Nar Shadaa et la révélation de notre flotte aux forces impériales.

Alek Janseer arrêta alors de parler et attendit la réaction des deux autres personnes, s'attendant à un débat assez mouvementé pour le moins. Il se posait toujours la question de pourquoi le Seigneur Anachor avait pensé à contacter Janseer en même temps que le Seigneur Viledus, mais leurs deux venues étaient peut-être liées.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anachor
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 199
Age : 27
Titre : L'Ermite
Humeur : Equanime en apparence...
Date d'inscription : 07/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith de Krayt
Rang: Mystique Sith
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Lun 6 Juil - 6:52

L'on aurait pu penser que l'Anzat venait de tomber en plein, sinon dans un traquenard, du moins dans une chausse-trape. La sempiternelle question de la fuite de Nar Shaddaa était une des affaires, ou, pour mieux dire encore, des scandales, qui secouaient l'Espace Sith depuis les derniers mois, et qui avait valu au Seigneur de faire l'objet d'attaques verbales incessantes, auxquelles il s'était rapidement habitué.

Aussi, l'évocation de cet évènement, sitôt qu'il fut apparu en projection sur le pont du Sombre, ne le surprit pas. Ce qui l'interrogeait, c'était le degré de perfidie que l'officier Sith avait mis dans sa question : Anachor arrivait-il au mauvais moment de la conversation, ou avait-on fait dévier celle-ci en son honneur ? Il résolut de ne pas consacrer d'avantage d'énergie à la résolution de cette question, et de trancher dans le vif. Imperturbable et flegmatique, il répondit :

-Je vous salue, Commandant Janseer. Seigneur Viledus, mes respects. L'évènement que vous évoquez a en fait eu pour conséquence le dévoilement partiel d'une partie des mouvements de notre flotte ; je ne souhaite pas minimiser par cette précision la gravité de la situation. Ceci dit...ma foi, je pense pouvoir dire que ma responsabilité, vis-à-vis de cette faille qui s'est crée dans notre dispositif, m'autorise, m'oblige même, à proposer des solutions pour la résorber.

Ceci dit, il s'autorisa une brève pause, le temps d'observer les réactions de ses deux interlocuteurs. La partie s'annonçait serrée, et il savait qu'il lui faudrait faire preuve d'habileté, et de doigté.

-A tout chose, malheur est bon, parait-il. Et je crois que vous ne me contredirez pas, Commandant, si je soutiens qu'un remaniement complet de nos positions invaliderait très vite les effets néfastes de ma...mission dans l'Espace Hutt. Je m'explique : notre flotte, fidèle à son organisation datant du vivant de Krayt, est restée fidèle à un certain classicisme. Autrement dit, ce qui la rend différente de celles de la Fédération, ce n'est que sa taille.

Prenez deux lames faites du même métal, mais dont l'une sera bien plus large que l'autre, vous saurez d'emblée laquelle sera brisée. Pour mieux m'exprimer encore, nous comptons affronter un sabre avec un fleuret. Du moins, faisons-nous tout pour nous préparer à cette éventualité, et à celle-là seule. Certains ne veulent pas voir qu'ainsi, le sort en est déjà jeté, mais c'est l'amer constat que nous devons faire.

Je pense donc que cette...fuite...malencontreuse, pourrait en réalité avoir permis un sursaut stratégique parmi nos rangs. Du moins, si nous montrions suffisamment de présence d'esprit pour réfléchir aux enseignements que cette crise des renseignements nous prodigue. Si vous êtes d'accord, Commandant, Seigneur Viledus, pour partir sur ces bases, je crois que nous nous démarquerons favorablement des débats les plus courus actuellement, et serons potentiellement à même de fournir quelques réponses intéressantes aux questions qui nous agitent.
Revenir en haut Aller en bas
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Ven 17 Juil - 10:59

Janseer était décidément une expérience sociologique à lui seul. Rusé, retord, il n'en demeurait pas moins courageux, son petit laïus sur la politique du Seigneur Noir restant tout de même osé. Il avait raison cependant, Viledus n'était pas du genre à se mettre des œillères et savait jauger la situation actuelle à sa juste mesure, ce qui expliquait la souplesse dont il savait faire preuve lors de situation telle que celle ci. Après tout, pourquoi châtier un élément qui ne faisait que son travail en exprimant ses doutes? Il se proposa même pour représenter l'Ordre en cas de négociation avec les Hutts, même s'il aurait préféré obtenir l'aval du Seigneur Noir avant cela.

-Vous seriez l'interlocuteur idéal, c'est vrai. Nous trouverons bien un Sith pour vous accompagner, il serait étrange pour les miens que notre seul représentant ne sache pas utiliser le côté obscur.

Darth Viledus se permit pour une fois de se montrer franc et direct. D'une part pour analyser la réaction qui s'en suivrait fatalement, mais également pour faire comprendre à Janseer ce qu'impliquait sa proposition. Si seulement cet humain chétif avait su manier la Force, il aurait pu intégrer l'élite de l'Ordre. Viledus déplorait intérieurement qu'il ne puisse compter que sur un nombre limité de collaborateur de la trempe de Janseer parmi ses paires Sith, qui en dépit de son absence de don était parvenu à survivre dans une société impitoyable et sectaire, jusqu'à se faire une place de choix pour au sein de la chaîne de commandement militaire de l'Ordre. Preuve que les mœurs Sith avaient déteints sur lui, il enchaîna avec la question des attaques pirates en acceptant gracieusement l'aide de Viledus, sans pour autant lui révéler les objectifs en cours. Cela attira un sourire amusé sur le visage du Seigneur Sith, qui ne releva pas cette pique déguisée. Il était tout à fait compréhensible que de tels informations revêtaient un caractère sensible, assez en tout cas pour justifier le secret militaire. Ce que Janseer ignorait surement, c'était que la Sith qui accompagnerait le commandant dans sa prochaine mission était l'une des subalternes de Viledus, dont il avait appuyé la candidature auprès du conseil noir, qui avait accepté sa demande. Ses compétences martiales et tactiques seraient un plus appréciable pour Janseer au cours de cette mission, tout comme sa présence permettrait à Viledus de se tenir informé de la situation et de confirmer ou non son jugement sur le commandant. Il était inutile de le tenir au courant cependant.

-Je comprend votre position Commandant, nous avons tous des devoirs et vous l'accomplissez en respectant le secret militaire, aussi ne parlons plus de cela. Concernant le Seigneur Noir, je ferais mon possible pour qu'il accepte notre plan, soyez en sur.

Vaste programme en perspective, cependant Viledus refusait de réfléchir à cette question épineuse tout de suite. C'était après tout le seul point point qu'il ne pouvait maitriser, le facteur de chaos pouvant détruire des mois de préparations. Le bip soudain d'un holocomunicateur empêcha cependant les deux humain de poursuivre leur conversation. Janseer s'excusa auprès de Darth Viledus et s'en alla ouvrir un canal de communication, comme il y était obligé quand il était en service. L'image tridimensionnelle révéla l'image de darth Anachor, attirant un élan presque carnassier dans l'aura que Janseer projetait à travers la Force. Viledus se doutait que cette joie intérieure était due au récent échec de l'Anzat, qui avait laissé filer des informations sur la flotte Sith et l'agent impérial les ayant dérobées. Autant dire que sa position était précaire en ce moment. Le sujet avait défrayé les chroniques ces derniers temps, alimenté de nombreuses discussions sous cape, jusqu'à ternir l'image pourtant flatteuse de l'Anzat. L'échec n'était pas tolérable pour les adeptes du côté obscur, Viledus ne faisant pas exception à la règle. Il laissa Janseer faire les présentations, ce qui était inutile sans qu'il puisse s'en douter, avant de reprendre la fils de la discussions et d'aborder le sujet. Tout en l'écoutant, Viledus scruta longuement Anachor.

Dire que l'être était vieux confinait à la bêtise. Personne ne connaissait véritablement ce Sith, pourtant Viledus avait eut l'occasion de le rencontrer lorsqu'il était un jeune apprenti encore sous la tutelle de Darth Uniendis. Les deux personnages avaient collaborés épisodiquement, avant que la disparition brutale d'Uniendis ne vienne stopper cette entente mystérieuse. En dépit de ses questions et de ses investigations entreprises à l'époque, Viledus n'avait jamais découvert le rôle qu'Anachor avait joué dans les machinations du Bothan. C'était en soi une preuve de sa compétence en la matière, ce qui avait induit chez le jeune homme qu'il était encore un sentiment de respect qui ne l'avait pas quitté depuis. Le paradoxe de la situation était presque comique, même s'il se garda d'en faire la remarque, renforçant au passage ses barrières mentales pour contrer un éventuel sondage par la Force. Anachor prit la parole, assumant cet échec sans pour autant s'y attarder. En soi, c'était le comportement à adopter dans une situation aussi peu enviable, tout en cherchant dans un second temps de racheter cette faute et de laver l'opprobre dont il faisait l'objet.

Son petit discours fut en revanche des plus révélateurs, exprimant sans le savoir une opinion que Viledus partageait. L'organisation actuelle des forces armées Sith ne correspondait pas à ses capacités réelles. Il fallait modifier cette organisation, la rendre capable de se conformer à des objectifs précis tout en la développant. Après tout, même un fleuret pouvait percer la garde d'un sabre, à condition d'en modeler la lame pour la rendre plus efficace.

-Seigneur Anachor, je vous salue. Je constate le temps ne semble pas avoir d'emprise sur vous, contrairement à moi, glissa-t-il avec l'ombre d'un sourire sur le visage.

Votre analogie est correct, aucun de nous ne peux dire le contraire. Il faut régler cela, restreindre notre armée à certains types d'actions correspondants à nos besoins et des moyens à disposition. Autant dire que la tâche sera complexe et qu'elle risque de chatouiller quelques personnes s'accrochant à leurs prérogatives. Votre échec sur Nar'Shadaa n'est après tout le reflet de cet état de fait.

Il était évident qu'une telle tentative ne manquerait pas de déclencher une vague d'opposition importante, que ce soit dans la caste des utilisateurs de Force ou parmi les forces armées. Il faudrait faire tomber quelques têtes, mais surtout obtenir le soutien d'autres, plus à même de sentir le vent tourner et de s'adapter à la situation. De plus, il refusait de rentrer dans les jeu de Janseer en fustigeant Anachor pour son échec. Avant qu'il ne disparaisse il y à quelques mois, suite à sa mission justement, Viledus avait pour projet de le rencontrer, annotant son nom sur une liste d'allié potentiel parmi les Sith. Il était curieux de voir comment se comporterait le Seigneur Sith dans cet entretient, aussi n'était-il pas disposé à le mettre dans une position aussi hasardeuse. Cela viendrait peut être plus tard dans la discussion, en fonction de ce qu'il apprendrait sur le personnage.

-Commandant Janseer, nous aurions tord de nous attarder sur cette erreur de parcours. Il nous faut maintenant faire avec, ce qui n'est pas obligatoirement néfaste pour la suite des évènements. Vous êtes un militaire averti, pensez vous que nous puissions ré-organiser nos forces avant de subir les foudres impériales? Dans le cas contraire, combien de temps pensez vous que nous disposions pour limiter les dégâts? La Force est remplie de tumulte pour qui sait l'écouter, un tumulte annonciateur de catastrophe, du moins c'est ce que je ressent. S'il est trop tard, il vaut mieux s'adapter à la situation qui se présentera.

Sans doute était-il déjà trop tard pour pallier à l'échec d'Anachor, Janseer n'ayant après pas le pouvoir de réorganiser les forces spatiales de l'Ordre, cependant la question se devait d'être posée.

[HRP: Nous savons hrp que l'attaque va se produire, mais inrp nos personnages l'ignorent encore et ne peuvent que conjecturer sur le sujet, d'où mes dernières questions ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Alek Janseer
Commandant de Flotte Sith
Commandant de Flotte Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 19
Localisation : Flotte du Seigneur Noir, Dromund Kaas
Titre : Commandant de flotte
Humeur : Expansionniste
Date d'inscription : 05/05/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith
Rang: Commandant de flotte
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Mar 11 Aoû - 1:00

Bien que le Seigneur Sith approuva la proposition de Janseer de mener lui-même les négociations, il souligna le fait qu'un utilisateur de la Force, un Sith donc, devrait être présent, afin que l'Ordre soit mieux représenté. Voilà aussi ce contre quoi Janseer comptait bien se battre dès l'Ordre Sith devenu plus puissant et plus étendu. La plupart des Seigneurs et Guerriers Sith actuels étaient de sombres idiots mais s'était hissés en haut de l'échelle parcequ'ils tuaient plus vite que les autres. Or ce n'était ni le sabre ni la Force qui faisait le talent d'un homme, mais bien le travail et une détermination sans failles. Cependant, Alek ne fit pas part de ses pensées au Seigneur Viledus, l'homme n'étant pas encore tout à fait fiable bien que plus ouvert que la plupart de ses congénères. Mais si il n'était pas aveugle, il verrait très bientôt ce que le Commandant Janseer s'apprêtait à faire.
L'hologramme du Seigneur Anachor avait habilement parée l'attaque de Janseer, et avait su se dépétrer de son erreure, surtout que son collègue ne semblait pas vouloir l'enfoncer encore plus qu'il ne l'était en ce moment. Janseer fut déçu intérieurement. La discorde entre les rangs des utilisateurs de la Force ne serait qu'un pas de plus vers une plus large marge de manœuvre pour les militaires Sith, et donc Janseer. Mais il fallait encore patienter. Il entendit Darth Anachor parler de son échec tout en essayant de trouver des rebondissements positifs pour l'Ordre. Cependant il était peu probable qu'une telle réorganisation de la flotte soit possible avant l'arrivée de l'Empire. La flotte de Fel était sûrement déjà prête à intervenir, et il ne lui faudrai pas beaucoup de temps pour intervenir. Alek Janseer savait comment se passaient les transmissions d'ordre au sein de la Flotte Sith, et c'était tout sauf rapide.

- Seigneur Anachor, votre détermination à vouloir réparer votre faute est louable, cependant il est trop tard pour tenter quoi que ce soit. Bien que je sois en charge de la Flotte du Seigneur Noir, je n'ai pas le pouvoir d'ordonner de tels changements. L'amiral, encore dans un état stationnaire du fait de ses blessures doit donner son accord, ainsi que le Conseil Noir et Darth Trazynn lui-même. Il est fort probable que les Impériaux arrivent avant.

Janseer se détacha des deux Sith et s'approcha de la baie vitrée du vaisseau-amiral de la flotte. Il observa un moment les milliers d'étoiles qui scintillaient, tels des joyaux dans un roc noir. Il avait toujours trouvé cette vision de toute beauté. Il laissa un silence planer sur la pièce et reprit son discours, afin de répondre au Seigneur Viledus.

- Mais même si il est trop tard pour éviter l'attaque impériale et retenir l'épée de Damoclès qui ne manquera pas de nous toucher, nous pouvons très bien organiser un changement dans les stratégies de notre flotte. Cela prendra du temps, mais je pense que cela est possible. Cependant, il me faudra toute votre aide, mes seigneurs.

Et c'est là que le plan de Janseer allait s'amorcer. Il était probable que les deux Sith voient la manœuvre de Janseer, mais ils avaient besoin de Alek. Le Commandant de la Flotte connaissait parfaitement ses capacités et ce dont il était capable, et des hommes comme lui étaient rares dans l'Espace Sith. Maintenant qu'il avait gagné la considération, ou au moins le regard du Seigneur Viledus, il allait pouvoir mettre en branle la machine qui le projetterait peut-être au devant la scène. Mais tout cela était un jeu dangereux, et l'erreur n'était pas permise... Sous peine de mort. Janseer croisa alors les mains dans son dos et se réavança vers ses deux supérieurs.

- Mon Amiral étant encore dans l'incapacité d'appliquer ces fonctions, j'aurai besoin de votre soutien, mes seigneurs, pour convaincre le Conseil Noir et le Seigneur Trazynn d'accepter les changement dans notre flotte. Je représenterai au mieux que je pourrai nos objectifs. Mais il faudra me laisser un certain... champ d'action, dit-il en réprimant un sourire.

Il essaya de garder un visage ferme et déterminé, chose qu'il était habitué à faire dans les hautes strates de l'Ordre Sith. Avec le Seigneur Viledus et Darth Anachore était venu l'occasion pour Janseer de lancer les murmures et de faire naître dans les esprits l'idée de non-utilisateurs influents dans la ronde du pouvoir des Sith.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anachor
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 199
Age : 27
Titre : L'Ermite
Humeur : Equanime en apparence...
Date d'inscription : 07/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith de Krayt
Rang: Mystique Sith
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Sam 19 Sep - 17:59

Une discussion de cette nature, mobilisant de tels enjeux, et mettant en scène deux Seigneurs Sith et un haut gradé de la Flotte, recelait son lot de perfidies subtiles, de suspicions et de marchandages. Peut-être parce que le Seigneur Viledus était un pair, peut-être également car les deux individus se connaissaient déjà de loin, Anachor ayant déjà eu, bien auparavant, l'occasion de collaborer avec le Maître de l'humain, Darth Uniendus, il n'y avait, entre les deux sensitifs, pas de mise au défi explicite, ni d'insistance sur la gravité de l'échec de l'Anzat. Ce dernier, en revanche, sentait bien que le Commandant Janseer avait choisi une toute autre attitude. Laquelle, en d'autres temps, lui aurait valu sa tête.

Cependant, Anachor devait reconnaître que le militaire avait le parler franc, ce qui, au moins, permettait à chacun de jouer cartes sur table. Il n'appréciait pas pour autant ce qu'il considérait comme un flagrant manque de respect envers sa personne. Même les rares supérieurs du Commandant auraient hésité à qualifier de façon aussi nette et catégorique l'aventure du Seigneur Sith dans l'Espace Hutt. Le militaire était-il tout simplement inconscient ? Ou la qualité de ses états de service l'avait-elle rendu arrogant au point qu'il se permette de s'adresser à Anachor comme l'auraient fait ses pairs du Conseil Noir ? La relative courtoisie formelle de ses propos ne pouvait dissimuler la méfiance que l'Anzat inspirait de toute évidence au Commandant.

Ravalant sa fureur, le Seigneur Sith se promit de saisir la première opportunité qui se présenterait à l'avenir, qui lui permettrait de rabattre le caquet de l'audacieux Commandant, et de le remettre sèchement à sa place. Certaines formules ne convenaient pas, y compris venant des plus hauts dignitaires de l'Armée et de la Marine, lorsqu'il s'agissait de s'adresser à un des plus anciens et fidèles partisans du Seigneur Noir. Mais, si il ruminait intérieurement, Anachor sut n'en rien laisser voir. Attentif à l'échange qui se tenait entre son pair et le Commandant Janseer, bras croisés, il ne fut pas insensible au petit tour auquel le surprenant officier se livrait.

Amusé, il esquissa un demi-sourire, tandis que le militaire sous-entendait avec une certaine adresse qu'il convoitait une bonne position au sein des rouages compliqués de la politique Sith.
Il comprenait cependant très bien que ce qui était en train de se jouer, pourrait avoir avoir des répercussions non-négligeables sur la durée au sein du fonctionnement du Nouvel Ordre. Si les militaires commençaient à cultiver des ambitions dépassant le strict cadre de leurs attributions, cela pourrait certes, éventuellement, servir dans un premier temps les intérêts des opposants au Conseil Noir...ainsi que de critiques plus modérés, et de toute la foule des sceptiques concernant l'efficacité de cette institution opaque. Anachor en était, de même que ses plus proches collaborateurs, et il soupçonnait le Seigneur Viledus d'être sur la même longueur d'onde.

Mais le bémol consistait en ceci que l'Espace Sith était demeuré, depuis un demi-siècle, fidèle au principe du primat des praticiens de la Force sur le reste de la population. Cette situation de privilégiés comportait certes des abus, et l'Anzat était prêt à admettre qu'elle risquait ponctuellement de générer une frustration dans le reste de la société...mais il considérait que permettre l'accès des non-sensitifs aux plus hautes fonctions n'était pas une décision facile à prendre. Il convenait d'y réfléchir longuement. Comment s'assurer que le soutien à des militaires ne risquait pas de générer, à terme, l'inquiétude et les soupçons de ses propres pairs ? Une fronde menée par quelques Seigneurs Sith jaloux de leur prépondérance était précisément ce dont le Nouvel Ordre avait le moins besoin.

Il n'était, pour autant, nul besoin de faire explicitement part de ses propres appréhensions à son collègue. Les nombreuses questions soulevées par ce que le Commandant Janseer avançait devraient être étudiées ultérieurement...et en interne. Reportant son regard sur le militaire, Anachor résolut de jouer, dans un premier temps, la carte de la curiosité. Commandant, je ne pense pas me tromper si j'avance qu'il serait possible de vous obtenir une audience auprès du Conseil, comme du Seigneur Trazyn. Il se tourna vers son pair. D'ailleurs, Seigneur Viledus, vous savez comme moi, si ce n'est mieux encore, que certains de nos collègues ont déjà déploré à plusieurs reprises la relative discrétion des cadres militaires. La modestie et le professionnalisme du corps des officiers lui font honneur, mais son intervention dans les discussions stratégiques, Commandant Janseer, est, pour ainsi dire, tacitement demandée par beaucoup des nôtres. Nous sommes nombreux à attendre que des voix nouvelles et inattendues apportent une nouvelle fraîcheur à des débats qui s'éternisent et ne produisent rien. Sollicitant successivement du regard ses deux interlocuteurs, il conclut en entrecroisant ses mains à hauteur de l'abdomen. Qu'en dites-vous, cher collègue ? Il n'avait certainement pas négligé la dernière phrase du militaire, mais laissait le soin à Viledus de demander des précisions sur la nature du "champ d'action" sollicitée par Janseer.
Revenir en haut Aller en bas
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Dim 20 Sep - 11:11

Viledus restait silencieux, se contentant d'observer la joute qui opposait Janseer à Darth Anachor. Le commandant faisait une nouvelle fois preuve d'une certaine témérité en parlant d'une manière aussi cavalière à un Seigneur Sith, soulevant néanmoins quelques points qu'il faudrait approfondir par la suite, si du moins l'humain parvenait à survivre d'ici là. En effet, si Viledus savait passer outre ce genre de remarques (sans doute grâce aux longues périodes qu'il avait vécu loin des territoires Sith et de ses mœurs particuliers), il remarqua qu'Anachor éprouvait quelques difficultés dans cet exercice, une légère ondulation à travers la Force témoignant son mécontentement. S'il n'adaptait pas sa façon de s'adresser à des supérieurs hiérarchiques, Janseers irait aux devants de nombreuses déconvenues, dont certaines pourraient bien lui coûter sa place à l'avenir. L'homme était cependant utile, aussi Viledus espérait qu'il parviendrait à apprendre de ses erreurs. S'il était trop tard pour sauver une partie de la flotte d'une attaque impériale qui ne manquerait sans doute pas d'intervenir, il convenait au moins de définir les axes de priorités pour que cet échec ne soit pas répété à l'avenir. Or, le militaire pourrait être utile dans la circonstance.

Le Seigneur Sith ne put en revanche que saluer la tentative suivante de Janseers. Il avouait qu'un changement était nécessaire tout en déplorant son incapacité à faire évoluer la situation, à moins bien sûr d'être soutenu par les deux Seigneurs ici présent. Si la manœuvre comportait une certaine maladresse, elle était en revanche à propos! Au fond, seul son incapacité à manier la Force différenciait l'humain de ses augustes collaborateurs. L'ambition qui l'animait était manifeste, autant que sa volonté grimper dans la hiérarchie Sith, son incapacité à manier la Force étant en revanche un mur insurmontable pour ce dernier. Ce qu'impliquait son discours restait un sujet brûlant, même à cette époque ou l'être sensitif primait sur l'homme classique, trop profondément lié aux contraintes matérielles de ce monde pour percevoir la vérité de sa nature profonde. Selon Viledus, il existait une raison simple à cela : L'être relié à la Force possédait bien plus que des capacités mentales ou physiques supérieurs, il était à même d'analyser et de comprendre les différentes strates composants l'Univers connu, pouvait les manipuler pour qu'elles répondent à ses besoins et ainsi imposer sa vision aux être normaux. Ne pas être sensible à la Force rendait Janseer aveugle, incapable de saisir les véritables enjeux de la trame qui se nouait tout autour d'eux. C'était pour cette raison que le pouvoir était occupé par des Sith véritables et Viledus ne voyait pas ce qui permettait à son homologue militaire de s'estimer apte à s'élever dans la caste dirigeante. Seul un Sith possédait la sagesse et la clairvoyance qu'exigeait l'exercice du pouvoir, et encore ce n'était pas le cas de tous.

En revanche, il ne pouvait nier que le corps militaire devait posséder une autonomie plus conséquente s'il voulait se montrer réellement efficace. Plus que de pouvoir, on parlait ici de la capacité à prendre une décision rapidement et sans avoir à demander l'aval d'un nombre sans cesse grandissant de tiers incompétents et peu averties aux usages militaires. En permettant au commandant de s'extirper de l'influence trop accaparante de certains Seigneurs accrochés à leurs prérogatives tout en restant à la disposition du pouvoir en place, on pouvait raisonnablement croire qu'il parviendrait à de meilleurs résultats, ce qui au final permettrait à l'ensemble du corps armé de sortir de sa torpeur. Le Seigneur Anachor abonda plus ou moins dans ce sens en affirmant que beaucoup ne seraient pas opposés à ce changement. Il choisit ses mots avec soin, faisant preuve d'assez de prudence pour ne pas aller trop loin dans ses déclarations. Lui même ne semblait pas contre l'idée, quoi qu'il attendait surement que le commandant poursuive avant de livrer le fond de sa pensée. Darth Viledus désirait également savoir ce que sous-entendait le commandant avant d'abonder dans son sens.

-Effectivement Seigneur Anachor, ce genre de proposition pourrait trouver écho auprès d'une partie des utilisateurs de Force. Pour le reste, j'imagine mal nos estimés confrères se priver volontairement d'une parcelle de leurs pouvoirs. A l'heure actuelle, nous avons besoin de rester unis, hors ce n'est pas précisément ce qui se passera si d'aventure un changement profond est opéré sans le soutien nécessaire à cela.

Restant un moment silencieux, Viledus se tourna vers Janseer, sondant la Force pour guetter sa réaction.

-A moins bien sur d'être en position de pouvoir favoriser ce changement, ce qui n'est pas le cas actuellement. Cela ne sera pas toujours ainsi cependant, aussi nous faut-il œuvrer dans ce sens. Pour cela commandant, nous devons renforcer les liens unissant sensitifs et militaires et prouver ainsi que vous pourriez vous montrer plus utile si l'on vous octroyait une certaine autonomie, ainsi qu'un un droit consultatif sur le plan militaire.

Si le commandant croyait qu'un Seigneur Sith de l'envergure de Viledus allait accueillir à bras ouvert ses propositions à peines déguisées d'avancement, il se trompait lourdement. Le Sith n'était pourtant pas insensible à cette idée novatrice, moyennant bien sur certaines limites qu'il ne jugea pas bon dévoiler tout de suite, préférant donner une petite miette à Janseer pour mieux le pousser à se montrer plus explicite. S'il voulait obtenir quelque chose de cette entrevue, il n'avait plus choix à présent de détailler précisément ce qu'il attendait. La dernière déclaration de Darth Viledus ne laissait quand à elle aucun doute sur le sujet: il faudrait que le militaire prouve sa valeur et soutienne certains projets en cours s'il voulait recevoir le soutient du Seigneur Sith. Sans doute allait-il apprendre que tout avait un prix dans la société Sith, même l'avancement sociale ! Quand à Anachor, Viledus espérait qu'il avait su saisir la portée de sa première phrase. Lui qui était en fâcheuse position actuellement ne pouvait qu'avoir des rapports tendus avec le conseil, tout comme Viledus d'ailleurs, depuis que ce dernier était parvenu à se soustraire de l'influence de la sombre institution. Comment dès lors mettre en valeur ses opinions? Il avait besoin d'un soutien, à l'instar de son confrère humain, qui cherchait à renforcer son réseau Sith. Collaborer avec un Sith tel que l'Anzat pourrait lui être utile pour la suite des événements, même si devait régler quelques détails avant cela. Notamment concernant son rôle auprès d'Uniendis, lequel n'avait jamais dévoilé le rôle exacte de son homologue, malgré les nombreux rituels qu'il fit pratiquer à son apprenti ces mêmes années.
Revenir en haut Aller en bas
Alek Janseer
Commandant de Flotte Sith
Commandant de Flotte Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 19
Localisation : Flotte du Seigneur Noir, Dromund Kaas
Titre : Commandant de flotte
Humeur : Expansionniste
Date d'inscription : 05/05/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith
Rang: Commandant de flotte
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Mar 22 Sep - 9:55

Les deux Seigneurs semblaient bien comprendre la manoeuvre de Janseer, et cela était bien normal puisque le Commandant n'avait absolument rien fait pour cacher ses intentions. Mais avoir révéler son jeu si tôt payerai dans le futur. Darth Anachor ne releva pas la pique audacieuse de Janseer. Tant mieux, son égo n'était peut-être pas aussi surdimensionné que celui de la plupart de ses camarades. Il se révéla même favorable à l'idée d'une rencontre entre le Seigneur Noir et Alek Janseer. Mais ce que les seigneurs Viledus et Anachor semblaient ignorer, pour le bien du Commandant, c'était que Janseer était déjà en discussion avec son Amiral afin d'obtenir une audience auprès du Seigneur Noir. Et Janseer ne souhaitait pas que les deux Sith se trouvant avec lui deviennent les intermédiaires entre lui et les hautes strates, ce qui signifierait un enchaînement à la volonté du Seigneur Viledus et du Seigneur Anachor. Et c'était précisément ce qu'il fallait éviter. Le double-jeu qu'allait jouer Alek Janseer était très dangereux, et pourrait se révéler mortel, mais la grandeur de l'Ordre Sith le demandait. Janseer n'avait confiance en aucun des deux Darth présent sur le Sombre, bien qu'il sut pertinemment quelle était leur valeur. Janseer dévoila donc une partie de ses cartes, la seule partie qu'Anachor et Viledus auraient besoin de voir.

- Mes seigneurs, vos influences respectives permettront sur le long terme, j'en suis sûr, de changer les mentalités de vos compatriotes. Quand à nos forces non-sensitives, elles doivent être mises sur le devant de la scène afin qu'elles gagnent plus de considération aux yeux du reste des Seigneurs Sith. Les tractations avec le Cartel des Hutts iront peut-être dans notre sens si elles aboutissent.

Janseer se tourna alors vers Viledus. Celui-ci semblait compter sur le fait que cette "coopération" entre sensitifs et non-sensitifs soit uniquement un contrôle total de Viledus sur la flotte Sith, et tout cela par l'intermédiaire du Commandant Janseer. Mais si il comptait parvenir à ses fins, Alek ferait en sorte qu'il ne soit pas aussi satisfait qu'il l'escomptait.

- Quant à une plus forte autonomie et un droit consultatif pour les forces armées, je pense ce projet presque impossible, à moins que nous n'y travaillions sur la durée. Nous devons d'abord montrer que les hommes de l'armée et de la flotte ont eux aussi des capacités de commandement ainsi, le Seigneur Trazyn offrira peut-être à ses forces une certaine autonomie de commandement.
Cependant, je pense qu'une audience avec le Conseil Noir ou le Seigneur Noir ne soit malvenue pour le moment. Ils n'écouteraient que d'une oreille mes demandes, ma réputation étant pour l'instant stable mais pas resplendissante. Attendons d'avoir l'autorisation de Darth Trazyn pour tracter avec le Cartel, et réussissons notre coup, et nous aurons déjà plus de voix auprès du Conseil et du Seigneur Noir.


Alek Janseer ne se laisserait pas manipuler, c'était un fait. Cependant, l'aide et l'influence de ces deux Sith pourraient se révéler essentielles pour les plans du Commandant. Le trio aurait pu faire des merveilles si les deux autres n'étaient pas des Sith, et donc attachés à leur pouvoir et au respect qui leur est dû.
Quoi qu'il en soit, si Janseer réussissait son coup, l'Ordre Sith gagnerait un renouveau jamais vu auparavant. La Galaxie tomberait par la cohésion nouvelle qui régnerait, une fois que les Sith traditionnelles et idiots seraient tombés. Les forces armées travailleraient en unité avec les Sith, sans soumission et sur un pied d'égalité qui ferait tourner la machine Sith comme jamais elle n'as tourné. Mais pour cela, il faudrait que Darth Trazyn se montre compréhensif lorsqu'il rencontrerait le Commandant de la flotte. Il faudrait qu'il se montre plus progressiste qu'il ne le fut jamais, et surtout il faudrait que Anachor et Viledus ne découvrent rien des plans du Commandant avant qu'ils n'arrivent à maturité. Ces deux Sith ne souffriraient en rien des projets de l'humain, cependant le double-jeu que s'apprêtait à jouer Alek ne leur plairait pas, et que les officiers supérieurs des forces armées acquièrent du pouvoir dans leur dos, cela ne pouvait plaire à aucun Sith. Mais les dés étaient jetés et Janseer était prêt à mettre en marche le progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anachor
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 199
Age : 27
Titre : L'Ermite
Humeur : Equanime en apparence...
Date d'inscription : 07/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Nouvel Ordre Sith de Krayt
Rang: Mystique Sith
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Ven 2 Oct - 7:12

Bien que ce qui se jouait sur le Sombre était du plus grand intérêt, Darth Anachor ne pouvait s'empêcher de se méfier profondément de cet audacieux Commandant. Janseer, pour lui, était de toute évidence dévoré d'ambition, ce qui, en d'autres circonstances, aurait pu le faire apprécier chez les Sith, si seulement il avait été un sensitif...seulement, la position relativement précaire, et assurément subalterne, dans laquelle l'Humain se trouvait, ne pouvait qu'avoir suscité en lui de la rancoeur, de la frustration, et une volonté tenace de prouver sa valeur.

Tout en ne laissant rien paraître de ce qu'il pensait de l'officier Sith, l'Anzat se dit que la frustration qu'il pensait deviner chez ce dernier avait ce mérite de lui avoir appris la patience, la prudence, le sens des détours, la dissimulation, et de l'avoir doté d'une puissante force de caractère. Bien que celle-ci ne s'exprimait pas outrancièrement, mais bien d'avantage dans sa façon rigoureuse, précise et déterminée de participer à leur entretien, elle n'en restait pas moins évidente pour qui savait voir.

Anachor sourit à nouveau. L'homme avait bien des qualités...et c'était précisément pour cette raison qu'il fallait se méfier de lui. La solidarité que Janseer éprouvait pour les Sith était d'ordre historique et politique. Tout le caractère métaphysique de la cause de l'Ordre, et la majorité de ses aspects culturels, lui étaient, à priori, fermés à jamais. C'était ce qui réduisait un peu sa dangerosité...

Mais ce qui aurait pu conduire un pair imbécile et vaniteux à négliger le Commandant, conduisait pourtant chez le Seigneur Sith à envisager, virtuellement, les conséquences incalculables que pourrait avoir une mutinerie au sein des forces armées. Ou même une fronde plus modérée : elle suffirait pour fragiliser les mondes placés sous leur contrôle. Encore un autre risque qu'il était hors de question de courir.

Et pour éviter toute tension inutile entre les profanes et les membres de l'Ordre, il allait falloir, si ils décidaient, lui et Viledus, d'aider Janseer, se montrer particulièrement discrets et habiles. Toutes leurs ressources et compétences seraient mobilisées dans la partie délicate qui commençait à se jouer. Croisant les mains derrière son dos, Anachor fit les cent pas devant son holo-communicateur.

-"Sur le devant de la scène"? Ma foi, Commandant, il est vrai que le petit nombre des membres de l'Ordre pourrait laisser beaucoup d'opportunités aux forces armées de se faire valoir. Quant aux tractations que vous évoquez...rentrer en contact avec eux ne posera pas de problème. Encore faut-il savoir ce que nous souhaitons obtenir des Hutts. Quelle est votre idée, Commandant ?
Revenir en haut Aller en bas
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   Ven 23 Oct - 21:17

Décidément, Janseer ne manquait pas de caractère et d'audace. Peu de membres des forces armées pouvaient se permettre d'afficher leurs idées aussi crûment, surtout lorsque le membre en question se trouvait face à deux Seigneur Sith. Changer les mentalités de ses compatriotes? Le terme choisi était fort, bien trop pour laisser passer l'allusion. Plus l'humain parlait, plus les contours de sa personnalité se précisaient. Viledus se tenait prêt à utiliser son réseau pour aider le commandant à mettre en place ses petites intrigues, moyennant bien sur des conditions qu'il ne jugea pas utile d'aborder. Il faudrait néanmoins surveiller ce surprenant humain qui pourrait être aussi utile que délétère pour la suite des plans du Seigneur Sith. S'il voulait grimper la hiérarchie complexe de l'Ordre Sith, il lui faudrait apprendre son fonctionnement et ses mœurs, ce qui n'était pour le moment pas le cas. Le militaire raisonnait à l'échelle de sa propre condition après tout, son absence de connexion avec la Force l'empêchant de s'intégrer entièrement, aussi ne pouvait-il pas comprendre les erreurs qu'il commettait. Il lui faudrait trouver un moyen d'inverser cette tendance à l'avenir, ne serait-ce que pour obtenir le respect de la branche sensitive. En l'état, c'était presque impossible pour lui, mais Viledus savait qu'avec de la patience et un enseignement adapté, il pourrait aider le commandant.

En attendant, il faudrait faire surveiller l'ancien impériale, pister le moindre de ses mouvements, la plus petite communication. Faire en sorte qu'il ne parvienne pas à trouver un soutien qui contrarierait les plans de Darth Viledus à son égard. Heureusement, les prochaines affectations de Janseers lui étaient déjà connues. En prévision de cette rencontre, il avait d'ailleurs insisté auprès du conseil noir pour inclure une de ses sbires à l'attaque du convoi de l'AG, destiné à intercepter le transferts de ressources au fort potentiel entre Balmorra et Metellos. Janseers croyait peut être que le secret militaire le protégeait des yeux jugés inquisiteurs, toujours était-il qu'il se trompait, prouvant encore une fois son ignorance sur le fonctionnement de cette société qu'il cherchait désespérément à intégrer.

-Certes Commandant, mener ces négociations pourrait nous donner quelques avantages. Je pense de plus avoir trouvé le candidat idéal pour représenter les sensitifs dans ce processus. Vos connaissances militaires et tactiques pourront être des plus utiles face à un peuple tel que les Hutts. Mais comme le Seigneur Anachor, je vous invite à préciser votre pensée.

En l'occurance, représenter équivalait bien évidement à orchestrer, ne laissant à Janseer qu'un rôle subalterne. Important et de façon à le mettre en valeur certes, mais subalterne tout de même. Se tournant vers la représentation holographique de Darth Anachor, le Seigneur Sith enchaîna:

-Seigneur Anachor, je pense que vous seriez parfait pour mener à bien ces tractations si d'aventure nous parvenons à mettre cette opération en place. Votre sagesse et votre approche de l'obscur est reconnu parmi vos paires.

Le compliment était sincère. Viledus avait déjà eut l'occasion d'en faire l'expérience. Plus que cette considération toutefois, il estimait tenir un moyen de faire comprendre à Janseer qu'il ne parviendrait jamais à obtenir gain de cause seul. Allait-il remettre en question une nouvelle fois la réputation d'Anachor pour garder les rennes de son projet? l'Anzat avait visiblement décidé d'ignorer les remarques de l'humain, à raison selon son confrère Sith. Il pouvait cependant réparer ses récents échecs et regagner une certaine considération vis à vis des hautes sphères dirigeantes en soutenant Viledus et en prenant la direction des opérations. De plus, la proposition de Darth Viledus pouvait permettre à chaque protagonistes ici présent d'avancer dans ses projets personnels tout en conjuguant leurs efforts dans un but commun, potentiellement porteur de promesses pour l'Ordre dans son ensemble. Il allait falloir convaincre le conseil et le Seigneur Noir cependant, ce qui présenterait des difficultés. Trazynn étant un fervent défenseur de l'inactivisme qui paralysait l'Ordre et le faisait stagner, il ne verrait sans doute pas d'un bon œil cette proposition.

-Nous devons en effet avancer avec prudence, mais je gage que cette rencontre est déjà un pas significatif pour nous tous. Les Hutts sont en opposition avec le Soleil noir, sans compter qu'ils rencontrent quelques ennuis avec l'Alliance Galactique, qui tente de réfréner la piraterie spatiale dans certains secteurs. Bénéficier de l'appui d'utilisateurs du côté obscur et d'un corps armée performant pourrait faire basculer la balance en leur faveur et assurer leur domination sur certains types de marchés sous terrains. De notre côté, nous pouvons récupérer des ressources dont nous manquons actuellement. A condition bien sur de rester assez discret pour ne pas éveiller les soupçons de nos ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre spatiale [PV Call Sintar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre spatiale [PV Call Sintar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour sur scène [feat. Call Sintar]
» L'Ombre a soif [ Call Sintar ]
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Call of Chtulhu LCG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes :: Dromund Kaas-
Sauter vers: