Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Sam 23 Mai - 13:51

Des accords particuliers



Mission 4 : « Des accords particuliers » PARTIE 1
Participants : Hivan Armyanski
Lieu : Casino Spatial de la Roue
Difficulté : Facile
Type de mission : Quête enchainée
Objectif : Négocier un traité
Récompense : Éviter un conflit au sein de l'Alliance entre Wookies et Trandoshans
Briefing : La situation sur Trandosha est alarmante. La planète étant particulièrement appauvrie depuis plus d'un siècle suite aux dispositions de la Nouvelle République, les autochtones arrivent au point de non retour au niveau de leurs ressources. Après s'être entretués, certains se sont rassemblés autour d'un leader qui a commencé à pointer du doigt les Wookies et l'Alliance Galactique comme étant responsables de leur situation. En effet, plusieurs dispositions comme le fait qu'un Wookie représente les Trandoshans auprès du sénat de l'Alliance ainsi que le blocus touristique que subit la planète sont des mesures punitives qui avaient été décidées par la République ainsi que Kashyyyk suite à la collaboration des sauriens avec l'Empire et leur fâcheuse tendance à avoir monté un commerce d'esclaves Wookies. Pour ne rien arranger, plusieurs centaines de milliers de mercenaires trandoshan et de chasseurs de primes se sont rassemblés et ont commencé à harceler les forces spatiales Wookies en orbite pour tester leurs défenses. Ils exigent qu'un traité soit négocié pour leur planète sous peine de quoi, ils mettront fin au blocus touristique des Wookies par la force et déclencheront de nombreux raids contre des planètes riches en ressources pour s'approvisionner.

Un petit rappel : au cours des missions vos personnages ne risquent pas de mourir EXCEPTE si vous le cherchez vraiment.... La mort d’un personnage est l’apanage des évènements et missions, sous certaines circonstances. Cependant, même si vous ne risquez pas votre vie, vous pouvez malgré tout en voir des vertes et des pas mûres. Les blessures que vous pouvez recevoir peuvent aller de l’égratignure à l’amputation d’un ou plusieurs membres ainsi qu’à la perte de certains objets voire d’un niveau de combattant (cette dernière perte sera seulement temporaire). Nous comptons d’ailleurs sur les membres pour s’impliquer dans la vie de leurs factions, mais plus encore sur les chefs de factions (ou subalternes) pour motiver les joueurs à s’élancer dans les missions.

Règles encadrant l'évènement:
=> Chaque joueur inscrit s’est engagé à être présent pour participer très régulièrement. Veuillez donc ne pas faire attendre trop longtemps vos partenaires de jeu, nous vous laissons 4 jours de délai pour rédiger votre réponse, ce qui sera amplement suffisant.
=> Vous pouvez toutefois demander un délai au MJ, ou à changer votre tour avec un autre joueur si celui-ci est d'accord.
=> Pour ceux qui ne se sentent pas de pouvoir tenir le rythme, vous pouvez encore vous retirer dès maintenant.
=> Si un joueur voit son tour être sauté plus de trois fois, celui-ci sera éjecté de l’évènement afin de ne pas pénaliser les autres.
=> Les Maîtres de Jeu concluent chaque tour de jeu certes, mais peuvent aussi poster entre deux joueurs pour décrire des actions immédiates, ou changer le rythme scénaristique.
=> Les Maîtres du Jeu ont toujours raison. Dans le cas contraire, relire la première phrase.
_____________________________________________

La guerre était proche. Certes la galaxie avait toujours vécu des conflits ponctués de périodes de paix plus ou moins longues et localisées, mais il y avait une guerre ou plutôt un contentieux vieux de plusieurs millénaires à régler sous peine de très vite dégénérer. Il est de notoriété publique que les trandoshan et les wookies sont farouchement hostiles les uns vis-à-vis des autres, mais peu de personnes savent réellement pourquoi. Là ou beaucoup pensent qu’il ne s’agit que d’une rivalité exacerbée pour savoir quelle espèce est la plus forte physiquement, la vérité est plus complexe et profonde. L’histoire commune de ces deux peuples est faite de rancœurs perpétuelles et de différends remontant à très loin. Empêcher la moindre étincelle de mettre le feu aux poudres serait des plus compliqués et relèverait presque d’une opération requérant une précision chirurgicale.
La mission du président de l’Alliance Galactique était d’éviter qu’un nouveau conflit n’éclate et vienne embourber le régime de Coruscant dans une nouvelle guerre territoriale à l’heure ou les Mandaloriens semblaient devenir une menace directe pour la stabilité galactique globale. Les wookies étaient un allié naturel de l’Alliance et des Jedi, l’intérêt d’Hivan Armyanski pouvait-être de se servir de cette opportunité diplomatique pour tendre une main vers les Jedi. L’opinion publique était en défaveur des trandoshans dont le caractère agressif desservait la cause qu’ils défendaient à savoir un avenir meilleur pour leur peuple. Trandosha leur planète natale ainsi que ses habitants atteignaient peu à peu le point de non retour : les ressources manquaient et les reptiliens commençaient à perdre espoir de voir un jour leur situation aller dans le bon sens.
Nombre d’entre eux pourtant, n’hésitaient pas à s’exiler pour mener une vie de mercenaire, d’homme de main ou de chasseurs de primes pour envoyer une partie des crédits encaissés à leur planète pour que celle-ci puisse survivre, pourtant cela ne suffisait plus. Le chaos menaçait les trandoshans qui se sentaient plus que jamais isolés et abandonnés si bien que les reptiliens s’entretuaient dans de violentes émeutes.

C’est de ce climat tendu et désespéré qui a permis à Garrosk de prendre la tête de tous les Trandoshan en revendiquant le statut exceptionnel de Chef de Guerre Suprême il y a dix ans. Son père Gromsk était un Trandoshan valeureux reconnu comme de nombreux autres de son espèce comme étant un mercenaire invincible auréolé de gloire, parti de rien et qui eut une fin des plus honorables. Bénéficiant d’un certain charisme, il fit cesser l’anarchie régnante et imposa un régime fort à son peuple, son charisme lui permit de rassembler presque l’ensemble des trandoshans exilés dans la galaxie en une seule armée soudée et unie. Les femelles furent forcées à pondre de nombreux œufs afin de faire croitre leur nombre de façon exponentielle. De cette façon, les trandoshans ont put constituer une armée, mais aussi flotte hétéroclite conséquente et convertie à un usage militaire en dépit du fait que de nombreux vaisseaux étaient vieillissants voire de véritables antiquités. Un comparatif rapide des ressources militaires Wookies et Trandoshan donnait un constat sans appel : les Wookies ne pourraient gagner cette guerre seuls.
Nombreux sont les Trandoshans à avoir voulu réclamer une guerre rapide et sans sommation contre les Wookies comme l’ont attesté les quelques escarmouches ayant eu lieu sur les défenses Wookies dans le but de les tester. Mais Garrosk contre l’avis de ses lieutenants envoya un émissaire auprès de l’Alliance afin de négocier un traité de la dernière chance.
Si cela échouait : alors les Trandoshan n’auraient aucun autre choix que de celui d’entrer en guerre dont l’enjeu serait la survie de leur espèce. Garrosk fit même appel au groupe mercenaire Frostblood –interdit de séjour sur les territoires de l’Alliance- qui accepta de participer gratuitement à cette guerre puisque les trandoshan représentent près de 77% de ses effectifs, le reste étant constitué d’espèces reptiliennes diverses. Quant à eux les Wookies ont également rassemblé leurs guerriers pour protéger Kashyyyk d’une invasion Trandoshane : la flotte des reptiles est déjà sur le pied de guerre et prête à frapper le dispositif du blocus Wookie imposé à Trandosha et d’envahir Kashyyyk pour conquérir tout le système.
Les négociations auront finalement lieu dans le Casino Spatial de la Roue, lieu réputé pour sa neutralité ainsi que l’interdiction pure et simple de toute arme que ce soit à son bord excepté pour les forces de sécurité de la dite station. Le dirigeant de ce casino a alloué une aile pour ses négociations ou les représentants Wookies et Trandoshan se sont déjà posés mais ne se sont pas encore rencontrés pour éviter tout incident diplomatique. Le président Armyanski est attendu pour que les négociations commencent, mais l’on raconte que Garrosk a demandé à la Reine Palema de Velmor à plaider sa cause face à l’Alliance représentée par son président ainsi que le sénateur Wookie Pawbecca. Les délégations respectives n’ont droit qu’à deux gardes du corps désarmés, la sécurité de la station étant assurée par les gardes de la Roue. La réunion à lieu dans deux heures, le temps pour le
président de se préparer avec l’aide de son droïde protocolaire D7-PO qui interpella celui-ci.


- Monsieur le président, comme convenu j’ai rassemblé toutes les données dont vous aurez besoin avant cette réunion. Vous avez également reçu les salutations du sénateur Pawbacca, du chef de guerre Garrosk ainsi que de la Reine Palema de Velmor. Dois-je envoyer un message de salutations en retour signé de votre main ?

Le droïde protocolaire de couleur bleu-ciel et blanc avait compilé de nombreux dossiers sur les différents intervenants de la réunion, restait à voir si le président Armyanski voulait plus d’informations sur ceux avec lesquels il allait négocier.



_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Hivan Armyanski
Président(e) de l'Alliance Galactique
Président(e) de l'Alliance Galactique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : Coruscant
Titre : Président de l'Alliance Galactique
Humeur : Complotiste
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: Président - V
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mar 26 Mai - 18:07

Il est important de préserver une certaine coalition entre les différentes planètes composant l’alliance avant notre guerre contre les mandaloriens. Dans le cas général, ça va, les problèmes actuels ne sont que mineurs, sauf celui-ci. Une planète qui se meurt, des menaces d’attaque, un conflit pouvant prendre une envergure importante si nous ne prenons pas le temps de regarder plus en profondeur ce conflit. Nous parlons d’une guerre froide entre deux espèces qui ne s’aime pas depuis que ces deux-là ce sont rencontrer. Cette histoire date depuis pas mal de temps et il faut que ça soit à la veille d’une guerre cruciale que les trandoshan se réveillent. Je me demande quelques fois si ce n’est pas fait exprès. Enfin, nous allons pouvoir essayer de résoudre ce problème sans avoir le besoin de mobiliser des troupes, j’en ai besoin ailleurs. Une négociation des plus traditionnels, territoire neutre, les représentants des partis concernés et une personne soutenant l’un des camps. Attends un instant… Pourquoi j’ai les salutations de la reine Palema ? À la dernière nouvelle, elle s’est retirée de l’alliance, pourquoi est-elle présente dans une histoire concernant l’alliance ? Bref, nous verrons cela plus tard.

On me salue donc, protocole de politesse toujours respecté. Allons-y pour y répondre, après tout, c’est ce que veut la procédure. Bon, bon, bon, j’ai tous les éléments en main parait-il. Je sais le minimum nécessaire sur mes différents représentants qui participera à cette réunion. Épluchant les différentes données mises à ma disposition, je tournai mon regard vers mon D7-PO et dit de façon banale :


– Faites donc mon ami, il serait impoli de notre part de ne pas répondre à leur salutation.


Si je ne me trompe pas, j’ai fait appel à l’ordre pour venir m’aider dans cette négociation. Je ne suis pas très rancunier cette fois-ci. Enfin, il faut bien montrer qu’on sait faire la part des choses, de plus un jedi de mon côté serait un bon point, juste pour la reine de Velmor qui les a en haut estime. J’espère juste que l’ordre profitera de cette perche pour calmer les tensions encore palpables entre mon gouvernement et l’ordre dû à cette histoire de mission secrète au sein de mon territoire. J’espère juste que leur futur grand maître évitera ce genre de pratique, car la prochaine fois, je sors la guillotine, politiquement parlant bien sûr.

Tout le monde était présent si j’ai bien compris. Je préfère attendre l’émissaire jedi, au moins discuté un peu de l’affaire pour qu’on soit sur la même route. Je me frottais le menton pensif. Je comprends assez bien la vision des deux camps, mais les dispositions manque de justice. Nous ne pouvons pas accuser tout un gouvernement à cause d’un acte fait par certains citoyens. C’est un peu comme avec l’histoire avec l’ordre, certains membres de l’ordre ont fait des conneries, pouvons-nous condamner tout l’ordre à cause d’une minorité ? Bien sûr que non. Chacun a ses arguments, défendable bien sûr, je pense qu’on pourra assez facilement trouver un compromis logique. Quoi que le wooki et le trando n’auront sûrement pas la même vision de moi sur la situation, mais on trouvera une solution diplomatique et en cas de réussite, je pourrais montrer a tous mes opposants qui m’accuse de ne pas respecter l’idéale de l’alliance, que j’arrive à résoudre les problèmes sans faire une guerre, quand cela est possible !


- D7-PO, avons-nous des nouvelles de l’émissaire jedi ?

J’ai les informations sur le problème concerné, sur les différents représentants présents, mais rien sur l’émissaire jedi. Bon, ce n’est pas encore l’heure, mais ça ne saurait tarder. Je rassemblais mes affaires et attendis une réponse de mon droïde de protocole. J’espère que ça se passera mieux qu’à la réunion ou qu’au sénat. Sinon, j’aurai un autre conflit à gérer, et là, ça sera ma chute assurée. J’ai foi en la réussite de ces négociations.

Revenir en haut Aller en bas
See'Ryl Lun'Sa Ahso'Tye
Maître Jedi Conseiller
Maître Jedi Conseiller
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2013

Feuille de personnage
Allégeance: Jedi
Rang: IV
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Sam 30 Mai - 22:12

« Administratrice, nous approchons du casino. » Signala la voix synthétique, quoique mélodieuse, de Legion. See’Ryl leva les yeux de ce qu’elle bricolait dans la soute pour faire jouer ses cervicales. Elle considéra un instant le nouveau module qu’elle fabriquait et qui était si près d’être terminé qu’un instant, l’optique d’arriver en retard caressa son esprit comme étant viable. Elle soupira en rangeant ses outils. « Est-ce-que nous sommes les derniers ? » Demanda-t-elle tout en portant le précieux module vers sa cabine. « Oui. Le président semble nous attendre. » précisa le droïde avant d’indiquer l’identité de la navette et les personnes à bord aux autorités. See’Ryl enferma le module dans un container fortement sécurisé. En théorie, personne ne devrait venir fouiller sa navette pendant son absence mais elle n’était jamais trop prudente. Le container était programmé pour exploser si quelqu’un, autre que Légion ou elle, tentait d’entrer un code. « Dois-je informer la suite présidentielle de notre arrivée ? » Demanda le droïde. « Je t’en prie. Donnes-nous un quart de cadran. Il faut que je me change. » Lui répondit l’Arkanienne tout en commençant à s’affairer.

A l’heure dite, elle était devant la porte du président, accompagnée de Légion. Officiellement désarmée, See’Ryl avait néanmoins caché un sabre dans l’une des cachettes de son droïde… Tout en songeant que si elle en venait à devoir sortir le sabre, la situation aurait bien trop dérivé pour être rattrapable. Et voilà bien le problème : la rencontre risquait de virer à l’affrontement à la moindre poussière se posant sur la table des négociations. Voilà pourquoi elle avait demandé au président ainsi qu’aux autres partis, si l’Ordre pouvait être présent… Après avoir soumis sa demande au Conseil, évidemment. L’accord n’avait été donné qu’au dernier moment. Encore heureux qu’elle n’avait pas été envoyée ailleurs auparavant.
On la laissa entrer dans la suite présidentielle après avoir vérifié son identité et le fait qu’elle était désarmée. See’Ryl entra dans la suite, vêtue comme cela lui était habituel. Elle avait retrouvé, depuis la session extraordinaire du Conseil, ses cheveux noirs et ses lunettes. Arrivant à quelques pas du président, elle s’inclina devant lui. « Président Armyanski, c’est un plaisir de vous retrouver… même si les circonstances ne s’y prêtent que peu. » Dit-elle d’une voix où perçait un soupçon de chaleur. Se relevant, son regard parcouru la disposition de la pièce. Derrière elle, Légion saluait le président à son tour mais en restant silencieux. Rares étaient ceux qui appréciaient qu’un droïde prenne la parole sans en avoir été invité. Et en absence d’instruction contraire, See’Ryl serait la seule et unique personne à qui il s’adresserait.

_________________
A Viendre
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mar 2 Juin - 22:37

HRP: Je vous laisse discuter un peu du moment que vous ne croisez pas les autres représentants, faites moi signe lorsque vous désirerez les rencontrer.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Hivan Armyanski
Président(e) de l'Alliance Galactique
Président(e) de l'Alliance Galactique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : Coruscant
Titre : Président de l'Alliance Galactique
Humeur : Complotiste
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: Président - V
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Jeu 4 Juin - 19:41

On m’annonça l’arrivé du maître jedi See’Ryl Lun’Sa Ahso’Tye. Ce nom me disait quelque chose et cela était tout à fait normal, ce maître avait participé à notre fameuse réunion fédérale. Je remercie D7-PO de m’avoir rafraîchi la mémoire. Lorsque le maître jedi entra et me salua, je reconnus la personne, exactement comme à la réunion avec ses cheveux noirs et ses lunettes. Je m’inclinais en réponse et dit de façon décontractée sans perdre du sérieux de la circonstance :

– Maître jedi See’Ryl Lun’Sa Ahso’Tye, le plaisir est partagé. Il est vrai que nos routes se croisent dans des circonstances qu’on peut dire délicat, mais cela n’entache en rien du plaisir.

Je l’invitais à s’asseoir un moment et lui demandais si elle voulait une boisson ou autre. Il faut dire qu’il nous restait un peu moins de trois heures avant l’heure dit de la réunion. Je regardais quelque seconde dans le vide, tapotant le bureau du bout de mes doigts, plongé dans mes pensées et réflexions, avant de poser mon regard dans celui du maître jedi et pris la parole :


– Maître See’Ryl, j’aimerais qu’on discute un instant de… Cette affaire, enfin, si nous pouvons appeler ça une affaire. Je suis surpris que cette histoire ait pu durer si longtemps et qu’on se secoue à la dernière minute. Si je ne me trompe pas, nous avons une planète mourante suite à un blocus qui dure depuis fort longtemps, un représentant wookies pour représenter les trandoshans au sénat et une force armée prête à nous rentrer dedans. Je crois, que je n’ai rien oublié du plus importants.

Je fis une pause le temps de vérifier à la va vite les informations en ma possession. Je crois que c’est bon, je fronçais les sourcils, le temps de mon analyse de la situation, avant de soupirer un instant et de reprendre d’un ton sérieux :


– Il est temps de revoir les anciennes chefs d’accusations, nous ne pouvons pas continuer ce blocus pour leurs collaborations avec l’empire, si de plus est, il faut faire la part des choses, était-ce le gouvernement trandoshan qui a réalisé cet esclavagisme ou bien des individus ayant aucun rapport avec le gouvernement ? Même si c’est le cas, nous devons mettre fin à cette crise, le seul compromis que j’ai trouvé est le suivant, d’un nous mettons fin au blocus, de deux nous leur envoyons des aides humanitaires, de trois changer de représentant pour le sénat, que ça soit Trandosha qui le choisit.

Cela était pour rendre une certaine justice dans cette affaire pour les transdoshans et surtout éviter à devoir dire au sénat : « En plus de taper sur les mandalorien, il nous faut taper sur les trandoshans ! », car là on pourra dire « Au revoir, au revoir président ! Au revoir, au revoir président », ce qui n’est pas du tout mon but, mais il ne faut pas oublier nos amis wookies dans cette histoire et donc :


- En échange de tout cela et éviter qu’un sentiment d’injustice grandisse dans le cœur de notre ami Pawbacca, Garrosk devra de son côté nous soutenir dans la lutte contre l’esclavagisme et nous aider à tirer devant la justice les individus sauriens effectuant cette activité jugée illégale, pourquoi ? Vu que toute cette histoire tourne autour d’une accusation d’esclavagisme, Trandosha pourra démontrer que ces accusations ne concernaient pas Trandosha et son gouvernement, mais en réalité de criminels ce qui devrait améliorer leur image aux yeux des autres, surtout des wookies et nos amis wookies verront que cette justice contre l’esclavagisme continue même avec la fin de ce blocus, ils n’auront pas d’éléments pour faire maintenir ce blocus, si bien sûr, tout le monde rentre dans le « jeu ».

Je m’arrêtais un instant et pris un verre d’un rafraîchissement présent sur le bureau. Je surveillais l’heure pour nous assurer de ne pas être en retard. Je me frottais un instant mon front avant de tourner mon intention au maître See’Ryl :

-Je vois ainsi les choses et je propose ce but de ces négociations. J’aimerais avoir votre avis sur la situation, sur les solutions proposées et ainsi sur vos idées. Parlez en toute franchise, je vous prie.

Je sais très bien, qu’elle allait parle en toute franchise, on va dire que notre dernière rencontre nous a permis qu’elle n’a pas peur de dire les choses comme ils sont à ses yeux. C’est plutôt rassurant comme un peu effrayant de savoir qu’on peut en prendre pleins dans les dents, mais c’est pour le bien de tous, enfin j’imagine.
Revenir en haut Aller en bas
See'Ryl Lun'Sa Ahso'Tye
Maître Jedi Conseiller
Maître Jedi Conseiller
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2013

Feuille de personnage
Allégeance: Jedi
Rang: IV
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Lun 29 Juin - 15:42

« Le plaisir est partagé, M. Le président » répondit See’Ryl en songeant combien l’humain avait gagné en diplomatie en peu de temps. Elle s’installa à son invitation, acceptant un peu d’eau tant pour s’occuper les mains que pour s’abreuver. L’Arkanienne ne tiqua pas quand Hivan se trompa entre son prénom et son nom de famille. Il n’était pas le premier et ne serait probablement pas le dernier. D’un mouvement de la tête, elle l’invita à continuer, remerciant le droïde d’un mouvement de tête tout en écoutant son interlocuteur, les doigts enroulés autour du verre. Quand le silence revint, elle bu une gorgée d’eau. « Dans un premier temps, M.Le président, je tiens à vous rappeler que je ne suis pas présente pour participer aux échanges. Je n’ai qu’un rôle d’observatrice » souffla-t-elle en souriant doucement. Elle se leva, posant au passage son verre sur la table basse.

« En revanche, j’apprécie que vous me demandiez mon avis sur cette histoire et puisque vous m’invitez à parler franchement… » Son sourire s’accentua, indiquant qu’elle n’allait pas se faire prier. D’autant plus maintenant qu’elle avait un aval. Elle s’éloigna un peu et commença à faire les cent pas. « Vous êtes devant une situation particulièrement délicate. D’un côté des alliés, de l’autre des personnes menaçant de créer une nouvelle guerre alors que l’Alliance n’en a pas besoin. » Elle prit une inspiration. « La situation de Trandosha est une insulte. Insulte pour les idéaux de l’Alliance, insulte à un peuple condamné à mourir à petit feu avec la bénédiction de l’Alliance. La situation sur Trandosha est dramatique. Alors, certes, ils ont été complices de l’Empire. Mais est-ce seulement le seul peuple ? D’autant plus que le problème n’est pas tant l’esclavagisme, si je puis me permettre. Auparavant il eut la limitation du flux touristique sur Kashyyyk qui réduisit considérablement l’économie de Trandosha, le blocus pour une navette détruite qui dure depuis des décennies. Puis l’esclavagisme durant l’Empire qui offrit aux Trandoshans de quoi survivre en plus de sanctions économiques contre Kashyyyk. La Nouvelle République naissante les a menacé d’e nouvelles sanctions économiques et le retour en grâce des Wookies ont fait que le blocus a reprit. Le tout sous une bonne couche de haine raciale. »

Elle laissa passer un ange. « Je crois que les sanctions ont suffisamment duré. Je suggère l’arrêt immédiat du blocus ainsi que des facilités économiques pour quelques années, le temps qu’ils puissent se reconstruire seuls. Ainsi qu’un représentant de cette race au Sénat. En plus du représentant Wookie. Les deux séparés, évidemment. » Elle s’arrêta dans sa marche. « Vous pouvez demander à Garrosk de prendre part à la lutte contre l’esclavagisme si cela vous fit, M. Le président. En revanche, il serait plus intéressant de les avoir au front contre les Mandaloriens. Je pense que, pour les Wookies, il faudra qu’ils acceptent que l’Alliance ne tolère pas un génocide, contrairement à l’Empire de Palpatine. De ce fait, proposer à Garrosk d’aider à la chasse à l’esclavagiste peut être une bonne idée. Cependant, il faut savoir que la Chasse est importante pour les Trandoshan…. Peut être faudrait-il jouer par là… »

D’un pas léger, elle revint récupérer son verre pour le terminer. « Je crois qu’il est plus que temps de faire table rase du passé. Il y aura toujours des individus qui reprocheront les actions du passé aux générations d’après. Nous n’y pouvons rien. En revanche, accepter que les Wookies et l’Alliance massacrent un peuple pour des faits anciens… C’est comme si l’on faisait un blocus sur Arkania pour ses recherches en cybernétique et ses expériences sur sujets vivants durant l’Empire. »

_________________
A Viendre
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Sam 4 Juil - 18:40

TOUR MJ - HRP: Je vous laisse discuter un peu du moment que vous ne croisez pas les autres représentants, faites moi signe lorsque vous désirerez les rencontrer.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Hivan Armyanski
Président(e) de l'Alliance Galactique
Président(e) de l'Alliance Galactique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : Coruscant
Titre : Président de l'Alliance Galactique
Humeur : Complotiste
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: Président - V
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Sam 11 Juil - 12:37

Notre affaire tourne autour d’une rancune tenace et d’une rancune soutenue par l’alliance au profit d’un de ses alliés. Maître Ahso’Tye partage mon idée de mettre fin à cette histoire et de redonner la liberté au trandoshan. Il est vrai que ma connaissance pour les cultures étrangères n’est pas des plus grandes. Bon ceux des wookis et des transdoshans, ça va encore, je sais un minimum. Ceux qui au sein de l’alliance ça va à peu près. Une planète dont je sais que d’histoire plutôt péjorative à leur sujet arriva à mon oreille, Arkania. La pensée générale à leur sujet est que ce sont des génies, mais ils se prennent un peu pour des dieux quelquefois, enfin c’est l’impression qu’ils donnent. Je fixais notre Maître jedi ici présent légèrement perplexe. Je réfléchis un instant en me frottant le menton et en plissant les yeux avant de tapoter mes lèvres avec mon index et prendre la parole :

– Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous venez de dire. Votre exemple est assez intéressant par rapport à Arkania. Je dois avouer que mes connaissances à leur sujet sont assez limitées. Dans tout las cas, je pense qu’il est important de ne pas généraliser et de ne pas condamner tout un peuple pour ce qu’un individu ou deux ou dix, ou cent ou même mille ont pu faire ou leur gouvernent. Comme vous l’avez déclaré, nous ne devrions pas juger pour ce qui a été fait par le passé, mais pour ce qui est fait aujourd’hui, dans le présent. Je suis convaincu qu’on a tous droit à une seconde chance. Personne n’est parfait et on commet tous des erreurs. Il est vrai que certaine personne a moins le droit de faire des erreurs par le poste et leur responsabilité. Il y aura toujours des éternels rancuniers qui donneront en héritage à leur descendance comme certains arriveront à pardonner et d’autres qui deviendront rancuniers. Enfin, c’est un cycle éternel tout cela.

Je pris une pause avant de me lever de mon fauteuil, je regardais l’heure et demandais à mon droïde protocolaire s’il avait toutes les données nécessaires car nous n’allions plus tarder à aller rejoindre nos autres amis pour commencer ces négociations. Je me tournais vers notre observatrice jedi :

– Je dois avouer que les arkaniens sont très discrets, on n’en entend jamais parler d’eux en temps normal et en quarante ans d’existence, je ne me souviens pas d’en voir rencontre où même croisé et pourtant j’en ai vu d’autre espèce, autre qu’humain. Enfin, passons, revenons à notre affaire. Voulez-vous parlez d’autre chose avant que nous allions rejoindre nos amis ?


Nous avions encore un peu de temps pour parler d’un sujet ou lever un point précis, sinon nous pouvions aller rejoindre la salle mise à notre disposition. Les choses sérieuses allaient commencer sous peu. J’étais paré, chaud et motivé pour faire face à deux forces de la nature ! Il est quand même marrant ce choix de lieu, un casino. Certains diront normal, vu que c’est un territoire neutre, mais je ne pense que les personnes pensent à négociation diplomatique avec le mot casino.
Revenir en haut Aller en bas
See'Ryl Lun'Sa Ahso'Tye
Maître Jedi Conseiller
Maître Jedi Conseiller
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2013

Feuille de personnage
Allégeance: Jedi
Rang: IV
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mer 5 Aoû - 21:33

Elle n'avait rien caché de ce à quoi elle pensait. Elle était là pour garantir la sécurité de tous, y compris des Trandoshan s'il le fallait mais puisqu'on lui demandait son avis… Pourquoi s'en priverait-elle ? Cependant, son argument avec Arkania était un peu branlant dans le sens où la situation des deux planètes n'était pas comparable. Elle le laissa réfléchir et mettre en perspective ce qu'elle lui avait dit. Pendant ce temps, elle laissait Légion lui transmettre les données manquées de l'Ordre. Quand Hivan reprit la parole, elle lui souriait d'un air tranquille. « Arkania n'aime que très peu les étrangers, on ne peut pas le nier. » Elle-même avait eut du mal à s'intégrer à sa planète natale. Quand elle y allait, il y avait toujours de la suspicion qui flottait autour d'elle. Mais elle comprenait et s'y était accommodée au fil du temps. Elle passa une main dans ses cheveux pour chasser les souvenirs et se consacrer à ce qu'il se disait. « Je vous ai donné mon avis, président. Mais je ne veux pas non plus vous influencer. C'est à vous de décider et de trancher en votre âme et conscience. Il n'y a pas de solution parfaite, mais des solutions moins pires que d'autres. » dit-elle avec une nuance sage perceptible dans sa voix.

Il était temps qu'ils y aillent. See'Ryl se leva et son sourire s'accentua alors qu'elle retirait ses lunettes pour dévoiler son regard blanc, légèrement luminescent. « Vous en côtoyez une régulièrement, président. » annonça-t-elle avec un léger amusement. Elle remit ses lunettes. « Nous parlerons de ma planète natale à l'occasion si vous le voulez… Mais concernant notre sujet de base, je n'ai plus rien à dire pour le moment... » D'un geste, elle alla ouvrir la porte pour laisser passer le président.

_________________
A Viendre
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Lun 10 Aoû - 0:05


D7-PO n’eut guère le temps de répondre que déjà, Maître Ahso’Tye se présenta dans la navette présidentielle. Quelques peu intimidé devant le gabarit de Légion, le droïde protocolaire préféra garder le silence pendant que le président et la Jedi discutaient. Les délégations patientaient toujours et ainsi D7-PO les invita à rejoindre la salle de conférence. Les deux gardes du corps du président le rejoignirent. Ensemble ils traversèrent le hangar privé, empruntèrent un turbo-ascenseur pour monter de quatre étages, franchirent un couloir ou se trouvaient plusieurs membres de la sécurité du Casino Spatial de la Roue. Les vigiles de la Roue jetèrent un regard suspect à l’égard de l’Arkanienne, comme s’ils se méfiaient d’elle. Puis ils virent le droïde gigantesque qui l’accompagnait. Les six vigiles se regardèrent tandis qu’ils passèrent le président Armyanski et ses gardes du corps au scanner afin d’identifier toute arme blanche, explosif, blaster potentiellement dissimulé. Le scanner détecta plusieurs implants dans le corps de l’Arkanienne, mais tous ne représentaient aucun danger après analyse. Le droïde protocolaire passa également au scanner mais ce fut rapide pour lui car le modèle était connu depuis plusieurs années et les planques habituelles d’armes étaient connues.
Le chef de la sécurité du casino s’approcha de l’Arkanienne. Il s’agissait d’un twi’lek mâle à la carrure plutôt trapue qui aurait de quoi intimider le commun des mortels. En dépit de son apparence plutôt froide il s’exprima d’un ton très courtois et poli même s’il semblait difficile à sonder son esprit dans la Force.


- Madame, je crains que votre droïde doive vous attendre ici. Son modèle est inconnu tout comme sa fonction. Aussi par mesure de précaution et selon l’article 12 alinéa 45 du règlement intérieur du casino, tout droïde suspect n’a qu’un accès limité au Casino et ne peut progresser sans surveillance de nos services. L’alinéa 46 nous autorise à employer tous les moyens nécessaires pour le neutraliser ou le démanteler si celui-ci représente une menace pour les clients du casino.

Légion devrait rester devant l’entrée sous l’œil attentif des gardes tandis que D7-PO pénétra dans la salle de conférence avec Hivan Armyanski et la Jedi. La salle de conférence était plutôt spacieuse d’environ trente mètres carrés. Cinq portes coulissantes supplémentaires étaient là et menaient aux suites personnelles des délégations ou les ambassadeurs pourraient se reposer si les discussions venaient à durer. Il y avait 4 Trandoshans, 4 Wookies, 3 humains en plus des deux gardes du corps du président Armyanski et un Kel’Dor.
Lorsque See’Ryl et Hivan pénétrèrent dans la salle au centre de laquelle une grande table était en place, tous se tournèrent vers eux. Garrosk était un trandoshan mesurant 2 mètres 10 de haut, plutôt massif et portant une tenue de combat complètement désarmée. Ses écailles étaient d’un vert émeraude profond et des marques tribales rouges sur son œil droit formaient une griffure. Le deuxième se nommait Lopesk et était plus élancé et un peu plus petit que Garrosk d’environ 20 centimètres, il s’agissait de l’un de ses opposants en somme : preuve que Garrosk tenait difficilement les siens sous son influence. Il avait du faire des concessions et accepter Lopesk à la table des négociations pour éviter que la situation lui échappe. C’était également une preuve qu’il croyait vraiment en la solution diplomatique ainsi que sa bonne volonté de régler cette affaire sans verser le sang… enfin dans l’idéal. Les deux autres étaient les gardes du corps.
Les humains étaient deux hommes, l’un jeune et l’autre âgé en uniformes. Le dernier humain était une femme blonde qui avait moins de 20 ans à vue d’œil. Vêtue noblement, sa coiffe était des plus sophistiquée et en dépit de son côté naïf, son regard brulait d’une détermination bien rare pour des gens de son âge. Il s’agissait de la Reine Palema de Velmor. Enfin le sénateur Pawbacca aux poils bruns mais qui commençaient à blanchir avec l’âge, il s’était prononcé en faveur du président Armyanski lors de sa déclaration de guerre à l’égard des Mandaloriens. Une femelle plus âgée encore et aux poils gris était aux côtés du sénateur Pawbacca et devait sans doute représenter les intérêts du Roi des Wookies, elle s’appelait Nammapia et était conseillère. Tous saluèrent le président Armyanski ainsi que Maître Ahso’Tye.


Un Kel’Dor en costume avait son attention tournée vers la baie vitrée en plastacier blindé. Celle-ci était grande et donnait sur l’intérieur du cercle qu’était la station spatiale. On pouvait y voir des vaisseaux aller et venir ici et là et parfois quelques chasseurs stellaires en patrouille voire la silhouette lointaine d’une corvette ou d’une frégate de sécurité qui croisait dans l’espace. Il se retourna et salua également les deux derniers arrivants.

- Je me présente, Zell Pol. Patron et propriétaire du Casino Spatial de la Roue. Ravi de voir que vous êtes tous enfin rassemblés. Vous aurez nourriture et boissons servies par nos droïdes, n’hésitez pas à me contacter en cas de problème, ou Tre Fena le twi’lek chargé de votre sécurité en cas de problème ou réclamation. Il semble que vous soyez tous prêts à discuter, je ferais mieux de ne pas m’en mêler… Si vous voulez bien m’excuser, j’ai une station à gérer. Je vous souhaite un très agréable séjour parmi la Roue.

Il regarda tous les participants et inclina la tête vers See'Ryl. Visiblement il savait déjà qu'elle était une Jedi et semblait être rassuré par sa présence. Les trandoshan rendaient Zell Pol anxieux à travers la Force. Il s’en alla en passant par la porte et laissa tout le monde dans un silence qui ne fut troublé que par le bruit mécanique des droïdes qui portaient des plateaux de boissons sur la table.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Hivan Armyanski
Président(e) de l'Alliance Galactique
Président(e) de l'Alliance Galactique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : Coruscant
Titre : Président de l'Alliance Galactique
Humeur : Complotiste
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: Président - V
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mer 19 Aoû - 19:50

Il est toujours important de faire attention à ce qu’on dit ou fait, on ne sait jamais exactement ce qui pourrait arriver par la suite. Dans mon cas, il aurait été gênant si j’avais une dent en particulier envers les arkaniens et si j’avais prononcé des lourds critiques à leur sujet en compagnie du Maître jedi See’Ryl, compte rendu de ses origines à ma grande surprise. Je dois avouer que je n’y m’attendais pas à cela. En fait ; deux choses étaient source de ma surprise. D’un cette révélation, je ne m’attendais pas de tomber nez à nez avec une arkanienne, de plus est jedi, après notre petite discutions d’avant et de deux, que je n’avais pas été renseigné à ce sujet. Un étonnement léger pouvait être visible à travers mes yeux, mais rien de spectaculaire, à vrai dire, cette situation m’avait fait doucement rire et je lui dis avec le sourire qu’elle était une personne avec pleine de surprise et que ça serait avec plaisir d’en apprendre plus sur ces origines quand l’occasion se présentera. Par la suite je pris la marche sous l’invitation du Maître jedi en direction de la salle qui nous était mis à notre disposition au sein de ce casino.

Il était agréable de constater que la sécurité n’était pas prise à la légère, même si cela bloqua le droïde qui accompagnait le Maître jedi. À vrai dire, je m’y attendais un peu à cette situation, on va dire que ce droïde n’inspirait pas comme t’inspire un droïde protocolaire, il était trop imposant et intimidant pour une discussion politique. Le responsable de la sécurité avança du pourquoi et du comment de son choix avec ce petit plus professionnel en nous citant un des règlements du casino pour développer sa décision. Rien n’était laissé au hasard et la vue de notre salle de conférences confirma la prise au sérieux de cet « événement » ici sans oublier le nombre de personne présent pour ces négociations, je vais tout de suite vous dire, qu’à mes yeux, on était trop nombreux. Vous savez, plus il y a d’élément, plus il y a des chances de tomber sur des éléments perturbateurs. Bon, je savais par avance qui serait présent à ces négociations. Je suis habitué avec le sénat à devoir débattre avec un nombre pas possible de personne, mais pour une fois j’aurai préféré que seul les personnes directement concernées soit présent, mais soit, c’est ainsi.

Je saluais respectueusement chaque personne présente en respectant bien le protocole de politesse de chaque culture ici présent. Nous avions aussi le responsable du casino qui se présenta et nous expliqua que lui et son responsable de la sécurité étaient à notre disposition si besoin. Je le remerciais pour nous avoir permis cette rencontre au sein de son établissement et de des dispositions misent en place. Nous allions pouvoir commencer les choses sérieuses. J’invitais à chacun de prendre place tranquillement et j’annonçais le début des négociations :

- Avant toute chose, j’aimerais vous assurer que mon gouvernement est conscient de la situation alarmante que subi actuellement Trandosha et que nous sommes attristés de ne pas avoir été mis au courant plus tôt de cette crise. Nous sommes ici pour trouver les solutions nécessaires au plus vite afin de mettre fin à l’actuelle crise de Transdosha.

Je regardais mon auditoire en observant leur regard. Je montrais une position forte, sûre avec une tonalité de volonté. Je pris deux secondes de pause avant de reprendre la parole :

- Nous avons en autre possession les rapports désastreux sur l’état politique et économique de Trandosha et nous savons tous que cela est dû au blocus qui a été instauré suite à de lourde accusation à l’encontre de Trandosha. Sachez que nous pouvons mettre fin à ce blocus et faire parvenir ressource, matériaux et fond, en soixante-douze heures après décision. J’ai fait le nécessaire pour qu’on puisse le faire avant mon arrivé ici. Mais avant toute chose, j’aimerai qu’on clarifie certaine chose, comprendre le pourquoi du comment qu’on en est arrivé là, ainsi qu’un accord, un compromis où tout le monde gagnera et surtout pour éviter qu’une telle situation se reproduise.

J’avoue que c’est du direct, ça manque de finesse politique, mais en même temps vu ce que j’ai devant moi et du sujet qu’on parle, je pense que les principales personnes concernées veulent plus d’action que de parlotte longue et ennuyeuse. J’attendis quelque seconde avant de demander si quelqu’un voudrait s’exprimer au sujet de tout ça. Je montrais bien que nous avions les cartes en mains pour gérer la crise, c’est à eux autres maintenant de s’avancer pour qu’on puisse commencer les négociations, nous avions les moyens, mais avant toute chose il fallait revenir dans le passé pour éclaircir cette affaire, enfin ses origines.

Revenir en haut Aller en bas
See'Ryl Lun'Sa Ahso'Tye
Maître Jedi Conseiller
Maître Jedi Conseiller
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2013

Feuille de personnage
Allégeance: Jedi
Rang: IV
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mar 25 Aoû - 10:20

La surprise du président l’avait amusée. Généralement, elle avait droit à un certain mépris auquel elle s’était habituée depuis le temps. La surprise était bien plus rare, trop positive probablement quand on parlait des Arkaniens… La détente provoquée par son annonce disparut rapidement pour laisser place à un sérieux palpable et de bon aloi pour ce qui se préparait. Elle suivit le mouvement et le président. L’arrivée au poste de contrôle, elle afficha un sourire léger, presque narquois devant les gardes. Elle se laissa scanner sans broncher et lorsque le TwiLek s’approcha d’elle pour lui parler de Légion, elle ne se laissa pas le moins du monde intimidée par sa carrure. Elle ‘écouta ses propos avec attention. « Il restera ici avec vous. En revanche, s’il y a un quelconque problème, pourriez vous m’en informer ? Je préfère me déplacer et régler le problème moi-même plutôt que de risquer la destruction de mon droïde. » Elle sourit légèrement pour l’humanoïde avant de se tourner vers Légion. « Tu restes ici avec les gardes. Veilles à n’avoir aucun comportement prêtant à confusion. »

Enoncer clairement ses instructions à Légion n’était pas destiné au droïde en lui-même mais aux gardes afin de les rassurer. « Bien, administratrice. » Il alla s’installer contre un mur et s’immobilisa. See’Ryl offrit de nouveau son attention au TwiLek comme pour lui demander si cela lui suffisait. Apparemment oui puisque, bientôt, Hivan et elle arrivèrent dans la salle affrétée pour la réunion. Beaucoup de monde mais ce n’était pas vraiment inattendu. Comment pouvaient se passer de telles négociations sans qu’il y ait tous les partis accompagnés de leurs alliés.

See’Ryl salua soigneusement toutes les personnes présentes en respectant leurs usages. Elle fut sensiblement plus chaleureuse avec la Reine Palema. Elle bougea silencieusement pour se mettre en retrait par rapport aux personnes présentes. Son rôle n’était pour intervenir mais simplement pour assurer un calme certain et trouver les mots justes pour apaiser et rendre les négociations aussi… paisibles que possible. Cependant, elle intervint pour répondre au gérant du casino. « Nous vous remercions, Zell Pol. » Sa voix était accompagnée d’une vague de force pour le rassurer un peu : elle présente, elle tâcherait que rien ne dévie au point de devenir une catastrophe. Elle laissa les négociations s’entamer, s’amusant intérieurement du manque de finesse du président qui pourrait presque passer pour la sienne quand elle avait décidé de faire bouger les choses.

_________________
A Viendre
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mar 1 Sep - 23:22


Les personnes présentes à cette réunion étaient justement les principales personnes concernées. Garrosk et son lieutenant Lopesk représentaient les Trandoshan tandis que les Wookies avaient déterminé que le sénateur Pawbacca et la conseillère Nammapia seraient plus à même de défendre les intérêts des Wookies. La reine Palema de Velmor quant à elle était présente puisque que constituant un soutien envers les Trandoshans dans leur démarche de résoudre le problème de façon pacifique. N’en déplaise à Hivan Armyanski, la Reine de Velmor avait parfaitement le droit d’être ici, et si l’Alliance Galactique avait géré au mieux la crise qui s’est produite sur Velmor, Palema ne serait pas là aujourd’hui. Sa présence ici était due aux Jedi à dire vrai : Galdur un ranger antarien et trandoshan avait été la clef permettant de rendre à Palema les rennes de son monde natal tout en mettant de côté les potentiels usurpateurs au trône. C’est pour cela que la jeune femme se montra bien plus ouverte à l’Arkanienne ici présente contrairement à Hivan qu’elle scrutait attentivement tout en affichant une méfiance à son égard. Les Wookies quant à eux affichaient une certaine tranquillité, certains que l’Alliance Galactique serait de leur côté tandis que les Trandoshans eux semblaient nerveux.

Le président de l’Alliance Galactique commença à prendre la parole, annonçant clairement que tout était prêt au cas où un accord était trouvé entre les deux parties. Mais il commença par demander comment la situation avait pu en venir là de façon directe ce qui ne manqua pas de surprendre Palema de Velmor tandis que les Trandoshans semblaient apprécier la franchise du président Armyanski. Garrosk remua la tête de gauche à droite dans un mouvement très reptilien, signe d'acquiescement.


- Nous savons que les bureaucrates et autres gratte papiers de l’Alliance mettent du temps pour faire remonter les informations vers leurs chefs… excepté si une guerre menace !

Lâcha Garrosk d’un ton amusé tout en faisant mine de balayer lentement l’air de sa main griffue. Ce geste n’avait rien d’une provocation, mais était plus là pour appuyer le propos du Trandoshan. Les Wookies se tendirent un peu en le fixant du regard. Sa plaisanterie n’avait fait rire personne, Garrosk se contenta de les ignorer pour expliquer d’un ton plus sérieux.

- Nous sommes presque arrivés au point de non retour. Cette situation dure depuis plusieurs décennies désormais et vous n’êtes pas responsable de sa dégradation compte tenu du peu de temps qui s’est écoulé depuis votre élection. Cependant vous serez responsable de la façon dont ce problème se règlera. Notre peuple a subi depuis trop longtemps le joug de la République, puis de l’Alliance et de leurs alliés Wookies. Le blocus qu’on nous a imposé il y a longtemps affame notre peuple et l’avilit chaque jour qui passe. Trandosha est appauvrie, ce n’est pas nouveau. Et nombreux sont ceux qui quittent la planète pour tenter leur chance comme mercenaires ou chasseurs de primes quand ce ne sont pas des tueurs à gage… une partie des crédits qu’ils empochent ainsi que certaines ressources qu’ils obtiennent sont envoyés directement sur Trandosha pour nous permettre de survivre. Mais pour les ressources naturelles de notre monde… celles-ci commencent à nous manquer et cette perspective ne nous laisse que deux options : la guerre ou la négociation. Je ne vous cache pas que mon peuple nourrit une haine envers les Wookies, et je serai un menteur si je disais que je ne partage pas leur rancœur. Néanmoins… contrairement à… certains…

Il lança un regard inquisiteur à Lopesk, son second dont les yeux ne soutinrent pas longtemps le regard de Garrosk. L’imposant chef de guerre au basic presque parfait en dépit de son accent très rustique était visiblement le dominant. Sa voix lente et grave reprit tandis que ses yeux jaunes se tournèrent vers le président de l’Alliance.

- Je sais ce que nous avons à perdre dans une guerre ouverte contre les Wookies, et la solution diplomatique m’apparait comme étant la plus sage. La guerre ne sera que l’ultime recours si vous ne tranchez pas ce conflit en notre faveur rapidement. Pour commencer, nous exigeons la levée immédiate du blocus.

Les Wookies écarquillèrent les yeux et prirent la parole dans une succession de grognements qui furent automatiquement traduits par D7PO.

- Le sénateur Pawbacca et la conseillère Nammapia s’y opposent. Selon eux, les Trandoshans ne font que payer pour leurs sinistres chasses menées à l’encontre des leurs, les dépeçages de leurs fourrures en guise de trophées ou encore les raids menés il y a plusieurs années, quand il ne s’agit pas de soumettre nombre de Wookies à l’esclavage pour les revendre à prix d’or. Mais ce qu’ils reprochent le plus aux Trandoshan, c’est ni plus ni moins que leur collaboration avec l’Empire lorsque celui-ci exploitait les esclaves Wookies pour leur force physique… ou pour tous ceux qui sont morts lors du premier tir d’essai de l’Etoile Noire sur la planète qui accueillait la « main d’œuvre bon marché » qui avait construit cette arme sous la contrainte.


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Hivan Armyanski
Président(e) de l'Alliance Galactique
Président(e) de l'Alliance Galactique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Localisation : Coruscant
Titre : Président de l'Alliance Galactique
Humeur : Complotiste
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: Président - V
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mar 6 Oct - 0:55

Cela s’annonce rude. Les deux partis savent ce qu’ils veulent et bien sûr, ça va à l’encontre de chacun. Je n’avais pas trop de choix, il faudra se la jouer serré et trouver une approche plus tourner vers la notion de justice que d’arrangement économique et de survie. La justice nous a mis dans cette situation et je pense que c’est cette dernière qui nous en sortira. Je pense qu’une approche métaphorique pourrait peut-être ouvrir les esprits et permettre une analyse de la situation d’un autre œil. J’écoutais, tout naturellement, les arguments de chacun. Un disait en gros survies, résolution pacifique ou armée, le second camp justice, payé conséquence et pour ma part peine abusive.

Je me frottais le menton, plissé doucement les yeux et entrai dans un genre de réflexion et je me suis dit que le boulot de conciliateur ce n’était pas du tout simple en fait surtout quand on ne peut pas motiver les gens avec un blaster entre deux omoplates. Je repris un visage sérieux et respectable avant de prendre la parole tout naturellement :


- À mon humble avis, je pense que nous devrions prendre un peu de recul sur cette situation et essayer de voir sous un autre angle. Je comprends et partage l’avis de chacun d’entre vous, mais je pense que cette peine ne soit pas « juste » en partie.


Donc oui il fallait que les responsables de l’esclavagisme soient punis, mais ne sommes-nous pas en train de punir des personnes qui y sont pour rien ? Une peine trop large peut être considérée et peut être une injustice en réalité.

– Prenons un exemple banal. Nous avons une grande famille, il y a des jeunes, des moins jeunes et des enfants à venir et quelques membres de cette famille sont des criminels. Cette famille est accusée pour ces crimes devant la justice. Le juge décide de mettre tous les membres de cette famille en prison, jeune, moins jeune, coupable comme innocent, même ceux qui ne sont pas nés sont considérés comme coupable et tout le monde paye pour les crimes de leur famille.


Je laissais quelque seconde le temps que mon exemple soit enregistré et un minimum analysé. Je faisais le rapprochement que cette famille représentait Transdosha et le juge, l’alliance.


– Maintenant analysons cette famille. Pour les victimes justice a été rendu. Après tout, les meurtriers venaient de cette même famille, au moins on est sûr qu’aucun d’entre eux ne pourra commettre de nouveau crime. Mais dites-moi, pensez que ça soit juste d’avoir emprisonné des personnes qui n’ont pas commis ces crimes, pensez-vous que ça soit juste de devoir payer les crimes d’un autre qu’on n’a pas commis ? Est-ce juste de condamner les enfants qui ne sont pas encore nés parce que plusieurs membres de leur famille sont des criminels ?


Je parlais de façon calme, sérieux, en profondeur pour bien faire passer le message et montrer ce côté abusé de cette décision dans mon exemple.


– Pour moi, cette justice n’est pas juste, parce que cette justice ne s’est pas seulement attaquée aux véritables coupables, mais à un ensemble d’individu du même milieu et a fait payer tout le monde, pas seulement les coupables, mais aussi des innocents qui n’ont pas participé à ces crimes et encore pire, condamné au même sort que les coupables des personnes même pas encore nés. Une justice trop générale ne peut être considérée comme tolérable, la justice est censée protéger les justes et condamnés les criminels.

Je pense que tout le monde a pu faire le rapprochement entre cette justice appliquée à cette famille et ceux qui a été fait avec Trandosha. Nous arrivons à la conclusion de mon exposé :


– Je suis pour que justice soit rendu et cela qu’importe le crime. L’esclavagisme est un crime intolérable, monstrueux qui doit être éradiqué, comme tous les autres crimes. Nous ne devons avoir aucune hésitation à condamner un criminel surtout si les preuves sont là, présentes, réelles et sûres. Mais ce qui est aussi horrible que l’esclavagisme et autres crime, c’est qu’une personne n’ayant rien fait se retrouve sur le banc des accusés. Pouvons-nous sanctionner toute une planète, tous les pères, mères, enfants et même les futures générations d’un peuple pour un crime que tous n’ont pas commis ? Nous voulons tous ici présent que justice soit faite, c’est pour cela qu’il nous faut revenir sur cette décision judiciaire pour que seul les coupables soient punis et les justes protégés.

Je dis ces mots avec force et détermination, presque comme si je parlais devant le sénat, mais adapté pour un auditoire bien plus petit. Maintenant que j’avais dit ma vision des choses sur ce qui a été décidé par l’alliance par rapport à Trandosha, je me devais de proposer une solution pour tout cela.

– Ce que je propose, c’est de mettre fin à ce blocus, envoyer les aides humanitaires nécessaires ainsi qu’une commission pour s’assurer le retour d’une stabilité correcte pour Trandosha et que soit choisi un représentant Trandoshan pour représenter sa planète devant le sénat galactique. En contrepartie, le gouvernement Trandoshan devra entrer dans la lutte contre l’esclavagisme auprès de l’alliance galactique et remettre à la justice de l’alliance toute personne accusé d’esclavagisme. Ainsi nous préservons Trandosha d’une chute certaine et traquerons les véritables coupables de ce crime à l’encontre des wookies. C’est une première idée sur quoi nous pouvons déjà travailler. Sachez que je n’ai pas l’intention de laisser Trandosha agonisé plus longtemps comme je n’ai pas l’intention de laisser se refaire cette tragique histoire d’esclavagisme. Il nous faut trouver un juste milieu.

Je pense que j’ai assez parlé pour le moment. Je pense qu’il y a assez d’éléments pour faire agir, en bien comme en mal les représentants ici présents. Je ne vais pas avec le dos de la culière, mais avec ces personnes ici présentes, je pense que parler avec franchise et force ça passe mieux que parler en bureaucrate de base. Je verrais bien, je restais attentif à la réaction de chacun et j’allais voir où tout cela aller nous emmener.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    Mar 20 Oct - 22:37


Le moins que l’on pouvait dire, c’était qu’Hivan ne passait pas par quatre chemins et n’hésitait pas à mettre le problème au centre de la table des négociations. Le président avait directement posé ses revendications sans prendre plus de temps, ce qui avait eu pour effet de crisper un peu plus les wookies à chaque fois qu’il annonçait quelque chose en faveur des Trandoshan. Garrosk quant à lui semblait être assez stupéfait de voir Hivan être clairement en sa faveur au cours des négociations, les trandoshans n’avaient pas une bonne réputation et le chef de guerre s’était attendu à voir un humain plaider ouvertement la cause des wookies. Le Trandoshan appréciait son franc-parler, les Wookies un peu moins…
Garrosk savait que les Wookies réagiraient, il craignait qu’Hivan ne finisse par se rallier à leur côté : pas forcément par conviction, mais à cause de la pression qu’il subirait au Sénat ou de part la population galactique. Après tout, le sénateur Pawbacca avait plaidé en faveur d’Armyanski lors de sa déclaration de guerre à l’encontre des Mandaloriens, allait-il se raviser si jamais Hivan ne lui donnait pas ce qu’il voulait ? Le président prenait peut-être des risques, le soutien des Wookies était indéniablement un plus quand on affrontait un peuple qui se prépare dès l’enfance à la guerre. La politique était certes complexe mais suivait des concepts simples tels que l’influence, les compromis, échanges de bon-procédés et pouvait presque se résumer à un jeu perpétuel de position dominante/dominée qui variait selon le contexte. Le chef de guerre hocha lentement la tête de haut en bas juste avant que les natifs de Kashyyyk ne répondent dans leur langue natale après s’être concertés d’un simple regard. D7PO commença la traduction.


- Vous en demandez beaucoup président Armyanski. Beaucoup trop. Quelles garanties pouvez-vous fournir ? Ce marché que vous nous proposez ne nous a pas l’air très équitable… nous allons avoir des contraintes bien plus fortes que celles des Trandoshans. Qui plus est, la chasse fait partie de leur culture… qu'est-ce qui prouve que notre peuple ne sera pas du gibier ?

La Reine de Velmor désapprouva d’un signe de tête avant qu’elle ne s’exprime calmement avec un aplomb spectaculaire pour son très jeune âge.

- Cette suggestion m’a l’air juste, bien au contraire. Tout ce qui reste à définir c’est préciser avec exactitude la nature des commissions d’enquêtes demandées par le Président Armyanski ainsi que mettre en place des moyens pour s’assurer que le gouvernement de Trandosha ne se livre plus à l’esclavage.

Palema de Velmor était ouvertement en faveur de Trandosha quant au fait que le blocus cesse tout comme le fait que ce peuple puisse s’exprimer en son propre nom au Sénat Galactique. Elle désapprouvait l’esclavage cependant et reconnaissait que ce peuple en avait beaucoup trop fait tout comme le fait que la chasse fasse partie inhérente de leur culture plusieurs fois millénaire. C’était quelque chose sur lesquels les Trandoshans ne discuteraient même pas, cela faisait partie de leur identité. Si Palema était présente aujourd’hui c’était surtout pour tenir une promesse, une promesse faite à un trandoshan qui avait tout risqué pour que son peuple ne sombre pas dans le chaos ou dans un régime autoritaire et fantoche sous la coupe de l’Alliance Galactique.
Pawbacca semblait être plus prompt à lâcher du lest que Nammapia qui était plus vieille que le sénateur et portait visiblement une haine à l’égard de ces lézards.


- Je suis en faveur de la suggestion du président Armyanski, mais tout comme la Reine de Velmor ici présente, j’aimerais en savoir plus sur les conditions que vous souhaitez instaurer sur Trandosha…


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Des accords particuliers [MISSION ALLIANCE N°4]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Espace Intersidéral :: Casino Spatial: "La Roue"-
Sauter vers: