Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Sous le voile noir [PV Darth Reylos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Sous le voile noir [PV Darth Reylos]   Ven 1 Mai - 10:22

Le temps semblait figé, morne et sans saveur. Peux être était-ce seulement dû à l'air humide et pestilentiel circulant dans cette pièce pièce, pour ne pas dire ce cloaque, dans lequel Viledus patientait tranquillement. Non pas qu'attendre lui déplaisait, c'était une conséquence inéluctable dans ce genre de situation. Il était plus ennuyé en revanche par le décor insipide et miséreux de sa petite planque, qui ne collait en rien avec le tumulte intangible qui tonnait autour de lui, aussi grondant et menaçant qu'une tempête en approche, glaçant d'angoisse et de noirceur. Le côté obscur était puissant sur Dromund Kaas, au point que la planète elle même n'était qu'une gigantesque proie que le Côté avait capturée puis domestiquée, la modelant à sa convenance pour qu'elle ne soit plus que le reflet de son auguste grandeur. Le Seigneur n'avait pas l'occasion de fouler ce sol si imprégné par la Force très souvent, aussi pouvait-il prendre la pleine mesure de la trame invisible se superposant à ses sens depuis son arrivée. Il pouvait sentir cette puissance obscur, mais aussi la faiblesse qu'elle recelait. Comme si le noir constituant le fond de cette toile à la dimension galactique se parsemait çà et là de tâche lumineuse sans cesse plus large, recouvrant cette noirceur. Pourtant, elle ne faisait que la recouvrir! Même à demi mort, L'Ordre était parvenu à se relever, véritable exploit si l'on considérait l'ampleur de la catastrophe qu'apporta la dernière croisade de Krayt. Des décennies plus tard, l'Ordre souffrait toujours de ce cuisant échec et cela pour de nombreuses années encore.

Darth Viledus était disposé à changer cela. Il croyait en la vérité qu'inculquait le côté obscur, lui restait maintenant à voir si ses convictions et celles de ses paires pouvaient se rejoindre. C'était pour cela qu'il avait convaincu Darth Reylos de le rencontrer. En tant que Main Noir, il était censé représenter le paroxysme de la philosophie obscur prônée par le Seigneur Noir en place, celui là même dont dépendait le le courant de la doctrine obscur prônée par les Sith contemporains. Devait-il adhérer pleinement à cette cause où rester isolé, comme le fit Darth Uniendis avant lui ? Il se donnait le temps de la réflexion pour cela, son rôle d'infiltré lui permettant de cultiver le pouvoir que tout Sith recherchait, d'une manière certes indirect, tout en le tenant éloigné de l'omniprésence de la haute société Sith sur Dromund Kaas. Il avait cependant besoin de contact sur place depuis qu'il avait gagné sa place en tant que Seigneur Sith, ne serait-ce que pour être informé lorsque cela s'avérait nécessaire. Hors qui de mieux que la main noire pour avoir vent de certains faits importants ? L'information était en sommes le nerf de la guerre dans les différentes et tumultueuses intrigues se nouant et se dénouant sur la planète obscur. Ayant lui même de quoi monnayer ces informations, il désirait cependant mieux connaître son interlocuteur avant de se projeter. Avancer par étape faisait souvent office d'assurance vie lorsque l'on traitait avec pareils individus, tandis que la précipitation était un facteur de désastre souvent létal. C'était ce détail particulier qui avait poussé l'humain à choisir un lieu si... insolite pour une telle rencontre. La pièce dans laquelle il se trouvait, isolé du reste de la maison et insonorisée comme il se le devait, ne comportait que deux sorties. L'un d'elle, soigneusement cachée dans un pan des murs de la pièce, s'ouvrait d'une simple pression à un endroit précis du mur, le tout étant si bien camouflé qu'il était invisible à l'œil nu. La seconde porte, en réalité une simple trappe sur le sol, reliait la petite pièce à un dédale de tunnels sous terrains. Viledus avait envoyé un sbire fiable à la rencontre de la main noire, attendant donc que ce dernier revienne avec son invité.

Ce qui fut plus long que prévu, sans que cela n'inquiète Viledus outre mesure. Un bip soudain l'informa de la proximité des deux Sith, aussi se redressa-il dans son siège tout en bougeant nonchalamment la main, utilisant la Force que le seul autre siège de la pièce s'envole dans les aires pour finalement se poser délicatement en face de lui. Ce fut à ce moment que la trappe s'ouvrit précipitamment, laissant entrevoir la peau rouge zébré de noir d'un Zabrak à l'allure musculeuse.

-Heureuse rencontre que voici, Main noir. Je vous prie, prenez place, invita-il tout en montrant le siège en face de lui. Vous excuserez surement l'aspect rustique de cette pièce, j'en ai préféré la discrétion.

En effet, le Seigneur souhaitait que cette entrevue se fasse le plus discrètement possible, chose peu aisée sur une planète peuplée de Sith. C'est pourquoi il avait prit cette précaution, indiquant dans un premier temps une fausse adresse a Reylos, dans laquelle son subordonné l'attendait, puis ensuite le mener par delà un dédale de galerie, rendant toute tentative de pistage bien plus ardue. Lorsque la porte se referma, Viledus remarque que le jeune guerrier Sith n'était pas entré, attendant la suite des évènements à l'extérieur. Selon le code convenu, spécifiant ainsi que les deux Sith n'avaient pas été suivi. Revenant au sujet présent, Viledus fit face au Zabrak, prenant le temps d'analyser l'attitude de dernier. Être attentif s'avèrerait nécessaire par la suite.

-Avez-vous des projets pour notre Ordre, Seigneur Reylos? La stagnation des Sith ne saurait être admise, mais pour la contrecarrer, il nous faudra à nous autres faire front commun.

La première salve était tirée à présent. Restait à voir comment ce mystérieux Zabrak la réceptionnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sous le voile noir [PV Darth Reylos]   Jeu 14 Mai - 1:05

- Bien, maître. Il sera fait selon votre volonté.

La voix rocailleuse du zabrak répondait à celle du Seigneur Noir, Darth Trazyn. Revenant d’une mission, Darth Reylos lui avait fait son rapport et avait pris de nouveaux ordres du leader de l’Ordre Sith. Si la mission était somme toute assez facile, elle n’en restait pas moins ordonnée par son maitre, et de ce fait, une priorité pour lui. La Main Noire existait pour accomplir la volonté du Seigneur Noir.
Le sephi le congédia et retourna à ses appartements. De son côté, le zabrak se dirigea vers les siens pour se préparer à la mission. Empreints du Côté Obscur – comme toute la planète-, les lieux étaient d’un confort spartiate. Reylos fut stoppé avant d’y entrer. Quelqu’un avait hélé son nom au coin du couloir, aussi, le Sith couronné de cornes s’arrêta avant d’avoir ouvert sa porte. Qui osait se permettre de l’interpeler ainsi ? Avec un regard noir, il se tourna vers l’arrivant. Un jeune humain, un guerrier dont le nom lui échappait. Rien de surprenant, car même si la Main Noire se devait d’avoir le plus d’informations possibles sur les membres de l’Ordre, il y en avait tout de même un certain nombre. A peine trois cent Sith, mais cela faisait beaucoup. Sans compter leur armée, un peu plus de trois millions de soldats.
Il ne se donnait pas la peine de tous les connaitre, seuls les officiers en étaient dignes. De même, s’il ne connaissait pas tous les Sith, une bonne partie de l’Ordre était plus ou moins sous sa surveillance. Une trahison pouvait remettre en cause les plans prévus par le Seigneur Noir. Il était vital pour les Sith qu’ils restent unis.
L’humain le salua en s’inclinant et prit la parole.

- Monseigneur, mon maitre souhaite vous rencontrer. Il vous attendra à ses appartements ce soir.
- Et qui est-il pour penser me mander comme un vulgaire acolyte ? occupé ?
- Je ne fais que vous transmettre la demande de Darth Viledus, Seigneur Reylos. Voici l’adresse.

Le guerrier lui tendit un morceau de filmsi où était noté le lieu du rendez-vous. Le zabrak le congédia d’un signe de tête avant de rentrer dans ses quartiers. Viledus ? Un Seigneur Sith qui ne faisait pas énormément parler de lui. Cela dit, son statut d’infiltré dans l’Alliance avait tendance à accaparer beaucoup de son temps au détriment de ses passages au sein des siens. Devait-il avertir Darth Trazyn de cette rencontre ? Peut-être plus tard, selon ce qu’il se passerait. L’humain n’ayant pas donné de motif à cette rencontre, Reylos irait, mais sur ses gardes. Mieux valait se préparer à tout.
[…]
Sabre à la ceinture et avec un air impassible, la Main Noire se rendit sur les lieux. Il ne prit pas la peine de s’annoncer, il ouvrit la porte sans ménagement. L’humain était là, et parut quelque peu surpris de la façon dont le zabrak était entré. Mais cela ne l’empêcha pas de le saluer à nouveau. Il était seul. Darth Reylos ne sentit aucune autre présence.

- Où est le Seigneur Viledus ? M’a-t-on fait déplacer pour rien ?
- Loin de lui de vouloir vous offenser, Seigneur Reylos. Mais mon maitre a préféré brouiller les pistes pour plus de sécurité. Veuillez lui pardonner sa prudence, il vous attend ailleurs.

Pour toute réponse, l’autre Sith eut droit à un léger grognement irrité. Le guerrier lui sourit, ce qui le mit sur ses gardes. Mais il se contenta de l’inviter à la suivre. La Main Noire laissa l’humain s’avancer à travers la porte, puis le suivit. Attentif au moindre changement, Reylos avançait à sa suite par un dédale obscur. C’était là une trop grande précaution pour une simple rencontre. Qu’avait Viledus en tête ? Le zabrak n’aimait pas ça, il trouvait cette situation plus que louche. Peut-être était-il paranoïaque, mais on lui avait appris à se méfier de ce qui était dans ce genre. Légèrement irrité de la façon d’agir du Seigneur Sith, il commençait à perdre sa patience. Il trouvait cette mise en scène assez pathétique.
Quand son guide s’arrêta, il fit de même, tout en restant à distance respectable. Il ressentit une présence au-dessus d’eux, sans doute Viledus. Une trappe s’ouvrit, et il fut invité à monter. Ce qu’il fit. Il se retrouva rapidement face à celui qui avait souhaité le rencontrer. La Main Noire le détailla. A peine plus grand que lui, un peu plus mince, d’aspect soigné. Un politique, en quelque sorte. Mais une grande puissance dans la Force, tout comme lui. Pour ce qui était de ses prouesses martiales, il n’en avait jamais entendu parler. Le guerrier ne l’avait pas suivi, ils n’étaient que tous les deux dans la pièce. Reylos l’aperçut cependant par-delà la trappe. Il reporta son regard sur son hôte quand celui-ci prit la parole.

- Heureuse rencontre que voici, Main Noire. Je vous prie, prenez place, invita-il tout en montrant le siège en face de lui. Vous excuserez sûrement l'aspect rustique de cette pièce, j'en ai préféré la discrétion.
- Le confort est superflu, il mène à l’indolence.

Il croisa les bras et laissa la chaise libre de côté. Sa voix rauque et son ton ne laissaient pas de place au débat. Si son interlocuteur voulait parler, qu’il parle, mais qu’il évite de prendre des chemins détournés. Les personnes obséquieuses avaient tendance à l’irriter. L’attitude observatrice de l’humain était difficile à décrypter. Que cherchait-il à découvrir en scrutant le zabrak ?

- Pour ce qui est d’une heureuse rencontre, j’en déciderais plus tard. Vos stratagèmes paranoïaques ont quelque peu… étiolé ma patience. Mais je doute que vous ayez préparé ce rendez-vous pour parler de ça.
- Avez-vous des projets pour notre Ordre, Seigneur Reylos? La stagnation des Sith ne saurait être admise, mais pour la contrecarrer, il nous faudra, à nous, autres faire front commun.

Etait-ce tout ? Ils auraient pu avoir cette discussion ailleurs. Qu’avait-il à craindre ? S’il ne comptait pas trahir l’Ordre, il pouvait parler librement d’un ou plusieurs plans visant à mener les Sith au pouvoir. Du reste, Reylos n’avait pas de projets, la Main Noire exécutait la volonté du Seigneur Noir.

- Je crois que vous ne vous soyez trompé de personne, Viledus. Mon rôle est d’obéir aux ordres du Seigneur Trazyn. De mettre en œuvres ses «projets» … Nous ne ferons front commun qu’en étant unis derrière lui, en cessant de nous quereller. Mais je gage que vous vous en doutiez… Et vous… avez-vous des projets qui pourraient intéresser notre Ordre ?
Revenir en haut Aller en bas
Call Sintar
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2010

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Sith
Rang: Seigneur Sith (IV) / Ambassadeur de l'Alliance galactique
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Sous le voile noir [PV Darth Reylos]   Jeu 14 Mai - 23:35

La patience ne semblait pas être une qualité propre à Darth Reylos, comme pu le constater Viledus alors que ce dernier montrait clairement que le petit stratagème de l'humain n'était pas à son goût. Peu importait cependant car si le Seigneur Sith avait prit soin de monter cette mise en scène, ce n'était pas simplement pour s'assurer de garder cette rencontre secrète. Il voulait également connaître ce Zabrak et être ainsi plus à même de garder le contrôle de la situation. Assez sur de lui pour venir malgré l'imprévu mais assez prudent pour ne pas y foncer tête baissé... sans compter que le double Sabrolaser qui pendait à sa ceinture le décrivait fatalement comme un habile bretteur, même si pour Viledus, d'autres détails étaient plus révélateurs de la personnalité profonde de son interlocuteur.

-Le confort est superflu, il mène à l’indolence.

Le ton employé était sans réplique, attirant presque un sourire sur le visage de Viledus. Tant d'intransigeance ! Une caractéristique navrante des Sith contemporains, puisqu'elle ne souffrait d'aucune contestation, à l'image de ce conditionnement dont Reylos semblait faire l'objet. Rien ne pouvait aller à l'encontre de cette obscure vérité dont il se croyait le détenteur, sous peine de châtiment. Ne comprenait-il pas que le côté obscur exigeait un certain libre arbitre pour se renforcer, se cultiver? Visiblement pas, hors ce n'était pas à Viledus de le lui apprendre, ce comportement mettant d'avantage en valeur les craintes du Seigneur Sith quand à ce genre de sujet. Pouvait-il grandir en tant que Sith dans un tel environnement ? Le choix ne lui revenant pas, il se devait de faire avec. Reylos se montrait aussi souple qu'il s'y était attendu, autant dire que converser avec lui s'avèrerait long et difficile.

-L'indolence empreinte bien d'autres chemins. Un Sith se doit de les connaîtres et de les arpenter. C'est seulement ainsi qu'il parvient à dompter son pouvoir obscur.

Si le Zabrak voulait perdre du temps à parler philosophie, Darth Viledus se ferait un plaisir d'en faire de même ! L'impatience à peine contenue de son interlocuteur le laissait indifférent, car contrairement à lui, il savait qu'attendre apportait bien souvent certains avantages dans le cadre d'une négociation, ce qu'il était bel et bien entrain de faire, même si le Zabrak l'ignorait pour le moment. Sans être caricatural, l'attitude de ce dernier était assez éloignée de ce qu'on pouvait attendre d'une Main Noire. Reylos pouvait cependant cacher son jeu, aussi se gardait-il de tirer des conclusions trop hâtives. L'autre pouvait après tout simuler son attitude afin de mieux tromper son interlocuteur, chose qu'il fallait envisager lorsque l'on se retrouvait dans les entrailles d'une planète peuplée d'êtres aussi trompeurs et manipulateurs qu'étaient les Sith. C'était peu probable certes, Reylos semblant être dénué de ce genre de subtilité, lui préférant largement une approche plus direct. Exactement le contraire de Viledus, qui de plus en plus avait l'impression tenace de converser avec sa propre antithèse.

Je crois que vous vous soyez trompé de personne, Viledus. Mon rôle est d’obéir aux ordres du Seigneur Trazyn. De mettre en œuvres ses «projets» … Nous ne ferons front commun qu’en étant unis derrière lui, en cessant de nous quereller. Mais je gage que vous vous en doutiez… Et vous… avez-vous des projets qui pourraient intéresser notre Ordre ?

Croyait-il que Viledus l'ignorait ? C'était justement ce qui l'avait poussé à organiser cette rencontre.

-Mes projets sont ceux du Seigneurs Trazyn. Tout comme vous, je suis l'un de ses exécutants, à ceci près que mon rôle me permet d'avoir une vision des choses plus globale que la votre. Oui, nous devons nous unir à travers sa personne, mais vous seriez sot de penser que cela suffira à stopper les querelles. La paix n'est-elle pas un mensonge? Mais si nous ne pouvons endiguer cela, nous pouvons cependant l'accorder à la volonté de notre Seigneur Noir.

Vous semblez entretenir un doute sur ma loyauté. Ce qui est une bonne chose ! Je suis loyale, mais ma cette dernière ne saurait me faire oublier que j'ai également des objectifs, lesquels s'accordent de manières parfaites avec la volonté de mon Seigneur. En nous unissant, nous pourrions ensemble mettre en oeuvre les projets de l'Ordre de façon bien plus efficace. Je gage qu'il vous reste de l'ambition Reylos, ne serait-ce que celle de servir efficacement votre Maître ainsi que le côté obscur.


Laissant à son compère un bref instant pour analyser ses propos, Viledus garda le silence, se contentant une nouvelle fois de le fixer de ce même air imperturbable dont il se servait si souvent lorsqu'il endossait le costume de Call Sintar. A ceci près qu'il n'était pas obligé de simuler et pouvait laisser son être profond resurgir librement. Qu'il était bon de pouvoir s'afficher ouvertement comme un Sith! Laissant le côté obscur filtrer d'avantage de sa personne, il considéra Reylos avec l'angle unique que pouvait apporter la Force, sentant la puissance et l'assurance qui se dégageait du personnage. Si Viledus était aussi létal que le plus glacial des blizzards, Reylos lui était semblable à un volcan, imprévisible et mortel. L'association de personnalités aussi différentes pouvait comporter quelques risques, mais les potentiels bénéfices mutuels, à la fois pour leurs personnes mais aussi pour l'Ordre Sith dans son ensemble, étaient assez fructueux pour que le pari soit tenté.

-Actuellement, je manque de soutiens sur Dromund Kaas, alors que mon rôle m'oblige aussi à faire preuve de réactivité lorsque la situation l'oblige, en fonction des informations en ma possession. Vous pouvez changer cela, en étant mon intermédiaire avec le Seigneur Trazyn lorsque je me trouve sur Coruscant, tout en me tenant informé de qui se passe ici. Votre loyauté m'assure d'éviter les fuites d'informations intempestives tout en limitant le nombre de personnes ayant accès à ces dernières, le Seigneur Noir décidant au bout du compte de la partager ou non avec ses collaborateurs. Vous imaginez que cet accord, s'il est à l’avantage du Seigneur Noir, ne l'est pas de tous, d'où ma discrétion et le détail que j'ai apporté quand au choix du lieu.

Bien sur, les grands perdants dans le cas ou Reylos acceptait sa proposition ne seraient autres que les conseillers noirs, Darth Viledus visant en particulier Darth Oblan, qui avait détruit le réseau mis en place sur Dromund Kaas par Uniendis, son défunt mentor, lors de la mort de ce dernier et privant l'humain d'une infrastructure lui permettant de disposer d'appuis sur la planète. Maintenant qu'il n'avait plus besoin du conseiller noir pour assurer sa position, il était temps de rectifier le tir, sans en parler ouvertement à Reylos bien entendu. S'il était bien informé quand aux différentes intrigues se nouant sur la planète, il comprendrait parfaitement de quoi il était question ici. En tant qu'Ambassadeur, Viledus était à même d'obtenir des informations qu'aucun autre Sith n'aurait pu obtenir, ce qui ne ferait qu'accentuer le prestige du Zabrak aux yeux de Trazyn s'il en devenait le dépositaire. De son côté, l'humain obtenait un atout précieux dans la mise en place de son réseau sur Dromund Kaas, tout en glanant le crédit d'organiser de manière plus efficace la transmission d'informations jugées sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le voile noir [PV Darth Reylos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le voile noir [PV Darth Reylos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que se cache t-il sous le voile de la mariée ? [Mission Rang A | PV Chikin]
» Sous le Pavillon Noir.
» [FB] Sous un voile de brume
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]
» 02.03/18.Sc. Sous-sols minés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes :: Dromund Kaas-
Sauter vers: