Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 19 Juil - 13:47

Le Prétorien avait donné ses ordres, il vit ses officiers partirent remplir leurs taches qui leurs avaient été confiés pendant qu'il attendait au centre de la cour de l'avant-poste. Il vit deux navettes se poser à l'extérieur de l'enceinte, les blessés les plus graves commençaient à être rassemblés et transportés à bord des transports à l'aide de civières improvisés. Sur un champ de bataille, tout pouvait faire une bonne civière: des portes, des débris métalliques,etc... Il ne connaissait pas encore le compte des blessés, mais à première vue, il y en avait plusieurs dizaines. La troupe d'officiers revint vers lui pour faire leur rapport. Le premier confirma ce que Maze avait constaté, il y avait plusieurs dizaines de blessés : cinquante blessés dont vingt-trois qui requéraient une assistance médicale immédiate. On comptait également une quarantaine de morts. Le Chevalier Impérial se disait que vu l'assaut qu'il avait dû donné, ces pertes auraient pu être beaucoup plus élevé. Bien entendu Kleinaz lui refusa d'allouer des troupes supplémentaires à l'opération. Le commandant était confortablement en sécurité dans son vaisseau et ne comprenait donc pas qu'au sol, on avait besoin d'hommes. Mais bon, il ferait avec, il se doutait qu'il ne pouvait pas compter sur sa coopération pour la mission.

Un second officier, un zabrak, lui fit un point sur les véhicules. Un TR-TT avait été détruit dans la destruction d'une des navettes lors de l’atterrissage sur la planète. Quant au TR-TT de son groupe, il était bien endommagé apparemment, ayant subit d'importants dégâts au blindage. Ils avaient tout de même commencés les réparations dessus pour qu'il soit opérationnel pour un éventuel prochain assaut contre les aliens. Il lui restait tout de même deux véhicules possédant tous leurs moyens, c'était pas si mal. Un troisième officier s'exprima, ce dernier avait son armure recouverte de sang de Vagaari et d'impacts de tir, vu les égratignures sur son visage, ça devait être un vétéran, il pourrait être utile au plan de Maze. Il lui dit que trois systèmes de surveillance avaient été neutralisés, que des hommes avaient été postés sur les murs en tant que sentinelle. Il doutait sur le fait qu'il y ait des ennemis à l'extérieur de l'avant-poste, peut-être avait-il raison oui. Mais une précaution valait mieux qu'aucune.

Puis ce fut au tour du capitaine Trask de lui faire son rapport. Celui-ci l'informa qu'une brèche avait été créé dans un tuyau d'évacuation des eaux et qu'il semblait mener à l'intérieur de la base. Il avait déjà envoyé quatre hommes sécurisés les lieux. Il apprécia cette initiative. Il déconseilla l'entrée principale, mais de tout de façon Maze n'avait aucune intention de passer par là. Il donna la suite de ses ordres:


"- Très bien ! Que des positions de tir soient établis autour de la porte principale et que les TR-TT se tiennent près à abattre tout ennemi qui passerait par là. Je ne compte pas passer par la porte principale, cela serait bien trop dangereux. J'ai une autre idée en tête, placez tout de même des explosifs sur la porte, ça pourrait être utile.

Qu'une trentaine d'hommes m'accompagnent dans le tunnel d'évacuation des eaux. 20 d'entre eux resteront dans le tunnel, pendant que j'infiltrerais la base avec 10 soldats pour désactiver leurs défenses et semer le chaos de l'intérieur."


Une fois les hommes rassemblaient, ils allaient pouvoir descendre dans le tunnel.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Ven 24 Juil - 1:34

Je ne peux qu'attendre, espérer qu'ils vont trouver comment arrêter le signal. Même si au fond, je pense que le mal est déjà fait, à tous moment des renforts pourraient arriver. En même temps, à bien y réfléchir, le vaisseau qui s'est échappé aurait pu tout autant faire venir des renforts de toute manière, s'il y avait des réserves assez proches pour qu'ils puissent être alertés par ce signal, ils auraient étaient, de toute manière, rejoint bien avant par le vaisseau rescapé.

Finalement, le temps passe, le signal est coupé, c'est une bonne nouvelle ? Cela aurait était mieux que cela soit aussi peu discret. Ils me demandent si on capte encore le signal, je réponds d'un simple non avant de reprendre mon calme et mon souffle. Même si d'un point de vue extérieur, je parais imperturbable ou presque, j'ai tout de même réellement paniqué, enfin c'est un bien grand mot... J'ai était secouée, perturbée ? Un terme du même genre.

Finalement une bonne nouvelle, la voix froide du Chiss en deviendrait presque agréable face à de telles paroles. Cela tombe trop bien que je puisse les rapatrier, dans le doute je ne tenterai pas le Dragon Krayt deux vaisseaux de nos classes et aussi loin de la flotte principale serait détruit avant de les rejoindre, ou alors il faudrait abandonner nos hommes ce qui n'est absolument pas question. Je réponds d'abord à l'équipe 4.

"Bon travail, vous pouvez rentrer."

En Chiss cela, reviendrait à quelque chose de plus expansif que la normale, sans pour autant l'être trop justement. Puis j'informe une par une les autres équipes qu'elles peuvent, faire de même avec des mots plus appropriés pour retranscrire le fait, que je suis heureuse qu'il ne leur soit rien arrivé de grave et qu'ils ont tout de même bien agi. Néanmoins, le signal de détresse a retenti ce qui a réveillé le lion assoupi plus loin. Enfin soit, je n'y couperais pas de toute manière. Quand je pense que jusqu'a présent je l'ai envahie de rapport inutile, si je n'en fais pas un rapidement avec tout autant d'informations pas forcement pertinent, mais réglementaire il va se méfier. Je respire un bon coup et d'une voix neutre comme a mon habitude. Je ne peux pas mentir, mais je peux faire cela autrement. J'ai une idée :

"Une erreur à été commise... Je me suis assurée que cela ne se reproduise pas."

Je laisse des blancs aux bons moments et use de certaines intonations pour laisser clairement sous-entendre qu'une punition sévère a eu lieu... Je ne mens pas en plus en les faisant rentrer cette erreur ne se reproduira pas ! Enfin soit je continue. Bon, il va prendre cela comme une pique indirecte et j'aimerais dire que ce n'est pas fait exprès... Mais la situation est trop belle pour la laisser passer.

"De plus si nous devions nous inquiéter, le vaisseau ennemi qui s’est échappé est un bien plus grand facteur de menace."

Je ne lui laisse pas le temps d'avaler la pilule, il a le droit de nouveau à un rapport inutilement compliqué et détaille respectant au point près le protocole militaire avant que je ne coupe la communication. Enfin, sauf s'il a quelque chose à rajouter, je ne me permettrais pas de raccrocher au nez d'un supérieur. Une fois cela fait, je fais ordonner aux deux vaisseaux de se rassembler une fois les équipes rentrer. J'imagine que l'équipe 2 est bien assez professionnelle pour que je n'ai pas besoin de leur rappeler de prendre la console calcinée sur le passage.

Ce qui fait que l'on va avoir bien des choses à analyser, je pense. Si la console est réellement inutilisable, je la donnerai au commandant pour justifier le fait qu'on a été dans les épaves. D'ailleurs même si j'ai parlé d'erreur, je n'ai jamais dit clairement que nous allions explorer les épaves comme autant de sources d'information potentielles, je ne souhaite pas qu'il se doute de quoi que ce soit sur nos réelles intentions.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mer 5 Aoû - 15:30


Une fois les ordres du Prétrorien donnés, l’ensemble des forces impériales présentes se mirent au travail. Posant des explosifs sur la porte blindée principale, les stormtroopers se mirent en position de tir derrière des couverts pour empêcher toute sortie de la part des Vagaaris. Encadrés par les TR-TT restant en appui, la puissance de feu impériale aurait de quoi freiner ou clouer sur place toute tentative de sortie en force de cet avant-poste. Les navettes continuaient leurs va et vient pour évacuer les blessés tandis que 30 soldats suivirent le prétrorien, parmi eux un officier le major Crava, un humain et le sergent Want-Sen qui était un Talz. Le capitaine Trask resterait à la surface pour coordonner les troupes et réagir efficacement lorsque Maze Teihlor le lui demanderait. Tous entrèrent dans le conduit d’évacuation pour retrouver les quatre premiers hommes de Trask qui attendaient l’arrivée du reste du groupe. Lorsque Maze entra dans le conduit, il remarqua que celui-ci n’était qu’un cylindre faisant 4 mètres de diamètre, quelque chose d’assez étroit donc mais compréhensible compte tenu de la petite taille de cet avant-poste.

La première chose qui pouvait frapper le chevalier impérial était cette odeur d’eau croupie qui avait de quoi lui donner la nausée. Les soldats portaient au moins leur casque pour atténuer cette senteur nauséabonde, néanmoins ils trempaient dans liquide trouble voire opaque recouverte d’une pellicule d’environ 3 centimètres qui arrivait jusqu’à leur genoux. Maze ordonna de commencer à avancer dans le conduit, la marche serait très courte, même pas un kilomètre si le conduit tirait tout droit vers le complexe souterrain de l’avant-poste. Les Stormtroopers activèrent leurs lumières afin d’éclairer la zone et voir ou ils avançaient. Quatre soldats devant ouvraient la voie tandis que le major Crava et le sergent Want-Sen encadraient le chevalier impérial silencieusement.
Après environ vingt minutes de marche, ils arrivèrent dans une cavité avec plusieurs tunnels plus petits dont l’accès était barré par des grilles. Cette cavité était sans doute le point de ralliement des eaux de l’avant-poste, et les conduites plus petites faisaient 2 mètre de diamètre, s’y faufiler nécessiterait d’y aller deux part deux côte à côté mais pas plus. Ou alors en file indienne. Il y avait pas moins de dix chemins possibles, tous se tournèrent vers Maze en attendant qu’il trouve son chemin ou donne ses nouvelles consignes.



Le commandant Kleinaz en hologramme se contenta de répondre d’une traite d’un ton horriblement méprisant.

- Seriez-vous entrain de sous-entendre que j’ai été incapable Capitaine Rubis ? Dois-je vous rappeler que j’avais suggéré de repousser notre opération le temps que les vaisseaux Vagaari rejoignent leur front de bataille ? Le commandant Tanith et l’amiral Azaren on préféré ne pas perdre de temps, pourtant cela aurait été plus facile. Remettez plutôt en cause leur compétence plutôt que la mienne. J’ose espérer que les équipes au sol seront rapides avant que d’éventuels renforts n’arrivent car compte tenu de votre attitude passablement agaçante, je ne suis pas certain que je vous octroierais des moyens de vous défendre. Cessez vos manœuvres et rejoignez la formation puis mon vaisseau. J’aurai à vous parler sous peu à bord de mon vaisseau. Ne me faites pas attendre, vous n’avez qu’une heure.

Puis il disparut. Les consignes données aux différentes équipes furent transmises tandis que celles-ci rebroussaient chemin. L’équipe 2 ramena la console calcinée qu’elle avait balisée quelques minutes plutôt tandis que l’équipe 4 rapporta également un fragment contenant peut-être des voies hyperspatiales utiles à la suite de ce conflit. L’équipe 2 ramena également un système électronique devant contenir les communications longue portées du vaisseau : peut-être y aurait-il moyen d’obtenir la position de plusieurs flottes Vagaaris et ainsi mener de nouveaux assauts pour les détruire ? L’équipe 3 rentra bredouille tandis que l’équipe 1 rapporta également ce qu’elle avait trouvée. Lorsque l’ordre de repli avait été ordonné, l’officier en charge de l’équipe 2 contacta le capitaine Rubis et s’excusa platement avec un sentiment de culpabilité non dissimulé.

- Désolé capitaine, on aurait du se méfier un peu plus de cette foutue balise. Sachez que si le commandant Kleinaz vous accable, que je suis prêt à assumer la responsabilité de cet incident.


La lieutenante de la Frégate Impériale III se chargea de signaler à Rubis qu’ils avaient récupéré toutes les équipes à bord et se tourna vers la capitaine pour poser une question :

- Désirez-vous que nos experts à bord se chargent d’exploiter eux-mêmes ce qu’on a pu repêcher ou préférez-vous apporter tout ça au commandant Kleinaz ? Si je puis me permettre, cela le rendra un peu plus docile, mais il s’accaparera du succès de cette opération de récupération tout en omettant vos ordres…

__________________________
HRP: Désolé du retard, je n'ai pas pu poster quoique ce soit durant ma semaine d'absence. Les affaires reprennent rassurez-vous.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 9 Aoû - 20:12

Ses ordres furent transmis et appliqués à la lettre, un important périmètre de sécurité se mit en place autour de l'entrée blindée pour être sûr que les aliens ne tentent pas une sortie. Un groupe de trente soldats l'accompagna dans la canalisation d'eaux usées. Il pouvait compter sur l'officier Crava et sur le sous-officier Talz pour le suppléer. Ces derniers semblaient être compétents, il espérait pouvoir compter sur eux pour mener la mission à bien. Ils retrouvèrent les quatre hommes du capitaine Trask partis en éclaireur. La conduite pouvait paraître assez étroite, quatre mètres de diamètre seulement, mais les hommes pouvaient se mouvoir encore aisément, bien qu'il ne fallait mieux pas être claustrophobe. Mais les installations et équipements d'assainissement, dont les conduites, étaient dimensionnés en fonction du nombre d'habitants les utilisant. Une forte odeur se faisait sentir, celle des matières organiques qui étaient en train d'entrer en décomposition. Suite à cette décomposition, une forte odeur d’œuf pourri se faisait ressentir, le Prétorien en avait presque la nausée.

Cette odeur d’œuf pourri provenait de l’hydrogène sulfuré, un gaz qui se formait suite à la fermentation des matières organiques présentes dans les eaux usées. C'était plutôt rassurant de sentir cette odeur, car ça voulait dire que le gaz avait une faible concentration dans l'air. Lorsqu'il était en plus forte concentration, il neutralisait le sens olfactif et lorsqu'il était très présent pouvait causer une mort foudroyante. Il était donc assez rassuré de ne pas être mort, de tout de façon les sensitifs avaient une plus forte résistance aux gaz et poisons que les autres êtres dits "normaux". L'eau leur arriva jusqu'aux genoux, mais rien d'insurmontable pour le groupe qui était déterminé dans sa mission. Les stormtroopers activèrent leurs lampes pour éclairer la voie, car il était sous terre et l'obscurité était quasi-totale.

Après plus de vingt minutes de marche, le groupe arriva dans le collecteur où se rejoignait plusieurs autres cavités plus petites. Toutes les conduites étaient barrées par des grilles qui ne seraient pas difficiles à forcer ou à détruire, mais encore fallait-il savoir laquelle prendre. Les hommes se tournèrent vers le leadeur du groupe, peut-être s'étaient-ils dis que la Force lui permettrait de trouver le chemin ? Elle pouvait très bien lui être utile dans cette situation. La Force était un outil, c'est ce qu'on lui avait toujours appris, un outil qu'il pouvait utilisé dans presque toutes les situations. Il se concentra sur cette dernière pour savoir quelle voie prendre, fermant les yeux quelques instants pour se concentrer sur la Force et sur ses sens. Il rouvrit les yeux, alluma son sabre et le pointa vers l'une des grilles:


"- Celle-là ! Faisons preuve d'encore plus de vigilance et de discrétion à partir d'ici. "

Il s'avança vers le tunnel et découpa un passage dans la grille. Il s’engouffra en premier dedans, c'est lui qui ouvrirait la voie au groupe cette fois-ci. Assez d'hommes étaient morts sous son commandement aujourd'hui, il passerait donc en premier, ses sens et la Force lui permettraient de l'avertir du danger et ainsi éviter de mettre en danger ses hommes. Le groupe s'introduit donc dans le petit tunnel, ils ne tarderaient pas à arriver au cœur de la forteresse.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Lun 10 Aoû - 14:45

Ainsi donc, j'ai la réponse de Kleinaz. Ce qui est extraordinaire avec les humains, c'est qu'ils sont parfois bien trop simples à manipuler au point que même moi a réussi à le faire. Évidemment, même si je suis la destinataire de cette conversation toute la passerelle l'entend et donc est témoins de cela. Je vais adorer écrire mon rapport, celui qui spécifiera au passage donc que le commandant Kleinaz a perdu son calme face à ses subordonnées. Ce qui est extraordinaire avec les humains, c'est qu'ils sont parfois bien trop simples à manipuler au point que même moi a réussi à la provoquer indirectement. Mais la baie des nuages sur la mignardise impériale de Coruscant, qui est un très bon dessert au passage, c'est qu'il vient clairement de nous menasse. Non ? Il a quand même dit qu'il pourrait ne pas nous défendre nous, son personnel donc aussi et l'équipement impérial, et cela, par simple caprice puisque la raison évoquée est : "mon aptitude passablement agaçante."

Enfin, avant qu'il ne coupe la communication, dans un certain calme neutre digne d'une Chiss, je réponds simplement.

"J'indiquai simplement que si l'on peut brouiller un signal cela ne peut être efficace sur un vaisseau ayant déjà rejoint l'hyperespace. À vos ordres Commandants Kleinaz"

Je reste d'un calme inébranlable, peu être avec un petit sourire légèrement dessiné sur le coin du visage. Non, je ne ferai aucun commentaire sur son énervement implicite indigne d'un haut officier et son attitude, ils l'on remarquer eux-mêmes et si cette opération ne verra pas la consécration de ce qu'il est pour moi la lie du commandement impérial, elle pourrait très bien aussi le descendre en flamme s'il refait ce genre d'envolée lyrique sans même avoir la décence de venir le faire en privé. Si lors du Premier Empire ce genre d'attitude avait pu être toléré, j'imagine mal la hiérarchie du Second Empire accepter qu'un de leurs officiers agissent comme il l'a fait.

Bon, j'imagine que tant que nous ne serons pas rentrés, je vais devoir supporter les sautes d'humeur du commandant, surtout que j'ai tout de même fait tout le nécessaire pour qu'elles arrivent. D'ailleurs, s'il utilise l'excuse pour cela de dire que c'est mes rapports trop longs et inutiles qui l'on mit dans cet état, je signalerai que cela fait partie du protocole de la marine impériale et qu'il ne m'a à aucun moment ordonné de ne pas les faire. Je ne fais que suivre les règles, peut-être trop, mais personne ne peut me dire que j'ai dérogé au code impérial pour cela.

Quand le chef de l'équipe deux me contacte, je me contente de rester calme pendant qu'il s'excuse et une fois qu'il a fini lui répond avec un sourire naturel, que s'il est étrange pour un Chiss, l'est beaucoup moins pour moi qui suis moins... Insensible qu'eux ?

"J'assumerai l'entière responsabilité de mes ordres. Ceci était un accident, vous avez fait un excellent travail."

Une fois la communication coupée, j'ordonne que les équipes d'explorations ainsi que celles de récupération des capsules de sauvetage se reposent en attendant de rejoindre la flotte. Quand la lieutenante me dit que donner à Kleinaz le résultat de nos recherches le calmera, je me tourne vers elle.

"Je m'assurerai que le mérite revienne à nos hommes qui on risquaient leurs vies pour récupérer ses informations qui pourraient être vitales. Ce n'est pas le mien et encore moins celui du commandant."

Puis un peu plus bas, pas sur le ton de la confidence, mais presque avec un petit sourire entendu.

"Et puis s'il venait à sourire, j'ai bien peur que son visage se déchire."

Sous-entendu que cela lui ferait trop plaisir et qu'en même temps je n'ai rien à faire de son humeur. Oh oui il va se venger sur moi, je le sais. Mais, peu importe, a quel point il va me saquer, cela ne pourra jamais être, assez pour me faire regretter mes actes qui je l'espère, ne le conduirons à ne jamais grimper à nouveau l'échelle de la hiérarchie. Des hommes comme lui salissent l'empire. Donc, je m'assure que l'entièreté des débris soit analysée par nos soins. Dans le même temps, puisque je ne peux pas quitter mon poste, je demande à ce que l'on me fasse part de l'état des personnes qui étaient dans les capsules en espérant qu'ils se remettront de ses événements. Je suis prête à affronter le dragon krayt alors que nos vaisseaux retournent rejoindre le plus gros de nos forces.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 15 Aoû - 11:01


Maze s’engouffra en premier dans le conduit qui commença à grimper. Ce n’était pas aisé de suivre le boyau dans lequel il était à cause de l’écoulement des eaux dans ce tuyau. Avançant le plus silencieusement possible, ils ne leur fallut pas plus de six minutes pour atteindre le fond qui devait déboucher sur quelque chose expulsant de l’eau, une machine sans doute. L’impasse. Néanmoins un mince courant d’air le fit relever la tête pour apercevoir une autre grille fixée sur le plafond et qui donnait sur ce qui devait être une armurerie. A travers la Force, le chevalier impérial ne sentait aucune présence ici et ordonna d’ouvrir la grille pour se hisser dans une salle déserte, de nombreuses armes étaient visiblement absentes si l’on se fiait à la poussière qui dessinait les contours de fusils vagaaris. Les soldats impériaux sortirent par là et se hissèrent à l’intérieur. Aux aguets, ils se mirent en position derrière la porte. Maze pouvait ressentir dans la Force comme une tension émanant des Vagaaris et des soldats qui l’accompagnaient. En tendant l’oreille on entendait des voix dans une autre langue de l’autre côté de la porte. Sans doute un poste de sécurité qu’il serait intéressant de prendre afin d’avoir des renseignements sur les forces en présence et peut-être même accès à leur système de surveillance… Que quatre individus se trouvaient derrière cette porte.

La lieutenante esquissa un sourire de connivence lorsque le capitaine Rubis fit son sous entendu par rapport au commandant Kleinaz. Les directives du capitaine Rubis sont effectuées à la lettre jusqu’au médecin de bord qui se charge de la contacter pour lui annoncer quel est l’état des rescapés dans les capsules.


- Les rescapés sont globalement en état de choc. Incompréhension, confusion, tristesse d’avoir perdu des camarades, certains sont très remontés vis-à-vis des Vagaaris et en dépit de certaines de leur blessures sont prêts à rejoindre un front. Ils sont dans un état d’agressivité ou plutôt de frustration avancé mais qui devrait se calmer. Bien entendu, certains garderont un traumatisme à vie de cette bataille. D’autres un peu déboussolés sont néanmoins prêts à essayer de se rendre utiles, dans la globalité, ils vous sont redevables de leur avoir sauvé la vie. Sans vous, Kleinaz les aurait sans doute abandonnés en orbite de ce monde. On a repêché quelques capsules contenant des blessés dans des états graves, ils ont d’ores et déjà été expédiés au bloc médical de notre frégate. A l’heure actuelle, je ne peux m’avancer si ces blessés vont s’en remettre.

La lieutenante de la frégate se tourna vers la capitaine Chiss.

- Les débris et les équipes de fouille des épaves sont de retour à bord. Nos experts vont tenter d’analyser ce qu’ils ont pu récupérer. Votre navette pour le « Victorieux » est prête à décoller sur votre ordre. Le commandant Kleinaz vous attend.


_____________________
HRP: Pour Maze
4 Vagaaris: niveau 1 combattant

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 16 Aoû - 21:07

Le groupe pénétra dans le petit tuyau, Maze était en tête pour s'assurer que la voie était libre, il ne voulait faire courir davantage de danger à son groupe. L'avancée n'était pas du tout aisée, tout à bord à cause de la diminution de diamètre du tuyau, il était de plus en plus difficile d'avancer. Puis il y avait l'écoulement des eaux usées qui compliquait encore plus la tâche, mais ils se devaient d'avancer et puis c'était la seule voie possible. Ils se montraient encore plus prudents et silencieux précédemment, sachant que chaque pas les rapprochait dangereusement de l'ennemi. Au bout de quelques minutes d'avancée dans le boyau, ils arrivèrent dans une impasse.

Enfin cela avait tout l'air d'une impasse, c'était un endroit clos où une machine expulsait de l'eau. C'était-il trompé de chemin ? La Force l'avait-elle mal conseillée ? Non c'était impossible, cette dernière ne l'avait jamais trahie, elle avait toujours été un outil infaillible. Puis il sentit un courant d'air et regarda au dessus de lui. Il y avait une grille qui pouvait donner l'accès à une pièce. Il ne ressentit aucun être vivant dans la salle, ils pouvaient donc se frayer un passage jusque là-haut. Il ordonna d'ouvrir la grille et ils grimpèrent jusque dans la salle. Ils sembleraient qu'ils étaient dans une armurerie,à la vue des armes posées sur les établis. Beaucoup d'armes semblaient absentes, à la vue des marques de poussière, cela voulait dire que les Vagaaris seraient tous bien armés.

Des soldats impériaux se mirent en position autour de la porte, à travers la Force il pouvait ressentir que quatre ennemis étaient derrière la porte. Il ne ressentait pas leur panique, ils devaient donc rien avoir entendu. Bien, l'effet de surprise serait avec eux. Il fit plusieurs signes aux soldats autour de lui pour les avertir qu'ils propulseraient violemment les ennemis, si ces derniers n'étaient pas inconscients ou morts, ils avaient ordre de les neutraliser le plus rapidement possible et en faisant le moins de bruits possible.

Maze avait toujours son sabre en main, il s'en servirait pour contrer d'éventuel tir dans sa direction. Il passa le premier, il ouvrit brusquement la porte et fit un bond pour pénétrer dans l'autre pièce. Il regarda rapidement où était ses ennemis, ils étaient assez rapprochés, de tout de façon avec ce qu'il comptait faire, il les toucherait tous normalement. Le sabre dans la main droite prêt à contrer tout tir ennemi, il fit un mouvement de la main vers les quatre adversaires. Il dosa la force de l'attaque pour ne pas détruire de matériel, il voulait juste propulser violemment ses ennemis contre les murs pour les rendre inconscients ou les tuer.


HRP: -Utilisation d'Onde de choc ou de Vague de force ( je ne sais pas lequel est le plus adapté) pour neutraliser les ennemis
- Utilisation du Soresu avec mon sabre dans la main droite pour repousser des tirs si l'ennemi s'en sort.
-Lancé de dès !
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 16 Aoû - 21:07

Le membre 'Maze Teilhor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D6' : 1, 4, 4, 4
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Lun 17 Aoû - 14:53

J'écoute le rapport du médecin de bord. Cela m'apporte une certaine sérénité et créer même un sourire sur mon visage le temps d'une poignée de secondes. J'imagine que cela m'aidera à me dire que j'ai fait la bonne chose. Non, je n'ai pas à douter, chaque membre de l'empire sauvé ainsi est précieux. Leurs savoirs, leurs expériences sont importantes et maintenant leur volonté nouvelle de protéger l'empire émergera quand ils auront vu un membre de l'équipe médical pour les aider à passer outre cette épreuve traumatisante.

Je suis sûre que la plupart d'entre eux réussiront à se remettre de cette épreuve, les autres seront suivis par ce qu'il faut. Le plus important, c'est d'être encore en vie n'est-ce pas ? Ce n'est malheureusement pas le cas de tous et toutes, mais ainsi est la guerre. Nous n'avons pas le loisir de pleurer nos morts, pas temps que nous aurons du travail à effectuer au nom de l'empire. Je ne pourrais jamais me permettre de mentir face à un officier supérieur, si je reçois des informations sur les données perçues par nos recherches en sa présence ça va être problématique. Maintenant, je ne peux pas le dire ouvertement, je ne souhaite pas lui donner d'ordre pouvant mettre ma lieutenante en danger. Je vais faire ainsi.

"Je vous contacterai moi-même pour m'informer sur les avancées de nos recherches, lorsque ou si j'en ai le temps. Ne dérangez pas le commandant avec de telles broutilles, il a spécifiquement ordonné de ne pas être dérangé."

Parfait, si je n'ai pas de nouvelle sur leurs avancées, alors je ne mens pas, même pas par omission. C'est tordu, mais je suis ainsi et la situation me force à ce genre de mesure qui pourrait paraitre étrange. Je ne m'assurerai pas d'avoir des informations avant d'en avoir effectivement besoin. C'est-à-dire quand j'aurais à aller voir le contact... Évidemment, j'aurais difficilement pu justifier le fait de ne pas étudier les débris et dans le même temps de ne pas les fournir à Kleinaz.

Je ne fais qu'obéir à ses ordres après tout, il m'a spécifiquement demandé de ne pas le déranger ou de ne pas utiliser ses ressources et c'est ce que je fais. Décidément, la vie n'est jamais simple. J'imagine que j'aurais pu simplement fermer les yeux et tout lui remettre sans le gêner depuis le début... Mais mon instinct comme mon sens de l'honneur m'interdit de laisser un homme comme lui grimper dans la hiérarchie, surtout s'il l'escalade sur le dos d'une pile de cadavres.

Je me dirige alors vers la sortie de la passerelle, il est temps d'aller affronter la bête et je suis sûre qu'il va être en colère. C'est une bonne chose, ainsi, je subirai ses foudres et il ne pensera pas, j'espère, à faire de dommage collatéral à ce sujet.

"Je quitte la passerelle, merci pour votre excellent travail."

Et ainsi, je me dirige vers la navette qui va m'emmener sur le "Victorieux". J'imagine que je dois être étrange pour eux, une chiss qui semble trop émotive, pire, qui sans aucun besoin les remercie sans raison apparente et sans que le protocole ne le demande. Enfin soit, je suis ce que je suis et j'assume cela. Tout comme j'assume ce que le commandant va potentiellement me faire subir, il est encore mon supérieur. La navette file donc dans le vide vers un destin indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 18 Aoû - 11:51

Jet de dés Vagaaris

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 18 Aoû - 11:51

Le membre 'MJ Discordance' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D6' : 1

--------------------------------

#2 'D6' : 2

--------------------------------

#3 'D6' : 2

--------------------------------

#4 'D6' : 1

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 18 Aoû - 11:56

Résumé du combat:

Maze Teihlor: 1 + 4 + 4 + 4 = 13
Prétorien Impérial
Niveau de combattant: Niveau 4 - Élite
=> Score moyen: 12.
=> Score maximal possible: 24.


PNJ Ennemis:
Vagaari 1: 1
Civil
Niveau de combattant Niveau 2 - Recrue
=> Score moyen: 3
=> Score maximal possible: 6.


Vagaari 2: 2
Civil
Niveau de combattant Niveau 2 - Recrue
=> Score moyen: 3
=> Score maximal possible: 6.


Vagaari 3: 2
Civil
Niveau de combattant Niveau 2 - Recrue
=> Score moyen: 3
=> Score maximal possible: 6.


Vagaari 4: 1
Civil
Niveau de combattant Niveau 2 - Recrue
=> Score moyen: 3
=> Score maximal possible: 6.

_____________________
Résultat total:

Maze Teihlor: 13
.

Total:
Équipe de PNJ Ennemis: 6

Résumé du combat:
Les impériaux avancent, Maze parvient à éliminer tous les ennemis.

  • => Les Vagaaris sont tous morts sans avoir pu déclencher l'alerte.


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 18 Aoû - 22:42

Maze pénétra dans la salle avec fracas. Les Vagaaris pris par surprise n’eurent pas la moindre once de chance. Invoquant la Force, il parvint à les tuer avant même qu’ils ne déclenchent l’alarme sous les regards étonnés et impressionnés des stormtroopers escortant le prétorien. Aussitôt les soldats impériaux se reprirent et investirent les lieux après avoir vérifié que les ennemis étaient bien morts. Ils sécurisèrent les portes d’entrée tandis que Maze se retrouvait face à une console immense avec différents écrans de surveillance. L’un d’entre eux montrait une forte concentration de soldats massés vers l’entrée de l’avant-poste tandis qu’il devait rester environ au bas mot que le personnel non combattant avec une dizaine de vagaaris seulement chargés de les défendre, mais cette dernière ligne de défense serait sans doute purement symbolique compte tenu des effectifs impériaux. Néanmoins, pénétrer dans l’avant poste par la grande porte serait sans doute meurtrier. Les vagaaris attendaient les impériaux de pied ferme à l’aide d’un dispositif de 6 tourelles montées dans l’entrée et formant un arc de cercle dont le diamètre était la porte blindée. Ainsi, ils auraient un champ de tir large d’environ 180° sur l’ensemble de la cour.
Ils n’étaient plus que 50 à défendre cet avant-poste, et l’avantage stratégique de l’étroitesse de l’entrée ne pouvait être contré que par le nombre de pertes que les impériaux accepteraient de payer pour prendre possession des lieux.
Depuis cette console de sécurité, Maze pouvait ouvrir la grande porte blindée de l’entrée, et gérer tous les accès et portes des bâtiments. La salle de contrôle principale quant à elle abritait un chef vagaari et dix autres qui semblaient parler en fixant des écrans, difficile de voir ce qui se passait, mais le Prétorien pouvait jurer que l’écran que le chef vagaari observait affichait un destroyer stellaire de classe Turbulent-II... Selon toute vraisemblance, ils n’avaient pas dit leur dernier mot.


Les remerciements du capitaine Rubis avaient eu de quoi surprendre l’équipage de la frégate à bord de laquelle elle se trouvait, surtout la lieutenante qui ne sut quoi répondre bafouilla pour répondre un simple « De rien ». La navette de la capitaine Chiss la conduisit jusqu’au hangar du « Victorieux ». Quoiqu’il en soit elle avait raison sur un point concernant Kleinaz, son ascension au rang de commandant, il l’avait obtenue en n’hésitant pas à sacrifier la vie d’hommes en mission pour obtenir la victoire. Kleinaz était compétent puisqu’il réussissait la plupart des missions qu’on lui avait confiées. Mais cet officier de flotte hautain et carriériste avait pour seule ombre au tableau sa propension à s’approprier le succès des autres tout en n’hésitant pas à considérer ses hommes comme de la chair à canon. Les soldats sous ses ordres n’étaient rien de plus que des pions. De l’huile couleur sang qu’il utilisait sans retenue pour graisser les engrenages de sa carrière.
Lorsqu’elle arriva sur la passerelle, escortée par deux soldats elle put alors revoir le faciès de squale qu’avait le commandant Kleinaz. Un humain plutôt massif dans son uniforme gris d’officier de flotte, cheveux grisonnants et dans la moitié de quarantaine, il affichait une mine austère et pète-sec.

- Capitaine Rubis.

Lâcha-t-il avec froideur. Il laissa l’occasion à la Chiss de répondre, avant de se tourner vers les deux soldats l’accompagnant pour leur aboyer un ordre.

- Retournez à vos postes.

- Reçu commandant.

Répondirent-ils en cœur. Une fois sur la passerelle, l’ensemble du personnel était trop éloigné du commandant et du capitaine pour entendre leur conversation. Kleinaz fronça les sourcils, mains dans le dos il reprit la parole d’un ton plutôt neutre tout en affichant un air triomphant, comme s’il savait qu’il avait annexé une planète d’importance.

- Selon le capitaine Trask, l’assaut au sol est toujours en cours et le chevalier Teilhor a réussi à pénétrer dans l’avant-poste. Celui-ci est des plus intéressants, il est localisé sur la principale poche magmatique d’un volcan situé non loin et s’enfonce dans le sol. L’objectif est alimenté par géothermie, ce qui le rend intéressant pour toute forme de recherches en matière d’armement expérimental. C’est d’ailleurs sans doute ce à quoi ce site était dédié.

Il se tut un petit instant, et l’air satisfait qu’il avait eu sur le visage s’effaça pour se muer en une expression de mépris pour la capitaine Rubis. Son regard brûlant signifiait parfaitement que s’il pouvait cracher à la figure de la femme au teint bleu lui faisant face, voire de la frapper, il ne se gênerait pas.

- L’État-major impérial était prêt à me confier le commandement de cet avant-poste ainsi que de ses recherches. Malheureusement, votre incompétence m’oblige de devoir ordonner l’abandon pur et simple de la mission ainsi que l’annihilation de l’avant-poste. Vos activités ont déclenché un signal de détresse ennemi. Si l’Empire ne peut mettre la main dessus, alors les Vagaaris ne l’auront pas. Nous avons reçu un message de la part de nos éclaireurs : la flotte Vagaari qu’il surveillait discrètement a sauté en hyperespace. Nous ne pourrons leur résister s’ils viennent par ici selon le rapport de cet éclaireur. Et vous savez également que nous avons des hommes à la surface de la planète. Le Victorieux ne pourra pas les retenir, mais avant de prendre une décision, je veux votre rapport immédiat et toutes les explications relatives au déclenchement de ce signal de détresse.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Jeu 20 Aoû - 15:08

Les quatre Vagaari avaient été balayés par l'onde de force et avaient été propulsés violemment contre les murs. Le choc avait été d'une telle violence qu'ils avaient très peu de chance d'avoir survécu à ça. Très vite, les stormtroopers lui emboîtèrent le pas et pénétrèrent dans le poste de contrôle. Les impériaux prirent rapidement position et se postèrent aux entrées pour s'assurer qu'aucun alien n'ait l'idée de leurs rendre une petite visite. Le Prétorien était en face d'une impressionnante interface de contrôle, plusieurs écrans de surveillance donnaient une vision de plusieurs emplacements dans la base. La pièce était probablement la salle de sécurité. L'un des écrans montrait ce qui ressemblait à la porte principale du bastion, le groupe capitaine Trask était de l'autre côté. Quant aux Vagaari, ils semblaient attroupés derrière la porte, il ne prit pas le temps de compter convenablement combien ils étaient, disons qu'au bas mot ils devaient être une cinquantaine.

De quoi fournir une bonne résistance si la porte principale venait à s'ouvrir. Bien que face à la troupe de stormtroopers soutenus par les TR-TT, qui attendaient derrière,ils ne feraient pas le poids. Néanmoins c'était sans compter sur le baroud d'honneur des aliens qui avaient installés six tourelles formant un arc de cercle autour de la porte. Ils étaient prêts à recevoir les impériaux de pied ferme. Les pertes seraient très élevés s'ils tentaient de passer par là. Maze sembla se familiariser rapidement avec les commandes, la Force aidant probablement à ça. Il sembla avoir trouvé les commandes pour ouvrir les portes du bâtiment. Il ne les utilisa pas pour le moment, mais ça lui serait utile le moment venu. Un autre écran lui montra ce qui ressemblait à la salle de contrôle principale. Onze individus s'y trouvaient, l'un d'eux sembla se démarquer par sa tenue et sa carrure. C'était probablement le chef de l'avant-poste. Si c'était le cas, il faudrait essayer de le prendre vivant si possible, les services de renseignements pourraient essayer de lui tirer les vers du nez.

Il se concentra sur l'écran qu'observait le chef Vagaari, la forme représentait quelque chose de familier. La silhouette d'un vaisseau, et pas n'importe lequel, celle d'un destroyer Turbulent-II ! Comment c'était possible, Maze avait fait neutralisé les caméras extérieures. Et s'ils étaient en train de le viser avec une arme ? Il ne pouvait pas laisser ça au hasard, il avait vraiment un mauvais présentiment. Avec un opérateur radio du groupe, il créa une communication crypté et sécurisé avec le destroyer:


"- Kleinaz ! Ici le Prétorien Teilhor, j'ai toute raison de croire que votre vaisseau ou votre flotte va être prise pour cible depuis la surface par une quelconque arme. Je ne peux en être sûr, mais le leadeur Vagaari tient le destroyer pour cible sur un de ses écrans ! Je vous conseille de faire un court saut en vitesse-lumière immédiatement ! Terminé !"

Oui ce n'était peut-être rien, mais il préféra s'en assurer. Il devait également mener sa deuxième mission à bien, chercher des renseignements sur les Vagaari pour les services de renseignement. Il fallait également se rendre dans la salle de contrôle principale pour capturer le chef Vagaari. Quant à la porte principale, tant que celle-ci restait fermée, il n'y aurait pas de problème. Il ouvrit un petit compartiment dans son armure, il y avait trois espaces de stockage ressemblant à des clés. L'une d'elle était volontairement endommagée, cela faisait parti de son plan. Il appela le major Crava et lui parla en privé en s'assurant que personne n'entendrait la conversation:

"- Major Crava, cette mission est importante pour l'Empire et pour remonter le moral des soldats sur le front ! Mais l'Empereur lui-même m'a confié une mission parallèle, je dois trouver des renseignements sur les Vagaari qui conduiront à la victoire de l'Empire. Je dois m'occuper du leadeur Vagaari et de la porte principale. Je compte sur vous pour chercher des renseignements utiles à l'Empire, vous les transférerez sur cet clé et vous les remettrez à moi seul ! L'Empereur saura vous récompenser pour vos services et votre discrétion sur cette affaire."

Il lui remit l'emplacement de stockage pour qu'il y transfère les données. Sur la console, il lui montra également le bouton qui servait à ouvrir la porte de la salle de contrôle principale. Il s'adressa ensuite à l'ensemble des hommes:

"- Bon, écoutez-moi ! Un leadeur Vagaari se trouve dans la salle de contrôle principale, j'ai toutes les raisons de penser que c'est lui qui dirige cette base ! Il faut essayer de le capturer vivant si possible et de prendre possession de la salle de contrôle principale. Une vingtaine d'hommes se joindra au sergent Want-Sen et à moi pour cette mission. Quant au major Crav, il restera ici avec dix hommes. Je compte sur vous pour garder ce lieu, bloquez les portes une fois qu'on sera sorti. Vous aurez pour mission de nous guider jusqu'à la salle de contrôle à l'aide des caméras de surveillance et d'ouvrir la porte de la salle de contrôle avec la commande que je vous ai montré tout à l'heure. Bon, des questions ? Bien, on y va !"

Chacun savait ce qu'il avait à faire, les deux groupes se formèrent et celui de Maître Teilhor se mit en marche avec les instructions de Crava en faisant preuve d'une grande prudence !

Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Ven 21 Aoû - 18:36

La raison pour laquelle je les ai remerciés, c'était un peu pour cela. Je l'ai senti venir et ses paroles, son poison verbal me le confirment. Je vais servir de bouc émissaire... Mais honnêtement ce qui me fait le plus peur, ce n'est pas ce qu'il va me faire subir, non, j'ai une autre préoccupation : est-ce qu'il va réellement laisser les forces d'assaut à la mort ? Pourquoi ai-je la vague sensation qu'il se sert d'eux comme des otages indirects ? "Mais avant de prendre une décision, je veux votre rapport immédiat" ... Suis-je censé perdre mon sang-froid et tout vous servir sur un plateau d'argent ? Je ne compte pas figurer au sommet de votre pile de squelettes pour garantir votre ascension ou la faire perdurer, mon cher commandant.

Sérieusement, votre discours manque de cohérence... Vous pensez vraiment qu'après qu'une flotte entière a disparu au-dessus d'une de leur base, ils n'enverraient pas de troupe vérifier son état ? Surtout si c'est un centre de recherche en armement expérimental ? D'ailleurs, je suis certaine que vous n'avez pas prévenu le chevalier impérial de ce qu'est cette installation, ce qui l'empêche de se prémunir d'une éventuelle auto-destruction ou tout autre acte désespéré pour la même raison que la vôtre n'est-ce pas ? De plus, un vaisseau ennemi est parti, notre présence en ce lieu est déjà connue pour des raisons évidentes. Mais la question que je me pose aussi, c'est pourquoi les communications ennemies n'étaient plus brouillées ? Le fait que la base puisse envoyer un message de détresse elle-même ne vous est pas venu à l'esprit ?

Non, vous êtes en rage de perdre ce lieu, il vous faut un coupable et je suis toute désignée n'est-ce pas ? Vous allez tout me mettre sur le dos en espérant que cela passe comme d'habitude ? Mais aujourd'hui, la donne est différente. Même si vous arrivez à me saquer, j'aurais au moins la satisfaction de savoir que votre route sanglante n'ira pas plus loin. Pourquoi ? La mort de deux officiers supérieurs, sans parler de votre potentiel abandon d'un chevalier impérial sur le terrain, vous pensez réellement que personne ne va pas enquêter ? Pensez-vous pouvoir, faire taire une flotte entière et tous leurs rapports ?

Je n'ai pas besoin d'avoir mon empathie pour savoir que ce signal de détresse est une épine dans son pied et qu'il est furieux de cela. Mais encore une fois, a-t-il un pouvoir d'auto suggestion asses grand pour en oublier qu'en premier lieu, c'était à lui de faire brouiller les communications ennemies, mais surtout que le vaisseau qui est parti, peu importe qui en est responsable, avait déjà rendu l'utilisation de ce lieu impossible ? Sans parler du fait qu'ils ne sont pas stupides au point de ne pas se rendre compte qu'une de leur base a disparu sans envoyer la moindre communication.

Pour le moment, tout ce qu'il me reste à faire, c'est obéir à ses ordres en espérant que ceci est sa dernière mission. Ou plutôt qu'il recevra la monnaie de son crédit. Mais aussi en espérant que cela ne soit pas ma dernière... Zalr'iwa je vais encore vous faire honte ? Si seulement j'avais un moyen de le relever de ses fonctions, de montrer au commandement qu'un officier qui trace son chemin dans le sang de ses subordonnées n'est que ruine pour l'avenir de l'empire galactique ? Et même si j'en avais le moyen, est-ce que j'oserai seulement le faire ? Je dois réfléchir, mais avant cela, j'ai un rapport à fournir.

Je commence par citer les informations d'usage : secteur et sous-secteur spatial, heure galactique, opération en cours et toute information qu'un rapport est censé contenir en plus de son cœur. J'ai passé mon temps à lui fournir des rapports aussi "inutilement" détaillés depuis le début, si je ne le faisais pas encore cela serait suspect n'est-pas ?

"Une fois les opérations de sauvetages enclenchés et dans le but de rentabiliser les temps de sortie de nos équipes de recherches. En concordance avec vos ordres signifiants de ne pas vous faire perdre de temps ou de ressources. J'ai ordonné la fouille des principaux vaisseaux ennemis pour récupérer des éléments d'intelligence ennemie. Quatre équipes se sont déployées dans les épaves des deux croiseurs. Je leur ai donné leurs ordres, qui étaient de collecter du matériel informatique. Néanmoins, comme il fallait s'y attendre, suite à un combat spatial l'état de celui-ci ne le rend pas exploitable. "

Je laisse un petit instant de blanc. Même si je me doute que cela ne l'intéresse pas plus que cela et qu'il ne cherche qu'un moyen pour faire de moi la coupable des erreurs commises pendant cette mission. Je reste impassible, je réfléchis en même temps, si je dis clairement que je prends la responsabilité du signal de détresse il va s'en servir, non je vais être plus subtile, enfin je l'espère.

"C'est un instant après qu'une des équipes à atteins le centre des communications ennemies que l'incident à eu lieu. Nous avons détecté le signal de détresse crypté lancé depuis l'épave. J'ai fait brouiller le signal et l'équipe sur place a fait le nécessaire pour éteindre le signal de détresse. J'ai ensuite fait le nécessaire pour que nos équipes rentrent au plus vite pour pouvoir obéir à votre ordre me stipulant de vous rejoindre sous l'heure. "

Oui bon, je n'ai pas menti, j'ai juste omis un petit détail. Il s'en rendra certainement compte, ou pas. Il ne peut pas deviner que cette opération à porter ses fruits dans un sens envers et contre toute probabilité en vue des circonstances. Après tout même si les probabilités étaient contre nous, comment être sûres que l'on a bien ramené des choses intéressantes ? Et même si cela a conduit à ce regrettable incident, a aucun moment Kleinaz n'a ordonnée de faire cessez ces recherches. Au contraire, il m'a donné carte blanche à condition de ne pas l'ennuyer avec cela et de ne pas utiliser ses ressources, conditions que j'ai remplies.

Il est à bout, si seulement il pouvait perdre son sang-froid et faire une regrettable erreur. Même s'ils ne nous entendent pas, s'il venait à faire un geste de trop, il se ferait remarquer non seulement par nos hommes, mais aussi par les caméras de sécurités. Ce n'est pas fait exprès, mais à ce moment-là cette pensée me fait esquisser un petit sourire, légèrement provocateur. Très subtil, discret. Lui il va le voir, des instruments électroniques en mieux en contreplongée certainement pas et les hommes autour encore moins. Alors commandant, serez-vous gardé votre calme ? Alors que celle qui a gâché votre plan que vous pensez inutilement si parfait semble sourire ?
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 23 Aoû - 18:05


Le Major écouta très attentivement Maze et aquiesça. Néanmoins le fait que Maze lui demande de rester discret et de lui donner les données qu’à lui seul le fit tiquer. Quelque chose ne tournait pas rond. Il resta un moment interdit à fixer la clef de sécurité que lui avait confiée le chevalier impérial et releva la tête l’air indécis et soucieux, visiblement il semblait un peu réticent à cacher une éventuelle découverte à Kleinaz. Mais c’était bien la peur qui l’habitait à cette simple idée, pas une volonté manifeste de trahir le chevalier impérial.
Les hommes restés dans le conduit remontèrent pour renforcer l’effectif du commando de Maze et le suivirent, menés par le sergent Want-Sen. Le Major Crava s’enferma dans la salle de surveillance pour guider le commando jusqu’à la salle centrale. Mais quelque chose pouvait inquiéter le chevalier impérial : il n’avait eu aucune réponse de la part de Kleinaz. Même si le message a bel et bien été reçu par le Victorieux. A croire que le commandant semblait être affairé par quelque chose qu’il estimait être bien plus important que son vaisseau. Les couloirs étaient déserts et accéder à la salle de contrôle ne prit pas plus de dix minutes compte tenu de la petite taille de cet avant-poste, arrivés devant la porte ils purent cependant repérer la présence de quatre gardes Vagaaris dont un tenait une tourelle de défense. Lorsqu’ils remarquèrent le commando, tous ouvrirent le feu en direction du Prétorien. Les stormtroopers, ripostèrent et abattirent deux gardes avant de devoir se mettre à couvert pour limiter les pertes. La tourelle dévastatrice tua deux soldats et en blessa un qui fut tiré par le sergent jusqu’à l’abri d’un couloir perpendiculaire à l’entrée. Une fois en position abritée les échanges eurent lieu jusqu’à ce que Maze n’invoque la Force pour tuer les derniers résistants.

Mais l’alarme était déclenchée, les coups de feu avaient signalé la position des impériaux derrière la porte de la pièce centrale qui avaient alors ordonné à une partie des forces stationnées en embuscade vers l’entrée de l’avant-poste de venir en aide. Le major Crava ouvrit la porte et lorsque l’escouade impériale pénétra dans la salle, ce fut trop tard. Le Turbulent-II était verrouillé et le leader Vagaari aboya un ordre qui fut exécuté dans la foulée. Le sol trembla sous les pieds de Maze tandis que trois gardes et le leader commencèrent à ouvrir le feu pour se défendre.

A bord du Turbulent-II, le capitaine Rubis s'exécuta et répondit à la demande du commandant Kleinaz en faisant son rapport tandis que dans son dos se profilait la silhouette d’une enseigne des communications qui approchait lui porter un message. L’humain dans la vingtaine derrière le commandant ouvrit la bouche pour espérer informer le commandant et se mit dans son champ de vision. Mais le commandant ne lui accorda aucune attention. Kleinaz se rapprocha du capitaine comme pour l’intimider, son ton se fit des plus inquisiteurs tandis que ses yeux se plissèrent.


- Quelle idée vous est donc passée par la tête pour risquer la vie d’équipes de spacetroopers pour explorer les épaves Vagaaris non sécurisées sans même que je vous en ai donné l’ordre ? Encore si cela était exploitable, cela pourrait vous servir de circonstances atténuantes, mais ce n’est visiblement pas le cas. Vous avez donc prit le risque de compromettre cette mission pour ne rien rapporter d’utile. Essayerez-vous donc de saboter cette opération ?

L’enseigne profita de l’ouverture pour prendre la parole sans attendre qu'on ne lui en donne l'autorisation. Son teint pâle était celui d'un homme qui apportait de mauvaises nouvelles.

- Commandant, un message urgent de la part de Maître Teilhor reçu il y a cinq minutes.

Si Kleinaz avait pu le fusiller sur place d’un simple regard, il l’aurait sans l’ombre d’un doute fait. Mais le message lui coupa toute envie de se défouler verbalement sur cette enseigne et il devint pâle lorsque la voix de Teilhor résonna.

« Kleinaz ! Ici le Prétorien Teilhor, j'ai toute raison de croire que votre vaisseau ou votre flotte va être prise pour cible depuis la surface par une quelconque arme. Je ne peux en être sûr, mais le leadeur Vagaari tient le destroyer pour cible sur un de ses écrans ! Je vous conseille de faire un court saut en vitesse-lumière immédiatement ! Terminé. »

Le commandant savait dès lors qu’il n’aurait pas le temps d’ordonner un saut en vitesse lumière assez court pour ne pas prendre de risques. Le temps de calculer les coordonnées serait beaucoup trop court et plusieurs secondes allaient lui manquer. Ne restait plus qu’une seule option qui allait devoir fonctionner. Il ignora le capitaine Rubis, ne remercia pas l’enseigne et se dirigea de nouveau sur la passerelle pour donner son ordre.

- Activez les écrans déflecteurs, ordonnez aux vaisseaux proches de s’éloigner de nous. Immédiatement !

Derrière les vitres du croiseur, on pouvait voir que l’ordre avait été relayé et que déjà les frégates et corvettes survivantes s’éloignèrent du « Victorieux ». Rubis quant à elle pouvait voir quelque chose de couleur vert pâle jaillir de la surface de la planète en direction de sa position.

- Faisceau d’énergie en approche !

L’impact ébranla le « Victorieux », le secouant de part en part tandis que l’alarme se déclencha à travers le Turbulent-II. Tout ceci ne dura que dix secondes avant que tout ne s’arrête. Kleinaz s’était accroché à son siège de commandement et se redressa.

- Rapport d’avaries !
- Boucliers déflecteurs hors service. Le tir à drainé tous nos boucliers et fait surcharger le générateur. Dégâts au niveau de l’hyperdrive. Il est sérieusement endommagé mais réparable selon les techniciens, par contre nous ne pourrons aller bien loin avant au moins six heures.
- L’armement, communications et senseurs ?
- L’armement est toujours opérationnel, les communications également tout comme nos senseurs.

Kleinaz était blême, sans boucliers déflecteurs, il ne serait sans doute plus en état de combattre quand la flotte Vagaari débarquerait. Et sans possibilité de fuir, il sentait qu’il était cuit dès que l’ennemi interviendrait. Et que se passerait-il si jamais la base rouvrait le feu ?

- Commandant, projectile non identifié en approche rapide du vaisseau. On dirait… un missile !

- Feu à volonté !


________________________________
HRP:
3 Vagaaris niveau 3 combattant
Leader Vagaari niveau 4

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mer 26 Aoû - 22:52

Des hommes ,qui étaient restés dans le conduit, vinrent renforcer l'effectif du groupe de Prétorien. Il lui fallait un minimum d'hommes pour mener sa mission à bien. Le Major Crava s'enferma dans la salle de surveillance pour être sûr que les Vagaari n'aillent pas leur rendre une petite visite. Toujours aucune réponse de Kleinaz, ce dernier avait pourtant bien reçu le message apparemment. Quel idiot ! Il était sûr que cet imbécile était en train de limoger un pauvre cadet pour son incompétence ! Il devrait donc essayer de régler le problème lui même, il ignorait ce qui avait pris pour cible le vaisseau, mais il comptait bien enquêter là-dessus. Si c'était une arme, il était de son devoir de la désactiver pour sauver l'équipage du " Victorieux".

Le commando de Maze avançait sans encombre pour le moment dans les couloirs, ils n'avaient rencontrés aucun ennemi. Ils faisaient tous preuve de la plus grande prudence et vigilance, ils ne voulaient pas tomber nez à nez avec l'ennemi à l'embouchure d'un couloir. Ils marchèrent pendant une dizaine de minutes sans rencontrer personne, ils semblaient enfin arriver à la salle de contrôle principale. La porte était gardée, il y avait quatre Vagaari, l'un d'eux tenait une tourelle. C'était pas bon. Ils les avaient vus et commencés à les prendre pour cible. Les Impériaux essayèrent de se mettre un minimum à couvert des tirs ennemis avant de les canarder. Les stormtroopers réussirent à abattre deux gardes, quand à Maze il parait ses tirs avec son sabre laser. Deux soldats impériaux furent balayés par le garde à la tourelle, un autre fut blessé et fut mis à l'abri.

Il renvoya un des tirs adverses sur le soldat à la tourelle, il fut atteint en pleine poitrine et s'effondra comme une masse sur le sol. Il envoya ensuite son sabre vers le dernier ennemi lorsqu'il vit que ce dernier s'était préoccupé de l'état de son coéquipier. Il fut tranché en deux au niveau de l'abdomen, il lâcha un râle puissant dû au fait qu'il restait de l'air dans ses poumons. La sécurité de la porte avait été anéantie, mais ils devaient encore rentrer dans la salle. Une alarme stridente retenti, surement pour prévenir les Vagaari de la présence des impériaux dans l'enceinte du bastion. Il fallait faire vite sinon des renforts allaient probablement rappliquer.


"- Major Crava, maintenant ! N'oubliez on essaye de prendre le leadeur vivant !"

La porte s'ouvrit et les impériaux pénétrèrent dans la salle. Il vit le chef alien donner un ordre, le destroyer était toujours pris pour cible sur l'écran. Le sol se mit à trembler, Maze comprit alors que c'était trop tard, trop tard pour le vaisseau. Les aliens commencèrent à tirer sur les impériaux qui répliquèrent. Avec son sabre, Maze parait les tirs et essayait de les renvoyer vers les trois Vagaaris. Il tendit sa main droite vers le leadeur, avec la force il créerait une pression autour de son cou jusqu'à ce qu'il tombe inconscient.

HRP:

- Utilisation Étreinte de Force sur le Leadeur Vagaari pour qu'il tombe inconscient
- Je pare et renvois les tirs avec mon sabre

Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mer 26 Aoû - 22:52

Le membre 'Maze Teilhor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D6' : 3, 3, 4, 1
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 29 Aoû - 11:56

Saboter ? Certainement pas, à moins qu'il ne pense que je souhaite saboter sa carrière et là, je ne pourrais que répondre coupable. Mais c'est un autre sujet, je ne peux pas me défendre, si je le fais, il va comprendre que j'ai quelque chose d'exploitable. Parfait, donc je me contente de regarder ailleurs, fait express cette fois-ci comme s'il avait marqué un point et en voyant que je fais ainsi, il doit penser qu'il a gagné cette manche.

On reçoit alors le message. Ce qu'il fait à la réception de celui-ci aurait pu me troubler si je ne savais pas consciemment que c'est sa carrière qu'il protège et non pas les autres vaisseaux. Des turbolasers, des turbolasers lourds, des batteries de canons ioniques n'arrêterons pas une cible de la taille d'un missile, c'est de l’armement conçu pour des vaisseaux lourd pas quelque chose de plus petite et plus agile qu'un chasseur... J'ai une idée, mais je suis sûr que je n'aurais ni le temps de l'expliquer, ni de la faire valider par le commandant... Encore une erreur a mon actif, j'imagine, mais le danger de la situation exige parfois la rapidité.

Les rayons tracteurs, en principe sauf dans quelques cas extrêmes, comme un transporteur léger face à ce qui fut une puissante station spatiale impériale... L'immobilisation est impossible. Mais habituellement les équipes d'artilleurs et celles des rayons tracteurs travaillent en coordination pour pallier la différence importante de manœuvrabilité qui peut exister entre un vaisseau lourd et un chasseur stellaire. Si on prend en compte surtout qu'il est pratiquement impossible pour une batterie de turbolaser de toucher un chasseur... Mais cela ne suffira pas, il risque de rapidement envoyer un contre-ordre en prime... Qui ne tente rien n'a rien.

Cela sera rapide, des ordres clairs, courts concis, je n'ai pas le temps de faire plus : j'ordonne aux équipes de senseurs de donner la position relative du missile aux équipes des rayons magnétiques situé du même bord que l'engin qui nous menace. Ensuite, j'ordonne à ces mêmes équipes de faire tout le possible pour ralentir, ou idéalement arrêter l'arme pour que les équipes d'artilleurs puissent le toucher. Je ne vois aucun autre moyen de nous en sortir. Bien évidemment, je ne spécifie pas que c'est un ordre du commandant puisque cela serait mentir et en donnant moi-même l'ordre, je suis sûre que si on s'en sort, il aura bien du mal à s'en attribuer le mérite. Même si le plus important dans l'immédiat c'est de rester en vie.

Mais ce n'est pas tout, j'envoie aussi un ordre aux vaisseaux autour, il doit bien y avoir un canon laser léger ou mieux un quad laser à portée, eux auront plus de chance, surtout ainsi coordonnée par mes soins et les informations relayer une fois l’ordre donné par les équipes aux senseurs. Par à portée, j'entends assez proche pour tirer, sans prendre aucun risque de le prendre a notre place où être atteint par le souffle de l'explosion... J'observe la position des rescapées ? Une frégate de classe ardent qui pourrait tirer aussi ? Peut-être pas, mais c'est surement le cas de l'une des corvette de classe As’droni qui recevra les données et les ordres nécessaires à l'action de groupe. Une ou plusieurs d'ailleurs. Toujours avec des ordres en mon nom évidemment...

Feu à volonté sérieusement... Autant essayer de toucher un rat womp avec un chasseur à pleine vitesse. Bon par contre entre mon "échec" d'avant, et cela, qui pourrait passer pour de l'insubordination, j'ai bien l'impression que je vais finir au trou a force, je vais devoir marcher sur des œufs. Ah, au passage j'en profite pour envoyer un message avec mon comlink, à l'écrit et discrètement, histoire de savoir où en sont les avancements des recherches. Ainsi que placer ces information si elles arrivent de sorte a pouvoir les effacer d'un clique suivant comment les choses évoluent. L'avantage d'être une Chiss, c'est que même dans ce genre de situation, je ne perds pas mon sang-froids ni le sens des réalités et garde mes priorités en tête.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 30 Aoû - 16:49

Jet de combat Vagaaris

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 30 Aoû - 16:49

Le membre 'MJ Discordance' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D6' : 6, 3, 5, 3

--------------------------------

#2 'D6' : 3, 1, 4

--------------------------------

#3 'D6' : 5, 6, 4

--------------------------------

#4 'D6' : 1, 3, 4

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 30 Aoû - 16:55

Jet de dés 4 stormtroopers + sergent Want-San.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 30 Aoû - 16:55

Le membre 'MJ Discordance' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D6' : 5, 1, 2

--------------------------------

#2 'D6' : 3, 5

--------------------------------

#3 'D6' : 3, 5

--------------------------------

#4 'D6' : 2, 5

--------------------------------

#5 'D6' : 6, 1

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 30 Aoû - 17:02

Résumé du combat:

Maze Teihlor: 3 + 3 + 4 + 1 = 11
Prétorien Impérial
Niveau de combattant: Niveau 4 - Élite
=> Score moyen: 12.
=> Score maximal possible: 24.


Sergent Want-Sen: 5 + 1 + 2 =8
Sergent d'origine Talz
Niveau de combattant Niveau 3 - Vétéran
=> Score moyen: 9
=> Score maximal possible: 18.


Stormtrooper 1: 3 + 5 =8
Soldat impérial
Niveau de combattant Niveau 2 -Recrue
=> Score moyen: 6
=> Score maximal possible: 12.


Stormtrooper 2: 3 + 5 =8
Soldat impérial
Niveau de combattant Niveau 2 -Recrue
=> Score moyen: 6
=> Score maximal possible: 12.


Stormtrooper 3: 2 + 5 =7
Soldat impérial
Niveau de combattant Niveau 2 -Recrue
=> Score moyen: 6
=> Score maximal possible: 12.


Stormtrooper 4: 6 + 1 =7
Soldat impérial
Niveau de combattant Niveau 2 -Recrue
=> Score moyen: 6
=> Score maximal possible: 12.


PNJ Ennemis:
Chef Vagaari: 6 + 3 + 5 + 3 = 17
Commandant de base
Niveau de combattant: Niveau 4 - Élite
=> Score moyen: 12.
=> Score maximal possible: 24.


Gardien Vagaari 1: 3 + 1 + 4 =8
Garde
Niveau de combattant Niveau 3 - Vétéran
=> Score moyen: 9
=> Score maximal possible: 18.


Gardien Vagaari 2: 5 + 6 + 4 =15
Garde
Niveau de combattant Niveau 3 - Vétéran
=> Score moyen: 9
=> Score maximal possible: 18.


Gardien Vagaari 3: 1 + 3 + 4 =8
Garde
Niveau de combattant Niveau 3 - Vétéran
=> Score moyen: 9
=> Score maximal possible: 18.

_____________________
Résultat total:

Maze Teihlor: 11
PNJ alliés: 38
.
TOTAL: 49

Total:
Équipe de PNJ Ennemis: 48

Résumé du combat:
Les impériaux se heurtent à une résistance inattendue dans le bunker et parviennent à abattre deux gardes. Bloqués, ils prennent position prudemment dans l'entrée sans pouvoir avancer davantage.
Maze encaisse une blessure superficielle tout comme le sergent.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Jeu 3 Sep - 22:18

L’assaut dans le bunker avait été brutal et violent. Les impériaux entrèrent en force mais furent accueillis par les soldats ennemis. Maze fut le premier à passer, à peine pénétra t-il dans la salle de contrôle que plusieurs tirs le frôlèrent. Un tir le désarma et son sabre laser virevolta à travers la salle, mais était toujours à portée de vue du chevalier impérial. Cela faisait deux fois que Maze avait eu de la chance aujourd’hui, mais lorsqu’il vit que son sabre laser était salement endommagé, il comprit qu’il devrait se reposer sur la Force seulement pour le moment. Son arme pouvait être réparée facilement, mais ce n’était ni le lieu ni le moment pour du bricolage.
Au même moment, le sergent Want-Sen reçut un tir en plein dans l’épaule ce qui arracha un grognement à l’imposant Talz qui s’abaissa pour se mettre à couvert derrière une console de commande. Les soldats impériaux qui entrèrent derrière lui ouvrirent le feu tout azimut et éliminèrent proprement deux gardes qui s’étaient sentis trop confiants en désarmant le chevalier impérial et avaient manqué de prudence. Les gardes restants se mirent à couvert tandis que le Leader Vagaari continuait de donner ses directives à ses subalternes qui, en dépit de la fusillade restèrent à leur poste en ignorant presque la fusillade qui les entouraient. Les tirs fusaient dans tous les sens et au moins cinq reçurent un tir qui ne leur était pas destiné.
Le leader continua d’hurler un dernier ordre et l’un des vagaaris occupé à une table de commande lui jeta un regard avant que son chef ne lui répète l’ordre. Il s’exécuta alors en pianotant frénétiquement sur sa console. Maze avait un mauvais pressentiment, la Force le lui soufflait et son instinct lui hurlait qu’il devait empêcher le vagaari de mener sa tâche à bien. Un tir du sergent Want-Sen faucha la cible dans son élan qui s’effondra sans un bruit. Le leader se risqua à sortir de sa couverture pour rejoindre la console, il fallait faire vite et cette fois-ci ce serait du corps à corps brut qui attendrait le chevalier impérial.

A bord du Victorieux, le commandant Kleinaz mobilisa toutes les ressources disponibles pour intercepter le missile qui se rapprochait. Contrairement à ce que le capitaine Rubis pouvait penser, le missile était bien plus gros qu’un missile à concussion classique. En réalité il ressemblait plus à ces missiles de défense sol-espace imposants et mesurant plusieurs dizaines de mètres de long pour parcourir de longues distances. Les batteries de turbolaser du Turbulent-II déferlèrent en direction du missile sans pour autant parvenir à le toucher, tout au mieux le frôler. En sous-ordre, les consignes du capitaine Rubis sont appliquées et permettent au missile de ralentir sa course, sa position exacte est transmise à une corvette As’Droni non loin qui commence donc à ouvrir un feu nourri sur le missile en restant à la limite du champ de tir du « Victorieux ». Le missile explose soudain, mais il est impossible de déterminer si un tir chanceux du Victorieux ou de l’équipage de la corvette chiss a touché la cible. Le commandant Kleinaz commença alors à pester.



- Mais que fait cette corvette en dehors de sa formation ?! On a failli les abattre ! Passez-moi-le…


Il n’eut pas le temps de réagir. Il devint blême en voyant que le missile ne servait en réalité qu’à transporter et encaisser les éventuels tirs d’interception pour protéger cinq ogives plus petites qui filent alors vers des cibles différentes comme des étoiles filantes. Les trois ogives destinées au « Victorieux » terminèrent leur folle course sur l’avant du vaisseau provoquant une succession d’explosions qui percèrent la coque en trois points. Aussitôt les mesures de confinement s’activèrent en condamnant la section dépressurisée pour limiter les pertes, mais seize membres d’équipages furent tués soit par la déflagration, les éclats de l’explosion ou alors en étant aspirés dans l’espace après l’impact. Kleinaz essuya son front perlé de sueur et prit la parole d’un ton plus nerveux que jamais.
- Rapport d’avaries !
- On a perdu nos rayons tracteurs ainsi que nos senseurs longue portée, dégâts non négligeables sur la coque à l’avant. La troisième ogive a endommagé une partie du hangar à navettes et un entrepôt vide. 16 pertes à déplorer et environ le double en blessés.


La Corvette de classe As’droni ne dut son salut qu’à la réactivité de ses artilleurs qui firent exploser l’ogive leur étant destinée in extremis. L’onde de choc fut absorbée par les boucliers déflecteurs de la corvette qui furent réduits de 67% mais sans autre avarie à signaler qu’une surcharge de leurs systèmes de combat temporaire la rendant incapable de combattre pour le moment. Une frégate de classe Ardent à proximité se contenta de tout miser sur ses canons lasers et ses artilleurs parvinrent à abattre l’ogive à bonne distance, les écrans déflecteurs n’encaissèrent aucun dommage. Rubis avait peut-être sauvé le Victorieux, sans son action, ce serait cinq ogives qui auraient sans doute mis encore plus à mal le destroyer ou elle se trouvait. Les rayons magnétiques avaient perturbé certains verrouillages de ces ogives de façon assez temporaire pour que deux d’entre-elle prennent de nouvelles cibles pour le « Victorieux ». Kleinaz était nerveux mais ses yeux avaient une autre lueur pour Rubis : celles d’un homme qui avait tout perdu et qui devait se résigner à battre en retraite. D’une voix lente et grave il se pencha vers l’enseigne à côté de lui.

- Contactez Teilhor, qu’il abandonne la position et se replie. Il a trente minutes pour évacuer l’avant-poste avec ses hommes dès l’instant ou nos navettes poseront pied au sol. Passé ce délai, et qu’il ait évacué ou non, nous effectuerons une base delta zéro sur la position de l’avant-poste. Si je ne peux mettre la main dessus, alors les Vagaaris ne récupèreront que des cendres… Que tous les vaisseaux se mettent en position pour effectuer la frappe orbitale rapidement au cas où on aurait des inopportuns.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» [Mission : Empire/Mercenaire] Dans le nid du Serpent [Accomplie]
» [Mission : Empire/Mercenaire] Dans le nid du Serpent [Sile, Jun]
» Mission d'assassina = petit problème technique dans l'organisation [PV Lisbeth]
» Mission pour tous - Fatiguant Travail [part 1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Espace Intersidéral-
Sauter vers: