Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Jeu 12 Fév - 23:31

Attaque des positions Vagaari


Mission 1 : « Attaque des positions Vagaari »
Participants : Maze Teilhor / Zalr'ubi'sonaar
Lieu : Espace des Régions Inconnues – Planète P3X-341
Difficulté : Facile
Type de mission : Classique
Objectif : Attaquer les positions Vagaari.
Récompense : Une victoire de plus sur les Vagaaris
Briefing : Certains appareils de reconnaissance ont détecté une exoplanète inconnue contrôlée par les Vagaari. En effet, ce monde serait un avant-poste servant à des missions d’observation de notre flotte et à des opérations de harcèlement de nos convois de ravitaillement. Leur base est moyennement défendue mais ne sera pas aisée à prendre. Nous devons prendre le contrôle de ce monde pour consolider notre avancée sur leur territoire et sécuriser notre approvisionnement.

Un petit rappel : au cours des missions vos personnages ne risquent pas de mourir EXCEPTE si vous le cherchez vraiment.... La mort d’un personnage est l’apanage des évènements et missions, sous certaines circonstances. Cependant, même si vous ne risquez pas votre vie, vous pouvez malgré tout en voir des vertes et des pas mûres. Les blessures que vous pouvez recevoir peuvent aller de l’égratignure à l’amputation d’un ou plusieurs membres ainsi qu’à la perte de certains objets voire d’un niveau de combattant (cette dernière perte sera seulement temporaire). Nous comptons d’ailleurs sur les membres pour s’impliquer dans la vie de leurs factions, mais plus encore sur les chefs de factions (ou subalternes) pour motiver les joueurs à s’élancer dans les missions.

Règles encadrant l'évènement:
=> L'ordre de passage sera le suivant: Maze Teihlor - Zalr'ubi'sonaar
=> Chaque joueur inscrit s’est engagé à être présent pour participer très régulièrement. Veuillez donc ne pas faire attendre trop longtemps vos partenaires de jeu, nous vous laissons 4 jours de délai pour rédiger votre réponse, ce qui sera amplement suffisant.
=> Vous pouvez toutefois demander un délai au MJ, ou à changer votre tour avec un autre joueur si celui-ci est d'accord.
=> Pour ceux qui ne se sentent pas de pouvoir tenir le rythme, vous pouvez encore vous retirer dès maintenant.
=> Si un joueur voit son tour être sauté plus de trois fois, celui-ci sera éjecté de l’évènement afin de ne pas pénaliser les autres.
=> Les Maîtres de Jeu concluent chaque tour de jeu certes, mais peuvent aussi poster entre deux joueurs pour décrire des actions immédiates, ou changer le rythme scénaristique.
=> Les Maîtres du Jeu ont toujours raison. Dans le cas contraire, relire la première phrase.
_____________________________________________

Les étoiles défilaient et s’étaient changées en de grandes et longues trainées blanchâtres visibles à travers les hublots de la passerelle de commandement du croiseur de classe Turbulent-II. Tandis que le « Paladin » filait en hyperespace, le commandant Tanith ressentait une pointe d’anxiété à l’idée d’être bientôt confronté au combat. Le Kel’dor avait déjà affronté les Vagaaris par le passé et savait que la bataille ne serait pas aussi facile que prévue sur le papier, surtout avec de nouvelles données capitales reçues juste avant le passage en hyperespace….
Peut-être que les éclaireurs avaient omis des détails sur la défense ennemie basée sur la planète qu’ils ciblaient. Mais les ordres étaient les ordres, et il se devait de les appliquer. Pour l’Empire et sa gradeur bien entendu. Fort heureusement, le commandant Tanith n’était pas seul, l’amiral Ryaaz’ are’ Nuruodo superviserait l’assaut personnellement. Cet officier avait bonne réputation auprès du commandement et l’Etat-major impérial et Tanith le connaissait depuis plusieurs années à l’époque ou lui-même n’était que capitaine de l’un des nombreux vaisseaux composants la flotte dirigée par le prédécesseur du Chiss. Il avait fait ses preuves sur le front des Régions Inconnues et connaissait donc le terrain et l’ennemi. En revanche, Tanith n’était pas certain de pouvoir en dire autant de celui qui l’accompagnait. Engoncé dans une armure rouge, Maze Teilhor était un chevalier impérial, reconnaissable aisément parmi les rangs de son équipage et sa présence avait de quoi rendre le commandant nerveux car cela indiquait que l’Empereur lui-même l’observait. Le Kel’dor ne doutait pas des compétences martiales de Teilhor, mais plutôt de sa connaissance de l’ennemi. Rares étaient les chevaliers impériaux déployés dans les Régions Inconnues… peut-être que le pouvoir de la Force rendrait cette tâche plus aisée espéra le commandant.

Une fois qu’il eut fini de compiler ses données, le commandant Tanith se dirigea vers l’amiral Chiss qui se trouvait un peu plus loin vers la passerelle de commandement du « Paladin ». Il salua son officier supérieur et tendit le datapad tout se tenant bien droit, les mains dans le dos. Il prit la parole à travers le vocodeur de son masque à oxygène et s’exprima.


- Amiral, voici les données que vous avez demandées. Nous atteindrons P3X-341 dans environ 73 minutes. Les pilotes et l’équipage sont prêts pour le combat à votre signal.


Le groupe de combat de la 7ème Flotte était plutôt léger, mais l’intervention d’un cuirassé ou d’un trop grand nombre de vaisseaux n’était pas nécessaire. Ce petit détachement était constitué de deux destroyers stellaires de classe Turbulent-II nommés respectivement « Le Paladin » et « Le Victorieux ». Ceux-ci étaient escortés par quatre frégates de classe Ardent, deux frégates Impériales-III et de huit corvettes de classe As’Droni envoyées par les Chiss en appui. Le Kel’dor resta immobile, scruta du regard –dissimulé par son masque- l’amiral en tentant de décrypter ses expressions faciales avant de reprendre lorsque Maze Teilhor fit son apparition. Le nouveau venu sentirait immédiatement que quelque chose n’allait pas, encore un truc de Jedi sans doute. Tanith était encore jeune en comparaison de son supérieur hiérarchique. Le commandant était âgé de 41 ans seulement et avait le commandement du « Paladin » depuis quelques mois seulement. Le Kel’dor était compétent, faisant preuve d’un certain sang froid une fois dans l’action même si l’on disait du commandant qu’il était régulièrement angoissé à l’idée d’aller au combat, le trac avant de monter sur scène sans doute. Tanith était quelqu’un d’honneur et honnête capable de prendre des décisions dans l’urgence, mais qui n’était pas certain au fond de lui de pouvoir assumer son rang de commandant. Un manque de confiance évident en ses capacités l’animait et il semblait incapable de s’en séparer. Le jeune Kel’dor s’inclina respectueusement devant le chevalier impérial avant de prendre la parole d’une voix cordiale en conservant son calme.

- Vous arrivez au bon moment Maître Teilhor, nous allions revoir quelle stratégie nous allions adopter pour prendre possession de l’avant-poste. Nous avons reçu de nouvelles données qui vont nous obliger à réétudier notre plan à la dernière minute. Si vous le voulez bien, je vais contacter le commandant Kleinaz à bord du « Victorieux » afin de participer à l’élaboration de notre nouvelle approche pour s’emparer de cet avant-poste…

L'hologramme du commandant Kleinaz apparut en miniature devant Maze et Azaren. Il était un humain dans la moitié de quarantaine qui affichait une mine plutôt austère et pète sec. Il avait pour réputation d'être un homme à la poigne de fer, misanthrope qui ne lésinait pas sur les pertes à faire pour atteindre son objectif. A noter qu'il était l'un des rares commandants de la 7ème flotte à afficher ouvertement sa jalousie vis à vis de la place qu'occupait le Chiss. Le son de sa voix était rauque lorsqu'il se mit au garde à vous devant l'amiral et le chevalier impérial.

- Amiral. Maître Teilhor... Le commandant Tanith m'a informé de nouveaux détails. J'attendais son appel pour que nous puissions en parler.

__________________________________________________

HRP: Note, il s'agit de l'entrée en matière, vous n'avez pas en possession les données. Laissez moi vous les distribuer et vous faire une suggestion de stratégie dans le prochain post. A vous merci ! Wink

_________________
Maître du Jeu.


Dernière édition par MJ Discordance le Jeu 2 Avr - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 21 Fév - 23:58

Le chevalier avait reçu une mission de la part du Procurator, celui-ci tenait ses ordres de l'Empereur Fel lui-même. Maze serait donc les yeux et les oreilles de Kalan pendant toute la durée de l'opération, mais aussi ses mains, car en tant que Chevalier Impérial, il avait pour but de servir au mieux l'Empire et son dirigeant, il ne resterait pas dans un coin à rien faire. Ce n'était pas son style, il participerait à l'action et se rendrait utile autant qu'il le pourrait. C'était un très bon combattant et un utilisateur de la Force, il pourrait donc être un soutien de poids lors de la face de l'assaut terrestre, de plus il avait par le passé commandé quelques forces d'assaut. Il avait de bonnes bases en stratégie et tactique militaire, il allait sûrement pouvoir s'en servir aujourd'hui. Cependant, si une bataille spatiale avait lieu, il serait surement inutile, il pourrait peut-être donner son avis, mais les officiers à bord des vaisseaux avaient bien plus d'expérience que lui dans ce domaine. Il devrait donc remettre son destin et sa vie dans les mains des membres de la marine. Le Prétorien détestait cela, il n'aimait pas être inutile et ne pas être maître de son destin. Il suffisait juste d'un tir bien placé, et qui sait, la section du vaisseau, dans laquelle il se trouvait, explosait et lui avec.

Une des difficultés à laquelle ,il était confronté, était sa méconnaissance presque totale de cette partie de la galaxie: Les Régions Inconnues. Oh oui, il avait bien pu lire de nombreux documents à ce sujet, mais rien vraiment de concret. Il s'était juste rendu une fois sur Csilla pour une mission diplomatique auprès de l'Ascendance Chiss et avait eu de nombreux retour d'expérience d'autres chevaliers qui s'y étaient rendus. Il ne pouvait pas faire grand chose pour remédier à cela, à part être très prudent et vigilant, il allait pouvoir apprendre énormément pendant cette mission, il se battrait contre un adversaire qu'il n'avait jamais combattu auparavant. Cela risquait de ne pas être du gâteau, mais il avait été préparé toute sa vie pour faire face à des situations difficiles, ce n'est pas maintenant qu'il allait lâcher l'affaire.

Le Chevalier Impérial s'était isolé dans sa cabine et fouillait la base de données à la recherche d'informations qui pourraient lui être utiles sur le champ de bataille. L'empire ne possédait pas tellement d'informations sur les Vagaari, il faut dire qu'étant un peuple des Régions Inconnues, il ne pouvait en être autrement. Cependant chaque donnée, qu'il avait pu récolter, lui permit d'en apprendre beaucoup sur son adversaire, notamment sur sa technologie. Il semble que son ennemi soit doté d'une technologie supérieure avec par exemple le filet à vaisseau et la mine à impulsion de masse, il espérait vraiment qu'il n'y aurait aucun vaisseau en orbite de la planète, car cela compliquerait forcément l'opération.

Cela faisait un bout de temps qu'il était resté cloîtré dans sa cabine et quand il estima que le temps était venu, il ferma la base de données et s'équipa de tout son matériel. Son armure lui permettrait une bonne protection au sol, dans l'espace connu elle lui avait sauvé plusieurs fois la vie. Cependant, cette fois-ci, c'était différent, il y avait très peu de description concernant l'armement de l'infanterie ennemie, il ne savait pas trop à quoi s'en tenir de ce côté-là. Ça le pousserait être d'autant plus vigilant et à ne pas foncer tête baissée, il ne voulait pas sous-estimer les Vagaari. Une fois équipé, il sortit de sa cabine pour se rendre sur la passerelle. Il entra sur le pont, tous les membres de la Marine étaient à leur poste et étaient prêts au combat comme toujours. Maze s'avança, ses pas résonnèrent lourdement sur le sol métallique, il fut salué par un officier Kel'dor, c'était le commandant du "Paladin", il vit également l'amiral Chiss. Il baisa respectueusement la tête pour les saluer. La hiérarchie était assez ambiguë ici, bien que le Prétorien soit sûr qu'il soit plus gradé que le commandant, il ne pouvait peut-être pas en dire autant de l'amiral, de plus il était sur un vaisseau de sa flotte, il lui devait un minimum de respect. Il les salua donc tout les deux:


"- Amiral Nuruodo, Commandant Tanith. Sommes-nous bientôt arrivés à destination ?"

Le Kel'dor l'informa que la stratégie pour l'assaut de l'avant-poste allait être abordée, des données venaient d'arriver ce qui les forçaient à retravailler un peu tout cela. Un hologramme apparut par la suite, c'était l'officier Kleinaz, un homme d'une quarantaine d'années, commandant du "Victorieux". C'était un inconnu pour Maze, le commandant se mit au garde à vous à la vue de son supérieur et de Maze. Le Chevalier Impérial resta immobile et ne fit rien, c'était à l'Amiral de parler pour commencer cette "entrevue".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Ven 27 Fév - 11:42

Azaren se tenait droit comme un I sur la passerelle du « Paladin », un datapad à la main. Il affichait un air calme, pensif, mais un observateur avisé aurait pu voir qu’il suivait quand même toute l’activité autour de lui. Le « Paladin », un destroyer de classe Turbulent-II, était en hyperespace, suivi d’un petit groupe de combat de la 7ème flotte. La mission qui leur avait été assignée était de conquérir une nouvelle planète pour l’Empire, au fin fond des Régions Inconnues, dans ce que l’on appelait couramment les « Territoires Vagaari », et Azaren avait voulu assister au déroulement des opérations pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela faisait longtemps qu’il voulait voir la ligne de front entre l’Empire et les Vagaari céder, et cette opération pouvait être le facteur déclencheur tant attendu. Ensuite, le chiss voulait s’assurer de la compétence de ses subordonnés, mais aussi être présent sur le terrain pour pouvoir repérer les jeunes officiers talentueux, chose qu’il ne pouvait pas réellement accomplir quand il était cloitré sur son Super Destroyer Stellaire. Et puis, il fallait l’admettre, la perspective de voir une planète Vagaari tomber devant ses yeux était toujours agréable à ses yeux, même si un changement d’ennemi aurait présenté un challenge très tentant. Mais pour le moment, c’était les Vagaari qu’il fallait combattre, et il fallait être sûr qu’on en sortirait vainqueurs.


Levant les yeux, il entendit le commandant Tanith qui lui donnait le temps restant en hyperespace. Tanith était un Kel’Dor qu’Azaren appréciait particulièrement en raison de sa serviabilité et de son impossibilité manifeste à n’avoir ne serait-ce que la moindre ambition. Si le chiss savait reconnaitre les ambitieux utiles à sa cause, il trouvait que les contrebalancer avec des individus loyaux et sachant se contenter de peu était nécessaire pour la survie d’un modèle politique et militaire. Si en plus les modestes étaient des officiers compétents comme Tanith, on ne pouvait rien espérer de mieux. Cependant, il était évident que le Commandant manquait de confiance en soi, et il fallait absolument éradiquer ce trait car il avait la facheuse tendance à saper toute l’autorité conférée par un grade supérieur. C’est pourquoi l’Amiral esquissa un faible sourire qui se voulait encourageant à l’égard du Kel’Dor, avant de se replonger dans les données de la mission. Il y avait sur le « Paladin » un autre invité de marque, et ce n’était pas moins qu’un Chevalier Impérial du nom de Maze Teilhor. Azaren avait voulu consulter son dossier, mais les données concernant les Chevaliers Impériaux ne lui étaient pas accessibles, aussi il n’avait aucune idée du caractère ou des états de service de l’humain, et cela ne lui plaisait pas. Il aimait avoir le contrôle des évènements, et, de nature curieuse, il détestait qu’on lui cache des choses. Certes, il aurait pu contacter les Services Secrets via sa méthode habituelle, mais cela lui aurait pris du temps, car il devait être sûr que personne ne puisse tracer la conversation : si qui que ce soit en dehors des Services Secrets apprenait que le Chiss était un clone, toute sa crédibilité serait annihilée et on cesserait de le voir pour ce qu’il était mais plutôt comme étant « le clone de Thrawn ».


Alors qu’il divaguait quelque peu, le Chevalier Impérial fit son apparition sur la passerelle, et Tanith annonça qu’il avait des nouvelles informations cruciales pour la mission. Rejoignant l’humain et le Kel’Dor devant l’holoprojecteur, Azaren ne put s’empêcher de sourire sardoniquement en voyant apparaitre la figure du commandant Kleinaz. Kleinaz était un ambitieux, un excellent officier qui voulait cependant bien plus que le commandement d’un simple Destroyer, et il n’avait aucun scrupule à afficher clairement son intention de remplacer le chiss un jour. Mais là où un autre Amiral aurait pu en prendre ombrage, Azaren trouvait son comportement honnête et appréciait ironiquement le challenge : s’il voulait ce poste, il devait d’abord le mériter.
D’une voix douce mais ferme, l’Amiral prit la parole.

- Commandant Tanith, Commandant Kleinaz, je vous écoute. J’imagine que si je n’en ai pas été informé dès la réception de la transmission, c’est que le contenu de ce message ne requérait pas mon attention jusqu’à maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 1 Mar - 13:55

Le commandant Tanith fut plutôt content de constater que ces modifications de dernière minute n’allaient pas entamer le moral de l’Amiral et du Chevalier Impérial. A dire vrai, Tanith savait surtout que les deux invités qu’il avait à bord du « Paladin » n’avaient pas encore toute les données en main, sans doute qu’après ça les choses seraient plus tendues. Alors qu’il tentait de retarder l’inévitable, le Kel’dor entendit le chevalier impérial lui demander dans combien de temps ils atteindraient leur cible. Bénissant l’homme à l’armure rouge de lui avoir donné un répit temporaire mais suffisant pour organiser son exposé, il lui répondit d’un ton des plus amicaux.

- Maître Teilhor nous atteindrons P3X-341 dans approximativement 69 minutes.

Une fois qu’il eut terminé, un Chiss rejoignit la salle en tenue de combat. Sur son armure les galons de capitaine étaient aisément reconnaissables : sans doute qu’il allait épauler Le Prétrorien Maze Teilhor une fois au sol. Il se mit au garde à vous et se présenta :

- Capitaine Mart’ras’Konali, veuillez-excuser mon retard Maître Teilhor, Amiral Azaren. J’assisterai le groupe de combat de Maître Teilhor une fois au sol.

Le Kel’dor le salua et se redressa. De ses longs doigts crochus, il se servit d’un autre projecteur holographique pour faire apparaître la planète cible en trois dimensions. 4 points rouges se trouvaient au dessus de la cible marquée en or sur la carte, puis au final, 9 points rouges supplémentaires firent leur apparition en orbite de la planète lorsque le commandant s’éclaircit la gorge pour expliquer clairement la situation qui se présentait au groupe de combat mené par l’amiral Azaren.

- Avant d’étudier l’avant poste au sol, occupons nous d’abord de l’orbite. Au premier abord, nous savions que la planète était défendue spatialement par deux frégates Vagaari et deux corvettes également. Cependant nos derniers renseignements obtenus depuis notre départ de l’avant poste Chiss localisé un peu en arrière de la ligne de front indiquent que les Vagaari ont rapatrié deux corvettes, six frégates supplémentaires, ainsi que quatre croiseur vers cet avant-poste. Nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’une manœuvre défensive, mais plutôt d’une fâcheuse coïncidence : au début nous avons cru que ces appareils là devaient être ici pour subir des réparations ou ravitailler l’avant-poste ou alors se ravitailler eux-mêmes. Sachez que pendant notre voyage hyperspatial, nous avons reçu une information supplémentaire : le commandant impérial Rulan Speer a lancé son offensive il y a quelques heures contre la ligne de front Vagaari au sud galactique de notre position, environ 8 parsecs de l’avant-poste.

Le commandant Tanith fit afficher d’autres hologrammes un peu plus loin représentant deux flottes s’opposants tandis que le portrait du commandant Rulan Speer apparut en coin : cheveux grisonnants, maigre, arborant une moustache et un regard paternaliste, il avait l’air plutôt avenant et fort à la fois. Le Kel’dor reprit son discours en montrant les 13 points rouges précédemment cités rejoindre la ligne rouge représentant la flotte Vagaari déployée contre la flotte bleue du commandant Speer : le rapport de force tournerait en sa défaveur.

- Mais nous pensons surtout que ces vaisseaux transitent sur cet avant-poste avant de rallier la ligne de front en guise de renfort. Vous le savez mieux que nous Amiral, les Vagaaris ne se déplacent que par bonds hyperspatiaux. Nous pensons donc que si l’avant-poste compte autant de bâtiments ennemis, c’est surtout pour refroidir leur hyperdrive le temps de soutenir leurs alliés. Deux options se présentent à nous : option A nous retardons notre offensive et laissons ces vaisseaux rejoindre le front pour que nous attaquions plus aisément cet avant-poste mais cela posera sans doute problème au commandant Speer. Option B, nous engageons le combat spatial avec un ennemi comptant un rapport de force équivalent au notre tout en bénéficiant de l’effet de surprise. Cela impliquera des pertes pour notre groupe de combat et rendra la capture de l’avant poste plus délicate, mais vous allégerez sans doute la tâche pour le commandant Speer qui ne s’attend sans doute pas à ces renforts adverses

- Le commandant Speer mène son combat, nous menons le notre. Son assaut fera une excellente diversion pour notre opération.


Lâcha avec mépris le commandant Kleinaz qui ne semblait pas apprécier Rulan Speer plus que ça. Le commandant Speer était connu d’Azaren pour être un vieil humain, sage et discipliné il avait acquis son grade en remportant plusieurs succès contre les Vagaaris en usant notamment de tactiques non-conventionnelles. Le Kel’dor semblait visiblement préoccupé par la question du commandant Speer et se tourna vers Azaren et Maze dans l’espoir qu’eux deux prendraient la décision de prêter indirectement assistance à leur allié en ne retardant pas l’offensive prévue, même s’il ne le demanda pas ouvertement, il se montra plus indirect pour être convaincant.

- Nous avons deux Turbulent-II, 2 frégates Imperial-III, 4 Frégates Ardent, et huit corvettes de classe As’droni fournies par nos alliés de l’Ascendance : j’estime que nous avons nos chances de l’emporter Amiral.

Prêter assistance au commandant Speer impliquait pas nécessairement de détruire tous les bâtiments ennemis, mais d’en endommager le maximum.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Lun 2 Mar - 21:10

Le commandant Tanith avait répondu à sa question, ils arriveraient dans environ 69 minutes. Quelle précision ! Le Kel'dor eut fini d'organiser son exposé, alors qu'il allait commencer, un individu arriva sur le pont, c'était un Chiss tout comme Azaren. Sauf que celui-ci était capitaine selon les galons qu'il pouvait apercevoir. Il se présenta, s'excusa pour son retard et il dit qu'il l'épaulerait lors de l'attaque au sol. Cela voudrait dire que Maze aurait le commandement des forces au sol s'il avait bien tout compris, un exercice qui ne le dérangeait pas, malgré son manque d'expérience dans le commandement de forces armées d'une telle ampleur. Il salua le capitaine:

"- Capitaine Konali, ça sera un honneur de combattre à vos côtés."

Maze l'avait appris sur le terrain, il était essentiel de bien s'entendre avec les hommes, ainsi ces derniers pouvaient avoir une confiance totale en vous et obéir à vos ordres aveuglément. Les soldats suivent les commandants qui les inspirent et les galvanisent. Sur un champ de bataille, c'était très important et le fait que le chevalier impérial essaye de bien s'entendre avec les officiers aura surement une certaine influence sur le terrain. Le commandant Tanith utilisa un projecteur holographique pour faire apparaître la planète concernée par la mission,P3X-341. Au dessus de l'objectif, marqué par une croix en or sur la carte, flottait quatre points rouges, puis d'un coup neuf points rouges supplémentaires vinrent se rajouter à la fête. Le Kel'dor expliqua la situation. Il les informa que l'étape de l'assaut au sol serait abordé plus tard, on s'occuperait tout d'abord de ce qui se trouvait en orbite. Apparemment l'avant-poste était défendu par deux frégates et deux corvettes Vagaari, cela aurait représenté une piètre défense pour la flottille de l'amiral Azaren. Cependant une nouvelle flotte ennemie semblait se trouver en orbite composée de douze vaisseaux supplémentaires, cela corserait forcément le jeu, bien que l'Empire garderait une supériorité numérique, Maze avait pu lire dans des rapports que les croiseurs Vagaari étaient lourdement armés, cela ne serait pas facile. Le commandant Tanith leurs exposa le fait que la flotte ennemie n'était peut-être pas là pour un but défensif, mais pour rejoindre la ligne de front sur laquelle le commandant Speer avait donné l'assaut.

Le Kel'dor fit apparaître un nouvel hologramme représentant deux flottes qui s'opposaient, on y voyait également la photo du commandant Speer. Maze ne l'avait jamais vu, mais ça avait l'air d'être un homme droit et respectable, bien qu'il ne pouvait pas se faire une vraie opinion sur une simple photo. Les 12 points rouges au dessus de l'avant-poste rejoignaient le front ouvert par l'impérial, la flotte de l'Empire se retrouverait ainsi dans de beaux draps. Deux options s'offraient à eux, soit ils retardaient l'offensive pour que les vaisseaux ennemis rejoignent la ligne de front, soit ils s'en tenaient au plan initial et lançaient l'assaut. Leurs pertes seraient plus importantes, mais l'effet de surprise serait avec eux, peut-être que les boucliers des vaisseaux ennemis ne seraient pas enclenchés lorsqu'ils débarqueraient.

Apparemment, le commandant Kleinaz préférait attendre que la flotte ennemie passe pour attaquer, stratégie ou pure lâcheté? Maze se posa des questions à son sujet, mais il revint très vite sur l'hologramme et continuait à réfléchir sur la stratégie à adopter. Le commandant Tanith se tourna vers le chevalier impérial et l'amiral pour connaître la stratégie à adopter, l'alien rappela les forces impériales investies dans l'opération, histoire de montrer que la deuxième option était pleinement envisageable.

Maze regarda encore attentivement l'hologramme, puis il attendit un temps la réaction de l'amiral Azaren, peut-être que ce dernier voulait connaître l'opinion du chevalier impérial. Le Prétorien prit donc la parole:


"- Je sais que je n'ai pas autant d'expérience que vous en ce qui concerne les batailles spatiales, mais permettez-mois de donner mon avis. "Il marqua une courte pause et interloqua froidement le commandant Kleinaz " Premièrement, je ne suis pas d'accord avec vous, commandant Kleinaz. Le succès de notre opération est étroitement lié à l'assaut du commandant Speer maintenant, il est vrai que l'assaut impérial sur le front pourrait être une bonne diversion pour notre opération. Cependant si la flotte du commandant Speer est détruite à cause de renforts que nous laissons volontairement passé, l'avant-poste ,que nous aurions pris, se fera reprendre dans quelques semaines par manque de vaisseaux pour le protéger. L'Empereur ne tolérera pas qu'une de ses flottes de combat soit détruite parce que vous avez voulu attendre que le danger s'éloigne.

Comme l'a si bien dit le commandant Tanith, nous bénéficions de l'effet de surprise, les sauts en hyperdrive doivent être extrêmement gourmands en énergie pour les Vagaari, sinon ils ne s'arrêteraient pas pour laisser refroidir leurs moteurs. Peut-être que leurs boucliers ne seront pas pleinement opérationnels. Les pertes seront plus importantes, mais la flotte sur le front subira un revers encore plus important si nous ne faisons rien. De plus, grâce aux talents de stratège de l'amiral Niruodo, la victoire "


Il s'interrompit, il venait de penser à un plan qui pouvait être assez audacieux pour fonctionner. Il s'approcha de l'hologramme pour montrer le couloir hyperspatial qui se trouvait entre l'avant-poste et la ligne de front:


"- Ne croyez-vous pas qu'il soit possible de se positionner sur ce couloir avant les renforts Vagaari ? Si c'est le cas, nous pourrions demander un vaisseau muni d'un puits de gravité au commandant Speer, je pense que celui-ci voudra bien se délester d'un de ses destroyers Pellaeon si ça lui permet de ne pas affronter des renforts ennemies. Nous pourrions ainsi faire sortir l'ennemi de l'hyper-espace et le prendre au piège. De plus les deux frégates et corvettes qui protègent la planète ne seront pas de la partie, le rapport de force tournerait ainsi en notre faveur. Les renforts Vagaari neutralisaient, nous pourrions nous occuper de l'avant-poste.

Le choix de la stratégie à adopter vous revient, amiral Niruodo, je ne fais que donner mon avis."
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 14 Mar - 1:23


Le commandant Tanith semblait plus serein à l’idée d’être soutenu par le Prétorien Impérial. Il gagnait ainsi en poids face à l’amiral qui demeura muet et se contenta de faire un hochement de tête en guise d’acceptation. Seul le commandant Kleinaz semblait être des plus désappointés de la décision prise par le Chiss, comme d’ordinaire. Son visage se renfrogna en une mimique disgracieuse qui trahissait clairement son désarroi.

- Comme vous voudrez amiral.

Le Kel’dor lui jeta un regard en biais avant de reprendre la parole à l’attention des participants à cette mission. Il avait élaboré une esquisse de tactique pour le bon déroulement des opérations et était intimement persuadé qu’avec l’effet de surprise, cette stratégie viendrait à bout d’un ennemi pourtant supérieur en termes d’effectifs si elle était exécutée avec vitesse et précision : dans une situation plus classique, la flotte impériale bien que désavantagée aurait du fil à retordre pour infliger un revers à ces mêmes vaisseaux. Mais la situation n’était pas vraiment conventionnelle. Tanith reprit la parole d’un ton clair pour être compréhensible par tous derrière son masque respirateur.

- Bien. Comme décrit quelques instants plus tôt, nous devrons lancer la vague d’assaut d’entrée de jeu contre les forces en orbite. Leur nombre supérieur à nos estimations font qu’il nous sera difficile pour les forces au sol à débarquer. Afin de limiter les pertes, nous n’enverrons les troupes terrestres uniquement lorsque le gros de la flotte Vagaari en orbite aura été décimée. Sans cette condition sine-qua-none, nos transports de troupes au sol se feront intercepter aisément. Je préconise de placer nos deux croiseurs sur les côtés pour encadrer les effectifs ennemis et s'attaquer en priorité à leurs croiseurs. Les frégates se placeront le long entre les deux croiseurs pour appuyer le feu de nos bâtiments lourds tout en dissuadant les ennemis de s’y approcher. Les corvettes en notre possession se positionneront entre nos frégates et croiseurs pour combler les vides et intercepter tout chasseur ou vaisseau léger tentant de fuir ou pouvant représenter une menace pour nos frégates et croiseurs.

Sur la représentation holographique en trois dimensions de la planète, les différents points bleus représentaient les vaisseaux impériaux coinçant les Vagaaris entre la flotte impériale et la planète. Le commandant Tanith désigna les manœuvres à effectuer en orbite tandis que l’hologramme changea pour représenter l’installation ciblée au sol : c’était un bâtiment de taille moyenne qui s’enfonçait un peu sous la roche sans fortifications apparentes. La présence de quatre canons Vagaaris en revanche pourrait inquiéter les navettes et transporteurs divers. Le Kel’dor continua son exposé.

- L’effet de surprise nous donnera un avantage tactique, mais pour réussir il faudra mettre en application cette stratégie très rapidement pour ne laisser aucune chance à l’ennemi. Notre chasse devra être déployée dès notre sortie de l’hyperespace pour intercepter leurs chasseurs. Une fois leur flotte sévèrement endommagée et la menace diminuée, la chasse devra escorter les transporteurs jusqu’à la surface de notre planète. Au sol, nous pensons que nous aurons une résistance d’environ une centaine d’adversaire. Cet avant-poste est peu protégé et sert surtout de point de ralliement. Nous savons qu’il y aura peut-être des systèmes de défense anti-aérienne, mais ils ne devraient pas nous poser de problèmes, surtout si nos bombardiers nous escortent. Là nous déploieront nos troupes au nord puis dans un deuxième temps au sud du bâtiment pour diviser leur feu et obtenir une ouverture. Le groupe du capitaine Konali s’occupera de la diversion au nord tandis que le groupe de maître Teilhor s’occupera d’entrer au sud. Dans le bâtiment, vous tenterez de vous rejoindre tout en prenant soin d’éliminer toute poche de résistance : vos objectifs sont la salle du générateur et celle de contrôle.

L’amiral hocha de la tête l’air pleinement satisfait par les choix tactiques du Kel’dor qui était assez fier d’avoir le soutien tacite de son supérieur hiérarchique dans la planification de cette opération.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 15 Mar - 21:32

Un silence s'installa après que Maze avait parlé. Avait-il dit quelque chose de complètement absurde et incohérent ? L'amiral ne sembla pas sortir de son silence et se contenta d'un hochement de tête pour approuver ses propos. Bien qu'il n'avait pas parlé, le signe d'approbation de l'officier lui suffisait amplement, c'était un appui de poids et de tout de façon c'était au Chiss de prendre la décision finale. Quant au commandant Kleinaz, il ne semblait pas ravi que le Chevalier Impérial ait choisi de soutenir le Kel'dor, mais cela lui importait peu, il se fichait bien de ce qu'il pouvait penser. De tout de façon le commandant Humain n'avait d'autre choix que d'obéir, sinon il serait certainement traîner en cour martiale pour faute grave. Il accepta donc la décision du Chiss sans rien dire de plus.

Le commandant Tanith reprit donc la parole pour exposer l'ébauche de tactique qu'il avait préparé. Dès qu'ils seraient sortis de vitesse-lumière, ils devraient attaquer directement la force de défense pour conserver l'effet de surprise, cependant l'attaque au sol serait retardée pour éviter que les forces de débarquement subissent des pertes par les chasseurs et corvettes Vagaari. Maze allait donc devoir prendre son mal en patience avant de mettre pied à terre. Le Kel'dor exposa sa tactique en ce qui concerne la positionnement des vaisseaux, pour le Chevalier Impérial, cela semblait bien. Il ne s'y connaissait pas non plus des masses en ce qui concerne la stratégie navale, mais ce qu'il entendait lui semblait correct. Sur la représentation holographique, les vaisseaux impériaux se mirent en position face aux vaisseaux Vagaari.

L'hologramme changea pour représenter l'installation au sol , celle-ci était légèrement enfoncée dans la roche et ne semblait pas disposer de fortifications particulières, une chance pour eux. Quatre canons étaient représentés par des points rouges, il faudrait s'en débarrasser si les Impériaux ne voulaient pas subir de pertes. Une fois que la flotte Vagaari aura essuyé le plus gros de l'attaque, la chasse protégerait les navettes jusqu'au sol. Selon les renseignements, il y avait environ cent adversaires. L'objectif était donc la salle du générateur et de contrôle. Il connaissait donc son objectif, mais il avait encore besoin d'informations concernant l'attaque. L'amiral semblait satisfait de la tactique du commandant Tanith.



"- Je n'ai rien à dire concernant l'attaque spatiale, Commandant Tanith. Votre plan est des plus astucieux. Cependant, ne faudrait-il pas brouiller les communications de l'ennemi dès notre sortie de vitesse-Lumière ? Cela nous éviterait de nous faire prendre en tenaille par des renforts ennemis. Si l'attaque au sol est reportée, je pourrai prendre la tête d'un escadron de chasse pour liquider quelques bombardiers ennemies si vous le souhaitez."

Voilà, le volet attaque spatiale était finie pour lui, passons à l'attaque terrestre:

"- En ce qui concerne les défenses ennemies, ce sont des canons anti-aériens ou anti-véhicules ? Ne serait-il pas possible d'effectuer un tir orbital précis ? Ou que des bombardiers effectuent un bombardement en rase-motte pour éviter de se faire toucher par l'ennemi ? Quels seront les forces que nous disposons pour l'attaque au sol ? ( Infanterie ( stormtrooper, stormcommandos, scout,etc...), véhicules,etc...) "
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mer 18 Mar - 22:38


Le Kel’dor tourna sa tête masquée en direction du chevalier impérial. Ce jeune homme avait de la jugeote selon l’officier. Le commandant Tanith hocha la tête en guise d’acquiescement à la suggestion de l’humain. Même s’il n’appréciait pas vraiment l’idée de risquer la vie de Maze en combat spatial, Tanith devait bien avouer qu’il connaissait la bonne réputation des membres de son Ordre en matière de pilotage. Il répondit à ses suggestions calmement en insistant surtout sur le dernier point.

- Vous avez effectivement raison, nous brouillerons leurs communications dès que nous serons arrivés en orbite de la planète afin d’éviter tout renfort. Néanmoins, je ne pense pas que nous aurons des invités inopportuns. Mais mieux vaut être prudent, notre plan est déjà risqué alors assurons bien nos arrières. Quant à votre idée de mener une escadrille de chasseur, tâchez de revenir en un seul morceau : nous avons besoin de vous au sol surtout.

Le commandant préférait se tenir au plan déjà préparer, l’implication de Maze pouvait être dangereuse, cependant le Kel’dor préférait éviter de s’opposer à la décision de Maître Teilhor : il devait savoir ce qu’il faisait, de plus le fait qu’il maitrise un pouvoir qu’il ne connaissait pas l’incita à ne pas en rajouter. Tanith revint sur le plan holographique et fit un zoom sur les canons de défense anti-aérienne. Il reprit son exposé d’un ton un peu plus professoral que d’ordinaire.

- Ces canons semblent être affectés à une défense anti-aérienne, mais ils ne sont visiblement pas assez puissants pour s’en prendre à nos croiseurs. Les Vagaaris ne s’attendaient pas à ce qu’on puisse s’intéresser assez à cet avant-poste pour l’attaquer avec la flotte en notre possession actuellement. En revanche, nos chasseurs seront ciblés par ces canons. Un bombardement depuis l’orbite ne sera possible je le crains, toutes nos batteries devront êtres prêtes à mettre en pièce la flottille Vagaari. Nos bombardiers s’ils sont bien en assez grand nombre et escortés devraient s’en charger : mais il y aura inévitablement des pertes. Notre seul avantage vient du fait qu’ils n’ont que quatre canons, ils ne pourront pas abattre toute notre chasse.

Même s’il n’aimait pas dire ça aussi directement, le Kel’dor préféra ne pas mentir au chevalier impérial. Le constat pragmatique qu’il venait de faire était naturel : toute la puissance de feu des bâtiments lourds devrait être concentrée sur la flotte Vagaari en priorité. S’ils avaient repoussé leur offensive sur cette planète, cela aurait pu être envisageable, mais les décisions prises par l’amiral Chiss et le Prétrorien Impérial avaient changé la donne. Tanith changea de sujet pour répondre à la dernière question de Maze tout en faisant afficher un descriptif détaillé des vaisseaux transporteurs de troupes, ainsi que le tracé de descente établi vers la cible au sol, le nombre d’effectifs déployés ainsi que les véhicules mobilisés.

- Nos croiseurs Turbulents-II et nos frégates de classe Imperial-III comptent au total 12.000 unités de soldats. Nous n’aurons aucun commando pour nous épauler, mais notre infanterie sera amplement suffisante, surtout que nous ne débarquerons pas tous nos hommes : il faut se montrer prudent et laisser des soldats pour défendre les vaisseaux en cas d’abordage. Aussi, nous ne débarquerons que 150 hommes sous votre commandement Maître Teilhor, tandis que le capitaine Trask ici présent commandera la première vague de 150 hommes au nord, tandis que vous prendrez le sud. A 300 contre 100 et avec le pouvoir de la Force de notre côté, ils n’auront aucune chance. Nous débarquerons avec des navettes Sentinelles-B2, mais aussi 4 TR-TT dernière génération pour s’assurer que vous ne tarderez pas à entrer et liquider les éventuelles défenses mobiles qu’ils peuvent encore déployer.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 28 Mar - 19:16

Le commandant Tanith semblait approuver les propos du Chevalier Impérial de part son hochement de tête, il lui répondit qu'ils brouilleraient les communications ennemies pour éviter que des renforts inopportuns s'invitent à la fête. Il éprouva sa contradiction à ce que Maze prenne la tête d'une escadrille de chasseurs, mais pour lui, il ne pouvait pas rester les bras croisés à attendre que les officiers de la flotte fassent le ménage pour que les forces terrestres débarquent. Il donnerait également sa contribution. De plus il possédait un talent certain pour le pilotage, il pourrait être utile pendant le phase de combat spatiale.

Puis le Kel'dor fit un zoom sur les défenses anti-aériennes de la base, il lui dit que ces dernières ne pourraient pas occasionnées de dégâts à leurs croiseurs. Les chasseurs et les bombardiers qui s'approcheraient trop de la base seront cependant pris pour cible. La flotte ne pourrait pas effectuer de bombardement orbital, c'était trop risqué d'affecter des batteries à cette tâche alors que la flotte Vagaari était encore présente. Si des bombardiers s'occupaient des canons, il y aurait inévitablement des pertes, c'était indéniable. Ensuite l'officier fit le point sur les forces participant à l'offensive terrestre.Les soldats impériaux seraient débarqués grâce à des navettes sentinelle B2, Maze commanderait un contingent de 150 stormtroopers avec 4 TR-TT qui s'occuperaient de s'occuper des éventuelles défenses imprévues.


"- Il est inutile que des pilotes risquent leurs vies, les TR-TT se chargeront des canons quand nous serons au sol. Il faudra tout de même que les navettes soient escortés par des chasseurs si des appareils ennemis décollent au dernier instant de la base. "

Il s'arrêta de parler et se retira de quelques pas vers la sortie:

"- Ne vous inquiétez pas pour moi, je serai me débrouiller aux commandes du chasseur. Dès que vous serez prêts à lancer l'offensive terrestre, prévenez moi et je me désengagerai dès que possible pour rejoindre les forces terrestres.

Sur ce, bonne courage et bonne chance. "


Puis il tourna les talons et prit la direction de la sortie, un sous-officier l'interpella pour lui dire où il devait se rendre pour rejoindre l'escadrille. Il traversa le vaisseau et arriva à l'entrée d'un hangar où des pilotes l'attendaient.
HRP: Post court, désolé :/
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Jeu 2 Avr - 23:11

HRP: Zalr'ubi'sonaar est intégrée à la mission. Les éléments et la stratégie mise en place sont connus d'elle. Rubis dispose donc de 4 jours pour faire son post dans cette mission.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Ven 3 Avr - 16:19

Le calme avant la tempête. Affectée en tant que seconde du capitaine du vaisseau le "Paladin" pour cette mission, j'attends sagement que chante le clairon annonçant un rude combat. L'avantage d'être Chiss est de pouvoir faire preuve en apparence d'une certaine froideur. Voir ses officiers rester de marbre avant le début d'un combat est certainement plus rassurant que de les voir stresser. J'ai bu les paroles de mes supérieurs alors que les éléments tactiques m'étaient confiés. Je reste dans l'ombre, laissant les "grandes" personnes avoir le bon soin de réfléchir aux meilleures alternatives possibles. Le regard bas, je les écoute en silence. Je récents et comprend les émotions de monsieur Tanith, moi-même manque des mêmes choses et j'ai besoin que mon cœur se raffermisse. Dans un même temps, je sais aussi que je n'ai pas mon mot à dire. Même si entendre le commandant Kleinaz vouloir laisser un de nos alliés se faire acculer par le nombre m'a fait évidemment réagir. Signe qu'une personne un minimum observateur relèvera sans mal. Surtout, qu'il est évident que la surprise nous donnera un avantage indéniable.

Je garde un silence des plus total, même si un petit sourire finit par s'afficher sur mon visage. Pour une personne qui se prétend avoir moins d'expérience spatiale, son plan, bien que simples est des plus ingénieux. Enfin, ce n'est que mon avis, je suis loin d'être une experte en stratégie. De toute manière, toute tactique qui évite de laisser consciemment, des renforts ennemis massacrés les nôtres sans bouger le petit doigt est forcement meilleur. Enfin, cela devait être une idée qui n'est pas au goût du commandant puisqu'il semble ne pas en avoir tenu totalement compte.

Je me prépare alors à faire mon travail comme il le faut. Je dois m'assurer qu'à chaque instant, les ordres de mes supérieurs se répercutent où il le faut et qu'ils puissent avoir en permanences toutes les informations dont ils ont besoin. Situation des flottes, mouvements ennemis, scanner de la planète quand elle sera à porter pour nous assurer qu'il n'y aura pas de surprises pour nos forces. Rien ne doit être laissé au hasard. Je fais préparer par les personnes compétentes l'idée du chevalier impérial, pour éviter qu'ils appellent des renforts ou préparent un comité de bienvenue trop musclée sur l'objectif.

Finalement, puisque tout est décidé je n'ai plus qu'à attendre et à coordonner tout ce qui peut l'être. Je ne sais pas encore si l'idée du chevalier d'éviter des pertes inutiles en affectant la destruction des canons à leurs blindés sera utilisée ou non. D'un autre côté, ces mêmes canons pourraient très bien les détruire s'ils ont la puissance et l'angle nécessaire pour les frapper. Si les transports son déduit en cour d'approche les pertes ne seront pas négligeables.

Par contre, j'ai un doute sur plusieurs points. Tout d'abord, les croiseurs Vagaari sont connus des nôtres pour leurs puissances de feu non-négligeables, mais aussi une relative lenteur certainement aggravée par le refroidissement de leurs moteurs. De plus, les deux frégates de base ajoutée aux six en renfort qui peuvent avoir plusieurs milliers de soldats, en comptant à cela les troupes de quatre croiseurs, cela donne au bas mot trois fois nos propres troupes. Leur laisser le temps de débarquer créerait un énorme problème. En prenant en compte les pires scénarios possibles, un moyen pour contrôler ces deux variables en même temps pourrait être de créer un front mobile tournant. Utiliser la formation du commandant avec un mouvement en tenaille des deux groupes synchronisée de sorte à être au maximum dans les angles morts des croiseurs. En plus, cela voudrait dire qu'il y aurait forcement des moments ou certaines des batteries des croiseurs feraient face à la planète, permettant une frappe préventive des canons antiaériens.

Ce genre de stratégie un peu osé n'est peut-être pas la meilleure, mais c'est celle qui me parait la plus indiquée avec les données présentes. En souhaitant, ne pas énerver ou contrarier mon supérieur hiérarchique. Je me dois de jouer la prudence et la discrétion. Ainsi, pour lui présenter mon idée, je ne le fais pas à haute voix. Je me contente de venir à ess côté, de demander son attention discrètement à son oreille. Ensuite, je présente un datapad comprenant mes constatations et idées. Pour un point de vue extérieur, ce n'ai rien de plus qu'un rapport standard. Il n'y a que monsieur Tanith qui pourra décider s'il souhaite en tenir compte ou pas. Au moins, je m'évite de trop m'impliquer et surtout, je nous évite d'être en porte-à-faux. Une fois mon "rapport" remis, je retourne bien sagement à ma place et attends les ordres.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 5 Avr - 23:37



Le commandant Tanith n’approuvait pas le plan de Maze. Les TR-TT n’auraient aucune chance d’atteindre le sol pour éliminer la menace que représentaient les canons tant que les bombardiers ne s’en seraient pas occupés. Pire encore, ces canons pouvaient même éliminer une bonne partie des contingents déployés à la surface. Ces navettes étaient beaucoup moins maniables que les chasseurs, elles seraient donc une cible de choix pour ces canons anti-aériens. Il n’en dit mot à Maze et préféra appliquer son propre plan. Sans l’appui des bombardiers pour détruire en amont la défense anti-aérienne, les navettes ne pourraient atteindre le sol. Tanith était peut-être quelqu’un qui manquait de confiance en lui, mais à contrario de Kleinaz, il tenait à la survie des hommes placés sous son commandement tout en étant lucide sur les pertes qu’il faudrait subir.

- Bonne chance Maître Theilor. Bien, je pense que le plan est approuvé, nous arriverons bientôt sur cible. Transmission terminée.

Fut tout ce qu’il répondit derrière son masque respiratoire. L’hologramme de Kleinaz s’évanouit après avoir salué l’amiral Azaren tandis que le capitaine Trask s’en alla après avoir salué a son tour ses supérieurs. Il allait sans doute briefer son groupe de combat. Le commandant Tanith retourna a son poste pour contempler les étoiles pendant la vitesse lumière lorsque quelqu’un vint à ses côtés pour présenter une suggestion. Il s’agissait du capitaine chiss Zalr’ubi’sonaar qui présenta un datapad avec sa suggestion complémentaire. Intrigué, le Kel’dor plongea ses yeux dans ceux de la chiss avant de jeter un coup d’œil à la stratégie conseillée. Le commandant Tanith resta un instant pensif puis reprit la parole à voix basse pour n’être entendue que part la concernée.

- Votre idée n’est pas mauvaise capitaine. Je crains cependant que le milieu de notre ligne de front composé de nos frégates et corvettes ne puisse tenir un tir groupé en provenance des croiseurs ennemis. Même si nous pourrons contenir leurs flancs à l’aide de nos bâtiments lourds, ils peuvent toujours tenter d’enfoncer nos forces sur ce point. Votre tactique audacieuse nous préservera d’un abordage éventuel, mais elle risque de laisser une porte de sortie à notre adversaire. L’important n’est pas d’annihiler leurs forces, mais de les réduire et endommager au maximum les vaisseaux qui iront attaquer le commandant Speer. Je reste sur mon plan initial mais au moindre signe de tentative d’abordage, j’appliquerai votre plan capitaine, et je ne manquerai pas de spécifier votre nom dans mon rapport en cas de victoire. Vous pouvez retourner à votre poste capitaine.


Il rendit le datapad et reprit son rôle malgré l’inquiétude qui le rongeait. La bataille était proche, il ne restait que quelques minutes avant d’engager le combat contre un adversaire dangereux.

________________________
HRP: Préparez-vous, a mon prochain passage, la bataille sera officiellement lancée. Profitez-de ce tour là pour vous préparer.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mer 8 Avr - 0:55

"Bien commandant."

J'observe mon supérieur alors qu'il m'explique en quoi ma stratégie n'est pas la plus adaptée. Pas qu'elle est mauvaise, mais qu'elle contrecarre un problème qui n'est pas avéré. J'apprécie d'autant plus le commandant Tanith qui m'explique le pourquoi de sa décision. Il aurait très bien pu m'ignorer ou montrer sa supériorité. À la place, il m'instruit avec subtilité et expérience. Je comprends à sa manière de procéder et à ce que je pense comprendre et ressentir de ses sentiments, qu'il a une vision proche de la mienne. Mon principal but, si l'on exclut le fait de servir l'empire, est de m'assurer de réduire au maximum le nombre de deuils que cette mission va inévitablement engendrer. Je pense, j'ai même fortement l'impression qu'ils refusent de sacrifier inutilement ses hommes et il pense au bien du plus grand nombre. Ce sont ces qualités qui font que je l'écoute aussi aisément, accepte ses paroles sans même penser à réfuter la sagesse de ses propos et me prépare à les appliquer.

Je suis son bras droit dans la mission à venir, il m'incombe de faire mon devoir et m'assurer qu'il fasse au mieux le sien. Je sens son inquiétude, c'est pour cela que je suis resté auprès de lui et dit encore une fois à voix basse avant de retourner à mon poste.

"Vous êtes un bon officier."

J'en retourne donc à ma place. Je commence par m'assurer que les différents ordres de sorties, briefing ont bien été envoyés et relayés aux différents groupes au sein de la flotte. Précautions pas forcement nécessaire, mais la nervosité et un certain besoin de prouver ma valeur mi oblige. Rapidement, j'espère avoir des retours positifs qui me prouveront qu'il n'y a pas de problèmes majeurs. De toute manière, il est depuis un brave moment trop tard pour faire machine arrière.

Bien que tout risque d'abordages soit en partie, voir très grandement réduits, je préfère ne rien laisser au hasard. J'envoie des ordres standards pour m'assurer que les protocoles de sécurités seront bien respectés. Je n'ai pas non plus envie que nos troupes au sol pâtissent d'une mauvaise surprise. Ainsi, je vais voir l'officier chargé de l'équipe technique aux senseurs. Je leur ordonne de faire un repérage de notre environnement une fois sorti de l'hyper-propultion. Pour être sûr que les effectifs ennemis n'ont pas changé par rapport à nos dernières informations. Ensuite de faire une analyse aussi complète que possible de la planète quand ça sera possible. De toute évidence, le groupe chargé des communications effectuera le brouillage demandé par le chevalier et approuvé par notre commandant. Je m'en assure tout de même.

Je n'ai plus grand-chose à faire, je m'assure d'un geste que mon pistolet blaster est bien dans son étui. J'ai aussi une trousse à outils à porté, plus par habitude que nécessité. Je laisse alors mon regard se plonger dans une mer d'étoile un instant et murmure pour moi-même.

"Pour l'empire."

Avant d'attendre que cette bataille commence, ce qui sera très bientôt le cas. Me préparant à ne faire rien de moins que mon travail et mon devoir.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 11 Avr - 16:45



La flottille impériale sortit de l’hyperespace en orbite de la planète cible. Les deux Turbulent-II surgirent de l’hyperespace escortés par les six frégates et les huit corvettes affectées à cette mission. L’ensemble de vaisseaux fondit en direction de la flotte adverse pour engager le combat le plus rapidement possible. La voix du commandant Tanith résonna à travers tous les vaisseaux de la flotte impériale.

- Ici le commandant Tanith. Activez les boucliers déflecteurs. A toutes les unités, ouvrez le feu ! Concentrez vos tirs sur leurs bâtiments lourds.


Les vaisseaux Vagaaris ne réagirent que lorsque la puissance de feu impériale fut lâchée sur l’un de leurs deux croiseurs avec l’intention affichée de le mettre hors d’état de nuire le plus rapidement possible. Le croiseur Vagaari encaissa très rapidement une grosse quantité de dégâts ayant mis à mal de nombreux systèmes internes au vaisseau puisque rapidement, sa coque explosa ici et là. Le vaisseau ne put en supporter davantage, il fut immobilisé avant de se disloquer sur un dernier tir effectué par les canons du « Victorieux » commandé par le Commandant Kleinaz. La panique avait gagné les rangs des Vagaaris qui ne s’attendaient pas à être attaqués, et qui plus est de façon aussi brutale et directe. Cette première frappe était un succès, mais il ne fallait pas considérer la bataille comme étant gagnée pour autant, l’effet de surprise ne durerait pas, et dès qu’ils s’organiseraient le conflit tournerait en leur défaveur. Il fallait continuer d’agir rapidement pour éviter que cela se produise et que les impériaux dominent.

- Déployez-vous selon les consignes données. Commandant Kleinaz, prenez le flanc gauche comme prévu. Nous prendrons le droit. Que tous les appareils forment une ligne de front pour couper toute retraite aux vaisseaux ennemis. Commencez le brouillage de leurs communications longue portée pour éviter tout renfort.

Le brouillage empêcha les Vagaaris de commencer à prévenir leurs renforts éventuels. Les huit frégates Vagaaris se regroupèrent par groupes de deux autour des croiseurs restants et de l’épave. Les quatre corvettes s’affectèrent chacune à un des quatre groupes de combat formés pour commencer à organiser leur défense. Continuant d’ouvrir le feu pour leur mettre la pression, la flotte impériale appliqua la stratégie de défense du commandant Tanith et s’organisa en ligne de front visant à empêcher toute fuite de leur ennemi. Les Vagaaris commencèrent à riposter en ouvrant le feu de manière assez chaotique et désordonnée, visiblement toujours sous l’effet de stupeur qui les avait habités jusqu’à présent. Mais ils avaient déployé leurs chasseurs pour se défendre, et ils semblaient commencer à organiser un peu plus leur riposte. Le Kel’dor remarqua ce détail et prit la parole après avoir jeté un coup d’œil à l’amiral Azaren qui semblait l’évaluer. Il s’exprima dans l’intercom général.

- Déployez la chasse. Maître Teihlor, c’est à vous de jouer. Vous aurez le commandement de nos escadrons de chasseurs, décollez immédiatement pour rejoindre la ligne de front. Contenez leur vaisseaux tout en vous attaquant à leurs frégates et corvettes.


Le Kel’dor semblait ne plus être nerveux, mais assez vif d’esprit. Il se tourna vers la capitaine Zalr’ubi’sonaar pour lui donner un nouvel ordre à appliquer.

- Corvettes, concentrez vos tirs sur la chasse adverse pour donner un coup de main à nos pilotes et dissuader les bombardiers d’approcher. Tout ce qui approche trop prêt doit être repoussé ou détruit. Capitaine Rubis, contactez nos frégates immédiatement. Dites-leur d’appuyer notre feu sur les croiseurs adverses, nous devons les abattre en priorité.


Tanith continua d’observer la bataille tandis que la riposte Vagaari commença à se faire sentir : la perte d’un de leurs croiseurs d’entrée de jeu les avait paniqués, mais ils semblaient s’organiser pour se défendre.


____________________________________
HRP: Voici le plan de bataille pour que vous puissiez mieux voir.

En doré les vaisseaux impériaux, en vert Vagaaris. Les plus gros points/carrés représentent les croiseurs. Ceux de taille moyenne, les frégates, et les plus petits les corvettes. Les trainées de "poudre" sont les groupes de chasseurs, les flèches symbolisent les cibles des frégates et croiseurs impériaux et enfin, la croix rouge signifie que le bâtiment est détruit. P = Paladin (vaisseau ou se trouvent, Tanith, Rubis, Maze et Azaren), et le V = Victorieux, vaisseau ou se trouve Kleinaz.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 12 Avr - 18:40

Maze fit connaissance des membres de son escadron, ce dernier avait déjà combattu contre les Vagaari et avait un joli tableau de chasse à son actif. Il était content de ne pas faire équipe avec des bleus tout fraîchement sortis de l'Académie Impériale. Il pourrait compter sur eux lorsque l'affrontement débuterait. Il alla s'équiper brièvement en prenant un casque, ainsi qu'un communicateur qu'il fixa sur son poignet, cela lui permettrait de rester en liaison constamment avec la passerelle. Le chevalier Impérial prit place à l'intérieur du cockpit de son chasseur TIE Predator, il voulait prêt à décoller dès qu'on lui donnerait le signal.

On lui signala que la flotte était sortie de l'hyper-espace et que le combat avait d'ores et déjà été lancé. Un croiseur Vagaari avait déjà succombé aux tirs multiples de la flotte impériale, cependant la flotte ennemie semblait se réorganiser pour assurer leur défense. Un message se fit entendre dans l'intercom du croiseur, c'était le commandant Tanith. Il donna l'ordre de déployer la flotte, leur mission était de contenir les chasseurs et les bombardiers ennemis, ainsi que de s'occuper des corvettes et frégates. Maze, ainsi que tous les autres pilotes, firent décoller leur appareil et les sortir des entrailles métalliques des vaisseaux. Le Prétorien put constater l'ampleur du barrage de tir employait contre les Vagaari, les officiers de la flotte accomplissaient parfaitement leur mission, à lui d'accomplir la sienne.

Il se brancha sur la liaison des chasseurs et bombardiers impériaux:


"- Pilotes, nous avons reçus nos ordres. Un tiers des chasseurs reste avec la flotte impériale, ils protégeront nos vaisseaux contre les bombardiers ennemis. Ils constitueront aussi la réserve et viendront appuyer le reste de la chasse si celle-ci est en déroute. Les deux tiers des chasseurs restant escorteront les bombardiers jusqu'à la flotte ennemie.

La moitié des chasseurs restants prendra pour cible la chasse ennemie, l'autre moitié couvrira nos bombardiers jusqu'à leur attaque finale. Ces derniers s'occuperont d'abord des corvettes, car c'est la plus grosse menace pour la chasse. Une fois que ça sera fait, ça sera au tour des frégates. Bonne chance à tous ! Pour l'Empire !"


Sur ces mots, il se dirigea son chasseur vers la flotte Vagaari, il se mit en tête de la formation d'attaque. Il dériva la majorité de sa puissance sur les boucliers avants, ce n'était qu'une modification temporaire, il savait qu'il recevrait la majorité de tirs sur cette partie au début du combat. Il conseilla aux autres pilotes d'en faire autant et dès que le combat serait engagée entre les chasseurs, il pourrait régler leur bouclier comme auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 14 Avr - 13:39

Et ainsi commença le début des hostilités. Avoir réussi à réduire au silence un de leurs croiseurs était tout de même un gros avantage. Ils ont l'avantage du nombre et quand ils s'organiseront, nous serons pris de cours si nous ne nous adaptons pas nous aussi à leurs tactiques. S'adapter et toujours avoir au moins un coup d'avance sur l'ennemie. J'écoute les ordres, transmets à qui de droit et m'assure que le brouillage ainsi quel es données essentielles revienne à mon supérieur. Les Vagaaris commencent à s'organiser, ce n'est pas une bonne nouvelle loin, de là. J'espère aussi en mon for intérieur que maître Teihlor saura contenir la nuée de chasseurs qui approche, en évitant de trop lourds dommages à notre chasse.

Le Kel'dor me donne alors de nouveaux ordre. Je les applique immédiatement. Contactant les capitaines de frégate pour leur indiquer leurs cibles prioritaires. Je fais de même ensuite pour les corvettes par rapport à la chasse ennemie. Alors que je remplis ma fonction, une chose m'étonne. Même désorganisé, il est étrange qu'ils n'aient pas encore pensé à utiliser leurs corvettes. Ces engins sont de véritables plaies, par leurs capacités de brouillages radars qu'ils partagent avec leurs frégates. Ce qui en fait parmi les autres, des adversaires redoutés de mon peuple. Il serait peut-être sage de prévoir des ordres en cas de brouillages pour éviter un problème futur.

Néanmoins, j'ai déjà donné mon avis au commandant Tanith. J'ai vraiment peur qu'il ait l'impression que je sous-estime ses capacités d'officier. Je n'ose pas aller l'incommoder, surtout maintenant que la bataille est lancée. Le moindre instant est crucial et je ne souhaite pas faire diminuer sa vigilance. D'un autre côté, si nous sommes pris au dépourvu, nous risquons d'énormes pertes. Bien qu'ils soient entraînés, je doute que tous les vaisseaux puissent s'organiser efficacement sans ordres préalables, où plutôt que cette organisation sera trop longue à se mettre en place pour notre propre bien.

Un long instant de réflexion, je m'assure d'avoir donné tous les ordres, puis essaye d'aller le voir. Je n'ose visiblement pas le faire. Je reste sur place, avec cette dualité dans mon esprit. D'un côté, j'ai peur qu'il ait besoin de cette information, de l'autre, je me dis également qu'il doit déjà le savoir puisque l'attaque était prévue. Visiblement nerveuse, je finis par me décider en espérant ne pas trop ennuyer mon supérieur. Encore une fois en toute discrétion, je lui présente mes constatations sur un datapad.

Je fais cela de manière assez rapide, pour éviter de lui faire perdre de son précieux temps. Une fois que je lui ai présenté mon avis, j'en retourne à mon poste. Je m'assure aussi que mes ordres précédents son appliqué. Je m'assure qu'il y a toujours une actualisation des données sur le conflit en cours, entre autres pour rapidement pouvoir détecter l'usage du dispositif de brouillages des Vagaaris.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 18 Avr - 17:30



Maze Teilhor avait l’air de savoir ce qu’il faisait en donnant ses ordres, les pilotes ne discutèrent aucunement ses directives, convaincus du bien fondé de la stratégie du chevalier impérial. D’ailleurs sa seule présence semblait les motiver davantage dans leur lutte. La chasse du Paladin obéit à ses ordres, un tiers demeura a proximité des vaisseaux impériaux. Le second tiers escortera les bombardiers jusqu’à l’attaque finale tandis que le derniers tiers s’occuperait d’attaquer les corvettes avant de passer aux frégates. La chasse Vagaari et Impériale allaient se rencontrer dans quelques secondes. Tous ouvrirent le feu sur le camp adverse dans un échange de décharges rougeoyantes et blanchâtres, les deux essaims se rencontrèrent violemment et se dispersèrent pour partir en dogfight entre pilotes impériaux et vagaaris. Ceux-ci étaient particulièrement tenaces, mais les impériaux avaient encore le dessus sur eux pour le moment. Les rares chasseurs s’approchant trop prêts des bâtiments impériaux furent éliminés par les défenses des corvettes. Au final, la chasse impériale arriva à se frayer un chemin parmi la flotte adverse sur ce flanc la. La chasse impériale sous le commandement de Maze parvint à engager le combat rapidement avec une corvette et à l’endommager sérieusement : les bombardiers finirent le travail en la détruisant.
Prochaine cibles : les deux frégates qui gravitaient autour du croiseur. Les frégates semblaient refuser de sortir de l’ombre du croiseur Vagaari pour éviter de s’exposer à la chasse impériale tout en bénéficiant d’un appui considérable en matière de puissance de feu. De quoi dissuader les chasseurs : la chasse Vagaari ayant survécu à la percée des pilotes impériaux s’était repliée autour du croiseur pour le protéger et intercepter les appareils ennemis.

A l’autre bout du champ de bataille, cela était une autre paire de manche, les pertes impériales étaient les plus élevées même si les bombardiers impériaux avaient déjà frappé et éliminé une corvette et une frégate vagaari en un temps record. Kleinaz avait opté pour une approche brutale, rapide et directe sans se soucier des pertes potentielles, et sa tactique pour le moment commençait à porter ses fruits en dépit du nombre de pilotes tués au combat. Les choses se compliquaient cependant.

A bord du Paladin, les senseurs détectèrent rapidement les moyens de défense Vagaari s’activer. Plusieurs bulles apparurent le long des coques des croiseurs : ces bulles étaient parfois vides, parfois occupées par un individu à l’intérieur un prisonnier Vagaari qui servirait de bouclier humain en encaissant les dégâts à la place de la coque du vaisseau tout en dissuadant les pilotes ou artilleurs d’ouvrir le feu pour sacrifier leur vie. Si des officiers tels que le commandant Kleinaz se fichaient pas mal du nombre de civils à massacrer pour accomplir leurs missions, le commandant Tanith quant à lui avait un peu plus de scrupules. Il fut tiré de sa réflexion par la capitaine Rubis qui lui fit part des risques de brouillages radars éventuels


- Bien entendu capitaine, nous devons nous préparer en amont. Je vous laisse carte blanche pour contacter le reste de la flotte et résoudre ce problème, ou du moins cette éventualité.

Tanith avait confiance en la Chiss et la gratifia d’une petite tape sur l’épaule en signe d’acquiescement. Se retournant vers la bataille, il donna l’ordre de maintenir le feu sur le croiseur, prenant ainsi la décision de sacrifier les prisonniers Vagaaris à contrecœur. On ne pouvait les libérer, le Kel’dor n’avait d’autre choix que d’abréger leurs souffrances.

- Commandant, le croiseur ennemi concentre son tir sur nous. Nos tirs font moins de dégâts sur leur coque à cause de ces bulles qui prennent les dommages à la place de la coque. Nos premiers tirs les détruisent mais en attendant de détruire toutes ces bulles, nos boucliers continuent d’encaisser de lourds dommages ! Nos écrans déflecteurs sont à 63% de leur capacité maximale, et ça continue de baisser !

Tanith savait qu’en continuant comme ça, le croiseur Vagaari aurait la peau du Paladin : il durerait plus longtemps.

- Ordonnez à nos frégates d’ouvrir le feu sur ce croiseur pour appuyer notre tir et créer une diversion. Pleine puissance sur les boucliers avant !

Au même moment, les frégates et corvettes vagaari restantes activèrent simultanément leurs brouillages radars...
__________________________________
HRP:

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Ven 24 Avr - 11:43

HRP: Délai écoulé, tour de Maze sauté.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Lun 27 Avr - 2:11

Un plan, une bataille pour le moment à notre avantage. Mais sans avoir quelques coups d'avance nous allons assurément en prendre des mauvais. La tactique lâche et sournoise des Vagaari consistant à utiliser des innocents comme bouclier de chair me contrarie, mais c'est malheureusement le prix à payer pour sauver des flottes et des planètes entières de l'envahisseur. L'éventualité comme mon supérieur l'appelle est une des ruses préférées de cet ennemi. Il est bien évident que perdre nos radars serait un revers bien trop grave pour ne pas en tenir compte. J'ai donc carte blanche, j'ai déjà étudié plusieurs tactiques dédiées à parer cette menace, mais la plupart du temps, elles ont une efficacité discutable ou son trop long à mettre en place pour le cas présent.

Je n'ai pas le temps d'appliquer de protocoles trop complexes où de faire créer des programmes pour m'aider... Il ne reste qu'à espérer que cette expression humaine soit valable. "C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs Thakitillo" à moins que ce soit le Scrimpi ? Aucune idée. Il s'agit de se servir de l'expérience et le savoir-faire de nos pilotes qui sont eux-mêmes déjà en avant, tant qu'ils le sont justement. Si les radars sont brouillés, ce ne sera pas le cas des communications ou des signaux lumineux. J'ordonne aux chefs d'escadrille de désigner des pilotes, pour qu'ils soient près le moment venu. En plus de cela, je fais assigner des membres de l'équipage aux caméras externes qui équipe les vaisseaux de l'empire pour qu'en croisant les informations qu'ils obtiendront et ceux de notre chasse nos tirs en soient les plus précis possible et puissent être rapidement corrigés.

Cela ressemble plus à des mesures d'urgence, ou du bricolage en quelques sortes... Mais sans savoir combien de temps j'ai, je ne peux rien faire de mieux. En plus, mon commandant compte sur moi il me la même montrer d'un geste amical. Cela me ferait mal de décevoir mon supérieur, mais cela le serait encore plus de décevoir nos hommes, notre empereur, notre nation. Je n'ai pas le droit à l'erreur et malgré la pression que cela me procure, j'énonce mes ordres aux sous-officiers en espérant qu'ils seront appliqués ses mesures quand cela sera nécessaire et les mettre en place le plus rapidement possible. Une fois fait, je me dirige vers un holo-projecteur pour y mettre une carte tactique des environs immédiats et fais en sorte de pouvoir l'éditer rapidement. Pourquoi ? Tout simplement, car, je vais moi-même mettre la main à la pâte et ordonner les données que nous recevrons en plus de les consigner dans des appareils informatiques. Je préfère que nos hommes et femmes se concentrent sur leurs travaux, surtout qu'ils en auront encore quand ce plan devra être appliqué.

En attendant ce moment funeste, je continue mon travail et laisse un autre membre du personnel relayer les ordres à qui de droit... Mais c'est arrivé tellement vite. Si j'avais hésité à en parler encore un peu, nous nous serions retrouvés sans mesure appropriée dans le cas présent.

"L'ennemie a activé ses systèmes comme prévu. Que la chasse et le personnel désigné appliquent le plan."

Les retours me semblent légèrement tendus, mais j'imagine que j'ai évité la panique en leur faisant bien comprendre que tout est prévu. Les troupes et les pilotes comptent sur nous pour les diriger avec talent, je ne compte pas les décevoir. Aidées d'une paire d'officiers de passerelle, nous mettons à jour les données de notre carte très régulièrement et renvoyons les informations aux artilleurs pour modifier et corriger les angles de tir. Autant dire que nous sommes très occupés.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mer 29 Avr - 17:28



La chasse impériale tenait l’ennemi en respect et à distance comme convenu pour l’instant. Le capitaine Rubis avait eu l’intelligence de prévoir un éventuel brouillage radar de la part de ses ennemis pour tenter de renverser le cours de la bataille. Ses instructions relevaient certes du bricolage, mais le commandant Tanith reconnaissait une certaine ingéniosité ainsi qu’une grande capacité d’improvisation. Lorsque tous les radars furent saturés, la panique n’envahit point le cœur de chaque soldat, artilleur ou pilote de la flotte, grâce à la Chiss. Il s’en était fallu de très peu pour que le raid tourne à la catastrophe. Sans systèmes de radars opérationnels, tirer avec des armes lourdes comme des turbolasers allait se révéler être des plus délicats, évidemment qu’ils allaient manquer de précision, mais au moins les mesures du capitaine Rubis permettaient de ne pas se laisser tuer sans au moins tenter de se défendre. Les chasseurs et bombardiers quant à eux seraient sans doute les plus efficaces. C’est ainsi que le Kel’dor s’exprima pour donner de nouveaux ordres aux éléments de la chasse non affectés à la localisation précise des appareils ennemis.

- Maze ! Ordres à la chasse et aux bombardiers : visez les frégates et corvettes ennemies en priorité, nous devons les éliminer pour que le brouillage cesse.

Le croiseur Vagaari se rapprocha du Paladin et lâcha une nouvelle salve de tirs puissants qui se répercutèrent sur le bouclier du Destroyer de classe Turbulent avec fracas. Le commandant Tanith par la suite ordonna aux batteries de son vaisseau de continuer à maintenir le feu sur le croiseur Vagaari lui faisant face. Les enseignes du croiseur commencèrent à signaler des pertes, plusieurs corvettes et frégates impériales commençaient à ne plus pouvoir tenir la ligne de front éternellement et quelques vaisseaux explosèrent. Il fallait faire vite ! Le croiseur Vagaari se montrait des plus agressifs et continua d’ouvrir le feu sur le Paladin –tout en ignorant les frégates l’escortant- dans le but de le détruire.

- Commandant ! Boucliers à 39… non 28% du maximum de leur capacité. L'hyperdrive nous a lâché, avaries multiples vers l'avant du vaisseau. Taux de précision de nos tirs : 70%, mais c’est insuffisant. Néanmoins leur dispositif de défense est H.S., leur coque commence à subir de lourds dommages.

Tanith grinça des dents : il fallait continuer et ne pas rompre la ligne de front que les impériaux avaient instauré.

A l’autre bout de la bataille, le commandant Kleinaz avait lui aussi ses difficultés, il avait perdu ses deux corvettes d’escorte et une frégate mais était parvenu à détruire son adversaire. Il commença alors à engager le combat avec le reste de la flotte ennemie. L’étau impérial se resserrait.

Du côté de Maze Teihlor, son escadron avait déjà subi à peu près 22% de pertes mais continuait son œuvre en tentant d’éliminer la chasse adverse qui ne parvenait pas à franchir les TIE Predators impériaux. L’Empire avait du mal à atteindre les corvettes et frégates, certaines avaient déjà subi des dégâts conséquents, parfois au prix de la vie de plusieurs pilotes impériaux sans jamais réussir à disperser la chasse adverse. C’est alors qu’un tir frôla le vaisseau de Maze : la chasse Vagaari avait reçu des renforts venant d’une autre frégate Vagaari : environ une quarantaine de vaisseaux avaient rompu le combat avec les frégates et corvettes pour venir prêter assistance aux leurs. Deux chasseurs Vagaaris dans son dos, Maze en vit deux autres arriver sur ses flancs : il allait devoir agir, mais sans son radar de bord embarqué, il allait devoir se fier à la Force comme jamais.

___________________________________
HRP:


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Teilhor
Prétorien Impérial
Prétorien Impérial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Prétorien Impérial
Niveau de combattant: 4

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 5 Mai - 18:59

Au début, le bataille semblait être en faveur des impériaux, les Vagaari avaient subis des pertes et il n'y avait pour le moment aucun coup dur pour l'Empire. Mais les aliens se réorganisèrent rapidement, ils ne semblaient pas avoir dit leur dernier mot. Les pertes commençaient se faire ressentir du côté des Impériaux, une frégate et quatre corvettes avaient déjà succombé au feu dévastateur de l'ennemi. Les croiseurs extraterrestres étaient vraiment redoutables, ils disposaient d'une puissance de feu vraiment inquiétante. Il fallait qu'ils soient neutralisés au plus vite si on ne voulait pas que toute l'opération soit compromise. Deux des croiseurs ennemis avaient été détruits, c'était une bonne chance, car une partie de la flotte impériale pouvait ainsi resserrer l'étau sur les vaisseaux Vagaari restants.

Maze commandait la chasse comme il le pouvait, de nombreux pilotes étaient déjà morts, mais tous avaient accomplis ce pourquoi ils avaient été formés: Défendre l'Empire et ses intérêts. Alors qu'il venait d'abattre un chasseur qui s'approchait à un peu trop près d'un de ses bombardiers, il reçut une communication du commandant Tanith. Il fallait viser les corvettes et les frégates en priorité pour que le brouillage s'arrête. Les radars étaient complètement inopérant à cause du brouillage, ce qui rendait la tache des impériaux encore plus difficile.


"- Pilotes, on s'occupe d'achever les corvettes et frégates restantes, ne relâchez pas la pression ! Qu'une partie des chasseurs protégeant la flotte rejoigne le front et engage les chasseurs ennemis, il faut soutenir nos bombardiers ! L'Empire a encore besoin de vous !"

Un petit message d'encouragement pour les soldats de l'Empire, il fallait qu'ils tiennent bon, Maze comptait sur chacun d'entre eux. Maze et son escadron escortèrent un groupe de bombardiers jusqu'aux vaisseaux ciblés pour les détruire. Il fallait en finir au plus vite si on voulait limiter un maximum les pertes. Alors qu'il était en train de prendre pour cible un chasseur ennemi, un tir frôla la carlingue de son appareil. Deux chasseurs ennemis l'avaient pris pour cible, ça n'allait pas être facile de s'en débarrasser. Il en vit deux autres arriver sur ses flancs, c'était maintenant quatre vaisseaux qui étaient à sa poursuite, il avait du succès apparemment !

Il commença des manœuvres d'esquive et d'évasion pour ne pas être toucher et semer ses adversaires, mais ces derniers étaient tenaces et n'étaient pas prêts à lâcher leur cible. Il contacta donc son escadron pour avoir un peu d'aide:


"- Je suis pris en chasse par quatre chasseurs, un peu d'aide serait là bienvenue !"

Rapidement, deux des chasseurs Vagaari décrochèrent, ils vénèrent d'être pris en chasse par des TIE Predators. Et bien, ça lui faisait un soucis de moins, mais il restait deux appareils derrière lui. Il fallait qu'il s'en débarrasse au plus vite pour rejoindre les bombardiers. Il aventura donc son chasseur dans un champ de débris fraîchement créé par l'explosion des vaisseaux aliens et boosta ses réacteurs pour gagner un peu de vitesse. Il savait que cela ne lui donnerait pas beaucoup de répits, car les chasseurs étaient en train de le rattraper, il fallait qu'il tente le tout pour le tout. Il allait décélérer brutalement pour que les chasseurs ennemis qui étaient à son train passent devant lui, le chasseur allait devenir la proie. C'était assez risqué, mais il fallait tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Sam 9 Mai - 13:07

Ainsi le couperet est tombé et quand le brouillage a fini par intervenir j'ai agi comme je le devais. Ce n'était pas une solution particulièrement efficace, mais au moins elle avait le mérite d'exister et je n'aurais de toute manière pas eu le temps de mettre en branle un protocole plus complexe. Le temps n'est pas un luxe quel 'on peu se permettre dans ce genre de cas et c'est pour cette raison que je ne prends pas la moindre pause outre nécessitée physiologique alors que j'aide à coordonner nos tirs au mieux. À ce rythme, nous allons nous entre-déchirer à moins que l'on gagne avec trop de perte pour que cela ne soit pas amer.

Je continue alors, attendant les ordres de mon supérieur et espérant que son expérience saura outrepasser une certaine situation qui sans être critique approche doucement d'une fin peu enviable. Mais cela doit être le côté un peu aigri et froid de ma race qui dit cela, d'un autre côté je pourrais me dire que le Victorieux, malgré les pertes dans son escorte pourrait très bientôt venir à bout de ses adversaires et ainsi l'ennemie succomberait à une tenaille des plus écrasante. Pour le moment, j'attends, ajuste mes ordres par rapport aux informations que l'on me donne et espère que le nombre de victimes impérial ne va pas subir une escalade.

La question maintenant est de savoir si l'on doit laisser la situation stagner, où alors si nous pouvons essayer de pousser l'ennemie à la faute. Il serait facile de créer un trou dans notre formation de manière tout à fait discrète... Un fossé à commencé à se former dans notre ligne, enfin une légère entaille qui pourrait être en apparence une voie de fuite salutaire pour nos ennemies... Enfin, qui le serait si ce n'était pas un piège. Un trou qui leur servirait d'appât pour enfin les conduire dans un couloir de la mort.

Habituellement, je serais bien plus gênée à l'idée d'essayer de donner une idée à une personne que je respecte surtout pour sa sagesse et son expérience, mais au vu de la situation présente l'adrénaline que je ne suis pas censé ressentir m'aide à éviter de trop attendre. Puisque cela fonctionne encore, je vais encore faire mine de lui donner des données tactiques... Ce qui pour le cas présent est en fait le cas. Je ne quitte pas cette peur d'émettre à haute voix une suggestion, toujours pour les mêmes raisons. Enfin, il vaut mieux que je lui propose et qu'il refuse, plutôt que je reste comme une idiote à ne rien faire. En plus, ma tendance à plus facilement ressentir les émotions d'autrui me permettra de vite savoir ce qu'il en pense sans même qu'il n'ai besoin de dire un mot.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Mar 12 Mai - 23:42


Le radar du vaisseau de Maze était inutilisable, lui aussi brouillé par les dispositifs Vagaaris. Voler à travers le champ de débris d’un ancien vaisseau était une chose aisée pour quelqu’un ayant la Force à ses côtés, mais accélérer au maximum sa vitesse était risqué même pour un chevalier impérial aguerri. Pourtant il put apercevoir devant lui un point se rapprochant à toute vitesse également : il put distinguer les ailes noires d’un TIE Predator qui fonçait droit dans sa direction. Un pilote impérial supplémentaire avait reçu son S.O.S et avait répondu présent. Ouvrant le feu, il dégomma l’un des chasseurs Vagaaris à la poursuite du chevalier impérial tandis que celui-ci décèlera brutalement. Tentative risquée : son poursuivant fut surpris et avait continué sur sa lancée sans pouvoir freiner à temps. Déviant sa trajectoire, le bout de son aile percuta celle de gauche du Predator de Maze entrainant celui-ci dans une vrille incontrôlée en plus d’arracher un bout de celle-ci. Le chasseur Vagaari fit de même suite à l’impact et termina sa course dans une formidable explosion contre un débris. Toujours pris dans sa vrille, Maze dû reprendre le contrôle de son chasseur pour constater que son aile gauche avait visiblement perdu un morceau (environ 30% de l’aile). Son vaisseau n’avait pas été détruit mais avec de tels dégâts, son bouclier déflecteur était complètement puisque généré depuis ces ailes. Avec un morceau en moins, sa vitesse maximale serait drastiquement réduite d’un quart tandis que sa manœuvrabilité serait beaucoup plus compliquée. Fort heureusement, les bombardiers impériaux venaient de détruire deux des trois frégates présentes sur ce flanc est de la bataille. Maze allait devoir fournir un dernier effort : pour le moment il n’était pas pris pour cible puisque les chasseurs semblaient préférer chasser les bombardiers escortés par les autres appareils légers de la chasse impériale…

A bord du Paladin en revanche, la situation devenait des plus critiques : les impacts sur le bouclier se faisaient durement sentir. Le commandant Tanith fut de nouveau interpellé par le capitaine Rubis au sujet d’une stratégie destinée à tendre un nouveau piège à l’ennemi en feintant la mort. Tanith appuya l’idée et ordonna au capitaine chiss de transmettre les ordres au reste de la flotte. Ce serait sans doute leur dernière chance de venir enfin à bout de ce croiseur Vagaari qui leur faisait face. Dès que la corvette cessa le feu pour feindre la mort, l’ennemi sauta sur l’occasion comme prévu. Peut-être était-ce un piège grossier mais visiblement l’équipage du croiseur ne voulait pas s’attarder davantage ici et surtout prendre le risque. Ses puissants réacteurs propulsèrent le croiseur Vagaari, le rapprochant dangereusement du Paladin entrainant dans son sillage la frégate restante ainsi qu’un deuxième croiseur. Mais les Vagaaris n’avaient visiblement pas dit leur dernier mot en continuaient de pilonner le destroyer stellaire de classe Turbulent II avec le deuxième croiseur. C’était bien trop pour le Turbulent qui avait déjà tenu bien plus longtemps que selon les estimations des stratèges impériaux. Les boucliers cédèrent et après qu’une violente secousse ébranle la coque du Paladin, le commandant Tanith trébucha tandis que l’amiral Azaren fit de même et resta sonné lorsque sa tête heurta le sol. Il se releva, quelques gerbes d’étincelles éclatèrent ici et là, le Kel’dor un peu sonné compris immédiatement ce qui allait se passer ensuite. Il faudrait faire vite. Il savait ce qu’il risquait, mais il s’en fichait : ce qu’il comptait le plus à ses yeux était la survie de son équipage.
Il se précipita vers l’intercom général et prit la parole : sa voix résonna à travers tout le vaisseau.


- A TOUT L’ÉQUIPAGE DU PALADIN : CODE NOIR ! TOUS AUX CAPSULES DE SAUVETAGE ! QUE TOUS LES PILOTES PRENNENT LES CHASSEURS DES HANGARS AFIN DE LE VIDER ! ÉVACUEZ LE VAISSEAU IMMÉDIATEMENT ! ORDRE DIRECT DU COMMANDANT TANITH ! JE RÉPÉTÈ ! CODE NOIR ! ÉVACUEZ LE VAISSEAU IMMÉDIATEMENT !

Conformément au protocole, il se dirigea vers une console afin de programmer l’écrasement des données du croiseur et programmer l’autodestruction du vaisseau qui était perdu de toute façon. Il ne pourrait tenir plus de quelques minutes face au tir nourri de deux croiseurs Vagaaris bien décidés à fuir en éliminant le Paladin sur leur chemin puisque constituant leur principal obstacle. Tanith espérait seulement que le Turbulent tiendrait assez longtemps pour exploser en faisant un maximum de dommage à ces deux vaisseaux. Alors que l’ensemble du personnel du vaisseau évacua, il hurla à l’attention de la Chiss afin que sa voix porte au delà du tumulte et la panique de l’évacuation.

- Capitaine Rubis, je vous confie le commandement de mon équipage jusqu’à ce que vous rejoigniez le commandant Kleinaz si les choses tournent mal. En attendant tentez de rallier le vaisseau le plus proche, je serais derrière vous avec l’amiral si tout se passe bien.

Plusieurs minutes plus tard, lorsque le vaisseau fut vidé de tout son équipage et de son hangar, les pilotes impériaux se chargèrent d’agresser les vaisseaux responsables de l’état du Paladin tandis que le commandant Tanith se dépêchait de porter l’amiral Azaren jusqu’à une capsule de sauvetage en le trainant. Il avait perdu beaucoup trop de temps en s’encombrant d’un corps de soixante dix kilogrammes mais avait refusé de le laisser mourir ici. Il arriva vers la capsule de sauvetage, jeta le corps de l’amiral à l’intérieur avant d’y entrer. Il referma le sas, mais au moment ou sa capsule allait être propulsée, le Paladin explosa sous les derniers tirs d’un des deux croiseurs Vagaari.

La corvette cessa de feindre la mort, stoppant net et surprenant l’ennemi dans sa lancée et les trois frégates et deux corvettes à ses côtés n’avaient cessé de maintenir un feu nourri pour affaiblir les croiseurs préoccupés par le Paladin. Lorsque celui-ci explosa, l’onde de choc acheva le croiseur fermant la marche ayant encaissé de nombreux dégâts, la corvette vagaari escortant les deux bâtiments lourds explosa également, sous le tir des impériaux ayant redirigé toute leur force de frappe sur la petite corvette dont le champ de brouillage tomba bien avant qu’elle n’explose. Le premier croiseur sérieusement endommagé préféra se focaliser sur sa fuite, il prit de la vitesse pour s’éloigner des vaisseaux impériaux qui le prenaient pour cible mais c’était sans compter sur « Le Victorieux ». En effet, le commandant Kleinaz avait déjà terminé de s’occuper des restes de la flotte Vagaari et avait laissé fuir une frégate lorsque le Paladin explosa. Il eut le temps de se réorganiser pour verrouiller à distance le dernier croiseur fuyard et quelques instants avant que celui-ci n’entra en hyperespace, il ouvrit le feu sur l’arrière du croiseur. Le vaisseau Vagaari sérieusement endommagé entra en hyperespace mais explosa beaucoup plus loin à deux planètes d’ici quelques secondes après sa fuite : visiblement le Victorieux avait endommagé le système de refroidissement de l’hyperdrive et il y a fort à a parier que l’équipage de ce croiseur ne comprit jamais vraiment ce qu’il leur arriva. L’Empire était vainqueur dans l’espace, mais cette victoire avait un goût amer compte tenu des pertes subies. Ce qui devait être une mission de routine s’avéra être plus compliquée que prévue.
Le commandant Kleinaz ordonna à ce que les rescapés du Paladin soient rapatriés à son vaisseau. Rapidement, Maze Teilhor, le capitaine de flotte Rubis ainsi que le capitaine Trask –chiss également- arrivèrent dans les hangars du Victorieux qui avait visiblement subi de nombreux dégâts. Le commandant Kleinaz était présent, droit, hautain mais triomphant même si son regard sévère passait d’un de ces rescapés à l’autre l’air de dire « je vous avais prévenu pourtant ». S’il avait voulu retarder l’offensive terrestre, c’était pour justement réorganiser les forces qui seraient déployées au sol au lieu de tenter immédiatement un débarquement.


- Le commandant Tanith ainsi que l’amiral Azaren manquent à l’appel, le commandement de cette opération me revient donc.

Aucune compassion dans sa voix, Maze avait pu le voir à l’œuvre tout comme Rubis peut-être : l’humain avait toujours jalousé la place que l’amiral Azaren avait occupée au sein de l’escadron de la Mort, et Kleinaz considérait Tanith qu’avec du mépris. Au fond, Kleinaz était le seul à être véritablement satisfait du déroulement de la bataille : il était finalement gagnant. Il se redressa et prit la parole d’un ton des plus autoritaires.

- Mais nous n’avons pas le temps de pleurer nos morts. Une frégate a réussi à prendre la fuite, c’était le prix à payer pour neutraliser leur dernier croiseur. Le reste de leur chasse a soit été éliminée, soit s’est posée au sol de cette planète pour la défendre. Nous brouillons leurs communications... Vous avez une heure pour réorganiser et constituer le groupe au sol selon le plan initialement prévu. Des questions ?

______________________________
HRP:


Fin de la bataille spatiale. Vous avez deux tours pour vous organiser et déstresser un peu.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Dim 17 Mai - 20:51

HRP: 2ème tour de Maze Teihlor sauté. Plus qu'un seul joker avant une exclusion de la mission en cours comme convenu dans les conditions de mission.
A Zalr'ubi'sonaar' de poster.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Zalr'ubi'sonaar
Capitaine de la Flotte Impériale
Capitaine de la Flotte Impériale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2015

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire galactique.
Rang: II
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   Jeu 21 Mai - 17:28

Une stratégie présentée, les évènements qui s'accélèrent et finalement l'alarme qui retentie. Code noir, c'est la fin de ce vaisseau qui nous a accueillis et protéger. Ce n'est pas comme si je pouvais ressentir de la sympathie pour un tas de duracier... Mais je pense surtout à tous ceux qui n'auront pas le temps d'atteindre les capsules de sauvetages comme ceux qui ne l'on pas fais pour les autres navires. Ainsi je quitte le pont, suis calmement et fais appliquer les procédures d'urgence. J'aide à organiser l'évacuation de sorte à laisser le moins possible d'entre nous en arrière. Forcement, vu la taille du bâtiment je ne fais cela que pour une partie de l'équipage. Puis j'entre dans une des capsules et pense à ceux qui nous ont quittés en me jurant que la prochaine fois je m'assurerai qu'il y aura moins d'orphelins de guerre, de veuves et de veuf à la clef.

J'applique les consignes du commandant Tanith, j'espère aussi qu'il aura le temps de partir une fois ses obligations appliquées. Ainsi les capsules de sauvetage décrivent une parabole pour atteindre la sureté du hangar d'un navire proche. Alors qu'à travers le hublot, les lueurs spectaculaires de laser, des traits bleus ioniques et une vive explosion nous rappellent que nous sommes si petits par rapport à la guerre. Finalement, nous sommes rapatriés par Kleinaz sur le Paladin. Un goût amer, mais dans un autre sens j'ai l'impression que l'on a bien fait notre devoir : en agissant ainsi plutôt qu'en laissant ces renforts partir, nous avons évité aux nôtres, bien qu'ailleurs, une mauvaise surprise bien plus morbide qu'elle le fut pour nous. La différence, c'est que l'on avait un choix et qu'on la prit.

Dés notre arrivée et suite à un garde-à-vous d'usage il nous confirme ce que je redoutais. Il y a des pertes plus difficiles que d'autres, même si une vie en vaut une autre. Une fois tout cela finit, j'irai tout de même, si j'en ai l'occasion, faire fouiller les débris à la recherche d'éventuel survivant. Enfin, vu que je ne suis pas formée à la stratégie de terrain, je pense plutôt que je vais le faire pendant qu'ils lanceront l'invasion.

Avec la dignité d'un impérial et le manque de compassion d'une machine, la suite est décidée. Que suis-je face au nouveau commandant des opérations de toute manière ? Mais cela ne change pas un fait indéniable, je n'ai aucune expérience du commandement au sol. Donc plutôt que de me laisser joyeusement aller sacrifier des troupes que je ne saurais commander, je souhaite tout de même intervenir sur ce que je pense vouloir faire. Même si je pense qu'il va me faire taire d'une phrase bien sentie et me rappeler ma place et la sienne.

"Commandant Kleinaz avec votre accord si vous me le donnez : Je souhaiterai organiser des fouilles parmi les débris pour collecter d'éventuelle information utiles dans les épaves ennemies ou secourir d'éventuels survivants parmi les nôtres."

J'attends alors sa décision sans un mot. Du repos ? Le temps est compté et les éventuels systèmes de survies ne tiendront pas éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque des positions Vagaari [MISSION EMPIRE N°1] / Quelque part dans les régions inconnues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» [Mission : Empire/Mercenaire] Dans le nid du Serpent [Accomplie]
» [Mission : Empire/Mercenaire] Dans le nid du Serpent [Sile, Jun]
» Mission d'assassina = petit problème technique dans l'organisation [PV Lisbeth]
» Mission pour tous - Fatiguant Travail [part 1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Espace Intersidéral-
Sauter vers: