Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Sam 7 Fév - 17:52

Nuit agitée pour la Dame Sith. Pour la troisième fois, elle se réveillait, pour une raison inconnue, en plein milieu de la nuit. Le réveil indiquait pratiquement quatre heures du matin, Temps Galactique Standard. Bon sang, stressait-elle intérieurement, et cela l'empêchait de dormir ? Pourtant, elle n'en avait pas l'impression, aussi loin qu'elle cherchait en son for intérieur. Elle s'assit sur le lit, tendant l'oreille – et aussi sondant l'endroit dans la Force. Dans la pièce à côté, Eilinel dormait paisiblement. Ou du moins, elle semblait dormir paisiblement. Dans la cuisine, le droïde personnel de Talya s’affairait à du nettoyage, comme pratiquement toutes les nuits. Et il n'y avait pas un bruit en dehors de ça. Rien du tout. Pas un mouvement, rien d'étrange. Le calme nocturne normal, et le fond de la circulation aérienne de Coruscant.

Voilà ce qui l'inquiétait tant. Rien d'anormal. Et pourtant... elle sentait qu'il y avait quelque chose. Et c'était ce qui l'empêchait de dormir, probablement. Elle se leva alors, constatant que son bas de pyjama et son débardeur étaient trempés de sueur. Poussant un intense soupir de frustration, elle alla en direction de la salle de bains, prenant le temps au passage de vérifier que sa « fille » dormait. L'entraînement de la veille avait été particulièrement intense, et la jeune femme était probablement plus qu'épuisée. Talya, elle, ça allait.

Une vingtaine de minutes plus tard, la Dame Sith sortit sur le balcon de ses appartements. Elle était entièrement habillée, avec ses bures noires, la capuche rabattue. Son sabre laser restait néanmoins dans sa chambre, car elle n'en avait bien sur pas l'utilité. Elle se mit en tailleur, et tenta d'entrer en méditation. Après quelques instants, elle réalisa que cela lui serait difficile. La frustration augmenta encore davantage quand elle réalisa qu'elle n'y parviendrait pas davantage que le sommeil. Une bien mauvaise nuit, qui était loin de se terminer. Ses pensées se tournèrent alors vers les événements de Blenjeel. Elle avait là apporté un soutien à l'Ordre, bien plus que tout ce qu'elle avait fait ces dernières années. Elle avait eut la possibilité de tuer Vestara Weiss et ne l'avait pas fait, même si c'était désormais trop tard vu qu'il y avait un nouveau Président. Et elle songeait désormais, chaque jour un peu plus, à retourner au sein des territoires Sith. Un poste à l'Académie sur Ziost ou Dromund Kaas pouvait certainement lui être offert, voir peut-être au Conseil Noir.

Quoiqu'elle avait eu vent d'une rumeur concernant le Seigneur Noir, Darth Trazyn. Une rumeur inquiétante, selon laquelle il aurait évincé un membre du Conseil Noir sur de simples suggestions paranoïaques. Ce n'était pas digne de quelqu'un de son importance, qui avait de lourdes responsabilités. Il était la tête de l'Ordre, et couper cette tête serait dévastateur pour les Sith. Elle en avait bien conscience, elle qui était restée si longtemps à l'écart. Un poste au Conseil Noir n'était du coup peut-être pas si bon que ça. Rester à l'Académie, en tant que professeur pour des initiés, pouvait rester plus intéressant.

Alors qu'elle avait cette pensée, un bruit attira son attention, la sortant de sa semi-torpeur. Le bruit caractéristique de quelque chose de métallique et de lourd qui se pose plus ou moins en douceur quelque part. Elle se leva, et alla vers l'intérieur de son appartement. Elle récupéra son sabre laser dans sa chambre, puis ouvrit la porte de celle d'Eilinel.

 « Debout ! Quelque chose cloche ! » chuchota-t-elle.

Son droïde eut cependant le malheur d'aller se diriger vers la porte. Il avait du lui aussi entendre le bruit et voulait donc savoir de quoi il retournait. Mais alors la porte d'entrée explosa, réduisant le droïde en un tas de boulons et créant une ouverture béante dans l'appartement. Trois silhouettes passèrent l'ouverture, chacune tenant un sabre laser allumé à la main. A la tête du trio se distinguait une personne nettement reconnaissable. Et qui était probablement la seule capable de faire peur à Talya.

 « Bonsoir, Maître Zallow. Vous auriez pu frapper avant d'entrer. »

Et alors le combat commença. Trois Jedi contre deux Sith. Si l'appartement était encore entier à la fin, ce serait un miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Mer 11 Fév - 8:30

Le milieu de la nuit. Pas vraiment une heure pour sortir, quand la grande majorité de la population était plus occupée à dormir, ou à zapper sur l'Holonet en espérant trouver le sommeil. Même si Coruscant était une ville réputée pour être animée à toute heure du jour ou de la nuit, et que par conséquent, sur les centaines de milliards de personnes présentes sur la planète, une bonne partie avait les yeux ouverts et n'avait pas la moindre envie d'aller dormir. Et Kel faisait partie de ces personnes-là. Il était hors de question qu'il prenne une minute de sommeil tant qu'il n'aurait pas réglé un problème. Un problème qui lui donnait une sérieuse envie de sortir son sabre-laser et d'aller casser un ou deux Sith. Surtout quand le problème en question était précisément une Sith. Une récente mission sur Nar'Shaddaa avait permit à l'Ordre de découvrir qu'un Sith se cachait sur Coruscant. Et ils avaient son nom de famille. Zakeyna. Avec quelques recherches, ils étaient parvenus à remonter la piste jusqu'à une certaine Talya Zakeyna, une avocate plutôt réputée, qui vivait sur la planète depuis pas mal d'années déjà. Mais le plus surprenant, c'était qu'elle avait eue une occasion de tuer l'ex-présidente Weiss, mais elle n'avait absolument rien fait. Sitôt l'adresse de l'avocate dans son datapad, Kel avait prit avec lui les premiers Jedi à disposition, et les avait divisés en deux équipes. L'une irait au bureau de la Sith, alors que la seconde, qu'il dirigeait, se rendrait à son domicile. Avec lui se trouvaient deux autres Jedi, dont il connaissait les capacités sur le bout des doigts. Maitre El'Ivi, sa collègue du Conseil, et Nash Ozmac, son ancien apprenti. Le Grand Maitre Jedi avait estimé qu'emmener plus de personnes avec lui risquait de compromettre la capture de la Sith, sans oublier qu'une foule de Jedi sur le pas d'une porte était à peu près aussi discret qu'un Rancor hurlant dans un mégaphone.

S'assurant une fois de plus qu'il avait dissimulé sa présence dans la force, il regarda par le cockpit de la navette, alors que le pilote s'approchait de la tour ou habitait celle qu'ils venaient capturer. Jetant un coup d’œil vers Nash, ce dernier afficha un petit sourire, et Kel reporta son regard vers l'avant. Ils finirent par se poser sur la plate-forme d'atterrissage, et alors que la porte de la navette s'ouvrait pour laisser sortir la petite équipe Jedi, Kel se tourna vers le pilote, avant de dire avec fermeté:

- Si quoi que ce soit d'autre que nous trois monte dans cette navette, tirez dans le tas.

Puis Kel sortit du vaisseau, avant de rattraper ses deux compagnons. Il arriva à leur hauteur au moment ou Nash ouvrait la porte, et il rentrèrent dans le gratte-ciel, avant de remonter le couloir. Ils avaient de la chance, ils n'avaient pas beaucoup de chemin à parcourir pour arriver sur leur cible. S'arrêtant devant la porte de l'appartement, Kel attrapa son vieux sabre-laser, laissant l'autre bien caché sous les plis de sa bure. Sentant de l'activité dans l'appartement, il comprit que l'effet de surprise était un peu tombé à l'eau. Il était donc inutile de faire dans la subtilité. Une fois Nash et Maitre El'Ivi prêts, il décompta à partir de cinq et, lorsque son compte à rebours arriva à zéro, fit exploser la porte d'entrée de l'appartement d'une poussée de Force aussi efficace qu'un Wookie en pleine charge. Activant son sabre-laser, il pénétra dans l'appartement, imité par ses équipiers. Pour trouver une Talya Zakeyna aussi réveillée qu'eux, et prête à se battre. Et même encline à faire de l'humour visiblement. Se dévoilant dans la Force, il sourit, avant de dire avec autant de calme que la rousse.

- Heureux de constater que je suis aussi célèbre, même chez les Sith. Et c'est Grand Maitre, pas Maitre.

C'est alors qu'il remarqua une autre femme, plus jeune que Talya, et visiblement de moins bonne humeur. Et elle puait le Côté Obscur tout autant que celle qu'ils étaient venus chercher.

- Voila qu'elles sont deux maintenant.

Se mettant en position de combat, il attendit néanmoins que l'une des deux Sith se décide à faire le premier pas, profitant de ce court laps de temps pour évaluer ses deux ennemies. Voila qui promettait de s'annoncer particulièrement...intéressant. Et ça faisait bien longtemps que Kel n'avait pas eu à croiser le fer avec des Sith. Mais maintenant, ils avaient deux fois plus de chances de capturer un Sith, et donc deux fois plus de chances d'avoir des infos sur eux. Évidemment, ils avaient aussi deux fois plus de chances d'y laisser leur peau. Mais mieux valait être optimiste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Mer 11 Fév - 21:25


J’avais l’habitude d’aller et venir régulièrement entre Ossus et Coruscant par le passé. Ais généralement, cela se résumait à servir d’intermédiaire entre le Conseil et l’Alliance Galactique, ou bien pour les aider à régler quelques problèmes du moment que le Conseil a donné son aval pour cela. Mais cette fois-ci, c’était différent. Il n’était pas question de pourparlers, ni même pour démanteler un groupuscule un peu trop dangereux ou ayant des comptes à régler avec l’Ordre. Il était question de frapper les Sith, ici, sur la planète capitale de l’Alliance Galactique. Pour beaucoup de monde, et surtout les politiques, il était difficile de concevoir que les Sith puissent être présent sur Coruscant sans qu’on puisse les repérer. Pourtant, cela prend tout son sens lorsque l’on prend la galaxie dans son intégralité, et que l’on recense un nombre infime de Jedi et de Sith par rapport à la population totale. Et repérer une aiguille dans une bouse de bantha n’a jamais été chose aisée. D’autres encore nous accable de ne pas nous en être débarrassé totalement. Or cela a déjà été tenté et ça a toujours échoué. L’inverse est tout aussi vrai. La Force est bien plus complexe que la simple et basique représentation du Blanc et du Noir…

Bref, je divaguais sur les différentes visions de la Force, préférant penser à ce genre de chose pour éviter de faire poindre une pointe de stress futile concernant la mission en cours. J’avais pleinement confiance dans les choix de Zallow, bien qu’envoyer une équipe au bureau de cette Zakeyna à cette heure de la nuit me semblait quelque peu inutile. Mon regard, lui, avait glissé en direction de la troisième personne qui nous accompagnait. Je ne le connaissais pas personnellement. Seuls les retours que l’on obtenait de lui, et donc sa réputation, pouvait me permettre de faire un jugement sur l’ancien padawan de Zallow. En somme, je me sentais bien entouré. Plus que des Jedi, il s’agissait de Jedi qui se connaissait bien, qui avait longtemps travaillé ensemble. Ils avaient donc des automatismes, ce qui théoriquement faciliterait le travail de groupe. Qui plus est, face à un individu isolé, la présence de trois Jedi expérimenté devrait suffire à venir à bout de la cible. Tout dépendait alors du résultat souhaité. Voulait-on la cible détruite ou vivante, et si possible, dans le meilleur état possible. Dans notre cas, évidemment, il la fallait vivante, nous avions besoin de réponses.

M’assurant d’avoir dissimulé ma présence dans la Force, comme j’avais souvent l’habitude de le faire, j’attendais que la navette heurte avec douceur le sol de l’aire d’atterrissage pour en sortir, mettant ainsi pied à terre. Je faisais signe à Nash de ne pas trop s’éloigner alors que nous approchions de l’entrée du bâtiment. Et nous attendîmes que le Grand Maitre Zallow nous ait rejoins pour entrer. Nous ne tardâmes pas à atteindre l’étage souhaité. Réalisant que l’effet de surprise était à jeter dans la première benne à ordure venue, je prenais mon sabre en main, mettant fin à ma dissimulation. L’heure n’était plus à prendre par surprise l’adversaire, mais à l’intimider.

Enfin, Kel fit voler la porte en éclats. Et c’est tous sabres dehors que nous entrâmes dans l’appartement. Alors que le Grand Maitre allait tout droit pour faire face à la Sith présumée –à présent qu’elle avait son arme en main, elle était une cible, point barre !-, je faisais signe à Nash de vérifier la pièce de droite pour éviter de se faire agresser à revers. Pour ma part, je venais me placer près de Zallow, légèrement en retrait, découvrant tout autant que lui que notre adversaire n’était plus seule. Et affichant un léger rictus trahissant la parfaite neutralité de mon visage, je redressais mon arme devant moi, décalant mes appuis l’un devant l’autre. J’étais prête, nous étions tous prêts.

« Mais la seconde est moins puissante. lachais-je platement, sous-entendant que qu’arrêter Zakeyna offrirait bien plus de bénéfices que de mettre la main sur l’autre. Bien que capturer les deux serait parfait, évidemment. Mais rien ne se termine comme on le prévoit, encore moins dans ce genre de cas…


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Ven 13 Fév - 13:34

Le combat démarra véritablement alors que l'apprentie de la Sith se jetait sur son adversaire : de toute évidence un Chevalier Jedi. Leur duel s'entama violemment, sans retenue, l'un comme l'autre ayant envie d'éliminer son adversaire avec ardeur. Un tel comportement démontrait leur capacité à affronter l'ennemi éternel, mais aussi un manque de contrôle de leurs émotions dans une telle situation. Chose qui n'arriverait probablement pas aux trois autres personnes : la Dame Sith et les deux Jedi restants.

Talya amorça elle aussi le premier geste, activant son arme pour se jeter entre les deux ennemis. Virevoltant et frappant avec rapidité et précision, elle s'efforça de jauger en tout premier lieu la coordination du tandem. S'ils avaient des difficultés à se battre de concert, elle aurait l'avantage, mais elle ne pouvait en être certaine qu'après avoir essayé de percer leur duo. Le résultat s'avéra décevant, même si elle n'était pas étonnée. Le Grand Maître et l'autre Jedi, une Maître probablement, savaient parfaitement comment coordonner leurs attaques et ripostes, obligeant la Sith à parer deux fois plus qu'elle ne frappait. Le combat était déséquilibré, volontairement. Les Jedi n'auraient pas pris le risque de venir en sous-effectif, surtout pour s'occuper d'une personne comme elle. Elle avait juste à défendre chèrement sa peau.

Elle esquiva, d'un bond, une attaque de Zallow, se concentrant quelques instants sur la Jedi et uniquement elle. Il y avait quelque chose d'étrange dans son regard, quelque chose qui la dérangeait. La curiosité – et aussi la possibilité d'un avantage tactique – poussa Talya à vouloir en apprendre davantage. Mais au même moment, il y eut un cri de douleur derrière le trio. A en juger par le timbre de la voix, le Jedi avait été blessé. Bien joué, Eilinel. Suivi aussitôt d'un bruit assourdissant, comme un générateur qui surcharge. Puis il y eut une extinction totale des lumières. L'appartement, qui se trouvait déjà dans la pénombre, se retrouva nimbé dans le noir complet. Seules les lames des sabre-laser émettaient encore des lueurs, mais ce n'était pas un problème pour y voir.

La Jedi eut un temps d'arrêt, infime pratiquement, avant de contre-attaquer avec l'aide de Zallow, obligeant la Dame Sith à reculer pour se retrouver de nouveau face à deux adversaires. Mais le mal était fait, elle avait compris. L'obscurité était encore plus étouffante pour les yeux de la Maître Jedi, qui devait par conséquent être d'une origine différente qu'elle. Humaine sans aucun doute, mais avec la particularité de mal voir dans la pénombre et donc d'être totalement aveugle dans l'obscurité. L'aide de la Force contrebalançait néanmoins ce désavantage, ce qui chagrina quelque peu Talya. Impossible d'exploiter cet avantage. Un cri provint à nouveau à ses oreilles, et il s'agissait cette fois de sa propre apprentie. Elle commit l'erreur de tourner la tête pour voir, et faillit être décapitée par Zallow.

Elle le repoussa, puis passa immédiatement à l'attaque. Puisant dans sa propre rage et dans celle de son apprentie, elle fit tournoyer son arme, avant de l'abattre d'un coup sec, brutal et précis, vers Zallow. Quitte à mourir ici, autant essayer d'emporter avec elle le Grand Maître de l'Ordre Jedi. Ce serait au moins une gratification posthume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Dim 15 Fév - 11:52

La jeune Sith fut la première à attaquer, et elle décida bien sûr de s'en prendre à Nash. Certes, elle s'attaquait au plus faible du trio, mais elle laissait aussi Talya toute seule face à deux membres du Conseil. Et celle qui se faisait passer pour une avocate décida de suivre le mouvement, et se jeta dans le combat à son tour. Malgré sa cinquantaine et le fait qu'elle était opposée à deux des meilleurs bretteurs de l'Ordre, la Sith ne se laissait pas faire, et combattait avec une ardeur peu commune. Mais si elle se battait bien, elle restait quand même en difficultés face au duo de Jedi. Leur combat était pour l'instant à l'avantage des Jedi, qui gagnaient grâce au nombre, ainsi qu'à l'expérience. Mais Kel bridait volontairement son potentiel, n'usant que de l'Ataru et du Djem So, parfois entrecoupés de quelques techniques tirées de la Forme IX. Mieux valait laisser la Sith penser qu'il était un adversaire redoutable, mais plus facile à vaincre que prévu. Ca la pousserait à faire des erreurs, et Kel en profiterait alors pour sortir le grand jeu.

Soudain, le Grand Maitre entendit un cri venant de sa gauche, signe que Nash venait d'être blessé par son adversaire. Et lorsque les lumières s'éteignirent de manière totalement imprévue, Kel en profita aussitôt pour lancer une série d'attaques sur la Sith, jetant malgré tout un coup d’œil à Nash, pour voir comment il supportait sa blessure. Visiblement, il avait l'air d'aller bien, comme le montra la contre-attaque qu'il porta l'instant d'après.
Alors que Kel s'effaçait pour laisser Maitre El'ivi porter une attaque, il puisa dans la Force, et projeta sur l'autre Sith ce qui semblait être la tête d'un droide, visiblement détruit lorsqu'ils étaient entrés dans l'appartement. Le projectile toucha la jeune femme à l'épaule, et brisa sa défense, ce dont Nash profita pour la blesser à son tour. Sans attendre, Kel se replongea dans le combat contre Talya, et manqua de peu de lui trancher la tête. Ou en tout cas de la blesser au visage. Tentative de décapitation à laquelle la Sith répondit en lui portant un coup brutal, preuve de la rage qui animait la Sith. Le Grand Maitre réussit à esquiver la lame écarlate en pivotant sur le côté, mais elle passa assez près pour qu'il en sente la chaleur sur son visage. Décidément, cette Sith était douée. Dans une autre vie, elle aurait pu être une excellente Jedi, digne de faire partie du Conseil. Mais le Grand Maitre savait très bien qu'il était inutile d'essayer de la raisonner. Il aurait sûrement eu plus de chances avec un Rancor.

Repassant à l'attaque, il enchaina les attaques, comptant sur Maitre El'ivi pour protéger ses arrières au cas où, avec la ferme intention de repousser la Sith dans un des coins de la pièce, afin de la priver de sa liberté d'action, ainsi que d'une possibilité de s'échapper. Une fois acculée dans un coin de l'appartement, ils n'auraient plus qu'à la priver de son sabre, avant de la mettre hors de combat. L'objectif principal était de neutraliser la plus puissante de deux, et il serait alors aisé de s'occuper de l'autre, et de la capturer elle aussi. Même si elle était plus jeune, moins puissante et sûrement au courant de moins de choses que son Maitre, mieux valait avoir deux personnes à interroger plutôt qu'une.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Ven 20 Fév - 9:12


Préférant rester en retrait dans un premier temps, je laissais nos adversaires déclencher les hostilités. L'apprentie de notre adversaire principal s'était élancée la première vers le chevalier qui nous accompagnait. C'était ici un mouvement des plus prévisible et logique. Elle n'allait pas s'attaquer seule à Maitre Zallow ou moi, ce serait un suicide pur et simple. J'espérais simplement que ce Jedi formé il y a des années par mon camarade du Conseil saurait se montrer à la hauteur de la tâche qui lui incombait désormais: vaincre cette apprentie en essayant de ne pas la mettre à mort. Pour ma part, je m'étais immédiatement interposée sur la trajectoire qui séparait le Maître de l'Apprentie pour empêcher la première de venir porter assistance à la seconde. Dès lors, le pseudo-calme apparent avait soudainement laissé place à la danse des lames.

Faisant l'apanage de mes connaissances en Soresu, je venais assister Maître Zallow de manière à compléter au mieux ses attaques et parades pour nous permettre un maximum d'adaptabilité aux réactions de cette Zakeyna. Je portais en effet des attaques brèves et rapides au plus près de notre adversaire, me concentrant pour lui offrir des frappes qu'il était difficile d'anticiper du fait que la Sith devait faire avec deux styles de combats bien différents: l'Ataru et la Forme III. Et malgré tout, elle faisait preuve d'une étonnante hargne au combat ainsi que d'une capacité d'analyse des plus poussées pour pouvoir résister aux attaques cumulées de deux Jedi des plus expérimentés et peut être même des plus compétents de l'Ordre. On aurait pu penser qu'étant donné le rapport de force et notre supériorité numérique, le combat aurait tourné court. Il n'en était rien. Je devais le reconnaître, elle me surprenait.

Et elle n'était pas la seule. Bien que j'avais parfaitement confiance en les capacités de Nash, je ne m'attendais pas à ce qu'il porte un coup au but en aussi peu de temps. Surtout qu'en général, un tel affrontement commence par un round d'observation pour jauger les capacités de l'adversaire. Visiblement, l'ancien Padawan du Grand Maître de l'Ordre avait, tout autant que son adversaire, fait fi de ce prélude. Et tandis que Nash subissait une attaque de la plus jeune des deux Sith, je me retrouvais lancé dans un échange vif et violent avec la plus puissante de nos deux adversaires. M'appliquant à lui offrir une défense et une garde des plus impénétrables, je la laissais s'épuiser sur mon Soresu. Je me préparais déjà à la réplique, prête à dévier sur une manœuvre classique de la Forme IV pour contre-attaquer de concert avec mon confrère Jedi. Mais la plongée soudaine dans l'obscurité me stoppa net dans mon élan. Comme aveuglée, je me figeais l'espace d'une seconde pour me remettre de ce changement brutal pour ma vue. Étant Hapienne d'origine, je me confrontais une nouvelle fois à cette faiblesse inhérente à mes origines.

Mais grâce à mes dons dans la Force, je reprenais rapidement mes esprits pour revenir dans le combat à l'aide d'une frappe tournoyante caractéristique de la Voie du Chauve-Faucon. Je permettais ainsi à Zallow de se concentrer un instant sur la jeune Sith, permettant ainsi à Nash de répliquer et de blesser à son tour l'apprentie. Je fus cependant soulagée de constater le retour de mon confrère dans le duel qui nous opposait à cette pseudo avocate. Pendant un instant, j'avais affronté seule cette Sith étonnamment puissante autant dans la Force que dans le maniement du sabre. C'était une constatation des plus inquiétantes lorsque l'on se rappelait que cette avocate avait rencontré l'ex-présidente de l'Alliance. Et alors que l'attaque de Zallow passa à un rien de mettre un terme au duel, la réplique immédiate de la Sith manqua de régler son compte au Grand Maître de l'Ordre, prouvant ainsi une nouvelle fois que notre adversaire n'avait rien d'ordinaire.

Nous repassâmes une énième fois à l'attaque, de concert cette fois et avec une coordination qui se voulait renforcée. J'avais compris les intentions de Zallow et je les partageais. Ensemble, nous frappâmes au mieux sur les flancs pour pouvoir se positionner au mieux pour contraindre notre adversaire à défendre et à reculer. Je faisais cependant attention à nos arrières au cas où Nash se retrouverait malencontreusement en difficulté ou tout simplement mis hors combat. Une chose qu'il faudrait évidemment éviter. Et bien que la jeune Sith puisse représenter un intérêt aux yeux du Conseil, la cible principale restait tout de même Zakeyna.


Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Sam 21 Fév - 18:50


Lieutenant Roldan Sharzenger

Le lieutenant Roldan Sharzenger était en patrouille de routine dans les quartiers hauts de Coruscant. Affilié à l’équipe de nuit, le lieutenant humain n’avait pas vraiment à se plaindre. En règle générale, son quotidien dans ce secteur des hauts-quartiers de Coruscant se résumait à distribuer des contraventions en cas d’infractions de circulation causées par une poignée de jeunes riches s’amusant à repousser les limites de vitesse de leurs speeders, ou des stationnements non autorisés. Les infractions plus graves étaient rares et le lieutenant Sharzenger n’avait prit part à celles-ci que quatre fois depuis les deux ans de sa prise de fonction à ce poste dans ce secteur. Parfois il s’agissait d’interpeler des trafiquants de bâtons de la mort en provenance des bas-fonds, mais l’humain ne s’était plus rendu dans cette zone de Coruscant depuis dix ans au moins. Mauvais souvenirs, mais il se surprenait parfois à vouloir y retourner pour briser la routine confortable et ennuyeuse qui rythmait son existence depuis sa promotion. Le goût de l’adrénaline affluant dans le sang lui manquait avec le temps.
Agé de quarante et un ans, l’humain avait les cheveux coupés courts de couleur châtain, il était d’une corpulence des plus carrées tout comme son visage aux traits grossiers semblaient avoir été découpés à la vibrolame dans un bloc de roche. Il souriait rarement et avait une allure peu accommodante. Le lieutenant n’était pas seul dans le speeder, ils étaient quatre au total. A l’arrière se trouvaient un zabrak –appelé Kaulen- et une humaine répondant au nom de Monya tandis que sur le siège conducteur se trouvait un mirialan plus jeune que le lieutenant mais qui était pourtant son second au sein de l’équipe en tant que brigadier. Il s’appelait Lonas et était celui qui pilotait.
Le quatuor arpentait les routes selon l’itinéraire de patrouille défini par le quartier général lorsque soudain la radio de bord du speeder s’alluma après un premier grésillement.


- Patrouille 42-31, ici Central. Répondez s’il vous plait.
- Ah ! On dirait qu’on va enfin avoir un peu d’action !

Lança Monya impatiente de faire ses preuves pour sa première patrouille. Roldan ricana et s’empara de la radio pour répondre d’un ton un peu rauque.

- Patrouille 42-31, on vous écoute Central.

- Nous avons reçu un appel venant de la part d’un des immeubles situés à la bordure de votre périmètre de patrouille. Des voisins auraient signalé du grabuge dans les appartements situés au dernier étage de l’immeuble nord-est de la Cité Valorum. Ces appartements appartiendraient à Madame Talya Zakeyna, peut-être un cambriolage… Allez vérifier ceci et maintenez le contact radio, vous recevrez vos directives une fois que vous serez sur place et que vous nous aurez fait votre premier rapport préliminaire.

Le lieutenant Sharzenger eut un moment d’hésitation. Un cambriolage dans ce genre de hauts-quartier était assez rare pour éveiller sa vigilance. Ou c’était des pros qui avaient commis une erreur, ou alors il s’agissait d’autre chose. Revenu à la réalité, il répondit à la radio.

- Bien reçu Central, on se met en route. Terminé !

Le Mirialan qui tenait le volant haussa un sourcil et se tourna vers son supérieur en lançant d’un ton tout aussi soupçonneux.

- Un cambriolage dans un des quartiers hauts de Coruscant ? Ces types sont gourmands.

Visiblement, celui-ci était également perplexe quant à un cambriolage dans ce secteur de la capitale galactique. L’itinéraire apparut sur l’écran intérieur du speeder et Lonas pressa la pédale d’accélération pour rejoindre rapidement la zone, zigzagant à travers les files de speeders. Sharzenger était aussi assez rassuré de voir que son second trouvait cette affaire toute aussi louche. Il s’exprima d’une voix assez irritée mais assez anxieuse.


- Ca sent mauvais cette affaire Lonas… allez fonce…. Tu voulais de l’action Monya, tu vas en avoir.


Monya ravala son impatience en l’écoutant, visiblement ce serait sans doute du sérieux. Autre chose que maintenir l’ordre parmi les files de circulation de Coruscant. Et tandis que le speeder piloté par Lonas filait à toute vitesse vers leur destination, Roldan se préparait au pire.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Sam 21 Fév - 19:41

Il en fallait plus qu'une décapitation manquée pour faire reculer la Dame Sith, et elle le prouva en poursuivant sur sa lancée. Elle était emplie de rage, de haine même, contre les Jedi qui venaient troubler sa vie et celle de son apprentie. Elle puisait, à l'aide de la Force, dans ce flot d'émotions. Elle avait appris depuis longtemps que puiser uniquement chez les autres n'était pas assez efficace, il fallait également puiser en soi. Car c'était là que se trouvait la plus puissante force, car chaque émotion s'associait aux autres pour donner un mélange encore plus efficace. Le pouvoir du Côté Obscur alimentait le corps de Talya, dont les yeux devenus mordorés ne cessaient de lancer des éclairs vers ses adversaires. Elle enchaînait les coups, insensible à la fatigue et à toute forme de recul. Plus le Grand Maître et l'autre lui résistaient, plus elle s'acharnait à vouloir percer leur défense.

Enfin, un cri de douleur et un autre de triomphe retentirent. Cette fois, Dame Xarkan ne commit pas l'erreur de tourner la tête. Elle devina, grâce à ce qu'elle sentait dans la Force, que son apprentie avait eu le troisième Jedi. Soucieuse de rééquilibrer tout de même le combat entre elle et les autres, elle effectua une feinte, repoussa un coup de Zallow et se plaça, d'un bond, hors de portée de celui de la femme Jedi. Le calme retomba soudainement dans l'appartement où il n'y avait plus de lumières, les seuls lueurs étant celles des sabres lasers, à quelques mètres de distance.

 « Sachez, Zallow, que ce combat est fort intéressant. Votre réputation est loin d'être usurpée. Mais permettez-moi de faire la fin des présentations. Darth Xarkan, pour vous tuer. » déclara alors Talya, faisant une légère et insolente révérence.

Le regard de la Sith se posa sur la femme Jeid, attendant probablement une suite aux présentations. La tension était palpable, dans les airs. Chaque combattant ici présent était prêt à reprendre le combat, mais attendait également que quelqu'un s'en charge le premier. Pour Talya, ce ne serait pas à elle de le faire. Elle continuait de puiser, de manière plus passive et moins intense évidemment, dans la Force. Son regard se posa alors sur le corps inanimé du troisième et dernier Jedi.

 « Sa mort permet de rééquilibrer un peu le combat, je trouve. D'autant que vous avez saccagé mon appartement, Zallow. Ce n'est guère fair-play. » dit-elle avec une moue exagérée.

Soudainement, Eilinel se lança dans la bataille, aussitôt suivie de son Maître. Les deux Sith se jetèrent donc ensemble contre leurs adversaires Jedi, sans réellement se soucier de savoir qui elles frappaient. Tour à tour, elles attaquaient l'un ou l'autre. Pour Talya, c'était l'occasion de puiser à nouveau dans sa rage, mais également dans celle de son apprentie. A tel point que lorsque Zallow feinta et la blessa à l'épaule droite, il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'elle était blessée.

Il y eut comme un arrêt dans le combat, Eilinel occupée à s'acharner sur la femme Jedi. Le Grand Maître n'hésita pas bien longtemps, et il se prépara à frapper. Un coup bas ? Voilà qui n'était pas conventionnel, mais dans une telle situation c'était compréhensible. Se rendant compte que son bras était tout engourdi et qu'elle lâchait son sabre-laser, la Dame Sith réagit d'instinct. Elle puisa dans toute l'énergie qu'elle avait emmagasinée durant les quelques minutes précédents, et tendit les deux mains. Des éclairs pourpres jaillirent de ses doigts, se dirigeant vers les deux Jedi. Le but, les frapper pour se venger de la douleur lancinante qui secouait son corps. Aussitôt après, elle récupéra son sabre-laser et se jeta à nouveau dans le combat, qu'elle ait réussi ou non à les blesser. Elle repoussa toute sensation de douleur à l'aide de la Force et du Côté Obscur. Désormais, elle n'avait plus qu'une envie : tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Ven 27 Fév - 21:53

Kel parait les coups sans discontinuer, répondant à la fureur de la Sith par la précision et la simplicité de ses gestes. La laisser se fatiguer, voila ce qu'il fallait faire. En la laissant continuer sur cette voie, elle finirait par perdre haleine, et donc par commettre une erreur. Erreur qu'ils exploiteraient aussitôt, pour la neutraliser. Après, ils pourraient se concentrer sur l'autre Sith, qui n'opposerait guère de résistance. Si elle opposait une farouche résistance à Nash, face à Grand Maitre et à un membre du Conseil Jedi, ça ne serait pas la même histoire.
Alors que Talya lui lançait un regard chargé de haine en exécutant une nouvelle attaque, Kel lui répondit un petit sourire en coin, la fièvre qui s'emparait de lui au début de chaque combat s'étant dissipé, laissant la place au bretteur précis et méthodique qu'il était. Le combattant qui avait défait plusieurs Sith, et qui était parvenu à repousser les assauts d'une ex-Padawan dont on avait lavé le cerveau, et qui connaissait le moindre de ses coups par cœur.

S'ouvrant pleinement à la Force, Kel se prépara pour un nouvel assaut. Et c'est alors qu'il sentit la mort de Nash, avant même d'entendre le cri d'agonie qu'il poussa avant de s'effondrer, mort avant d'avoir touché le sol. Et lorsqu'il sentit la présence de Nash s'éteindre définitivement dans la Force, Kel ne pût retenir un cri de rage. Sa stupeur lui fit totalement sa concentration, la Sith put aisément parer son coup, et le Grand Maitre Jedi s'obligea à reprendre contenance. À présent, ils étaient à deux contre deux. Mais Les Jedi étaient plus expérimentés que les deux Sith. S'obligeant à rester calme, Kel jeta un rapide coup d’œil vers le cadavre de son ancien Padawan, entendant à peine les paroles de la pseudo-avocate. Lorsqu'elle plaisanta sur la mort de Nash, Kel lui lança un regard aussi froid que Hoth.

- Sachez, Dame Xarkan, que vous n'avez pas encore vu pourquoi j'ai une telle réputation. J'espère que votre...assistante est douée, car à partir de maintenant, je ne prends plus de gants.

Cette dernière, visiblement piquée au vif, chargea en direction des deux Jedi, et Kel para un assaut de Darth Xarkan, avant de repousser son apprentie. Visiblement, la jeune femme semblait penser qu'avoir réussi à tuer un Chevalier Jedi était suffisant pour s'attaquer au fleuron de l'Ordre. Il allait lui montrer qu'elle se trompait, tout en rendant hommage au sacrifice de Nash. Enchainant les manoeuvres de la Forme IX, il parvint à passer la défense de la Dame Sith, et parvint à la blesser à l'épaule droite. Profitant de la faiblesse momentanée de la quinquagénaire, Kel tenta d'effectuer un Cho Maï, mettant ainsi un terme au combat en tranchant la main gauche, mais avant qu'il n'agisse, elle relâcha toute sa haine dans une salve d'éclairs pourpres, que Kel parvint à parer in-extremis, et à renvoyer en direction de l'autre Sith. Laissant la Dame Sith à Tarista, Kel entama le combat avec la plus jeune des deux Sith. Visiblement, cette dernière n'avait pas peur à l'idée d'affronter le leader des Jedi, et Kel décida de changer la donne. Attrapant son second sabre-laser, il l'activa, avant de charger la jeune femme. Combattant enfin comme il avait l'habitude de le faire, Kel enchaina les mouvements de la Forme VII, qu'il avait apprise quand Nash était son apprenti, et de la Forme IX. Face à ce déluge de coups, son adversaire n'eut d'autres choix que de se défendre, mais ne bloqua pas tous les coups, recevant une blessure au bras, et une autre à la jambe. Consciente qu'elle ne pourrait l'emporter, elle se jeta néanmoins sur Kel, dans l'espoir de réussir à le blesser assez sérieusement pour que sa maitresse puisse finir le travail. Visant le torse, Kel tenta d'esquiver cette attaque suicidaire, mais ne fut pas assez rapide. Et si le phrik de sa combinaison lui évita de perdre son poumon droit, la lame du sabre-laser réussit malgré tout à lui laisser une profonde entaille au niveau des côtes, juste sous l'aisselle. Retenant le moindre cri de douleur, il profita de l'absence de défense chez la Sith pour frapper. Lui enfonçant le genou dans l'abdomen et s'aidant de la Force, il fit reculer la jeune femme, et avant même qu'elle ne comprenne ce qu'il se passe, Kel décapita son adversaire.

Alors que Darth Xarkan poussait un cri semblable à celui qu'il avait poussé lorsque Nash était mort, Kel se mit en position de combat, ses deux sabres au clair. La jeune avait chèrement vendue sa peau, la blessure de Kel l'empêchant de lever et de bouger le bras aussi haut et rapidement que d'habitude. Bien, il allait donc se servir de son sabre droit pour parer, et de l'autre pour attaquer. Profitant que le combat avait brièvement cessé, il regarda dans les yeux leur adversaire, avant de dire avec calme:

- Sa mort permet de rééquilibrer un peu le combat, je trouve. Pas vous?

À présent, ils allaient faire face à une Sith débordante de rage, qui allait tout faire pour les tuer. Le véritable combat venait de commencer. Et il s'annonçait impitoyable. Si Kel repartait dans l'état dans lequel il était actuellement, ça serait un miracle. Car cette Talya Zakeyna était de loin la plus redoutable Sith qu'il ait jamais eu à affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Dim 8 Mar - 1:08


Les lames s’entrechoquaient violemment à chaque retrouvaille, illuminant la pièce de leurs lueurs colorées respectives, et cela de façon quasi continue étant donné l’intensité de l’affrontement auquel nous nous donnions dans ce vaste appartement. Avec mes confrères Jedi, je m’appliquais à mettre en place au mieux l’idée tactique principale qui consistait à patienter, à attendre en se reposant que l’ennemi s’épuise. C’est dans cette optique que je faisais usage de l’Ataru et du Sokan de manière réservée, préférant me reposer sur la Forme III et ses mouvements rapides et proches du corps pour établir une garde la plus impénétrable possible à moindre frais. Le Soresu demandait certes un effort mental considérable et requérait une concentration à toute épreuve pour atteindre la quintessence même de la philosophie de la Forme. Pour l’utiliser de la manière la plus efficace possible, je me devais d’être ce calme que l’on trouve au cœur d’une tempête. Car en contrepartie, en plus d’offrir une défense des plus efficaces, la Forme III me permettait d’économiser mon énergie et de faire le moindre effort alors que mon adversaire enragée venait s’y écraser à un rythme élevé.

Je ne suis en général pas une adepte de l’attentisme et je préfère l’action rapide et directe pour neutraliser l’adversaire. Mais je ne pouvais pas négliger la nécessité de devoir patienter et chercher la faille si je devais avoir à faire à un adversaire qui me surprendrait. C’était exactement le cas ici, où cette Zakeyna et son apprentie se révélaient être des adversaires plus redoutables que je ne l’avais escompté. Je n’étais certes pas une bretteuse hors-pair, mais je ne m’étais pas attendu à ce que ce combat soit aussi équilibré, même à trois contre deux. C’est pourquoi nous devions nous défaire au plus vite d’un de de nos deux adversaires et cela malgré notre posture plus ou moins défensive et attentiste. C’est pourquoi, à la différence de mon confrère Conseiller, je ne répondais aux regards chargés de haine que nous distribuaient nos adversaire que par un air des plus fermés et froids. C’était là la simple conséquence de mon état émotionnel : neutre, froid, dépourvu de la moindre émotion ou presque. Si bien que lorsque la Force décida de nous rendre la tâche plus difficile en mettant fin au chemin suivit par l’ancien Padawan de Maitre Zallow, sa présence s’éteignant dans la Force comme on souffle délicatement sur la flamme d’une bougie, je n’eus pas la moindre réaction de surprise ou même d’agitation. Alors que Kel redoublait de hargne l’espace d’un instant, je venais me porter immédiatement au contact avec Eilinel pour maintenir la pression à son égard et lui faire comprendre que même si elle s’était défait d’un Chevalier Jedi, sa maîtresse et elle avait encore à faire à deux membres du Conseil et que la partie était loin d’être terminée.

L’idée n’était pas de venir au contact avec l’apprentie de Zakeyna. Je ne pouvais de toute manière pas parcourir la distance qui nous séparait assez rapidement et je m’étais simplement contenté de lui faire comprendre, en portant mon intérêt dans sa direction, que je ne pouvais en aucun cas accepter son acte. Je profitais de l’instant de calme qui sembla s’installer suite à la disparition de Nash et de la prise de parole de la Sith pour me recentrer. Je portais mon regard vers le défunt Chevalier Jedi, redressant ma lame dans un tournoiement pour retrouver une posture de combat décente.

« Il n’a jamais été question de fair-play, et le dénouement de cet affrontement est inévitable. » lançais-je immédiatement et platement avant de finalement resserrer ma prise sur la garde de mon arme, pour conclure : « Maitre El’ivi, pour vous arrêter. »

Et tout reprit de plus belle. Je venais me déporter pour repousser avec plus de volonté et moins de tact l’apprentie de Zakeyna pour la rabattre dans un angle où Kel et moi pourrions frapper de concert pour la neutraliser. L’heure n’était plus à l’attentisme et c’est bien des mouvements de rotations purement issus de l’Ataru et du Sokan que je venais mettre en œuvre. Je venais mettre la pression sur nos adversaires en frappant rapidement tout en me déplaçant, si bien que nous finîmes enfin par séparer la maîtresse de l’apprentie. Et sans doute par rage, la première déchaîna sa puissance dans une salve d’éclairs qui manqua de totalement me surprendre. J’en absorbais une grande partie à l’aide de mon arme mais le reste se diffusa de mon bras non armé vers le sol avec une intensité qui me laissa échapper un hoquet de douleur. Le mouvement de biais qui en résultat manqua de mettre fatal et ce n’est qu’en me penchant en arrière que je pu éviter le coup tranchant et me ressaisir, le bras engourdi.

Voyant Kel plonger vers Eilinel, je venais immédiatement au contact avec Xarkan pour l’empêcher de porter secours à son élève. Encore sous le coup de la frappe d’éclairs, mes coups se révélèrent plus prévisibles et les siens plus difficiles à parer. C’est de cette manière que je ne pus bloquer totalement un revers de sabre dont la lame ripa sur la mienne pour finir sa course dans le vent, non sans venir mordre mon flanc droit, y apposant une brûlure des plus douloureux suivit d’une seconde au niveau de mon bras gauche. Ces deux shiim parfaitement exécutés bien que pas forcément volontaires venaient restreindre mes mouvements, et il allait m’être plus délicat de parer si je devais tenir mon arme qu’à une seule main.

Répondant presque instantanément aux brûlures par un nouveau hoquet de surprise, j’effectuais un mouvement de recul qui me déporta hors de portée de mon adversaire auquel je venais offrir une vague de force plus ou moins bien proportionnée en récompense de ses coups portés. Après tout, elle l’avait bien mérité et cela nous permettrait à mon confrère et moi de nous ressaisir pour en finir au mieux avec toute cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   Dim 15 Mar - 16:02

Lorsque le combat reprit, ce fut avec plus de violence que précédemment. Les choses devenaient sérieuses, et Talya Zakeyna s'était laissée emporter par le flot de rage qui l'emportait. Maintenir le contrôle sur sa colère devenait difficile, difficile de ne pas vouloir éliminer personnellement le Grand Maître de l'Ordre Jedi venu le défier ici, chez elle, sur son territoire. La mort de son apprentie venait de compromettre de nombreux projets personnels et cela avait bien plus d'impact que Kel Zallow aurait pu le deviner. Furieuse, elle laissa sa colère déborder au point ou sa vision se troubla pour ne laisser apparaitre qu'une seule cible bien nette: le mantellien Jedi. Cet torrent d'émotions surprit Kel Zallow dans un premier temps qui fut dominé dans le combat par la violence et rapidité d'exécution des coups portés par son adversaire, néanmoins ceux-ci ne répondaient plus à une logique ou stratégie cohérente: elle cherchait à tuer, peu importe la façon de le faire.
Zallow reprit un peu de consistance, faisant appel à son entrainement, mais la furie qui lui faisait face était bien trop difficile à canaliser. D'un geste du bras, il intima à Tarista blessée de rester à l'écart: cette affaire était devenue personnelle. C'est alors qu'il vit une faille dans la stratégie de Darth Xarkan, mais exploiter cette faille serait coûteuse. Il tenta sa chance, dévia le coup frontal porté par la Sith en interposant son sabre, il releva les bras et orienta la lame de son adversaire sur sa gauche avant de ramener rapidement sa lame dans l'estomac de Xarkan et remonta sur le bas des poumons.

Talya fut surprise, l'espace d'une micro-seconde. La lame de son adversaire la transperçait de part en part, elle releva la tête vers Kel qui pensait le combat terminé: il avait tort. Portée par le côté obscur, la lame écarlate, vrombissante de Xarkan rencontra le cou de l'humain qui finit décapité en un coup net et précis. La tête roula aux pieds de Tarista El'ivi une expression de stupeur et d'incompréhension, figée à jamais sur le visage du Grand Maître rencontra le regard de l'Hapienne qui n'avait tout simplement, pas eu le temps de réagir. Talya s'effondra, à genoux sur le corps de son ennemi. L'adrénaline retombée, sa puissance l'abandonnait et elle tomba face contre terre. Son regard brulant de haine s'éteignit comme les dernières cendres cédaient face à la pluie. Elle était morte, et emportait dans sa tombe, les sinistres secrets de Dormund Kaas.

Les Forces de Sécurité de Coruscant arrivèrent, une minute trop tard et ne purent que constater le carnage qui avait eu lieu. Tarista fut conduite à un poste de soin tandis que les légistes s'occupaient des cadavres: les dépouilles Sith seraient stockées à la morgue en attendant de savoir ce qu'on ferait d'eux tandis que celle de Kel serait conduite sur Ossus avec Tarista. Si les Jedi avaient réussi à débusquer leur adversaire, le succès de cette opération demeurait lourd: cette victoire avait coûté la vie de leur maître.

FIN DU SUJET.

_______________________

HRP: Conformément à ta requête Tarista, voici la fin de ce sujet pour que tu sois débloquée.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danse avec la Mort [PV Kel et Tarista]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse avec Lilou (pv)
» Danse avec moi [ pv asamis]
» Danse avec le Dragon. TERMINE
» Mon diable danse avec ses démons et la sarabande est loin d'être terminée
» Danse avec les stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes de l'Alliance Galactique :: Coruscant-
Sauter vers: