Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Lun 19 Jan - 5:34

Mission 5 : « Poursuite au cœur des Ténèbres »
Participants : Gavin Demerian / Sovara Dinta
Lieu : Coruscant
Difficulté : Difficile
Type de mission : Mission classique
Objectif : Capturer un Jedi Noir.
Récompense : Mettre la main sur des technologies Vong.
Briefing : Sarec Daz est un dangereux Jedi Noir anarchiste arrivé depuis une semaine sur Coruscant, et déjà ses agissements mettent en péril la sécurité de la capitale. Ayant affronté directement les Forces de Sécurité de Coruscant, son ambition est de semer le chaos au cœur de la capitale depuis les bas fonds. Certains renseignements indiquent qu’il aurait mis la main sur de la technologie Vong ce qui le rend d’autant plus dangereux. Suite à une tentative de meurtre sur le premier assistant de la présidente Weiss, il s’est terré dans les bas fonds. C’est vous désormais de le capturer pour le remettre aux autorités.

Petit conseil avant de débuter : Vous venez de signer pour une mission difficile, mais ça ne veut pas dire que vous ne pourrez pas la réussir car vous n'êtes pas tous deux rangs IV combattants. Cependant, si vous agissez de façon incohérente ou encore si vous jouez vos personnages comme s'ils étaient au dessus de la masse, vous risques d'avoir des surprises. Je répète cependant, mission difficile! Je compte sur vous pour prendre des initiatives pour faire avancer la mission, et les plus pertinentes possibles. Vous aurez le droit à l'erreur, et d'en subir les conséquences !!!

N'hésitez pas à relire le fonctionnement des missions

Règles de la mission :
=> L'ordre de passage sera le suivant, Gavin Demerian puis Sovara Dinta.
=> Chaque joueur inscrit s’est engagé à être présent pour participer très régulièrement. Veuillez donc ne pas faire attendre trop longtemps vos partenaires de jeu, nous vous laissons 4 jours de délai pour rédiger votre réponse, ce qui sera amplement suffisant.
=> Vous pouvez toutefois demander un délai au MJ, ou à changer votre tour avec un autre joueur si celui-ci est d'accord.
=> Pour ceux qui ne se sentent pas de pouvoir tenir le rythme, vous pouvez encore vous retirer dès maintenant.
=> Si un joueur voit son tour être sauté plus de trois fois, celui-ci sera éjecté de l’événement afin de ne pas pénaliser les autres.
=> Les Maîtres de Jeu concluent chaque tour de jeu certes, mais peuvent aussi poster entre deux joueurs pour décrire des actions immédiates, ou changer le rythme scénaristique.
=> Les Maîtres du Jeu ont toujours raison. Dans le cas contraire, relire la première phrase.

_________________________________________

- Huit heures du matin, c'est vraiment trop tôt...

- Tais toi, déjà que l'autre bantha nous a dans le nez, ne commence pas à te plaindre.

Deux membres des forces de l'ordre se trouvaient devant le bureau de leur supérieur. Ils n'avaient pas l'habitude d'être assigné à autre chose que des patrouilles ou des gardes, les escortes officielles étant souvent choisies parmi des rangs plus prestigieux. C'est pourquoi leur affectation leur déplaisait, et qu'ils se cantonneraient à leur rôle. Pas besoin de lire dans les esprits pour voir qu'ils motivés : le plus grand, avait les traits tirés et les yeux rouges d'un homme voulant retourner sous sa couette, et le second était twi'lek bleu avec les mâchoires serrées et des lekkus agités. Tous deux en uniformes, ils attendaient que le "bantha" leur fasse signe de rentrer, après qu'il ai rencontré ceux qu'ils devraient accompagné.

L'officier Kieffil était un homme d'une quarantaine d'année avec une petite bedaine naissante montrant qu'il avait moins pratiqué le terrain ses dernières années mais dont le regard ne trahissait aucune faiblesse pour ce qui était de sa vivacité d'esprit. Sa porte ouverte pour laisser rentrer les agents qu'il devait briefer - et surveiller les deux râleurs - il attendait patiemment qu'ils s'installent, un mot d'accueil adressé à chacun. Une fois tout le petit monde arrivé, il indiqua à celui rentré en dernier de fermer derrière lui et il commença.

- Bien, j'espère que vous êtes motivés car je vous annonce d'entrée : la journée commence pas bien... On fait rarement appel à des personnes extérieurs, mais nous avons besoin de nouvelles perspectives sur ce cas. Vous devez savoir que nous sommes confrontés à un jedi noir, et que ce dernier souhaite semer la terreur sur notre petite planète ; je viens d'apprendre qu'il a fait surcharger l'alimentation d'un commerce des bas fonds causant un incendie, rapidement éteint, mais grillant les systèmes de surveillance du local. Nous avons donc seulement le témoignage du propriétaire. On l'a recueilli si vous ne souhaitez pas le rencontrer.

Avant d'aller plus loin, j'aime bien savoir à qui j'ai affaire. Pourquoi vous avez été affecté à cette mission, et quelles sont vos talents ou faits d'armes?
Revenir en haut Aller en bas
Gavin Demeran
Membre des Forces Spéciales Alliées
Membre des Forces Spéciales Alliées
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: III
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Lun 19 Jan - 18:01

Le comlink bipa trois fois avant de se mettre à vibrer violemment. Cela n'attira qu'un vague grognement de l'humain qui se retourna sous ses couvertures. Cependant l'engin n'en avait pas terminé à torturer le pauvre soldat et se remit à jouer sa lancinante symphonie. Gavin finit par attraper d'une main aveugle l'appareil et en voyant l'heure il comprit que ça ne pouvait pas être le Colonel à moins que Kashyyk soit en état d'alerte maximal... Tout pouvait arriver et c'est pour qu'il devait répondre. Il se redressa et enclencha le comlink.

"Major Demeran au rapport, dit il d'une voix claire bien que rauque.
- Major ici le Capitaine Solus des Forces de Sécurité Coruscantii. Vous êtes convoqué dans une heure standard au QG. Nous avons besoin de vos services, contre terrorisme. Solus terminé".

Quel réveil... Sec, franc et surtout accompagné d'un mot que Gavin arborait. Terrorisme. Une atteinte à tout ce qu'il croyait, une blessure dans le coeur de l'Alliance et de ses rêves de liberté et d'égalité. Curieux le soldat se demanda quel serait sa mission. Il était étonné qu'on l'appelle car la majeure partie des tentatives de terrorisme mineures et isolées étaient prises en charge par les FSC et un attentat majeur aurait fait fonctionné les canaux classiques et ce aurait été un officier supérieur des Forces Spéciales qui l'aurait contacté. Ou alors l'Etat Major gisait en ruines et c'était les forces de Sécurité qui prenaient en charge l'affaire pour traquer les responsables. Se surprenant à rêvasser Gavin bondit de son lit et s'habilla en vitesse. Il hésita pendant quelques instants à enfiler son armure ou ses habits civils. Mais il finit par prendre un treillis entièrement noir et sans distinction. Tout en mangeant des céréales et en engloutissant plusieurs tasses de caf brûlantes il écouta les Coruscant News, qui n'avaient rien d'intéressant à raconter hormis...

"Nous venons d'apprendre que quelques heures plus tôt le premier assistante de l'ancienne Présidente Weiss a subi une tentative d'assassinat. Selon les témoignages il aurait été attaqué par des armes Vong lors d'un voyage en direct.."

Gavin ne prit pas le temps d'écouter la suite et attrapa son paquetage avant de sortir de son conapt, situé non loin des quartiers militaires de Coruscant. Bien qu'il dût pousser sur le champignon il réussit malgré les éternelles embouteillages de la capitale à arriver à l'heure prévue et posa son speeder dans le garage de l'immense QG des Forces de Sécurité cinq minutes avant l'heure. Là deux policiers se présentèrent à lui, les traits tirés par la fatigue et la mauvaise foi se lisant sur leur visage. Un Klatoinien les rejoignit peu après et les deux soldats furent accompagnés jusqu'au bureau d'un officier qui attaqua directement son sujet. La première impression du Major fut qu'il appréciait cet homme qui semblait intelligent et qui surtout allait droit au but. Il se mit au garde à vous et se présenta.

"Major Gavin Demeran, monsieur. Commandant du 1er groupement léger de la 2ème Brigade des Forces Spéciales. J'ai des compétences en linguistique et en médecine de combat. Je suis également formé au contre terrorisme et au combat urbain monsieur."

Gavin se mit au repos et attendit la présentation de l'autre homme qui l'accompagnait.


Dernière édition par Gavin Demeran le Mer 11 Mar - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Mar 20 Jan - 18:30

Pour donner une bonne analogie, Sovara Dinta avait tiré à la courte paille et avait perdu. En route pour le quartier général de la sécurité coruscantie dans une petite navette militaire, il écoutait attentivement sa lieutenante, Mordigeni Sika'ri, terminer de le mettre au courant de la situation dans laquelle il devrait représenter son régiment de l'armée de terre ; l'appareil progressait entre les immeubles en grillant toutes les priorités, son statut lui autorisant toutes les infractions pour atteindre son objectif en temps et en heure... Le soleil se levait à peine, mais les quelques soldats embarqués étaient parfaitement éveillés, attentifs, parce qu'ils avaient pleinement conscience de la mission qui leur incombait.

- Donc, vous serez sous les consignes directes du major Demeran, des Forces Spéciales.

- Bien, ma lieutenante.
- Prenez bien garde à vous, surtout, et obéissez bien à ses ordres, il connaît ce genre de situations.
- Oui, ma lieutenante.
- Oh, et faites attention à votre peau, Dinta.
- Oui, ma lieutenante.

Le Klatooinien, dans son uniforme bleu serré et sans son étole rouge, présentait une expression fermée, à peine perturbée par les laconiques paroles qu'il adressait à sa supérieure – laquelle, satisfaite, s'enferma à son tour dans le silence tandis que la navette amorçait la descente. Légèrement armé, il conservait dans une gaine de cuir sa lame personnelle, et ne portait pas de casque ; les mains serrées sur ses genoux, il s'efforçait de se concentrer, bien que les nouvelles ne soient pas des plus rassurantes.
L'unité avait été brièvement déplacée de la ligne pour passer par Coruscant, notamment pour des entraînements dans des installations spéciales que la base de Myrkr ne pouvait fournir : la première visite de Sovara sur le coeur de l'Alliance se déroulait sans accrocs jusqu'aux rumeurs sur ce mystérieux utilisateur de la Force qui semait le désordre dans les rues, jusqu'à sa tentative d'assassinat récente... Tout le monde avait été mis en état d'alerte, interrompant une nuit brève à laquelle chacun était habitué de toute façon ; puis, les officiers s'étaient réunis pour s'entretenir en privé avec les autorités de la capitale. Sovara, pour sa part, avait attendu avec son unité que des ordres lui soient donnés, et ce fut finalement moins d'une heure auparavant que son officière sullustaine s'était présentée pour lui préciser qu'il était volontaire pour mettre cette histoire au clair. Le Klatooinien, de ses maigres capacités à imaginer des questions politiques, soupçonnait des problèmes de juridiction – sinon, pourquoi envoyer un simple soldat comme lui, pas particulièrement notoire de surcroît, participer à une traque au Jedi noir ? La navette descendit à grande vitesse, les réacteurs inversant brusquement la poussée sous l'inflexion impitoyable du pilote, qui connaissait apparemment bien sa partie mais avait hâte de filer. Dinta se mit sur ses pieds, stoïque, et salua solennellement sa lieutenante, qui lui rendit la pareille.


- Bon courage, Dinta.
- Merci, ma lieutenante.

Il s'engagea en direction du bâtiment, modérément impressionné par sa stature, mais néanmoins complètement silencieux : un agent de sécurité l'attendait à l'entrée pour le mener au bureau correspondant, et alors qu'il le suivait Sovara lui en fut secrètement reconnaissant. Un peu plus loin, il rencontra finalement le major Gavin Demeran, qu'il ne connaissait guère que des vingt dernières minutes. L'humain était un peu plus petit que lui, mais présentait un peu mieux dans sa tenue noire ; il ressemblait assez bien à l'idée que le Klatooinien se faisait de ce que sa supérieure lui avait dit – abordeur compétent, grand combattant et officier capable – avec ses cheveux ras, son air rigide. Ils n'eurent cependant aucun temps pour se présenter, aussi Sovara se contenta-t-il de le saluer respectueusement en une attitude disciplinée. Ils furent introduits dans le bureau du responsable des opérations, avec deux civils des forces de l'ordre à l'air passablement fatigués.
Manque de formation, songea le fantassin en demeurant obstinément debout. Pas assez préparés aux situations critiques, sûrement. Peut-être mal disciplinés ? Il ne valait mieux pas, si la mission devait bien se dérouler. Néanmoins, il se reposa très rapidement sur le major Demeran, qui devait savoir ce qu'il faisait. Ordre de préséance obligeant, il demeura muet quand ce dernier se présenta, puis enchaîna à son tour en regardant un peu au-dessus de la tête de l'officier Kieffil, l'oeil éteint, comme un automate.


- Soldat Sovara Dinta, Armée du Nord Galactique, monsieur. Je suis fantassin professionnel, et doit suivre les ordres du major Demeran, monsieur.

Il hésita pendant quelques secondes, songeant à une chose qui lui traversait l'esprit, mais ne pouvait pas outrepasser la hiérarchie. Il tourna légèrement le regard vers son supérieur, laissant ainsi la porte ouverte à l'officier Kieffil s'il souhaitait parler, et ajouta d'une voix neutre :

- Permission de parler librement, mon major ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Sam 24 Jan - 16:13

[HRP : je commence par vous demander de m'excuser pour le temps de réponse, contre temps sur contre temps... ça ne devrait plus arriver]

Kieffil écouta la présentation de chacun des protagonistes avec soin. Un militaire d'élite avec des connaissances théoriques tout comme une bonne expérience du terrain, et un simple fantassin obéissant aux ordres? Le contraste entre les deux humanoïdes était bien trop grand... Ah? Le soldat se rattrapait aux yeux de l'officier : sa prise de parole sous entendait qu'il était tout de même apte à raisonner par lui même, même s'il semblait ne pas vouloir agir sans qu'on l'en autorise. Il fallait rectifier ça, et maintenant, avant que les règles militaires, fortement encrées en chacun d'entre eux, prennent le pas sur le reste celles qu'il voulait instaurer.

- Vous pourrez parler librement, du moins tant que vous serez dans ce bureau. Il faut savoir que si le Major Gavin possède le plus haut grade dans ce bureau, car oui sur le plan purement militaire il est mon supérieur, et qu'il sera le référent pour cette mission, il reste exceptionnellement sous mes ordres. Tant que vous êtes dans mon bureau, car vous ferez comme bon vous semble une fois dehors, vous avez un droit de parole égal. Si vous devez revenir me voir pour me dire que le Major risque de mettre la mission en péril, faites le. Que j'apprenne par la suite que l'un de vous deux a fait capoter la mission et que l'autre n'a rien fait parce que ce n'était pas politiquement correcte, et ce sera le trou pour les deux. Donc parlez, et librement.

J'aimerai juste préciser avant que si vous devez vous séparer, sauf raison valide, chacun d'entre vous se devra d'être accompagné par un de mes deux hommes qui vous attendent dehors. Je ne vous connais pas personnellement, et je ne sais pas encore quelle influence a notre terroriste. Vous aurez donc à votre charge chacun un homme, qui aura aussi pour tache de vous surveiller. Donc avant d’échafauder un quelconque plan, gardez ça en tête.

Vous pouvez aussi les faire rentrer dès maintenant si vous pensez qu'il est bon qu'ils entendent notre discussion. Pour ma part, je préfèrerai qu'ils ne soient pas au courant si vous avez des opinions divergentes, ils sont assez stressés comme ça. Mais vous pouvez aussi vouloir jouer franc jeu. Il faut savoir que je les connais bien, et personnellement : j'ai été leur recruteur et j'ai donc une parfaite confiance en eux.
Revenir en haut Aller en bas
Gavin Demeran
Membre des Forces Spéciales Alliées
Membre des Forces Spéciales Alliées
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: III
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Mer 28 Jan - 10:37


Le Klatoonien semblait être un véritable automate, entraîné pour donner sa vie au combat et ce sans discuter les ordres. Gavin n'appréciait guère les soldats de l'armée régulière car ils ne pensaient guère aux affres du combat, à la tactique et à la stratégie. Mais d'un autre côté il était un homme gradé et éduqué à l'art de la guerre et du combat son avis comptait naturellement dans la logique des choses. Cependant il avait compris dès ses premières années de service que le ressenti de simples soldats comptaient pour beaucoup dans la réussite d'une équipée. Ainsi lorsque l'homme lui demanda la permission de s'exprimer il apprécia et commença par ouvrir la bouche mais le capitaine de police prit les devants et montra très clairement que c'était lui le référent de mission et qu'ils n'étaient que des outils. Gavin appréciait l'homme qui ne laissait aucun doute sur la chaîne de commandement. Cependant... Avoir deux policiers sur le dos était une gêne. La méfiance il pouvait comprendre mais il aurait tout aussi simple de les mettre sous écoute et surveillance visuelle.

"Monsieur je comprends tout à fait votre intérêt à nous surveiller. Soldat nous sommes ici pour faire équipe dans une mission de contre-terrorisme et pour cela nous devons briser les différences entre nous. Nous sommes camarades pour une durée indéterminée alors cessons de considérer les forces spéciales et l'armée régulière de même que nos grades, appelez Gavin ou Demeran si vous préférez. En milieu civil nous devrons éviter de montrer nos grades. Cependant n'oubliez jamais que je suis votre officier et j'attends que vous obéissiez à mes ordres. Vous aurez le droit tout au long de la mission de donner votre avis bien évidemment si vous devez parler faites le. J'informerai nos deux autres équipiers de cette démarche. Je préférerai que nous discutions tous ensemble mon Capitaine pour avoir le plus d'idées sur notre mission."

Gavin se détendit légèrement et montra doucement la porte du menton pour accompagner ses paroles. Les deux policiers pouvaient être utilisé à bon escient et surtout pouvaient avoir des idées différentes de ce que deux officiers et un militaire pouvaient avoir.

[Désolé et du retard et de courtesse du post emploi du temps très chargé qui se décantera en fin de semaine.]


Dernière édition par Gavin Demeran le Mer 11 Mar - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Jeu 29 Jan - 10:15

Malgré les consignes, il allait être difficile pour le Klatooinien d'outrepasser une éducation sans failles – ce en quoi l'on pouvait être reconnaissant à ses parents, attentifs et aimants ; sympathiser avec un officier lui semblait complètement hors d'atteinte, ne serait-ce qu'à cause de leur différence d'âge et d'expérience... mais il pouvait faire des efforts pour ne pas manifester trop évidemment leur écart hiérarchique.
Le policier enchaîna rapidement pour préciser leurs rapports exacts, notamment sur les questions de préséance : apparemment, il était non seulement leur référent pour la mission, mais aussi leur commandant, et ses hommes les accompagneraient pour être certains qu'aucun accroc ne défaisait la superbe toile de leur collaboration. Sovara ne pensait rien de cette situation, parce qu'elle s'avérait bien trop inhabituelle pour qu'il se laisse aller à des suppositions. Sans doute fallait-il y voir les imbroglios de la politique entre corps d'armées et police, deux institutions pas si proches que ça dans l'organisation comme dans les faits : les seconds restaient des civils, certes formés, mais ils ne devaient normalement pas donner de consignes aux premiers. La situation devait être délicate, voire critique, pour que l'on en vienne à une telle torsion des habitudes, mais Dinta ne s'en préoccupait pas outre mesure. Il comptait faire ce qu'on lui disait, en suivant les ordres à la lettre, et en prenant les initiatives dont il se sentirait capable en fonction des situations, mais il lui paraissait quand même largement plus sage d'obéir à son major, qui devait s'y connaître davantage que lui. Cette plongée dans les opérations spéciales le mettait beaucoup trop mal à l'aise, c'était définitif.
Lorsque le major Demeran lui mentionna ses consignes, Sovara répondit rapidement, bien que ses paroles furent rapidement emportées dans le flot de ses propres considérations à destination du capitaine.


- À vos ordres, mon major... euh... monsieur.

Pour le moment, c'était le plus neutre qu'il pouvait. Il y aurait probablement des évolutions dans l'avenir, mais il préférait en rester à de la terminologie militaire qui pouvait passer pour autre chose. C'était encore un peu trop tôt. Le reste des consignes ne lui parut pas très compliqué à suivre.
Il attendit que les deux agents de police soient entrées pour se détendre très légèrement : ses épaules se décoincèrent, s'arrondirent, laissant davantage manifeste sa silhouette costaude, tandis que son expression se détendit légèrement. L'environnement urbain le mettait en confiance, dans la mesure où il avait grandi dans un coin similaire – bien que moins impressionnant – et connaissait assez bien ce genre d'ambiance ; et il n'avait aucun problème de fond avec la police, car il ne s'était jamais mal comporté dans sa jeunesse, contrairement à pas mal de ses anciens amis adolescents. Il se laissait quand même encore aller à des doutes sur leur fiabilité, mais jamais il ne les assumerai de front : après tout, ce n'était pas son rôle, et ils savaient probablement davantage que lui ce qu'ils faisaient. Le capitaine, par contre, semblait complètement capable de les diriger, ainsi qu'il le prouvait depuis plusieurs minutes en anticipant leurs potentiels besoins... mais Sovara ne connaissait rien aux enquêtes, aussi demeura-t-il taiseux en attendant que les professionnels décantent le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Jeu 29 Jan - 11:51

Kieffil brailla d'un coup :

- Allick, Brenja, dans mon bureau.

La porte s'ouvrit derrière les militaires pour laisser rentrer les deux policiers. Ils se flanquèrent l'ouverture après l'avoir refermée.

- Vous avez le droit de donner vos idées et de participer au débat si jamais vous pensez que c'est nécessaire, mais n'oubliez pas qu'ils prennent les décisions. Bien... Je vais vous dire où nous en sommes, et vous me direz comment vous voulez procéder.

L'officier sorti son datapad et ouvrit plusieurs dossiers, laissant le datapad à plat sur le bureau. Si l’œil des soldats trainent sur l'écran, ils pourront voir qu'il y a soit plein de dossiers sur le sujet, soit que l'officier n'est pas très organisé.

-Alors... Je ne sais pas ce dont vous êtes au courant, donc je reprends du début. Nous recherchons un Jedi Noir du nom de Sarec Daz. Il a commit plusieurs petits attentats minimes nous causant quelques soucis matériels mais rien de bien grave. Nous savons - de part les données que le temple nous a transmis - qu'il était un padawan pas plus doué que la normal sauf en ce qui concernait l'électronique, et qu'il avait réussi les épreuves. Il a quitté le temple suite à une altercation durant une mission où les forces de sécurités de la fédération, particulièrement les nôtres, lui ont interdit d'agir, causant la mort de plusieurs civils. Erreur de jugement de notre part ou non, ce n'est pas ce qui nous intéresse aujourd'hui : il veut atteindre le pouvoir suffisamment pour en altérer le fonctionnement, et je crains qu'après sa tentative de meurtre contre l'assistant de l'ex-présidente il ne se soit fait une certaine renommée parmi les ennemis du sénat. Nous devons l'arrêter avant qu'il soit plus d'une menace, vivant si possible.

Il faut se rappeler qu'il était un chevalier jedi entrainé, une des raisons pour lesquelles il ne faut pas le sous estimer. Qui sait ce qu'ils peuvent vraiment faire avec leur Force... Et il aurait mit la main sur de la technologie Vong. Je dis bien "aurait mis", nous n'avons aucun enregistrement de ses divers attentats. Il avait réussi à brouiller les enregistrements lors de sa tentative d'assassinat, comme ce matin. Ainsi, soyez certain que si vous le rencontrez et qu'il réussit à vous abattre, votre mort risque d'être inutile sans images des faits : restez donc en vie pour pouvoir nous raconter...


Il fit une pause en espérant que sa tentative d'humour fonctionne.

- Donc on peut appeler le conseiller, vous pouvez aller voir le marchand ou lire sa déposition, vous pouvez aussi vous balader au petit bonheur la chance, juste dites moi ce que vous voulez faire que je sache où vous vous trouvez le temps que vous êtes sous ma juridiction.
Revenir en haut Aller en bas
Gavin Demeran
Membre des Forces Spéciales Alliées
Membre des Forces Spéciales Alliées
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: III
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Dim 1 Fév - 19:15

Les dernières paroles du capitaine de police titillèrent l'orgueil de Gavin. "Tant que vous serez sous ma juridiction". Avec ses mots il avait l'impression d'être un criminel qu'on mettait en conditionnel pour qu'il utilise ses compétences au service de ses geôliers. Ou était donc le respect envers le corps armée ? Foutus flicos... Il ne manquait plus que ça. Gavin respira lentement, oxygénant doucement son cerveau. Ne valait mieux pas laisser la colère l'envahir et modifier sa perception des choses. Le soldat se concentra sur sa tâche. Apparemment ils avaient affaire à un Jedi Noir typique. Aigri par la lenteur du système démocratique, peu reconnu pour ses talents et qui préférait voir le gouvernement s'écrouler plutôt que le servir. Cette pensée redirigea la colère du soldat envers le terroriste.

"Monsieur si je peux me permettre nous devrions nous séparer. Je proposerai de rencontrer le conseiller, ma formation à l'école militaire m'a préparé à ce genre de rencontre. Sovara pourrait quant à lui interroger le commerçant. Il serait peut être plus à l'aise avec un homme appartenant à une espèce majoritaire des bas-fonds, sans vouloir vous offenser. Peut être pourriez vous requérir l'assistance et les conseils de l'ancien Maître du Jedi monsieur. Il serait bon de deviner ses futurs agissements. Nous ne devons rien laisser au hasard."

Les civils tués... Ils pourraient peut être avoir une relation dans les actions que l'homme voudrait connaître. Sarec Daz était en cavale et il pourrait essayer de se cacher chez les hommes et femmes dont il avait tenté de sauver les proches. Il faudrait soit les surveiller soit les protéger.

"Monsieur je vous conseillerais de contacter les civils impliqués dans l'opération qui l'a mené à cet acte criminel ils pourraient être en danger."


Dernière édition par Gavin Demeran le Mer 11 Mar - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Mar 3 Fév - 17:58

Demeurant silencieux, le fantassin Klatooinien fit preuve d'une attention surprenante, osant à peine émettre une respiration tandis que le capitaine expliquait d'un ton docte, quoi que par moments légèrement cynique, l'intégralité de la situation – avec plus de précision que la hiérarchie militaire, qui ignorait peut-être certains aspects du métier de policier. Sovara laissa une seconde sa cervelle se demander pourquoi on l'avait envoyé ici, avant de se rappeler que ce n'était pas son rôle : il devait plutôt faire de son mieux et obéir aux ordres donnés. Que des civils soient aux commandes ne changeait rien à la question fondamentale. En revanche, se saisir d'un terroriste maîtrisant la Force posait davantage de problèmes.
Bien que nul – probablement – dans la Galaxie n'ignorât l'existence des Jedi, Sovara faisait partie des nombreux qui n'en avaient jamais rencontré en réalité, et dépendaient uniquement des rumeurs ou des images pour se faire une idée de leur puissance. Il ne se faisait aucun avis sur eux, mais entendait régulièrement leurs thuriféraires autant que leurs détracteurs dans les rangs de l'armée : entre les critiques sur leur permanente neutralité, leur attachement acharné au bien commun, leurs obscures orientations politiques ou leurs sensationnelles capacités à influencer le réel, il les voyait de la même manière qu'il considérait la prestidigitation. Dans tous les cas, ce Sarec Daz semblait suffisamment fort pour provoquer d'importants dégâts, tuer des gens, et apparemment pour échapper à ses propres confrères... L'arrêter semblait être de nécessité publique, et une fierté déplacée envahit le coeur du Klatooinien tandis qu'il se voyait déjà l'ayant intercepté, sous les yeux éplorés de familles endeuillées... C'était déplacé. Il se ressaisit rapidement, et écouta son supérieur émettre des suggestions, qui lui parurent justes ; sans même relever le stéréotype dans sa bouche, il inclina très légèrement le menton, signe bien trop discret d'approbation, et attendit qu'il eut fini pour intervenir. Regardant rapidement les deux autres policiers, il espéra qu'ils seraient d'une aide quelconque, mais il s'agissait de leur métier : il chassa rapidement ses doutes, en même temps qu'une forme d'excitation bizarre qui lui susurrait qu'il allait fort bien se débrouiller. Trop avoir confiance en soi risquait de mener à la catastrophe – il fallait sans doute voir là la main de son ignorance.


- Je vous obéis, mon m... monsieur. Je vais interroger le commerçant, j'connais bien leur genre, pour ainsi dire. Mais j'espère qu'il pourra nous dire quelque chose, qu'il s'est pas fait... euh... vider le cerveau, ou autre chose...

Une stupide rumeur qu'il reprenait telle quelle, ainsi qu'un soldat d'une autre section la lui avait racontée : les Jedi pouvaient à ce point distordre l'esprit des gens qu'ils les rendaient fous, ou leur volait leur identité. Une perspective effrayante, mais qui ne se fraya pas assez de chemin dans sa tête pour lui signaler que ça pouvait lui tomber dessus...
La suite de la réponse du major attira également son attention, et il préféra s'exprimer avant qu'un policier ne lui grille la politesse : l'occasion de montrer à un supérieur qu'il apprenait, et qu'il vieillissait, ne se refusait pas pour lui. Il tenait à prouver sa valeur face à un individu qu'il estimait capable de la lui reconnaître, parce que c'était ainsi qu'il en allait. La voix un peu plus expressive qu'au début de l'entrevue, il fendait légèrement l'armure alors qu'il ne s'emballait pas, mais indéniablement se désinhibait quelque peu.


- S'ils arrivent, j'pourrais aussi me charger de les faire parler. Et si vous avez besoin d'un gars pour fouiller un peu les rues, interroger des badauds – c'est bien comme ça que vous faites ? – ou remonter une piste... j'suis votre homme, monsieur.

Le tout était venu sur un ton très naturel, sans aucune volonté de pavoiser : Sovara se portait volontaire avec un esprit qui l'était tout autant, mais qui ne sous-entendait aucun mauvais coup. Le major Demeran se chargerait des besognes les plus ardues, parce que son rang le lui permettait tout autant que son expérience.

- Qu'en dites-vous, monsieur ? Mon major ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Sam 7 Fév - 17:10

Les deux policiers nouvellement entrés dans la pièce, après avoir écouter leur supérieur, étaient restés très froid à la déclaration de l'officier militaire... Pour peu qu'on y ait porté attention, l'expression déplacée qu'ils affichaient aux propos d'un gradé était parfaitement contraire aux codes de toute organisation qui se respecte un tant soit peu - ou du moins qui respecte les rangs. Kieffil les fit récupérer un visage plus neutre d'un regard, preuve de son autorité sur ses hommes.

Quand vint le tour du soldat de prendre la parole, le sourire qui apparut sur les lèvres du twi'lek était tout aussi malvenu : avoir une préférence pour ses pairs, c'est normal, l'afficher en présence de ses supérieurs l'est beaucoup moins. Mais, cette fois ci, Kieffil laissa faire. Les policiers échangèrent un léger regard complice : ils venaient de s'attribuer l'un l'autre leur affectation. Sauf ordre contraire, les humains resteraient ensembles, les autres de même.

Du coup, tous furent très attentifs à la réponse du Major. S'ils venaient à se séparer, les deux camarades n'auraient pas l'occasion de rester en retrait à se tourner les pouces pendant que ceux qu'ils devaient escorter feraient tout le travail, et ça les enchantait guère. Au contraire, leur supérieur bedonnant avait hâte de voir ses hommes obligés de mettre la main à la pâte sans que ce soit à lui de les pousser.


[J'aurai pensé que Gavin répondrait directement, j'aurai du le mp, excusez moi. Je n'avais rien à ajouter à vos deux posts.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Jeu 12 Fév - 9:53

Gavin, pas de mp dans la boite de Zarh ni de Fragilis, si Sovara veut poster (je ne vois pas trop quoi vu qu'il attend une réponse orale) il peut. Sovara, si tu veux avancer, envoie moi un mp, j'éditerai ce message pour te dire ce que Kieffil t'envoie faire.


Edit : suite au message d'excuse de Gavin par MP, il a jusqu'à 17h Samedi 14/02 pour poster sa réponse. Des excuses pour Sovara aussi surtout qui est ralenti sont attendues.
Revenir en haut Aller en bas
Gavin Demeran
Membre des Forces Spéciales Alliées
Membre des Forces Spéciales Alliées
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: III
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Sam 14 Fév - 11:20

Le Klatooinien sembla se détendre un peu et se sentir plus à l'aise. Gavin apprécia son comportement exemplaire qui cachait tout de même une intelligence. Il n'était pas un trouffion sorti de sa coin paumé de la Bordure Médiane et qui ne savait pas aligner deux mots. En tout cas si c'en était un il savait faire marcher son cerveau. Le commandant l'écouta calmement parler sans rater le regard que la capitaine lança à ses hommes. Il avait sûrement dû les briefer avant de convoquer les deux militaires. Intéressant. C'était curieux de voir les policiers être si laxistes et pourtant être doté d'une certaine hiérarchie.

"Tout à fait Sovara il pourrait être intéressant que vous interrogiez les badauds autour du magasin. Il ne sera pas gagné de faire parler des habitants des bas fonds mais je ne pense pas que notre cible ait pu effacé la mémoire de tout un quartier. Excellente initiative. Si vous en avez d'autres n'hésitez pas à m'en faire part. Mais soyez prudents et contactez le capitaine et moi pour chacun de vos déplacements."

Le Major se tourna vers le référent de mission qu'ils avaient trop longtemps négligé et se mit dans un garde à vous impeccable.

"Monsieur puis je vous suggérer de nous séparer pour accomplir nos objectifs ?"


Dernière édition par Gavin Demeran le Mer 11 Mar - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Mer 18 Fév - 18:39

Il n'y eut aucune difficulté, et intérieurement Sovara se gargarisa brièvement de son idée, que son supérieur approuvait. Même le capitaine de police, dont il n'attendait pas grand chose hormis la reconnaissance de ses facultés, semblait y trouver son compte, ce qui représenta – à sa grande surprise – quelque chose également pour lui, comme si le regard de cet étranger lui apportait une sorte d'accomplissement personnel : la culture du Klatooinien jouait à plein régime, et continua encore quelques minutes alors qu'il prenait congé en compagnie de l'agent Brenja, en direction de sa nouvelle tâche. Ils quittèrent le bureau, non sans que le militaire ne salue le major Demeran, et rejoignirent rapidement le petit matin au dehors, tandis que la mégalopole planétaire continuait son imperturbable activité. Sovara ne connaissait pas ce monde, mais se souvenait assez bien du sien, où la même frénésie de mouvement ne s'interrompait jamais, même lors des plus grands évènements ou des plus solennelles occasions : des norias interminables de speeders, des millions de cargos, des nuées titanesques de navettes, tous identiques et tous différents, obscurcissaient le ciel, formant des chenilles sinueuses qui s'entrecroisaient sans jamais se percuter. Il n'eut cependant pas le temps de s'esbaudir, et ce n'était de toute façon pas assez pour lui ; décidé, il emboîta le pas à l'agent Brenja, qui le dirigea avec autorité en direction d'un véhicule banalisé, un simple airspeeder grisâtre avec des finitions chromées, juste assez banal pour passer complètement inaperçu. Le modèle allait vite et s'avérait maniable, ainsi que le Twi'lek le démontra en démarrant en trombe, filant en suivant les indications du naviordinateur en direction du magasin où les attendait le commerçant : nul doute que cet agent devait être un casse-cou, mais il maîtrisait le moindre de ses gestes avec une assurance chirurgicale, comme si l'appareil était un prolongement de lui et non un appareil technique ; Sovara demeurait obstinément silencieux, observant défiler les gratte-ciels avec indifférence.
L'engin ne faisait guère de bruit alors qu'il filait, et le Klatooinien ne souhaitait guère en rajouter. Le policier qui conduisait ne l'intéressait pas vraiment, du moins pas en tant que personne – l'essentiel était qu'il accomplît sa mission, tout comme il remplirait la sienne du mieux qu'il pouvait. Il se pensait en mesure d'obtenir les informations de ce revendeur inconnu, et il se devait de toute façon de réussir, pour le bien de l'opération. Le speeder entama sa descente au bout d'un assez long trajet, plongeant dans les entrailles d'un puits creusé entre des barres d'immeubles anonymes, d'une hauteur colossale mais d'une absolue tristesse, d'où s'élançaient de nombreux appareils d'un standing déjà plus faible... Néanmoins, leur véhicule banalisé ne parut pas attirer l'attention, car il en fallait apparemment bien plus pour éveiller un Coruscanti : ils allèrent se poser sur une passerelle publique, où les attendaient un individu en civil, un Togruta, qui échangea un regard entendu avec Brenja – très certainement un collègue policier, qui allait surveiller le speeder pendant que tous deux descendaient.

Le Twi'lek prit la tête, dirigeant le Klatooinien dans les venelles obscures de la cité, qui paraissaient déjà en pleine nuit alors que la matinée s'avançait lentement. La foule présente était complètement indifférente à ce duo fort peu surprenant, et plus encore aux informations qui leur hurlaient la progression officielle d'une enquête lancée aux trousses d'un Jedi renégat... Ce qui ne pouvait que leur faciliter la tâche, en conservant leur discrétion. Sovara estimait se déplacer de façon dégagée, mais son pas élastique, un peu trop athlétique, trahissait à l'observateur attentif une personne en bonne condition physique ; quant à son compère, impossible de le distinguer d'un autre. Le policier parfait.
Finalement, ils atteignirent l'endroit, où le vendeur les attendait les poings sur les hanches. Brenja laissa passer devant Sovara, qui s'approcha assez près pour éviter qu'on l'entende trop – quand bien même une presse gigantesque les isolait totalement de n'importe quelle oreille, qu'elle fût supérieure à la normale ou non.


- Bonjour. Alors, qu'est-ce qu'vous pouvez nous dire sur notre bonhomme ? Comment il s'y est pris ? Par où il est parti ?


La finesse n'était guère son fort, mais il estimait avoir besoin de rapidité. Il fallait attraper ce terroriste au plus vite, avant qu'il ne cause d'autres destructions. Le danger était immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Mer 1 Avr - 22:28

L'officier civil laissa partir le soldat qui semblait vouloir passer à quelque chose de plus concret avant de se lever pour amener lui même le Major au Jedi qui avait été contacté suite à la tentative d'assassinat.

- Je vous conseille d'être plus fourbe que diplomate : j'ai eu quelques fois l'occasion de discuter avec des jedi, ce n'étaient pas des maîtres, et ils avaient toujours tendance à amener les personnes non vigilantes à aller droit où ils le souhaitaient. Gardien de la paix, peut être, mais je sais pourquoi je n'en ai pas vu un seul dégainer son arme ; leur langue est plus efficace.

Gavin fut ainsi escorté par les deux civils jusqu'à une des hautes plus tours de la planète, une de celles où se géraient les affaires du sénat sans pour autant être le centre même du pouvoir. On y trouvait des appartements, des hôtels et des salles de réunions réservés aux membres des affaires politiques souhaitant évoluer entre eux et en étant quelque peu à l’abri des regards. Tout ce qu'on pouvait chercher pour le confort des élus était à portée de main, pour peu qu'on en ai les moyens.

- Le jedi a été envoyé suite à la tentative d'assassinat. De ce que j'ai compris, ce n'est pas son maitre mais ils ont été assez proches, et vous comprendrez bien vite la nature de leur relation. Il saura peut être plus vous renseigner sur son mode opératoire et sur ses particularités aux sein de l'ordre. Encore une fois, prenez garde.

La dernière phrase avait été dite à voix basse comme s'il avait peur que le jedi entende ses propos de l'autre coté de la porte. Quand cette dernière s'ouvrit, ils entrèrent dans une salle riche en couleurs avec une table ronde en son centre et des fauteuils l'entourant. Un bar se trouvait dans un coin et un humain était devant ce dernier non pas avec un verre à la main mais un hologramme sous les yeux. Un quart de seconde, Gavin pu voir son regard légèrement épuisé mais concentré, qu'il détourna vers les nouveaux arrivants. La lueur dans les yeux changea et elle récupéra toute l'énergie que l'on pouvait imaginer de la part d'un chevalier jedi. Après un signe de tête, ce fut Kieffil qui introduit le militaire et son escorte.

- Bonjour maitre, voici le Major Demaran et l'agent Allik. Le Major est en charge de l’enquête et il souhaitait s'entretenir avec le maître de Sarec Daz, et je vous l'ai donc conduit jusqu'à vous. Je ne peux rester, je dois retourner à mon bureau. J'espère que votre collaboration se passera bien et qu'elle mènera à l'appréhension du criminel.

Avec un dernier regard en coin pour le militaire, il s'en alla sans un mot de plus.

- Enchanté, Chevalier Liun Daz. Que puis-je faire pour vous? Ou du moins, que voulez vous savoir sur Sarec?

_______________________________

Sur le trajet, Sovara pu clairement sentir que l'agent Brenja s'amusait dans les airs et qu'il prenait de très légers risques car ces trajets étaient les seuls où il n'était pas tenu de respecter parfaitement un certain code de conduite. Ils étaient, à leurs façons, tous les deux des représentants de leur fonctions, et ils ne pouvaient pas agir comme ils le souhaitaient même lors de leurs permissions sous peine d'entacher leur uniforme.

Ils s’arrêtèrent dans un quartier avec un éclairage rustique qui fonctionnait sur batterie. Des FSC patrouillaient dans la zone tant pour protéger leur matériel d'un vol que pour sécuriser le secteur. Les murs autour de l'échoppe étaient légèrement noircis par endroits, mais pas beaucoup plus que d'autres qui étaient très sombre à cause de la saleté. On peut voir quelques enseignes se refléter dans l'éclairage, mais elles ne sont pas lumineuses de par les soucis de courants. Enfin, le centre de l’incendie était instable, et il ne fallait pas être architecte pour savoir que s'il tenait encore c'était parce que les fondations des bas fonds de Coruscant étaient extrêmement résistants et près à encaisser énormément de dommages pour protéger les niveaux supérieurs.


Ah? J'ai droit à un bonjour mais pas à un nom? Vous me direz, je n'ai pas encore eu le droit à un désolé de notre incompétence en ce qui concerne notre protection, ni même des fonds pour reconstruire ce qu'il a détruit. Vous voulez savoir comment il a fait? Je ne suis pas électricien, mais vu qu'on a été éclairé aux flammes de l’incendie, je dirai qu'il est passé par le système électrique. Et par où il est parti? Bien... Je ne peux pas vous dire, j'étais plus occupé à appeler de l'aide et tenter de sauver ce que je pouvais de mon magasin.

Non, je peux vous dire comme j'ai dit aux autres FSC : la seule chose que je sais, c'est que je suis ruiné et que je ne sais pas qui voudra racheter mes locaux vu l'état dans lequel ils sont.


[HRP : tous les deux vous devez me jeter un d6 de charisme pour voir comment vous vous en sortez pour avoir des informations de vos interlocuteurs. Gavin, aucun bonus : tu es fasses à un jedi et il est rodé aux discutions, donc tu dois faire 6. Sovara, +1 à ton dé, il est plus en colère que vraiment contre l'idée de retrouver le jedi noir, donc tu dois faire 5 ou 6. Ce n'est pas que vous n'aurez aucune information si vous échouez, c'est plus que vous en aurez moins et/ou de façon plus difficile avec ce PNJ. Sovara : un deuxième dé si tu veux regarder les circuits savoir ce qui leur est arrivé, jet d'électronique, donc 5 ou 6. Fais les dans un seul jet, on les prendra dans l'ordre.

DESOLE POUR L'ATTENTE ! ! ! ! ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Gavin Demeran
Membre des Forces Spéciales Alliées
Membre des Forces Spéciales Alliées
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Alliance Galactique
Rang: III
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Jeu 2 Avr - 18:00



Gavin regarda le soldat partir, apparement totalement investi dans sa mission et désirant l'avancer au plus vite. Lui même sentait l'agitation qui grondait en lui. Le temps leur était compté et à tout moment leur cible pouvait à nouveau frapper et ferait peut être plus de dommages. Cependant il était à la merci du bon vouloir de l'officier de police mais également des représentants du Nouvel Ordre Jedi. Le Major n'avait que rarement traité avec eux et ne savait pas du tout à quoi s'attendre. Par chance le capitaine se leva rapidement et mena les deux équipiers dans les couloirs du bâtiment de la police menant jusqu'à une tour s'élevant très haut dans le ciel, démontrant l'importance de la chose.

Le membre des forces spéciales écouta poliment les conseils de l'homme. Il n'aurait jamais cru que les Jedi étaient fourbes au point d'avoir une langue agile et trompeuse. Mais il était vrai que même dans les récits exagérés des soldats qu'on pouvait entendre dans les casernes les Jedi étaient perçus comme des diplomates. Leurs talents martiaux n'étaient que secondaire dans les rumeurs et on murmurait qu'ils avaient des pouvoirs de persuasion très important. Gavin préférait ne pas réfléchir à cela, il aurait la réponse bien assez tôt. Il essaya, assez vainement à vrai dire, de se remémorer de ses leçons de tenue civile et diplomate de l'école d'officier. Cependant rien ne venait. Bien le Jedi qu'il allait rencontrer avait été un proche ami de l'homme qu'il traquait, peut être même un amant, et le connaissait bien.

Il nota l'abstinence d'alcool de l'homme et son regard fatigué - peut être troublé du revirement de son camarade ? - bien qu'il sembla à l'aise dans cet environnement luxueux. Lorsqu'ils approchèrent son comportement changea du tout au tout et l'hologramme disparut alors que son comportement devenait presque amical. Gavin réfléchit aux multiples questions qu'il voulait poser à l'homme et à la façon dont il pourrait le faire. Il devait collaborer avec le Jedi et non l'inonder d'interrogations. L'autre ne devait surtout pas se sentir agressé d'une quelconque façon. Le capitaine les introduisit rapidement puis disparut rapidement sans mot dire, laissant Gavin et son acolyte face au Jedi.

"Gavin Demeran, ravi de vous rencontrer monsieur. Je suis désolé du revirement qui peut paraître brutal de votre ami... Sarec semble avoir fui à travers les bas fonds et nous avons, malheureusement perdu sa trace. Le connaissant auriez vous une idée de où il aurait pu se réfugier ou de ce qu'il pourrait maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Jeu 2 Avr - 18:00

Le membre 'Gavin Demeran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D6' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Mar 7 Avr - 18:13

Le contact ne fut pas des plus enjoués, que ce soit au niveau de l'environnement, laid, gris et si éloigné du ciel qu'on ne voyait qu'à peine sa voûte bleue, ou du propriétaire lésé, qui renvoya directement dans les cordes Sovara en expédiant dans les limbes de l'oubli toute idée qu'il aurait pu couver de devenir agent de police ; Brenja demeurait un peu à l'écart, aussi n'avait-il sans doute rien entendu, mais le Klatooinien pouvait se sentir presque physiquement gêné par la réaction du témoin, tout en réalisant à quel point il s'y prenait mal. Décontenancé, il demeura interdit quelques instants, qui suffirent à lui remplir les narines d'une odeur épouvantable, celle de cet incendie. Il n'y était pas allé de main morte, ce salaud de Jedi Noir : les dégâts étaient circonscris, mais puaient si fort qu'ils faisaient froncer le nez de quiconque se situait dans un large périmètre, et apparemment les flammes avaient attaqué jusqu'aux fondations du coin. La cité-planète était après tout un empilement de couches successives de bâtiments, aussi Sovara se situait-il en réalité à plusieurs kilomètres au-dessus du sol véritable – mais mieux valait ne pas y songer, sous peine de soudainement reculer de quelques dizaines de mètres au cas où.
Finalement, le soldat se reprit, ainsi que le montra son attitude soudainement plus raide, et reprit la parole avec une voix légèrement désincarnée, qui se dirigea progressivement vers une amorce de sentiment : après tout, ce vendeur aurait pu être un voisin semblable à ceux qu'il avait sur Rendili, un gars qui bûche pour joindre les deux bouts sans compter ses heures – vision plutôt simpliste, souvent fausse, mais qui le faisait marcher systématiquement.


- Je vous prie d'accepter mes excuses, monsieur. Je suis le soldat Dinta, je fais partie des forces armées de l'Alliance. Je suis désolé pour c'qui vous arrive aujourd'hui, et je suis justement là pour aider la police à l'arrêter, enfin l'empêcher de nuire à d'autres personnes honnêtes, qui travaillent, comme vous... C'est pour ça que nous avons besoin que vous vous rappeliez. Vous avez une idée de qui aurait pu le voir filer ? Si il y a un moyen de déclencher une catastrophe dans votre secteur ?

Il ne pouvait pas s'engager sur la question des réparations : il ne se sentait pas capable de lui mentir sur quelque chose dont il ne savait rien, aussi préférait-il ne pas aborder le sujet, afin d'être honnête sans en avoir l'air. Il fit cependant un geste à l'agent Brenja, afin qu'il se rapproche de lui et représente ainsi les forces de police.

- Mon collègue de la police, l'agent Brenja, a vraiment besoin de ces informations... Ainsi nous pourrons nous occuper de ce salopa... enfin, de cet individu.


Pourquoi se reprendre ? Aucune véritable idée. Peut-être des restes de protocole qui lui collaient à la peau. Il attendit cependant de voir si le vendeur se sentait mieux avec sa rhétorique avant de songer à plonger dans le système électrique : avec son autorisation, ça se passerait sûrement mieux, et il pourrait peut-être lui donner de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   Lun 5 Oct - 23:08


Le Jedi Noir finit par succomber après une traque de longue haleine dans les plus profonds bas fonds de Coruscant. En dépit de ses aptitudes, Sarec Daz fut tué après avoir été poussé dans un champ électrique. En effet Sarec Daz souhaitait se servir de la technologie Vong dans une ancienne centrale énergétique désaffectée vieille de plusieurs millénaires. En dépit de son âge elle était toujours reliée au réseau planétaire de Coruscant, et notamment aux installations militaires. De part l'accès au réseau principal et de sécurité de Coruscant, cette technologie Vong aurait pu croitre et se gaver de cette énergie tout en occasionnant des coupures de courant dramatiques à travers plusieurs sections de Coruscant. A terme, Sarec Daz espérait que cette technologie puisse croitre de façon exponentielle jusqu'à plonger Coruscant dans les ténèbres et la priver d'énergie.

S'il avait réussi, Coruscant aurait pu être privée de toute son installation électrique, la rendant dramatiquement vulnérable à une attaque.

___________________________________________


MISSION TERMINÉE.

Statut : Réussite par forfait de MJ Fragilis.
Récompense :
  • La technologie Vong récupérée par Gavin Demeran et transmise à plusieurs scientifiques de l'Alliance Galactique. Les débats sur l'étude de cette technologie commencent à poindre car si jamais l'artefact vivant Vong avait réussi à absorber et se nourrir de l'énergie de Coruscant, aurait-il pu exploser après avoir atteint sa charge critique ?
  • Le Major Demeran est félicité et respecté par les Forces de Sécurité de Coruscant qui désormais estiment avoir une dette envers lui.
  • Le Major Demeran commence à se faire connaître auprès de l’État-major de l'Alliance.


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poursuite au cœur des Ténèbres [MISSION ALLIANCE N°5](Gavin Demerian / Sovara Dinta)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes de l'Alliance Galactique :: Coruscant-
Sauter vers: