Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Mission dans les Régions Inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Mission dans les Régions Inconnues   Dim 4 Jan - 18:20

Une pluie diluvienne tombait sur la capitale de l'Empire. Bastion n'était pas souvent sous les eaux, mais quand ils pleuvait, on aurait pu croire à la fin du monde. D'énormes gouttes crépitaient sur les centaines de marches qui menaient à la Citadelle Impériale. Au bas des marches, les gardes impériaux se tenaient droit dans leurs tuniques rouges, leur regard caché derrière le masque. La pluie ne semblait pas les gêner. De toute façon, ils étaient payés pour rester là toute la journée, alors ils resteraient là toute la journée. Kalan observait les immenses immeubles de la ville et les milliers de vaisseaux civils transitants au milieu des hautes tours. Mais il n'avait pas le temps de rester là plus longtemps. Il avait convoqué son Directeur des Services Secrets, et pour une raison qui ne pouvait plus attendre.

Fel se retourna et se dirigea vers la salle du trône. Tout les courtisans et courtisanes baissaient la tête lorsqu'il passait, ainsi que les gardes. Il passa au milieu des immenses colonnes de marbres qui soutenaient la voûte de la salle. Au fond, son trône, de marbre lui aussi. Un long tapis rouge y menait. Ce trône était assez simple, pas d'or ni d'argent, seulement du dur et froid marbre. Kalan dépassa le trône et ouvrit les portes de ses appartements, situées juste derrière. Les deux Prétoriens Impériaux baissèrent la tête. L'un des deux venait d'arriver, un certain Maze Teilhor. Mais l'Empereur s'adressa à l'autre garde.

- Althas Octhellian devrait arriver dans une demi-heure. Faites le entrer, mais seulement lui. Qu'on ne nous dérange sous aucun prétexte.

Kalan poussa les portes de ses appartements. Contrairement au trône, cet endroit était très luxueux et confortable. D'immenses baies vitrées donnaient sur la ville. Au crépuscule, et sans nuages, on avait une bien plus belle vue. Kalan se servit un verre. La boisson était légèrement bleutée, mais il avait oublié son nom. L'alcool, très fort, lui brûla la gorge. Il aimait les alcools fort, sans en consommer tous le temps non plus. L'Empereur n'avait jamais été saoûl de sa vie, et pourtant il avait développé une résistance incroyable à l'alcool.
Il s'assit dans son canapé et attendit, pensant à ce qu'il allait faire dans les jours à venir, les semaines et les mois. Bientôt, un sommet du Triumvirat se réunirai. Ce serait l'occasion de certains changements, peut-être...
Le Prétorien entra dans la pièce s'inclina et dit :

- Monsieur Octhellian est arrivé.

Après cela, le garde sortit et fût remplacé par le très attendu Althas Octhellian. Kalan Fel sourit et présenta d'un geste de sa main le siège en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Lun 5 Jan - 19:33

Il était rare, très rare que Cerbère quitte sa si précieuse station spatiale secrète pour se rendre sur Bastion, ou quelque part ailleurs. Cerbère n’aimait guère se déplacer, il préférait les conversations par hologrammes afin de maintenir une certaine distance avec ses interlocuteurs tout en entretenant un certain mystère sur sa personne. Mais ce petit jeu n’avait pas lieu d’être en face de l’Empereur Fel V lui-même. Le trajet fut long et se déroula grâce à la navette de classe Sigma surnommée « L’Insoumis ». Insoumis, Althas Octhellian l’était. Sa formation aux services secrets et son poste à responsabilité lui avaient ouvert les yeux sur la propagande impériale qu’il avait subie depuis sa naissance, l’Epicanthix était quelqu’un d’intelligent. Cette ouverture d’esprit pourrait être considérée comme dangereuse, mais cependant elle était nécessaire pour diriger de manière efficace et prendre des initiatives au sein des Services Secrets Impériaux.

Le Directeur avait été escorté par quatre TIE Predators pour se rendre vers Bastion, l’escorte devait être présente cependant pas trop importante pour ne pas attirer l’attention. Un bâtiment plus lourd ne serait pas passé inaperçu et Althas avait à cœur de se montrer discret y compris en territoire impérial. Il avait fait signaler son arrivée à l’Empereur uniquement lorsque son vaisseau se posa dans un hangar secret de la Citadelle Impériale, toujours pour conserver un certain contrôle sur la situation. Althas était un peu irrité car en ce cas précis, il rendait des comptes à l’Empereur : la situation n’était pas sous son propre contrôle. L’Epicanthix avait toujours la sensation de perdre une partie de son indépendance lorsqu’il revenait sur Bastion, mais surtout l’impression de perdre également son temps. Sa présence sur Bastion ne durerait pas plus longtemps que nécessaire : le temps du Directeur des Services Secrets était précieux, très précieux. Même s’il avait pu consulter les dossiers en cours et les opérations à venir depuis sa navette, l’interface de son bureau était bien plus pratique, complète et simultanée : un simple datapad limitait son contrôle sur ses projets, et donc sa propre influence.
Cerbère savait à l’avance de quoi l’Empereur allait lui parler ainsi que le motif de sa convocation en face à face : Velmor. La situation Mandalorienne devenait épineuse et commençait à faire l’effet d’un pavé lancé dans une mare, à ceci prêt que la mare en question était d’échelle galactique. Il ne pouvait en être autrement, sinon pourquoi Fel l’aurait convoqué en personne sur Bastion ? Oh sans doute qu’il lui parlerait également de la situation auprès des Vagaaris, mais ce problème ne monopoliserait pas tout son temps de parole et était déjà posé alors qu’Althas servait déjà au sein des scout-troopers, le front des Régions Inconnues n’avait guère évolué. Quoiqu’il en soit, Althas comme à son habitude s’était préparé à toutes les éventualités.

Encadré par quatre stormtroopers issus du programme de clonage Spaarti des services secrets, Althas se rendit jusqu’à la salle du trône ou son supérieur l’attendait. Plongé dans son datapad, il semblait obnubilé par le flux de données infini qui défilait sur l’écran. Lorsqu’il pénétra dans la salle du trône, il se redressa et avança d’un pas pressé pour rejoindre l’Empereur. Seul et non armé (il n’était pas venu avec son blaster), Cerbère s’inclina respectueusement devant Kalan Fel qui semblait être en moins bonne forme que dans ses souvenirs qui remontaient à plusieurs années. Sa voix lancinante présenta ses respects au souverain légitime du Second Empire Galactique.


- Votre Excellence, c’est toujours un plaisir de vous revoir.

Althas était sincère dans son propos, lorsque le monarque lui répondit par un sourire ce dernier lui présenta le siège qui l’attendait d’un geste de la main. L’Epicanthix considéra un instant l’invitation, et s’assit en silence même s’il aurait préféré rester debout. Privé de ses terminaux multiples de son bureau, rester debout l’aidait à se concentrer et réfléchir. Marcher en travaillant sur son datapad atténuait la sensation d’être démuni. Cerbère planta son regard en direction du souverain de Bastion. Les yeux d’Althas donnaient toujours l’impression de vous mettre à nu et de lire vos pensées, leur lueur bleue électrique les rendaient pénétrants comme des flèches et captaient l’attention de ses interlocuteurs. C’est avec respect et pondération que le Directeur des Services Secrets Impériaux lança la conversation pour entrer dans le vif du sujet.

- Vous m’avez convoqué auprès de vous pour une bonne raison, aussi je vous laisse la main ce tour-ci. Quel sujet souhaiteriez-vous aborder ?

_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Mar 6 Jan - 18:12

Althas Ochtellian s'était assis sans poser de questions. De toute façon, il ne prenait pas le temps de poser des questions. De toute façon il savait déjà tout avant tout le monde, et avant l'Empereur lui-même. Malgré le fait qu'on ne le voyait presque jamais à la capitale et que cela faisait maintenant longtemps que Kalan ne l'avait pas vu, il restait l'un des hommes les plus puissants de l'Empire. Il avait le bras long, et il n'avait pas de restrictions au niveau de la portée de ses Services Secrets. Il pouvait faire intervenir un agent n'importe où dans la Galaxie, et quand il le voulait. Du moins, c'est ce que l'Empereur croyait et espérait. Kalan aimait savoir qu'il disposait des services secrets les plus efficaces de la Galaxie.
Ochtellian observait Kalan. Ses yeux d'un bleu électrique semblaient vous passer aux rayons X et révéler ce qu'il y avait de plus caché et de plus profond en vous. Un atout sûr pour un Directeur des Services Secrets. Mais Fel ne l'avait pas fait venir seulement pour observer ses yeux. Il avait une mission très importante à confier à Althas. Certes, la situation mandalorienne était critique, et il fallait s'occuper de cette affaire au plus vite, mais Kalan avait d'autres projets plus importants en tête. Pour l'instant, les Mandaloriens n'avait pas attaqué de planètes impériales, et l'Empire disposait encore de temps. Du temps pour les Vagaaris... L'Epicanthix demanda alors la raison de sa venue à l'Empereur. Kalan savait qu'il était pressé de retourner à ses affaires, mais cette fois-ci, l'Empire avait vraiment besoin de lui.

- Vous imaginez bien que je ne vous ai pas fait déplacer juste pour discuter tranquillement autour d'une tasse de thé. L'affaire est d'importance. La question mandalorienne me taraude au plus haut point, et j'aurais sûrement bientôt besoin de vous pour m'aider à régler ce problème. Mais ce qui vous emmène aujourd'hui, ce sont les Vagaaris.

Fel fit une pause et observa le visage d'Althas. Aucune réaction. Rien. Il restait de marbre. Il attendait la suite, et Kalan la lui donna.

- Vous savez très bien à quel point nos forces sont embourbées dans le conflit qui nous oppose aux Vagaaris. Les troupes impériales fatiguent, et elles seraient bien plus utiles sur le front mandalorien. Aussi, j'aimerais qu'en partenariat avec les Services Secrets, une escouade de soldats et Chevaliers Impériaux bien préparés au combat, et surtout, à l'infiltration, s'aventure dans les Régions Inconnues avec un maximum de prudence et de dissimulation possible, et me trouve une cartographie, partielle ou complète, de l'espace Vagaaris. Peut-être pourriez-vous choisir des agents pour préparer l'escouade et l'entraîner à l'infiltration ?

Kalan ne s'attendait pas à ce qu'on discute ses ordres, et de toute façon il n'aimait pas ça. Il ne laissait ce droit qu'à deux ou trois personnes. Avec le temps, depuis maintenant trente-huit ans qu'il régnait, l'Empereur avait développé une certaine confiance en Althas (même si il ne lui confierai pas sa vie) et il avait vu que l'Epicanthix était un excellent stratège. Fel observa le visage du Directeur et attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Mer 7 Jan - 22:28

Lorsque l’Empereur évoqua les Vagaaris, Althas resta de marbre. Imperturbable, l’Epicanthix se souvenait bien de ces ennemis des Chiss et pour cause : il avait servi dans les Régions Inconnues en tant que scout-trooper. Ses premières armes, c’était sur ce front qu’il les avait faites. C’était également ici qu’il avait servi et rencontré l’actuelle Grande Moff représentant l’Ascendance Chiss auprès de l’Empire lorsqu’elle était encore pilote. C’était auprès des Vagaaris qu’il avait perdu ses yeux. C’était également dans les Régions Inconnues que Cerbère avait subi sa grande aventure dans laquelle il put voir la frégate à laquelle il était affecté être détruite par les Vagaaris. Par la suite, Octhellian avait été fait prisonnier avec d’autres rescapés de l’équipage et avait du faire un choix qui avait marqué le reste de son existence.
Cerbère avait reçu une distinction pour cela, mais toute cette histoire était derrière lui désormais. L’Empereur n’avait pas tort, il fallait régler la question des Vagaaris. Le point de désaccord avec Kalan Fel était ailleurs : les mandaloriens représentaient une menace immédiate aux portes des territoires impériaux, le front Vagaari était loin et assez stable. Althas avait l’habitude de négocier ou d’argumenter, mais le Directeur des Services Secrets de l’Empire tenait à mettre les choses au clair pour bien présenter la situation à son excellence Fel V d’une voix calme et respectueuse.


- Alors, si vous me le permettez, nous ne parlons d’une infiltration mais d’un abordage. La question Vagaari est délicate. Même si nos forces fatiguent, nous progressons très lentement mais sûrement dans leur territoire, en d’autres termes ce font est stable. Mais il est vrai qu’avec la résurgence d’une menace mandalorienne, cette question est problématique.

Cerbère marqua une courte pause pendant laquelle, il humidifia ses lèvres et prit une profonde inspiration. Il maintint le contact visuel avec son supérieur et présenta la situation toujours avec calme et une certaine nonchalance.

- Sur le papier, le plan que vous proposez à l’air d’être une option viable. Dans la réalité, ce sera bien plus compliqué. Il faudrait arriver à localiser un vaisseau capital Vagaari. Une fois cette chose faite, notre flotte devrait l’engager et l’empêcher de fuir en hyperespace ou de contacter des renforts. Le plus difficile serait d’ouvrir un chemin pour déposer une navette avec un commando à son intérieur. Je vais être honnête avec vous ; un abordage implique des pertes. Une navette serait facilement interceptée. Trois me semblent la meilleure option car si l’une vient à être détruite, ou même deux, la mission peut continuer, néanmoins ces navettes devront être impérativement escortées. La composition que vous suggérez me semble adéquate, nos commandos impériaux sont déjà très efficaces, alors avec la présence de quelques Chevaliers Impériaux, ce devrait aller. Néanmoins nous ignorons vraiment le nombre de troupes qu’ils ont à leur bord, cela dépendra de la catégorie de vaisseau que nous aborderons. Il faut aussi prendre en compte leurs éventuels systèmes de sécurités à bord.

Althas Octhellian pensait avoir été assez complet dans son exposé, sans avoir offusqué l’Empereur. Après tout, il avait été réaliste : une entreprise de cette envergure nécessiterait une coopération de l’ensemble du corps militaire, de la marine impériale et des services secrets dans une moindre mesure. C’était possible, mais ce serait très difficile et coûteux en ressources comparativement à celles qui étaient déjà engagées.
Cerbère décida d’ajouter encore de nombreux détails à Kalan pour qu’il comprenne bien l’ampleur de ce qu’il demandait à l’un de ses meilleurs alliés au sein de l’Empire Galactique. Il réfréna son envie de consulter son datapad, rassembla ses idées et acheva son petit exposé avec simplicité mais d’un ton assez grave.


- Cependant il faut que vous soyez conscients que monter cette opération et le mettre en exécution sera assez long, avec un faible taux de réussite. Piéger un vaisseau Vagaari, ou attaquer une flotte nous coûtera sans doute plusieurs vaisseaux dans la manœuvre par la même occasion. L'idéal ce serait un vaisseau ennemi isolé, une corvette ou une frégate. Mon service de renseignement pourrait vous fournir les détails techniques des vaisseaux pour servir à étoffer le briefing de vos hommes, néanmoins cette opération relève plus du domaine militaire que des services secrets. Repérer un vaisseau Vagaari dépend des escadrons de reconnaissances de nos flottes. Nous pouvons gérer l’entraînement et la répétition de ce plan dans nos installations, mais nos agent n’apprendront rien de plus à vos commandos ou chevaliers impériaux que ce qu’ils savent déjà.

_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Ven 9 Jan - 17:44

Kalan avait écouté l'exposé de son Directeur des Services Secrets avec beaucoup d'attention. Toutes les réponses ne lui plaisait pas évidemment. Il s'était heurté à la réalité : ce serait très long, comme l'avais dit Althas, et très couteux. Mais n'étais-ce pas un sacrifice utile pour libérer l'Empire et l'Ascendance des Vagaaris ? Fel était convaincu que si. Tous les jours qui passaient, il craignait les Vagaaris. Tout simplement parceque si un jour ils avaient l'idée de rassembler une immense flotte d'invasion, personne ne le saurait avant qu'il ne soient dans l'espace de l'Ascendance. On ne savait même pas si ils avaient les ressources nécessaires pour le faire. Et Kalan ne voulait pas que ce soit sous son règne qu'on sache si ils en ont ou pas. Ou alors dans des conditions favorables à l'Empire.

Quoi qu'il en soit, Octhellian lui avait signifié clairement que cette mission relevait plus de l'armée que des Renseignements. Bien que ces derniers joueraient un rôle majeur dans le plan de Fel. Il n'abandonna pas son idée. Il était prêt à faire le sacrifice pour se débarasser des Vagaaris.

- Je prends en note vos conseils, Althas. Mais je pense que les Vagaaris sont une menace. Il ne faut jamais surestimé ses ennemis. Je ne suis peut-être as un grand stratège, mais mes années d'études mon appris au moins cela. Aussi, je n'abandonnerai pas cette mission. Je demanderai juste à vos services de me trouver des informations sur les vaisseaux Vagaaris. Pour le commando, je ferais part de mon plan à l'Amiral Ryaaz'are'Nuruodo.

Maintenant, la question mandalorienne. Cette guerre là était la plus inquiétante. Les Mandaloriens gagnaient plus de terrains chaque jour. Pas seulement par les armes, mais aussi par certains systèmes qui les rejoignaient, par peur ou par envie de la récompense. Parfois les deux. Mais l'Empereur ne pouvait laisser se produire cela. Mandalore s’efforçait de détruire l'équilibre des nations par des attaques éclairs et des raids. De plus, l'Alliance Galactique était prise pour cible particulièrement par les soldats surentraînés de Mandalore. Et Kalan ne pouvait rompre le contrat avec la Tripartite. Cette alliance, c'était leur force. Il aiderait donc à la lutte contre les Mandaloriens. Et il estimait que Althas devrait en faire autant. Sûrement qu'il le faisait déjà d'ailleurs. Il repris donc :

- Althas, les informations du Service sont les vôtres. J'ai décidé depuis longtemps de ne plus exiger des renseignements de vous, et même si je l'avais fait, je ne pense pas que vous m'auriez tout dit.

Kalan sourit puis continua.

- Mais aujourd'hui, l'affaire est importante. Aujourd'hui, je me permettrais de vous demander cela : savais-vous quoi que ce soit sur ce que projette de faire les Mandaloriens ?

Kalan Fel se redressa dans son siège, s'adossa et attendit la réponse, redoutant le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Sam 10 Jan - 18:17

Althas Octhellian resta un instant silencieux. On lui avait demandé son avis, il n’avait fait que d’obéir. Il savait à l’avance que sa réponse ne serait pas exactement celle que voulait entendre l’Empereur, mais il se devait de dire la vérité sur ce qu’il pensait de ce plan : risqué et qui allait demander beaucoup de préparation pour bien réussir mais plus encore, celui-ci demanderait du temps avant d’être concrètement appliqué. Il était faisable, mais pas applicable dans l’immédiat. Néanmoins c’était un début de piste intéressant il fallait l’avouer. L’Epicanthix croisa les bras et redressa la tête en écoutant l’Empereur qui sourit avant de changer de sujet, Octhellian se hâta d’apporter une précision sur le dernier sujet pour éclaircir ce qu’il venait de dire d’un ton courtois et précautionneux mais ferme avant tout.

- Une dernière chose sur ce sujet : ne pensez pas que je sous-estime les Vagaaris, je ne fais qu’énoncer des constats et hiérarchiser les menaces par ordre de priorité. Votre idée est fiable ainsi que viable, la vraie difficulté réside dans l’aspect purement pratique de la chose. J’ignore si mon opinion aura un poids dans votre décision ou celle de votre commandeur suprême, mais le choix de l’amiral Ryaaz’are’Nuruodo est une bonne chose. En tant que Chiss et compte tenu de son expérience sur ce front, c’est l’un de nos meilleurs éléments en la matière. Quoiqu’il en soit, si vous approuvez pleinement et solennellement la décision de mettre ce plan en place, sachez que vous pourrez compter sur les Services Secrets pour vous aider à réussir au mieux ce projet. Et encore une fois, vous êtes notre Empereur, que je sois d’accord ou non n’entre pas en ligne de compte, je ne fais qu’obéir à vos directives votre Excellence, pour la grandeur de l’Empire.

La chose était dite : pour avoir combattu personnellement les Vagaaris, Cerbère savait qu’il ne fallait pas les sous-estimer. Et lui plus que tout autre ici savait pleinement quel était le coût d’une victoire et les sacrifices que cela demandait. Althas avait tout sacrifié contre les Vagaaris, la frégate qui avait été son foyer pendant plusieurs années, son supérieur hiérarchique qu’il appréciait, ses amis, ses frères d’armes, ses yeux et sa morale. Pour s’en sortir du cuirassé ennemi, il avait du faire un choix, un choix horrible pour de nombreux individus : sacrifier ses frères d’armes pour transmettre des données et schémas tactiques au commandement impérial, ou alors laisser tomber ses données pour sauver ses camarades. Il avait choisi la première option et avait reçu une décoration pour cela. Cerbère aurait pu ne pas avoir à faire ce choix s’il avait eu plus de temps, mais cette ressource était ce dont il avait manqué pour sauver les rescapés de la frégate. Même si Kalan ignorait sans doute cette histoire et le passé d’Althas, ce dernier était sans doute le mieux placé pour juger de la réussite ou de l’échec du genre d’opération abordage que l’Empereur Fel avait suggéré. Il l’avait vécu, il avait survécu à cet incident, l’Epicanthix savait donc de quoi il parlait.
Lorsque l’Empereur enchaina la discussion, il confessa de façon implicite qu’il était conscient que les Services Secrets gardaient parfois des secrets qu’ils ne faisaient pas remonter à Bastion. Althas parut surprit l’espace d’un instant car le sourire de son suzerain était mystérieux. Que voulait-il dire par là ? Suspectait-il Cerbère de comploter contre le trône des Fel ? Ou était-ce autre chose comme une marque de confiance en un sens ? L’Epicanthix préféra pencher pour la seconde option, ce qu’il justifia par une plaisanterie tout en conservant un certain sérieux dans le ton de sa voix.


- Si je puis me permettre votre Excellence, mon rôle est justement d’assurer la direction des Services Secrets et de vous rapporter ce qui est digne de votre intérêt ou celui de l’Empire. Je ne pense pas que vous souhaiteriez avoir à lire l’ensemble des rapports sur nos opérations passées, en cours ou à venir car si c’était le cas, vous auriez de la lecture jusqu’à la fin de vos jours, aussi longue puisse être votre vie.

Et c’était bien vrai, si l’Empereur souhaitait mettre son nez dans les affaires des Services Secrets Impériaux, il aurait besoin du temps d’une vie entière pour lire l’intégralité des opérations passées ou en cours depuis la fondation de l’Empire par Jagged Fel, son illustre ancêtre. Ce travail était des plus chronophages, et sans la vitesse de traitement de données des prothèses oculaires d’Althas, cette fonction serait plus épuisante qu’actuellement. Lorsque la question des Mandaloriens se posa, l’Epicanthix se dressa sur son siège et prit la peine de connecter son datapad à l’holoprojecteur présent dans la salle. Il se leva pour présenter son exposé appuyé d’un hologramme représentant la carte galactique dans son ensemble. La voix de Cerbère avait quelque chose de doux, mais de formel lorsqu’elle s’éléva dans la grande salle.

- Le cas des Mandaloriens est selon nos experts –avec lesquels je partage l’avis- une menace prioritaire pour l’Empire. Leur espace est situé non loin de nos frontières ainsi que de celles de l’Alliance Galactique. Dans une moindre mesure et depuis les évènements survenus sur Velmor, on peut dire que les Jedi sont également concernés de part leur proximité avec l’espace Mandalorien avec justement Velmor, Yavin IV ainsi que Dathomir. Leurs cibles se sont limitées à des mondes d’intérêt stratégique mineur mais peu peuplé. Velmor a été leur plus gros coup, et le plus risqué compte tenu du nombre d’habitants : beaucoup trop de témoins capable de parler pour raconter ce qu’ils ont vécu. Cette fois-ci ils ne pouvaient pas, ou n’avaient pas envie de se livrer à une extermination de masse : sans doute par manque de moyens et de temps. Néanmoins cette planète ayant appartenu à l’Alliance a été littéralement pillée en moins d’une semaine, droïdes, vaisseaux, armes, denrées agricoles, métaux, minerais et pierres précieuses. Bien entendu, ce monde s’en remettra et n’a pas été vidé de toutes ses ressources agricoles, technologiques et minérales. Leurs terres et sous-sols sont encore riches mais visiblement, les Mandaloriens se sont contentés de prendre le maximum déjà extrait et stocké pour exportation en un minimum de temps.

Tandis qu’il parlait, les planètes citées zoomaient ou dézoomaient, l’écran affichait également de nombreuses données globales sur les mondes cités dont Velmor –population pré-attaque, statistiques, exportations, importations- apparurent comme notamment les schémas virtuels d’attaque des Mandaloriens un peu plus tôt sur la carte du secteur nord-galactique ainsi que les extrapolations de leurs mouvements à venir, déduits des raids précédents.

- Voyez-cela comme un cambriolage à échelle planétaire en somme, on rentre, on prend tout ce qu’on peut prendre et qui a de la valeur, et on s’en va avant que les gardes ne rentrent. Selon notre étude et le recoupement avec les autres attaques de ces six derniers mois, les Mandaloriens obéissent au même schéma d’action : un ou plusieurs des leurs vient, repère la zone deux semaines avant l’offensive. Celle-ci se déroule en deux étapes : premièrement les Mandaloriens déjà infiltrés au sol sabotent tout moyen de communication vers l’extérieur, puis dans un second temps, le reste des troupes arrive pour sécuriser l’orbite avant de poser pied au sol. Là commence le pillage et l’élimination de ceux qui résistent, comme ce fut le cas sur Velmor. Ce genre de tactique a un sens double : le premier sens est que les Mandaloriens lancent des raids pour s’approvisionner le plus rapidement possible en ressources tout en nous en privant. Le second est également un bon moyen pour eux de tester les défenses de la Fédération Galactique. Nous pouvons donc conclure que la guerre qu’ils nous ont lancée est amenée à prendre une proportion encore plus grande que ce que nous connaissons. Les cibles visées seront de plus en plus grosses, stratégiques et capitales.

Cerbère avait finement préparé son dossier, et il avait conservé le meilleur pour la fin. Son exposé fut assez long c’est donc pourquoi il humecta ses lèvres et reprit une certaine inspiration. Il remontra la carte galactique pour zoomer sur une partie des territoires impériaux située non loin de l’espace Mandalorien, notamment sur une planète en particulier. Avec une certaine pointe de satisfaction personnelle, le Directeur des Services Secrets Impériaux reprit son exposé.

- Notre agent envoyé sur en mission sur Velmor a rempli sa mission : grâce à lui nous avons pu identifier cette menace ayant déjà frappé quelques-unes de nos petites colonies, mais nous avons également réussi le tour de force d’apprendre quelle sera leur prochaine cible. Bandomeer sera là ou ils frapperont. C’est une planète minière d’importance secondaire, mais impériale : vous saisissez certainement l’importance que revêt cette affaire au niveau galactique n’est-ce pas ?


_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Sam 10 Jan - 22:27

Althas Ochtellian reprit l'Empereur. Il ne surestimait pas les Vagaaris. Cela, Kalan Fel le savait. Il connaissait la vie de chacune des personnes haut-gradé de l'Empire, et la mission qu'avait accompli l'Epicanthix était connue des archives. Bien qu'il sache que son Directeur des Services Secrets était une des personnes les plus à même de parler des Vagaaris, il ne connaissait pas et ne vivrait probablement jamais ce qu'avait vécu Octhellian dans les Régions Inconnues. Il exprima aussi le fait qu'il pensait que sa parole n'avait pas de poids dans la décision de Fel. Hors, elle en avait eu un. Elle avait poussé plus encore le vieil Empereur à prendre l'opération qu'il avait prévue avec des pincettes et d'être très prudent. Puis Althas approuva l'idée de l'Empereur de confier l'opération à Ryaaz'are'Nuruodo. Evidemment, le fait qu'il soit Chiss avait beaucoup influencé le choix de Fel. Il avait déjà rencontré les Vagaaris, et leurs attaques impliquaient directement son peuple. Sa détrmination n'en serait que plus forte. C'était aussi un homme très droit et très compétent, l'un des meilleurs éléments de l'Empire. Kalan ne relança pas Ochtellian sur ce point.

L'Epicanthix expliqua alors que si Kalan souhaitait un jour lire tous les archives et toutes les données des Services Secrets. Il y mettrait toute une vie. Et Fel se disait bien aussi que ce n'était pas forcément le travail d'un Empereur. Il fallait parfois avoir le sens des priorités. Sur ce point, il était amplement d'accord avec le Directeur.

- C'est donc pour cela que je vous donne ma confiance, et que je pense que vous avez toutes les qualités requises dans ce domaine. Espérons pour vous que vous n'ayez jamais à vous séparer de cette confiance...

Le Directeur des Services Secrets brancha alors son datapad sur l'immense écran de la pièce, qui se déploya d'un petit tapotement sur l'écran portable d'Althas. Une immense carte de la Galaxie s'afficha, avec les noms des planètes colorées selon leurs allégeances ou leur appartenance. La majorité des planètes étaient bleues, pour l'Alliance Galactique, jaunes pour l'Empire et grises pour les planètes neutres ou inhabitées. L'Epicanthix commença un très long exposé sur la situation mandalorienne. Kalan sut tout ce qu'il avait à savoir : les frontières menacées, les évènements récents, les forces économiques de chaque planètes concernées par le conflit et surtout la nouvelle situation sur Velmor. Il apprit aussi beaucoup sur les méthodes d'attaque des Mandaloriens. En même temps qu'il écoutait Octhellian, de nombreuses idées naissaient dans sa tête. Finalement, l'information la plus croustillante vint à la fin de l'exposé. La prochaine cible des barbares Mandaloriens serait Banthomeer, une planète assez secondaire, mais cependant impériale. Et Kalan ne pouvait laisser pénétrer ses ennemis dans l'espace Impérial comme l'avez fait l'Alliance. On ne bafouait pas l'Empire ainsi. La réponse de Fel fut immédiate.

- Oui, Althas, oui, je le saisis même très bien. D'après votre exposé plus qu'intéressant, les Mandaloriens enverrons d'abord des hommes pour neutraliser nos systèmes de communication. Au lieu de simplement défendre ces positions, je pense qu'il vaudrait mieux essayer de piéger les Mandos envoyés pour neutraliser les systèmes, les interroger pour obtenir plus d'informations. Dans le même temps, nous envoyons une très forte flotte dans l'espace Bandomeerien. Les vaisseaux Mandaloriens peuvent être dévastateurs... Mais tout cela sera plutôt le problème du général en charge de la défense de la planète.
Je me rends demain à un rassemblement du Triumvirat, j'imagine que vous le savez déjà. Je compte bien aborder la question Mandalorienne, et lancer une riposte très prochainement sur les systèmes Mandaloriens. Il est évident que je ne divulguerai pas d'où je tiens mes informations, pour Bandomeer... Il serait probable que l'information arrive jusqu'aux oreilles des Mandaloriens.


Kalan croisa ses mains sous son menton et réfléchis à la suite des évènements. Il espérait que la guerre contre les Mandaloriens ne durerait pas et ne s'emplifierai pas comme l'avais prédit Althas Octhellian, car l'opinion publique se fatiguerait très rapidement cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Lun 12 Jan - 22:13

Cerbère esquissa un sourire presque charmeur à l’Empereur, lorsque celui-ci déclara que l’exposé sur la situation galactique globale avait été intéressant. Un peu orgueilleux, Octhellian ne se jeta pourtant pas des fleurs ; s’il était incapable de se montrer convaincant et de faire preuve grandes capacités d’analyse tactique ainsi que d’un sens certain de la concision, l’Epicanthix n’aurait jamais pu accéder au poste qu’il occupait actuellement. Le Directeur des Services Secrets Impériaux croisa les bras et écouta parler son interlocuteur. Fel présenta alors son plan d’attaque pour contrer la menace Mandalorienne. Tout au long de son discours, Cerbère dut se retenir de ne rien laisser transparaître et réussit le pari : le plan de l’Empereur partait d’une bonne idée, mais demeurait bien trop imprécis pour être une solution viable aux yeux d’Octhellian. En un sens, Cerbère était devenu quelqu’un n’aimant pas l’inconnu, ni la prise de risque exagérée. Plutôt réfléchi, il se lançait pleinement et prenait sa décision lorsqu’il avait le maximum de données en main sur la situation. Chacun de ses plans était toujours précautionneusement préparé, à un tel stade que son goût du contrôle du terrain et de la minutie dans l’application de ses plans pouvait passer pour de la névrose.
Fel partait sur l’idée d’un piège, mais sa stratégie comportait de trop nombreuses failles et ne tenait pas compte d’autres éléments que l’Epicanthix ne s’était pas pris la peine de justifier car tacites et de bon sens à ses yeux. Fortifier immédiatement Bandomeer alerterait les éclaireurs Mandaloriens d’une façon ou d’une autre : une activité anormale sur cette planète pourrait les inciter soit à déployer plus de renforts et de vaisseaux que prévus sur ce monde, ou alors les encouragerait à abandonner Bandomeer pour changer de cible. Pour connaître un peu la culture Mandalorienne et leur sale manie à rendre possible ce qui était de l’ordre de l’inimaginable, Cerbère penchait en faveur de la première hypothèse sans pour autant écarter la deuxième. Convaincre l’Empereur qu’il faisait fausse route ne serait pas évident, le mieux serait de commencer par concéder que le piège est une bonne idée sur la forme et attaquer le fond de son propos. C’est avec une certaine précaution qu’Althas toussa une première fois avant de relever calmement les défauts du plan de son suzerain.


- Nous sommes d’accords sur l’idée du piège. Cependant, si je puis me permettre votre Excellence, j’avais pensé à un autre plan moins coûteux en ressources et avec de meilleures chances de succès. Car vous avez omis un détail dans votre stratégie, un détail de la plus grande importance. Nous savons qui va nous attaquer, nous savons ou ils vont frapper, nous savons comment ils comptent agir, mais nous ignorons encore quand les Mandaloriens vont passer à l’action. Par ailleurs, nous ne savons pas non plus quels seront les effectifs déployés pour Bandomeer, aussi bien en matière de troupes que de vaisseaux. Sans ces deux éléments en notre connaissance, cela reviendrait à foncer tête baissée dans une bataille, et l’effet de surprise que nous aurions pu avoir ne nous servira aucunement.

Le Directeur des Services Secrets Impériaux allait devoir peut-être la jouer finement, mais il savait que l’Empereur était suffisamment intelligent pour comprendre ses arguments. Octhellian croisa les jambes tandis qu’il plaça ses mains sur les accoudoirs du siège confortable qu’il occupait avant de reprendre en proposant une alternative dont il était convaincu qu’il s’agissait de la meilleure solution au problème.


- Rassurez-vous votre Excellence, j’ai déjà pris l’initiative de déployer plusieurs de mes agents sur Bandomeer. Ceux-ci ont reçu pour instruction de surveiller toute activité suspecte à proximité des points névralgiques de la planète. Techniquement, nos veilleurs surveilleront tout Mandalorien se présentant au spatioport. Dès que nos agents remarqueront une rupture des communications, nous recevrons un signal venant de la part d’une ancre de communication annexe qui est déjà en cours d’installation sur Bandomeer par mon service. Une fois le signal reçu, une fois que nous aurons la confirmation de l’attaque de la planète et dès que nous serons certains que les mandaloriens auront posé pied au sol, alors notre flotte émergera de l’hyperespace. De la sorte, la flotte ennemie sera « coincée » entre la planète, et nos vaisseaux. L’effet de surprise sera dévastateur car notre ennemi ne s’attend pas à tomber dans ce genre de piège. Ajoutez à cela le fait qu’une fois l’engagement lancé, les Mandaloriens seront sans doute obligés d’abandonner les leurs au sol pour battre en retraite. Néanmoins leur côté assez solidaire risque justement de les inciter à tenter d’extraire toutes leurs troupes au sol avant de s’enfuir. Auquel cas, notre flotte pourra infliger de lourdes pertes aux transporteurs de nos ennemis. Reste à voir s’ils accepteront d’enfreindre leur code pour s’échapper en limitant le nombre de morts chez eux, cela est la seule inconnue : en tout cas nous serons victorieux dans les deux cas de figure. Et cette victoire galvanisera non seulement notre peuple, mais celui de la Fédération toute entière. Elle forcera cependant les Mandaloriens à agir différemment désormais.

Octhellian s’était dépêché de terminer son argumentaire en insistant bien sur les retombées politiques et médiatiques qu’aurait une victoire de l’Empire sur les Mandaloriens. Le gain géo-stratégique était trop gros pour être tout bonnement ignoré. Avec une bonne campagne de propagande, l’Empire allait non seulement redonner espoir à une population de la Fédération inquiète et anxieuse, mais ce serait également soit un tacle envers l’Alliance et les Jedi car une victoire sur Bandomeer prouverait que seul l’Empire est la seule puissance galactique à pouvoir prétendre être à l’avant-garde d’une riposte contre les Mandaloriens. Bien entendu, ce cas de figure se démontrerait uniquement si l’Empereur refuse de voir les deux autres pointes du triangle que représentait la Fédération Galactique. Si Kalan acceptait d’impliquer l’Alliance et les Jedi dans ce plan, le message envoyé à la galaxie serait plus global : il montrerait que l’Empire est également une faction impliquée et soucieuse non seulement de ses citoyens, mais aussi de ceux de l’Alliance. Un joli message de jeu collectif ainsi qu’une détente des relations diplomatiques. Bien entendu, il restait encore à convaincre l’Empereur de ne pas partir en guerre seul contre les Mandaloriens, mais avant tout de traiter le problème des guerriers laissés au sol.


- Cette planète sera plutôt aisée à défendre puisqu’en dehors du spatioport et de la capitale entourant celui-ci, il n’y a aucune autre ville au sol. Les autres centres d’intérêts sur ce monde sont des centres miniers ayant pour seule population que les employés y travaillant. Les mandaloriens abandonnés au sol en revanche se montreront d’autant plus redoutables, mais nos agents se chargeront d’organiser une résistance locale civile encadrée par la garnison déjà présente sur place. Ils ne se rendront sans doute pas. Je recommande cependant de commencer à préparer nos forces et à sélectionner le nombre de vaisseaux que nous engagerons dans le combat quand le moment viendra. Là encore, adaptons notre flotte selon le besoin et la menace présente. Sans pour autant ébruiter notre plan auprès de l’Alliance ou des Jedi, je vous suggère de tenter de les convaincre de s’impliquer également dans cette nouvelle Guerre Mandalorienne. Jouez sur la tragédie de Velmor auprès du Président Armysanki pour le convaincre. Cependant je me dois d’être honnête avec vous : une coopération avec le reste de Fédération Galactique est la meilleur option que nous avons aujourd’hui pour lutter contre cette menace et celles qui se profileront à l’avenir.

Cerbère avait tout dit, même s’il ne montrait toujours aucune expression physique sur son visage, l’Epicanthix croisait toutefois les doigts pour que son exposé soit le plus convaincant et persuasif possible. Il avait joué aussi bien sur le registre du convaincre que de la persuasion, faisant aussi bien appel à sa raison qu’à son cœur pour faire changer l’Empereur d’avis sur la question du problème Mandalorien. Octhellian n’avait pas dévoilé toutes ses cartes, mais il espérait ne pas avoir à tirer celles-ci de ses manches car elles constitueraient une prédiction plutôt pessimiste de la galaxie et du régime impérial bâti par Jagged Fel Ier du nom plus d’un siècle avant lui.

_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Mar 13 Jan - 19:50

Le Directeur des Services Secrets l'écouta dans ses plans. Son visage ne montrait toujours aucune émotion. Mais à la fin du plan de Kalan, il fit comprendre à l'Empereur qu'une attaque frontale avec les Mandos serait dévastatrice. Apparemment, Kalan s'était mal fait comprendre. Il était évident qu'il ne voulait pas placer la flotte impériale dès avant dans l'espace Bandomeerien. Il savait qu'une bataille contre les vaisseaux Mandaloriens, même gagnée, ferait perdre beaucoup de vaisseaux et d'hommes à l'Empire. Il voulait tout simplement dire ce qu'avait proposé Althas Octhellian : faire surgir la flotte de l'hyperespace. Il fallait qu'elle soit placée dans un système voisin de Bandomeer, mais pas trop. Les Mandos pourrait placer des espions dans les systèmes voisins et observer les déplacements des armées impériales. Alors, Kalan Fel rectifia ce qu'il avait dit, avec plus de précision cette fois, afin que l'Epicanthix puisse comprendre sa pensée.

- Je crois m'être mal exprimé. Lorsque je parlais d'envoyer notre flotte dans l'espace Bandomeerien, je pensais bien sûr l'envoyer une fois que les Mandos auront déposé les hommes destiné à saboter les communications de Bandomeer sur la planète. Je pensais placer la flotte prête à intervenir sur Ord Cestus. Une planète ni trop éloignée de Bandomeer, afin que le voyage en hyperespace dure le moins longtemps possible, ni trop proche, car les systèmes voisins de Bandomeer seront sûrement surveillés par les Mandaloriens avant l'attaque. Quant aux dispositifs que vous avez mis en place sur Bandomeer, je me garderai bien de m'y opposer je ferai confiance à vos hommes. Ils ont déjà prouvé leur valeur par le passé.

Althas Octhellian avait aussi attaqué la question de l'Alliance Galactique et des Jedi. Il était d'avis de faire participer l'Alliance et les Jedi à la défense de Bandomeer. Cela donnerait certes un message de cohésion galactique et de respect des accords, mais si la victoire était gagnée par les troupes alliés de l'Empire et de l'Alliance, peut-être que l'opinion publique penserait que la victoire ne reviendrait qu'en partie à l'Empire, et qu'il ne pourrait survivre sans la Fédération. C'était en partie vrai, mais Kalan voulait renforcer l'idée que l'Empire pouvait être autonome, qu'il n'avait justement pas besoin de la Fédération. Ce serait un mensonge, à l'heure actuelle, mais si l'Alliance continuait à sombrer après le mandat déplorable de la présidente Weiss, alors les Jedi ne suffirait plus à soutenir l'Empire. La Tripartite tomberait à deux Factions, qui finiraient par se séparer et se disloquer, et tous se tourneraient le dos, comme avant les Jours Sombres. Alors, tout reposait sur les épaules du nouveau président de l'Alliance. Kalan Fel reprit en main ses pensées, qui avait commencées à errer, et répondit à son interlocuteur.

- Je me demande qu'est-ce qui serait le plus bénéfique pour l'Empire... Demander l'aide de la Fédération pour défendre la planète et montrer que nous avons besoin de la Fédération pour vaincre, et nous y gagnerions en cohésion et en relations diplomatiques, mais y perdrons en autonomie, ou alors s'occuper seuls de défendre notre planète et montrer que seul l'Empire est capable de contrer les attaques Mandaloriennes ? Je n'ai pas compris votre position sur ce point et je voudrais que vous m'éclaircissiez.
En outre, pour les Mandaloriens restés à terre, vous me parlez de "résistance locale civile"... Suggérez-vous d'utiliser la population à des fins militaires ? Car si c'est cela, je m'y refuse. Premièrement, le fait d'utiliser des civils, même encadrés par nos troupes de chocs, serait quelque chose que je conçois comme peu "humain". Même si c'est leur planète qu'ils doivent défendre, je ne pense pas qu'ils ont à donner leurs vies pour la défense de l'Empire. Je recommanderai plutôt, comme nous parlions de cohésion avec le reste de la Fédération, de demander aux Jedi d'envoyer des Chevaliers sur Bandomeer pour s'occuper des Mandaloriens avec nos troupes. Et s'ils refusent, d'envoyer nos Chevaliers Impériaux.
Quant au nombre et sortes de vaisseaux qui composeront la flotte de défense de Bandomeer, je demanderai au Commandeur Suprême des Forces Impériales ce qu'il trouverait le plus intéressant à envoyer sur Bandomeer.


Le débat était intéressant, et Kalan aimait recevoir des avis, qu'ils soient favorables ou non. En outre, Althas Ochtellian était un homme expérimenté dans la tactique militaire et Fel savait que son avis ferait souvent valeur de vérité. Alors, Kalan attendit.

Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Mer 14 Jan - 5:48

Parfait. L’Empereur avait compris tout l’intérêt du plan concocté par Cerbère et y adhérait totalement. Le plan concernant Bandomeer était donc déjà ficelé et avait reçu l’aval de Fel en personne. Le Commandeur Suprême se chargerait de peaufiner les détails, en matière de vaisseaux même si Octhellian avait déjà fait son pronostic et son propre avis sur les vaisseaux déployés et les officiers en charge de cette riposte. Restait à voir si le Commandeur Suprême allait décider autrement, ce qui était également faisable et s’était déjà produit par le passé. Sur la suite, peut-être qu’Althas avait perdu l’Empereur ou ne s’était pas montré assez précis, c’était possible et c’est avec un certain air détendu que l’Epicanthix reprit son exposé en insistant bien sur les points obscurs plus lentement.

- Pour reprendre mon propos votre Excellence, agir en solitaire prouverait que l’Empire peut gérer seul le problème Mandalorien et serait le mieux placé pour défendre les mondes neutres menacés. Néanmoins, l’alternative en impliquant l’Alliance ne vous coûtera rien sur le plan diplomatique. Au contraire, vous enverrez une bonne image auprès de l’Alliance Galactique et de ses dirigeants, l’image d’un allié fiable sur lequel s’appuyer. Vous gagnerez leur confiance et il vous sera plus aisé de les convaincre de vous suivre à l’avenir en théorie. Imposez-vous comme un leader sage, pondéré, ferme mais ouvert au dialogue et ils vous suivront. Dans tous les cas, si la riposte débouche sur une victoire de Bandomeer, l’Empire en sortira grandi quand même. Pourquoi ? Car Bandomeer est impériale, et qu’il s’agira de la première victoire dans cette guerre qui nous oppose aux Mandaloriens. L’histoire retiendra cette bataille comme étant gagnée en orbite d’une planète impériale, une victoire impériale à laquelle, l’Alliance et les Jedi auront collaboré. Vous ne montrerez aucunement de faiblesse en impliquant l’Alliance, au contraire vous y gagnez sur le plan tactique car cela pourrait réduire le nombre de nos vaisseaux déployés (et de potentiellement perdus) si l’Alliance déploie un détachement de ses flottes à nos côtés. Sur le plan de votre image, cette victoire redonnera de l’espoir à de milliards de citoyens. L’Espoir, voici de quoi votre peuple a besoin. Vous renverrez l’image d’un leader soucieux de défendre son peuple, mais aussi celui de la Fédération sans remettre en question notre autonomie et en réduisant les pertes potentielles en bâtiments stellaires.

Restait la question du combat terrestre à éluder, et l’Empereur Fel souhaitait réduire les pertes civiles au maximum. Althas ne pouvait lui en vouloir, mais il était prêt à leur faire prendre les armes pour se défendre au cas où les choses tourneraient mal pour les troupes impériales déjà présentes sur place. Kalan était idéaliste et estimait que les citoyens n’avaient pas l’obligation de risquer leurs vies pour défendre l’Empire. Cerbère respectait son point de vue, et il aurait été d’accord avec lui il y a quelques années, avant l’incident du cuirassé Vagaari quand il était en campagne dans les régions inconnues.
Mais au fond de lui, il savait que les Mandaloriens ne laisseraient sans doute pas le choix aux citoyens impériaux sur Bandomeer si les troupes au sol venaient à tomber. Les former au combat sommairement et les armer, former un mouvement de résistance civile rendrait leur sacrifice utile. Cela pouvait paraître cruel, mais Octhellian était quelqu’un de très pragmatique pour qui, il fallait être toujours préparé à faire ce genre de choix lorsque les situations devenaient critiques. Il laissait l’honneur et ce genre de valeurs aux Chevaliers Impériaux, pour lui ceci ne suffisait pas toujours à gagner une bataille. C’était quelque chose que le Directeur des Services Secrets avait appris à la dure. Cependant, malgré son désaccord, il n’en dit rien à l’Empereur. Ce dernier n’avait pas besoin d’un débat sur ce genre de considérations maintenant, mais d’une réponse claire. Réponse apportée par Althas qui trouvait que la suggestion de son suzerain se tenait et était fiable.


- Nos citoyens sur Bandomeer seront impliqués d’une façon ou d’une autre, si la garnison sur place est dévastée par les Mandaloriens. Mais effectivement, vous avez raison : autoriser les Jedi à agir au sol, ou envoyer nos chevaliers impériaux serait judicieux pour limiter les pertes. Si nous arrivons à en capturer un vivant, peut-être pourrait-il parler… mais ne comptons pas trop sur une capture. Ils préféreront mourir plutôt que d’être faits prisonniers.

Il avait préféré être honnête sur les probabilités de capture d’un Mandalorien. Si celui-ci ne se lançait pas dans une attaque suicide à grand renforts d’explosifs, il y a fort à parier qu’il préfèrerait se tuer en tentant de résister plutôt que de parler. Et même s’il ne pouvait se tuer, la torture serait longue avant de le briser et de collecter les informations.

_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Jeu 15 Jan - 19:33

Ainsi donc, demander de l'aide à l'Alliance était la meilleure des solutions, celle qui rapporterait le plus à l'Empire, d'un point de vue stratégique et diplomatique. Kalan savait que l'Empire avait besoin de l'Alliance et des Jedi, mais cela ne lui plaisait pas. Depuis trente huit ans de règne, il n'avait fait qu'entendre que l'Empire s"effondrerait sans l'Alliance, que l'on ne pourrait plus jamais gagner une guerre sans eux. C'était sûrement vrai, mais Kalan Fel souhaitait être l'Empereur qui rendrait le Second Empire Galactique moins dépendant des autres factions. Bien sûr, c'était un peu utopique, mais il fallait croire en ses idées. Le tout était que les idées soit bonnes... Des hommes comme Althas Octhellian ou le Grand Moff étaient là pour corriger un maximum les choses qui ne marcherait pas, ou peu. Or, Fel avait pris l'habitude de se fier au jugement des ses officiers et de souvent appliquer leurs conseils, peut-être trop... Mais mieux valait cela que d'être l'Empereur qui détruirait l'Empire.

- Très bien, Althas, j'écouterai vos conseils. Demain, je me rends sur Coruscant afin de parler de tout cela avec le reste de la Tripartite. Nous étudierons la question ensemble et je demanderai l'aide du président Armyanski et du Grand Maître Zallow pour la défense de Bandomeer. Je ne pense pas qu'ils nous refuseront leur aide, si ils veulent recevoir celle de l'Empire dans l'avenir.

Mais Fel n'avait pas fini, pour la défense de Bandomeer. Il était convaincu et résolu de ne pas "utiliser" la population pour contrer une attaque mandalorienne. Certes ils seraient forcément impliqués, mais on ne les pousserait pas à se battre sur le champ de bataille, même si la détermination des habitants à résister était forte. Alors Kalan prit un ton plus ferme afin de confirmer qu'il n'en démordrait pas.

- En revanche, pour la question de l'utilisation de la population Bandomeerienne en tant que milice, mon avis sur la question sera le même, et ma décision ne changera pas. Nous formerons et armerons les habitants certes, mais nous ne les "enverrons" pas au combat. Cela m'étonnerait que quelques Mandaloriens résistent aux Jedi et aux Chevaliers Impériaux, malgré leur valeur. Je demanderais donc à Kel Zallow de nous envoyer un détachement de Jedi sur Bandomeer.

La discussion était presque terminée. Ils avaient abordés tous les aspects de la situation, et la décision de Kalan était prête dans sa tête. La bataille de Bandomeer serait un réchauffement des relations que l'Empire entretenait avec l'Alliance. Il était déjà en bon termes avec les Jedi, mais rien ne valait une petite amélioration de temps en temps. Le sujet des Vagaaris était aussi traité. Kalan allait contacter Ryaaz'are'Nuruodo, son Amiral, afin de planifier la mission en Territoires Inconnues. Et les conseils d'un autre officier ne ferait pas de mal. L'Empereur attendit les possibles ajouts que voudrait faire Althas Octhellian.
Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Jeu 22 Jan - 16:23

Cerbère se contenta d’acquiescer silencieusement d’un hochement de tête lorsque l’Empereur conclut la question mandalorienne en assurant qu’il prendrait note des divers conseils tactiques donnés par le Directeur des Services Secrets. Bien, tout allait comme sur des roulettes en un sens. Demain il se rendrait sur Coruscant au rendez-vous confirmé par les membres de la Fédération Galactique pour discuter de ce problème dans le plus grand calme. Octhellian n’avait aucune crainte à ce sujet, Armysanki suivrait probablement le Second Empire sans demander trop de contreparties du moment où Fel se montrerait assez convaincant. L’inconnue de l’équation demeurait Kel Zallow : restait à savoir s’il allait prendre la menace au sérieux. Pas de grande surprises là-dessus, refuser la main tendue par Fel serait surprenant venant de la part d’un Ordre Jedi ayant été assez secoué par l’Alliance Galactique ces derniers mois. L’entretien semblait toucher enfin à sa fin, et l’Epicanthix fit un effort certain pour ne pas bondir de son siège pour retourner vaquer à ses affaires. Kalan en revanche prit la peine d’ajouter ce qui semblait être un dernier ordre concernant la population bandomeerienne.

Il ne démordrait pas de cet avis, Althas le savait. Mais tenter de le convaincre serait superflu, avec ou non l’implication de la population, l’Epicanthix savait que l’Empire serait de toutes façons triomphant sur Bandomeer. En un sens, Cerbère avait réussi à convaincre l’Empereur d’appliquer son plan, c’était déjà assez énorme : inutile d’être trop gourmand, le sort de la population de Bandomeer était un détail pour le Directeur des Services Secrets. Son rôle était avant tout de prévenir toute menace contre l’Empire et ses intérêts, pas contre sa population. Ce rôle là était celui des troupes terrestres et des Chevaliers Impériaux, pas celui des agents du SSI. Octhellian ne rajouta rien sur ce sujet.
Kalan allait demander aux Jedi de déployer certains de leurs éléments au sol. Là encore, le Directeur resta pensif un léger instant avant de concéder à Kalan quelques mots prononcés d’un ton assez neutre tout en revêtant quand même un conseil pour le moins explicite dans son propos.


- Bien, il sera fait selon vos ordres votre Excellence. N’oubliez pas cependant que les Jedi devront se montrer discrets jusqu’à ce que la flotte mandalorienne et leurs troupes posent pied sur le sol de cette planète.

Il croisa les bras et les jambes pour se dégourdir un peu. Althas reprit sa respiration et redressa sa tête vers celle de son suzerain. Il avait l’air sincèrement préoccupé par la situation. Cerbère se surpris à se demander si cette guerre qui s’annonçait allait menacer réellement l’intégrité physique de Kalan Fel. Peu probable, néanmoins connaissant les Mandaloriens il était envisageable que Kalan soit inquiété par ce conflit jusqu’à ses derniers jours de vie. L’Epicanthix quant à lui serait sans doute encore en vie, ceux de sa race vivaient plus longtemps que les humains en règle générale.
Octhellian s’extirpa des pérégrinations de son esprit avant de reprendre la parole d’un ton plus amical et détendu.


- Avez-vous encore besoin de moi à propos d’un sujet en particulier votre Excellence ou avons-nous terminé ?


_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Kalan Fel
Empereur
Empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Bastion, Palais Impérial
Titre : Empereur du Second Empire Galactique
Date d'inscription : 23/12/2014

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Empereur - V
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Ven 30 Jan - 15:29

Althas Octhellian n'avait rien rajouté de plus. Il avait seulement assuré qu'il serait fait selon le plaisir de Kalan, tout en rajoutant un détail sur le fait que les Jedi devraient se montrer discrets une fois en faction sur Bandomeer. Kalan acquiesça légèrement. La discussion s'était bien passée, et les plans étaient faits. La situation politique et militaire était claire dans la tête de l'Empereur, et tout ses plans étaient fin prêts dans sa tête. Mais il restait inquiet. Fel n'était pas un homme qui aimait la guerre, et il s'inquiétait pour le peuple impérial, et plus globalement pour le peuple galactique. Une invasion Vagaari serait fatale à la Fédération, et une invasion Mandalorienne plus encore, bien que cette dernière option était peu probable. Il eut un moment le regard perdu sur le sol de marbre. Il lui tardait réellement de voir si il pouvait compter sur le nouveau Président de l'Alliance Galactique. Kel Zallow, Grand Maître Jedi, avait déjà prouvé sa valeur, autant militaire que diplomatique. Kalan était à peu près sûr de pouvoir lui faire confiance et de pouvoir compter sur son appui.

Le Directeur des Services Secrets s'agitait sur son siège. L'Empereur savait que Octhellian préférait se trouver dans son monde, au milieu de ses écrans et gérant le flux constant d'informations qu'il recevait, et aussi qu'il détestait venir à Bastion. Mais cette fois-ci, c'était un cas de force majeure et Fel avait été obligé de le faire venir, pour parler de vive voix. Cela ne se reproduirait pas souvent, les discussions par hologrammes évitant les déplacements. Mais il était l'heure de libérer l'Epicanthix. Kalan se leva du trône et libéra son interlocuteur.

- Très bien, Althas. Ryaaz'are'Nuruodo prendra sûrement contact avec vous afin de planifier avec un maximum d'efficacité la mission dans les Régions Inconnues. Je vous libère. Je vous remercie de vous être déplacé.

Kalan sourit chaleureusement puis appuya sur un petit bouton bleu sur son comlink. Deux Prétoriens Impériaux arrivèrent afin de le conduire à ses appartements. Les portes s'ouvrirent automatiquement, l'Empereur pénétra dans la pièce et commanda la préparation du Banthora. Le destin du Second Empire Galactique était en marche.
Revenir en haut Aller en bas
Althas Octhellian
Directeur des Services Secrets de l'Empire
Directeur des Services Secrets de l'Empire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Humeur : Pensive.
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Second Empire Galactique
Rang: Directeur des Services Secrets de l'Empire
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   Dim 1 Fév - 1:17


C’est avec un certain enthousiasme que l’Epicanthix entendit enfin la confirmation de la fin de cette entrevue. Il se sentit comme libéré d’entraves le liant à la chaise sur laquelle il était assis depuis plusieurs minutes. Althas éteignit l’hologramme et écouta attentivement les paroles de l’Empereur Fel V. Ce dernier comptait aiguiller l’amiral Ryaaz’ are’ Nuruodo vers les Services Secrets Impériaux afin de mettre en application ce qu’ils avaient prévu contre les Vagaaris. Ce serait une simple formalité pour Cerbère qui avait déjà compilé une énorme partie des données recueillies sur les Vagaaris auprès des Chiss ou des unités impériales sur le terrain depuis plusieurs années. Lui-même y avait été par le passé. Octhellian savait qu’en dépit du fait que l’amiral soit un pur produit d’expériences menées par les Services Secrets, Azaren ne rechignerait pas le moins du monde à se frotter aux Vagaaris. Le Chiss était quelqu’un refusant rarement les défis tactiques, et ce qu’avait suggéré l’Empereur relevait directement d’un challenge ambitieux que l’amiral ne refuserait pas.
Cerbère hocha de la tête pour montrer qu’il avait bien entendu ce que l’Empereur avait dit avant de répondre d’une voix un peu neutre : son esprit et son attention étaient déjà tournées en dehors de la salle du trône où il se trouvait.


- Parfait votre Excellence. J’attendrais son appel. Merci à vous de m’avoir accueilli et d’accorder de l’importance à mes propos.


Une formule de politesse un peu fade en émotions, mais qui était obligatoire selon le protocole établi. Il avait apprécié cette discussion, mais aurait préféré que celle-ci se déroule via hologramme depuis sa station spatiale. Cela lui aurait permis de garder un œil sur les opérations en cours tout en dialoguant avec l’Empereur. Cerbère se leva de son fauteuil, s’inclina respectueusement devant Kalan Fel puis fit volteface. Il dut se contenir pour ne pas partir d’un pas trop pressé afin de ne point vexer son suzerain, mais une fois les lourdes portes de la salle du trône franchies, Octhellian imposa un rythme de marche forcée à son escorte de soldats qui n’eurent aucun mal à suivre cette cadence rapide.

Plongé dans le flux de données de son datapad, le Directeur des Services Secrets Impériaux se concentra sur ce qu’il avait raté pendant l’entretien avec l’Empereur : visiblement l’Agent Zéro s’était rendu sur Nar’Shaddaa afin d’appréhender un potentiel Sith. Althas ne fut pas contrarié, il avait des plans pour ce Sith, des plans qu’il comptait bien garder secrets car ce qu’il réservait à l’adepte du Côté Obscur serait bien loin des standards d’éthique que l’Empire affichait en façade…
Il y avait peu de chances que Tenson soit mis hors d’état de nuire : il avait été formé à combattre des utilisateurs de la Force, mais aussi à les maintenir en détention. Dès son retour dans le complexe de Wayland, Cerbère se chargerait de superviser l’interrogatoire en direct pour récolter les informations. Le recours à la torture serait sans doute envisageable, les Sith n’étaient pas très bavards en règle générale.

Un peu de douleur déliait leur langue tôt ou tard. Une fois que les informations seraient extirpées, le futur captif servirait de cobaye aux expériences des Services Secrets… un sort plus sinistre que la mort elle-même. Avec un sourire perturbant, Cerbère pénétra dans sa navette pour quitter Bastion rapidement direction le centre de ses opérations.


_________________
Supremacy of Secret - Althas Octhellian Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission dans les Régions Inconnues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission dans les Régions Inconnues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission dans la ville de Shell !
» La Gazette de Fiore n°3
» Mission dans une ruelle sombre [Interdit aux -18ans]
» (mission) Dans l'enfer de la mode. [Terminé]
» [ROSA] Une mission secrète dans la démo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Espace du Nouvel Empire Galactique :: Bastion :: Citadelle Impériale-
Sauter vers: