Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Jeu 2 Oct - 10:51

La brume était apparue très tôt dans les jardins, inondant le Temple d'un blanc épais et humide. Cet événement climatique était très apprécié par certains Jedi, pour la beauté de l'instant mais aussi pour le silence qui l'accompagnait.
En effet très peu de personnes appréciaient la fraîcheur du matin, si peu que de l'extérieur le Temple pouvait paraître abandonné.
Nausicaa était l'une des quelques Jedi à savoir profiter de ce climat, le mettre à profit.

Sa longue bure semblait flotter à quelques centimètres du sol, sans jamais le toucher. Elle avançait d'un pas tranquille, à travers l'épaisse fumée blanche, le regard perdu au loin. Le silence était presque parfait, seul le bruit de la terre foulée par les bottes de la Jedi venait le perturber. Un banc se dessina au loin, très légèrement. Au fur et à mesure que la jeune femme s'en rapprochait, des éléments du décor apparaissaient. Il s'agissait d'une zone excentrée du Jardin, le banc se trouvait juste en face d'une étendue d'eau calme.
Nausicaa pu enfin s'asseoir, et elle croisa ses jambes. Les yeux fermés, elle inspira profondément. Elle vidait ses poumons et son esprit au même moment, d'une expiration.
De nouveau l'oxygène s'engouffra dans ses poumons, puis fut refoulé quelques secondes plus tard. Après quelques minutes, ce mécanisme ne nécessitait plus de concentration, et la zeltronne pouvait cesser de penser à son corps.

Malgré l'humidité des lieux, Nausicaa était à l'aise. Une douce chaleur se promenait dans son corps. La méditation lui procurait cette sensation agréable d'habiter un être bienfaiteur, d'être entourée d'un voile protecteur, d'être présente et absente.
Ce phénomène d'union avec la Force se traduisait souvent par une sensation de bien-être, et pour Nausicaa il s'agissait de bien plus. Elle était persuadée que la méditation transportait temporairement l'individu à la porte d'un espace-temps différent: elle n'était pas la seule à penser de cette manière puisque certains Jedi se servaient de la méditation pour voir l'avenir, ou le deviner. Même si ces prédictions n'étaient jamais fiables à 100%, elle étaient souvent très proche de la réalité.
La Zeltronne n'avait pas encore ce don. Elle se contentait de contempler la Force en silence, de l'écouter, de la sentir renforcer son corps et son esprit.
Elle n'ouvrait pas les yeux, mais elle pouvait voir ce qui l'entourait, et c'était magnifique. Entourée de brume, dans un silence complet. A l'instar de la surface de l'étendue d'eau en face d'elle, immobile, silencieuse, impassible.

Une méditation pouvait s'étendre sur plusieurs heures très facilement - Nausicaa n'avait jamais passé plus d'une journée à méditer - et aller jusqu'à un cycle de 72h pour les plus expérimentés. Certains Jedi passaient énormément de temps dans cet espace car ils étaient persuadés d'y trouver la réponse à de nombreuses questions. Les plus grands sages Jedi ignorent encore l'étendue de l'influence qu'à la Force sur la grande fresque temporelle de l'Univers - même si les recherches progressent.
Le Chevalier Acuos trouvait ce sujet extrêmement intéressant, mais n'avait pas un niveau suffisant pour apporter sa pierre à l'édifice. Elle se contentait d'explorer la Force à son niveau, de faire son cheminement seule.

Une goutte vint perturber la surface tranquille. Une femme.

Nausicaa sourit intérieurement, elle appréciait énormément les rencontres. Elle invita la jeune femme à s'approcher à travers sa méditation. Elle ignorait si la personne se promenait ou méditait également... elle allait bientôt le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Mar 25 Nov - 16:46

Orn’Ella Dawnbringer était seule, la session exceptionnelle du Conseil devait avoir lieu un peu plus tard et la jeune twi’lek avait décidé de parfaire son entraînement au sabre laser. C’était quelque chose de régulier chez elle : avant de déjeuner, la jeune femme aimait se dépenser physiquement à la maitrise de son arme de Jedi. Mais il était assez rare qu’elle pénètre dans les jardins du temple Jedi pour méditer un peu après et apaiser son esprit. La perte d’Aquilus Oblivarion était toujours présente dans son cœur. Elle avait su faire le deuil de son mentor, mais parfois la douleur revenait à travers la blessure qu’Orn’Ella avait subie il y a quelques années en arrière…
La twi’lek était vêtue d’une tenue plutôt moulante faite en cuir brun afin de faciliter ses mouvements, elle avait presque l’air d’une sentinelle Jedi aguerrie. Cette combinaison était faite d’un bustier laissant son nombril à découvert ainsi qu’un pantalon de la même texture et couleur brune. Tout à l’heure, elle s’était exercée à sa maîtrise de son Soresu que son maître lui avait apprise, mais également des bases du Shii-Cho pour terminer en laissant libre court au Djem So qu’elle apprenait au fil de ses entrainements.

La jeune femme s’avança dans le jardin jusqu’à son centre lorsqu’elle ressentit une présence dans la Force. Attirée comme un satellite autour d’un corps gravitationnel, la twi’lek vit alors une jeune femme qui devait avoir son âge environ. Celle-ci devait être une zeltronne à la peau rougeoyante qui était assise en tailleur entrain de méditer face à l’étendue d’eau. Orn’Ella avança à pas feutrés pour ne pas troubler sa quiétude mais selon toute vraisemblance, c’était déjà fait puisque l’autre Jedi ouvrit un œil. La jeune femme laissa échapper un sourire teinté d’une gêne manifeste avant de bafouiller pêle-mêle, salutations et excuses.


- Oh… euh… Bonjour ! Excusez-moi… je ne voulais pas troubler votre méditation…

En trois pas, la twi’lek se rapprocha de la zeltronne. Orn’Ella se sentait honteuse de ne pas avoir été plus discrète que cela, même si pour sa défense, son entrainement l’avait quelques peu épuisée et rendue moins concentrée. Le Chevalier Dawnbringer s’assit à ses côtés et se mit également en tailleur pour faire face à l’étendue d’eau, avant de remarquer que le temps semblait s’être suspendu. Orn’Ella se souvenait du silence apaisant de ce lieu, mais elle se rappelait également du sentiment de plénitude qui l’avait habitée quand elle se rendait ici autrefois. Elle n’était qu’une enfant à l’époque, et depuis la mort d’Aquilus, sa présence ici se faisait de plus en plus exceptionnelle. En y repensant, il lui avait semblé que la zeltronne assise juste à côté d’elle était également une novice d’un autre clan il y a de cela, plusieurs années en arrière. Aussi, il était tout aussi probable que les deux Jedi se soient déjà croisées par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Mer 26 Nov - 13:02

Il s'agissait d'une charmante Twi'lek. Elle avait tenté de s'approcher discrètement, pour ne pas déranger Nausicaa, mais cela n'avait pas été un franc succès. Elle bredouilla quelques mots, entre excuses et salutations, avant de venir s'asseoir à côté de sa collègue Jedi. Elle imita la posture de Nausicaa, qui continuait de l'observer, de disséquer son physique du regard. Un jour, son enseignant diplomate lui avait dit: "Celui ou celle qui s'exprime en premier dans un échange perds un précieux avantage."

La Zeltronne trouvait cette nouvelle rencontre très agréable d'un point de vue physique. Certes elle avait l'avantage d'être née Twi'lek, mais ca n'enlevait absolument rien à la délicatesse des traits de la jeune femme. Finalement elle s'adressa à son interlocutrice avec un sourire discret.

- Appelez-moi Nausicaa. Vous ne m'avez pas dérangée, au contraire, c'est toujours un réel plaisir de croiser un autre membre dans un moment aussi intime.

Elle se tourna vers la Twi'lek, maintenant sa posture de méditation. Puis elle passa une main dans ses cheveux, pour s'assurer qu'elle était bien coiffée. Les yeux pétillants de curiosité, elle ancra son regard dans celui de la jeune femme qui lui faisait face.
Alors qu'elle s'attendait à sentir se déverser en elle des sentiments joyeux, elle fut inondée par une vague glaciale de tristesse et de peine. Envahie par des pensées obscures, celles-là même qui étouffait le bonheur de la Twi'lek. Nausicaa était très surprise de cette échange, car sa collègue irradiait de bienveillance. Sa voix n'avait absolument pas reflété cette tristesse interne - ce qui pourtant était un excellent indicateur en général.
La Chevalier Jedi ne laissa rien échapper de cet échange discret, qu'elle appelait emphatie de la Force.Un avantage Zeltron qu'elle avait su développer au point de partager instantanément ses sentiments avec autrui. Si la Twi'lek avait perçut quelque chose, cela n'aurait pu être que le reflet de ses propres sentiments, que Nausicaa avait adopté pour l'espace d'un instant.

- Veniez-vous dans le but de reposer votre esprit en ces temps troublés ?
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Jeu 27 Nov - 23:19

La twi’lek fut agréablement surprise de constater que la zeltronne semblait nullement dérangée par la présence d’Orn’Ella. Elle planta son regard dans l’étendue d’eau en face d’elle pour trouver la paix. Comme d’habitude, la jeune femme tenta de se détendre pour laisser la Force affluer en elle. Son faible taux de midichloriens faisait que cet exercice était parfois plus difficile que d’ordinaire, même si son expérience en la matière facilitait grandement les choses. La twi’lek se souvenait de ses premières séances ou elle s’inquiétait et s’angoissait de ne réussir à entrer en méditation. Son manque manifeste de confiance en elle n’échappait pas à l’œil attentif de ses maîtres, qui lui conseillèrent de persister dans l’effort plutôt que de se laisser gagner par la panique de réussir moins bien que les autres. La zeltronne au nom inconnu posa alors une question à Orn’Ella, la tirant alors de ses réflexions ou plutôt du passé. Même si elle était venue pour méditer, la twi’lek commença à se dire qu’une bonne discussion serait peut-être plus apaisante, et c’est avec un sourire en coin qu’elle répondit calmement d’une voix posée.

- On peut dire ça en effet. Je viens me détendre quelques peu après une séance d’entrainement quotidienne. Pour tout vous avouer, je médite peu depuis quelques mois. Mais je trouve que justement, ces moments de réflexions n’en sont que plus intenses et agréables. C’est dans la rareté de certains instants qu’on apprend à se contenter de ce que nous avons. Mon maître m’avait souvent répété quelque chose de similaire : on apprend à apprécier la lumière en vivant dans l’ombre.

Orn’Ella demeura silencieuse un instant en réfléchissant à la métaphore. Aquilus lui avait appris celle-ci alors qu’elle n’était âgée d’à peine onze ans. Au début, elle n’était pas sûre de comprendre mais avec le temps, elle put appréhender la portée de son message. Et cette maxime trouva d’autant plus de sens lorsque l’humain perdit la vie sous les yeux d’Orn’Ella.
Elle avait ressenti sa disparition comme une souffrance déchirant la chair. Cette rupture avait failli la convaincre de renoncer à son initiation Jedi ainsi qu’à la Force, d’autant plus lorsque le Conseil estima qu’elle ne pouvait passer au rang de Chevalier Jedi compte tenu du « saï tok » qu’elle avait infligé à l’aide de son sabre laser à l’encontre d’un Jedi Noir responsable du décès de son maître. Cette tranche horizontale faite à un être vivant -séparant le torse de ses jambes- est considérée comme une injure grave faite à la Force par les Jedi. Et Orn'Ella était bien trop honnête pour se le cacher: cette action avait été motivée bien plus par la haine et la vengeance qu'elle avait éprouvé à l'égard de cet homme plutôt que par la nécessité de neutraliser un individu dangereux ou par la justice.

Ce souvenir douloureux la fit grimacer, décidée à changer de sujet, elle détourna son regard de l’étendue d’eau pour planter son regard dans celui de la zeltronne et lui retourner la question avec bienveillance.


- Et vous ? Pourquoi êtes vous venue méditer ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Lun 1 Déc - 11:23

- [...] on apprend à apprécier la lumière en vivant dans l’ombre.

Cette tirade laissa Nausicaa songeuse. Elle sonnait extrêmement vrai au premier abord, la Jedi se fit la promesse d'y repenser plus tard, de garder ca dans un coin de sa tête. Avant qu'elle puisse rebondir sur ce sujet, elle fut interrompue.

- Pourquoi êtes vous venue méditer ici ?

Avait-elle une raison particulière de méditer en ce moment ? Nausicaa ne s'était pas posé la question. Elle avait ses habitudes - et elle appréciait la tranquillité et le silence qui accompagnaient la méditation. Après un entrainement, cela pouvait lui arriver mais c'était la plupart du temps tôt le matin, ou en fin d'après-midi. Pour répondre à son interlocutrice, elle devait revenir sur les pensées qui l'avaient traversée il y a quelques instants.
Où avait-elle vagabondé...

- Je peux vous montrer.

Nausicaa posa délicatement sa main sur celle de la jeune femme. Elle lui laissa entrevoir ses pensées littéralement, comme une porte ouverte sur l'esprit d'une personne. Les souvenirs de la Force étaient capable d'être transmis d'un Jedi à l'autre. C'était une chance exceptionnelle selon Nausicaa, par rapport aux autres individus. Ce pouvoir autorisait une compréhension unique.

Elles étaient entourée de brume. Tout était plus ou moins flous. La Twi'lek devina le visage de Nausicaa qui se tenait à ses côtés. Le sol était recouvert d'un voile opaque, aussi opaque que l'épais brouillard qui les encerclaient. La zeltronne avança vers le rideau de brume, qui s'écarta lentement. Mais il n'y avait rien derrière. Cet endroit semblait simplement vide.
La jeune femme continua de s'avancer, et Ornella se sentit obligée de la suivre. Elle avancèrent pendant un temps à travers la brume, et finirent par s'arrêter devant une gigantesque étendue d'eau, qui s'étendait aussi loin qu'elles pouvaient voir. Nausicaa semblait fixer un point au loin.
Le silence. La Twi'lek avait sans doute des questions quant à la nature des lieux, mais elle décida d'observer pour l'instant. Après-tout il ne s'agissait que de souvenirs... si tenté qu'ils soient des souvenirs.

Une onde perturba la surface de l'eau. Puis une deuxième, une troisième. Comme des pas. Les ondes devinrent rapidement irrégulières. L'eau était agitée, mais Nausicaa ne sourcilla pas, et ne jeta pas un regard à son invitée.
Alors qu'Ornella s'apprêtait à poser une question, une ombre qui ressemblait fort à un humain se dessina dans la brume, par delà l'étendue d'eau troublée. Elle était immobile. Quelques secondes plus tard, d'autres ombres firent leur apparition, jusqu'à ce qu'une dizaine d'entre elles se tiennent là, silencieuses. L'eau se calma progressivement, les derniers remous s'évanouissant aux pieds des deux Jedi.
La présence de ces ombres provoqua un sentiment de gêne chez le Chevalier Jedi.Lorsqu'elle tourna la tête, Nausicaa avait disparu. Elle se sentait observée. Un mauvais pressentiment gagna les entrailles de Ornella à la vue de ces ombres.


En un battement de cil, elle se retrouva face à Nausicaa, assise à côté d'elle dans les jardins. Nausicaa souriait, assez satisfaite d'avoir réussi à transmettre ses souvenirs, même d'une manière aussi floue.

- Je suppose que ce n'est pas très clair. Mais c'est là où nous sommes, à travers la Force. Chaque endroit offre ses possibilités. C'est pour ça que je médite régulièrement ici. C'est un bon endroit.

Elle se tourna alors vers l'étendue d'eau, le regard perdu au loin.

- Je ne sais pas toujours ce que je dois penser de ces visions. Si elle sont des avertissements, des traces, des souvenirs d'autres Jedi. Mais c'est assez récurent ces derniers temps. Ces formes obscures. Elles viennent troubler mes réflexions de temps à autre.




Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Mar 2 Déc - 23:11

La jeune twi’lek prit délicatement la main tendue par sa sœur zeltronne en devinant ses intentions. Elle ferma les yeux et fit le vide dans son esprit, laissant ce dernier se faire entraîner dans le fluide de la Force. C’était comme se laisser emmener par le courant d’une rivière et se faire bercer.
Quand elle rouvrit les yeux, elle put constater la présence de brume sur le sol. A dire vrai, le décor n’avait rien d’apaisant comme le jardin dans lequel les deux femmes s’étaient trouvées il y a encore quelques instants. Cet endroit était calme, mais c’était une quiétude plutôt sinistre, un peu comme un champ de bataille jonché de cadavre délaissé par les combattants. Au cœur de cette atmosphère faussement calme, l’ambiance était oppressante. Orn’Ella suivit Nausicaa jusqu’à se trouver en face d’une immense mer sans vagues. Toutes les deux restaient immobiles. La twi’lek commença à observer avec plus d’attention les lieux, était-elle dans un souvenir ? Si cela était le cas, celui de la zeltronne semblait bien particulier. En effet, il manquait cruellement de détails propres à la réalité, à moins que Nausicaa ne maîtrise pas très bien ses pouvoirs et se focalise sur l’essentiel…

Orn’Ella Dawnbringer n’eut pas vraiment le temps de creuser davantage la question car sortant de l’onde sombre, une silhouette émergea de l’eau, rapidement suivie par d’autres. Ces ombres sorties par dizaines dégageaient quelque chose de malfaisant que la twi’lek parvenait à ressentir à travers la Force. Cette sensation rouvrit la blessure émotionnelle qu’elle avait réussi à cicatriser, rapidement le souvenir de son mentor et de cette Sith au teint rougeoyant refit surface. Elle eut envie de respirer, mais en ouvrant la bouche, elle ne put ressentir la sensation de l’air pénétrant dans ses poumons pour regonfler sa poitrine. La gêne qu’elle ressentit la poussa à chercher à tâtons l’épaule de Nausicaa, mais cette dernière avait disparue soudainement comme avalée dans les ténèbres.
Dans la seconde qui suivit, la Jedi était revenue dans les jardins du temple d’Ossus. Reprenant soudainement son souffle, la twi’lek pouvait sentir une sueur froide perler son front. Elle se calma rapidement tandis que la zeltronne semblait sourire. Ses lèvres étirées avaient quelque chose d’exotique et d’apaisant pour Orn’Ella qui retrouva un peu de sérénité mais était toujours troublée par ce qu’elle avait pu apercevoir. La zeltronne avait retourné son regard vers l’étang et explicité un peu plus son propos. Orn’Ella déglutissait alors pour s’exprimer avec précipitation.


- Une vision vous dites ? J’ignorais que vous pouviez transmettre des visions par votre mémoire… Celle-ci concerne les Sith n’est-ce pas ? La Force nous envoie un message… Nous savons que les Sith existent toujours, mais nous ignorons ou ils se terrent pour échapper au courroux de l’Alliance et de l’Empire. Nous avons encore des alliés, mais cette vision... Ne présage rien de bon…

Puis la jeune femme hésita. Elle remarqua qu’elle ne connaissait pas le nom de son interlocutrice et entreprit donc de le lui demander poliment.

- Comment vous appelez vous au fait ? Je suis Orn’Ella Dawnbringer, chevalier Jedi.

Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Mer 3 Déc - 12:59

La vision avait été suffisament claire pour Ornella qui était encore sous le choc. Elle ne semblait pas comprendre exactement ce qui venait de se passer, ni de quelle manière Nausicaa avait réussit à lui transmettre cette "vision". Celle-ci estima qu'une explication était nécessaire. La difficulté dans la lecture des visions résidait dans la différenciation du possible et de la réalité. S'il s'agissait effictivement de visions bien sûr - au sens propre du terme.

- C'est un attribut naturel. J'ai simplement transformé ce trait racial en un outil extrêmement utile. Trop souvent, les relations peuvent conduire à des incompréhension. La Force nous a offert ce don, à nous Zeltrons, pour nous permettre d'être compris. Beaucoup d'individus simule une compréhension alors qu'en réalité, il n'ont aucune idée de ce que vous ressentez. Nous n'avons pas ce problème. Mais que vous compreniez autrui n'assure absolument pas que vous soyez d'accord avec - en revanche cela peut renforcer vos pensées ou y semer le doute.

. Certains maîtres pouvaient se vanter d'avoir aperçu une arbre des possibles, mais Nausicaa était convaincue qu'elle n'était pas encore au niveau. De ce fait, elle éludait la possibilité qu'il s'agisse d'un avertissement, ce que Ornella avait vu n'était probablement que le reflet des inquiétudes d'une Jedi. Cependant la réaction de la Twi'lek laissa un doute dans l'esprit de Nausicaa. Et si, par chance, il s'agissait d'une vision, d'un avertissement ? Elle devrait dans ce cas en parler avec un des leaders de l'Ordre.
Ornella ajouta qu'elle ignorait le nom de la Zeltronne. Nausicaa haussa un sourcil, légèrement surprise.

- Ornella. C'est un très joli prénom. J'étais persuadée de vous avoir confié le mien, il y a de ca quelques instants. Peu importe, excusez-moi si j'ai omis de me présenter. Je suis Nausicaa Kaiso Acuos, chevalier-diplomate de l'Ordre.

Elle observa un instant avant de quitter le banc, pour s'approcher de l'eau. Elle s'accroupit, écarta sa bure sur les côtés pour ne pas qu'elle soit mouillée. Sa main caressa la surface de l'eau, allant et venant, avec douceur. Nausicaa appréciait la sensation de l'eau - elle avait toujours aimé ca - sa fraicheur, sa transparence. La Jedi était une grande nageuse, mais il faisait plutôt froid ce matin là alors elle ne fut absolument pas tentée de piquer une tête.

- C'est vrai que c'est un mauvais présage, quelque soit la signification de ce que nous venons de voir. Nous devrons être prêt, à affronter l'avenir, aussi obscur soit-il.

Elle cessa de jouer avec les remous, puis sécha sa main à l'aide de sa bure. Elle jeta un oeil à Ornella qui était restée près du banc, toujours pensive. Quelque chose l'avait pertubée, avait rappelé un souvenir qui était éteint. La zeltronne ne souhaitant pas davantage la troubler, ni sembler inquisitrice quant à son intimité. Cependant, elle comptait bien apprendre à connaitre la Twi'lek - peut-être aurait-elle une nouvelle amie prochainement.

- J'espère ne pas vous offenser Ornella, mais au vu de votre potentiel vous êtes sans doute plus une bretteuse qu'une manipulatrice. N'hésitez pas à m'interrompre si je me fourvoies.

Toujours dos à Ornella, le regard posé sur son propre reflet, elle reprit:

- Mon entrainement est essentiellement basé sur la maitrise du sabre et du corps, et il y a très peu de chevaliers qui rivalisent avec mon niveau. Je ne suis pas prétentieuse, j'ai simplement accepté cette réalité parce qu'elle ne me convient pas. Si vous êtes intéressée, je souhaiterai organiser une session d'entrainement pour vous et moi.

Nausicaa se releva, pour faire face à la Jedi. Elle souriait naturellement, comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Mer 3 Déc - 18:17

Orn’Ella Dawnbringer demeura silencieuse l’espace d’un instant, attentive à ce que la zeltronne lui disait. La jeune Jedi lui expliquait ce à quoi elle venait d’assister dans le détail. Il est vrai que les Zeltrons étaient un peuple bien différent de celui des Twi’leks. Orn’Ella ne savait que peu de choses à leur sujet si ce n’est ce que le commun des mortels connaissait en règle générale. La twi’lek laissa apparaître sur le long de ses lèvres un léger sourire lorsque Nausicäa fit un commentaire sur son prénom, une façon de la remercier en quelques sortes. Elle resta songeuse un moment, effectivement la zeltronne s’était déjà présentée avant qu’elle ne se décide à partager sa vision avec la twi’lek. Et c’est avec une certaine gêne dans la voix qu’Orn’Ella présenta ses excuses.

- Oh, effectivement vous vous êtes déjà présentée. Désolée, mais la vision m’a un peu secouée.

Elle marqua une courte pause pendant laquelle, la Jedi se retint de rougir un peu avant de commenter les propos de Nausicaa quant à sa vision afin de faire preuve d’un peu d’optimisme. Sans doute que sa bienveillance permettrait à la zeltronne de ne pas demeurer passive, mais au contraire de développer ce qu’elle avait vue.


- Mauvais présage ou non, nous serons prêts à accomplir notre devoir. Vous n’êtes pas sans savoir que la situation galactique actuelle n’augure pas vraiment un avenir radieux.

Tandis qu’elle resta assise sur le banc, Orn’Ella regarda Nausicaa tremper son avant bras dans l’eau pour y ressentir quelque chose, ou alors cherchait-elle inconsciemment à s’assurer qu’aucune silhouette n’était présente dans ce petit étang. Néanmoins l’atmosphère sereine et la bonne humeur de la zeltronne redonnait des couleurs à la twi’lek qui retrouvait un peu d’enthousiasme. Par la suite, son interlocutrice suggéra alors que compte tenu de ce qu’elle avait pu apercevoir d’Orn’Ella, cette dernière était plus une sabreuse qu’une consulaire. Cette vision était un peu dépassée aux yeux d’Orn’Ella, cela faisait depuis bien longtemps que l’Ordre Jedi avait cessé de vouloir a tout prix spécialiser ses membres soit dans la Force, soit dans le sabre. Ces anciennes castes Jedi avaient disparu des millénaires avant la Guerre des Clones même. Toutefois, il était vrai que certains Jedi étaient bien plus à l’aise arme en main, qu’avec la Force. La twi’lek entreprit donc de rétablir la vérité à son sujet afin que Nausicaa puisse un peu mieux la cerner avec calme.

- Détrompez-vous, je suis plutôt polyvalente en ce qui me concerne. Disons juste que je préfère m’exercer et me maintenir en forme physiquement plutôt que méditer. Je ne néglige ni la Force ni le sabre. Tout est équilibre, même si pour atteindre le niveau que j’ai aujourd’hui, j’ai du faire plus d’efforts que d’autres.

Le sous-entendu de sa dernière phrase était bien là. Elle espérait secrètement que Nausicaa comprendrait que le faible taux de midichloriens de la twi’lek expliquait son propos. Le formuler aussi tôt à l’une de ses sœurs serait assez difficile pour elle. Les midichloriens ne faisaient ni la puissance, ni le Jedi, ils représentaient uniquement le potentiel ainsi que la facilité avec laquelle la connexion entre le Jedi et la Force se faisait. De part son statut, Orn’Ella avait du faire preuve de détermination et d’efforts pour réussir à progresser, ce qui expliquait que son complexe la hantait toujours plus ou moins consciemment. La twi’lek apprécia cependant la proposition d’entrainement de la zeltronne et y répondit d’une voix des plus enjouées en se levant du banc pour se rapprocher de son interlocutrice.

- Pour revenir à votre offre d’entrainement, sachez que je l’accepte avec grand plaisir. J’apprécie de croiser la lame avec des nouveaux visages, d’autant plus si vous êtes aussi forte que vous prétendez l’être, peut-être pourrais-je apprendre quelque chose de nouveau…
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   Mar 3 Fév - 13:54

- ...peut-être pourrais-je apprendre quelque chose de nouveau…

Nausicaa fut soulagée de ne pas avoir offensé sa collègue, et qu'elle ait accepté de s’entraîner à ses côtés lors d'une séance. Cet échange lui avait fait le plus grand bien. Partager un peu de son temps,de ses inquiétudes, avec Ornella.
Cependant, il était temps pour Nausicaa de quitter les jardins et de se rendre à la bibliothèque où l'attendait une longue après-midi de recherche pour une mission diplomatique qu'on lui avait confiée.

- J'espère en être capable. Je vous recontacterai pour fixer un rendez-vous dès que possible. Ce fut un plaisir Chevalier Dawnbringer.

La zeltronne s'inclina légèrement puis elle s'éloigna dans la brume des jardins du Temple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un poisson dans l'eau [ Pv Ornella D. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Comme un poisson dans l'eau
» Comme un poisson dans le désert (PW : Dilon Derarborne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes :: Ossus :: Académie Jedi & Temple-
Sauter vers: