Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mer 5 Nov - 20:19

Oron attendait que le corellien lui donne sa réponse au sujet du weequay, il lui demanda de l'amener à la cantina pour qu'il s'en charge. L'Agent Zéro s'exécuta, ne faisant preuve d'aucunes pitié ou compassion pour le mercenaire qu'il avait condamné à mort. Le mercenaire fut froidement abattu sans qu'aucun des deux hommes en armure ne soit gêner par ceci. Ensuite il demanda à Oron de se plaquer contre le mur et vérifia qu'il n'avait pas d'arme sur lui avant de l'inviter à s'asseoir à une table, juste en face de ce pseudo mandalorien.

Les mains sur la table, l'Agent Impérial attendait la suite, ce type n'allait pas être simple à convaincre, mais nuls doutes possibles qu'il avait des informations intéressantes. Il fit sortir plus loin un droïde armé qui se calla derrière le comptoir, surveillant l'entrée. Il s'assit ensuite face au sergent et prit la parole sur un ton assez plaisantin, précisant qu'il allait l'appeler chef, mais que ce n'est pas une marque de respect de l'autorité enfin voilà quoi.


« Appelez-moi comme ça vous chante. »

C'était plutôt vrai ceci, l'Agent Zéro se moquait totalement du nom que l'on pouvait lui donner, après tout, il en avait déjà tellement et ne connaissait même pas celui que l'on lui avait donné à la naissance. Ensuite le corellien ôta son casque, révélant un visage balafré, un peu plus jeune qu'oron, ce dernier mémorisa rapidement le visage de son interlocuteur, sait-on jamais. Ceci fait le corellien plaisantin entra dans le vif du sujet, il comptait revendre l'armure mandalorienne et proposait à Oron de l'acheter à bon prix.

Il précisa également que les informations vaudraient chères. Il en appela ensuite à son droïde qui répondit en code binaire, ce qui le fit rire, sans pour autant provoquer la moindre réaction chez l'agent impérial qui resta froid. Il parla un peu tout seul ensuite, comme quoi les Impériaux n'avaient pas d'humour, mais le droïde oui, enfin voilà quoi. Oron écoutait malgré tout, se forçant à analyser chaque parole. Il se remit alors à parler du sérieux, enfin appelant le sergent Danou, si cela ne le gênait pas.


« Je vous ai dit, peut n'importe comment vous me nommez. »

Avec ses manières, il proposa un verre à l'agent ainsi que d'enlever son casque, la réponse était directement négative pour Oron, ce n'était pas nécessaire et tant qu'il pouvait cacher son visage il le faisait, de plus il n'avait pas particulièrement soif. Se gardant bien de donner tous les détails, il refusa simplement d'un geste de la main et de la tête, laissant le verre à sa place. Le contrebandier rentra alors dans le sujet qui intéressant l'agent Zéro, il voulait des assurances, des garanties ainsi que quelque chose d'intéressant en échange des informations.


« Des garanties ? Ma foi, je peux vous en donner, néanmoins vu la méfiance que vous prônez à mon égard, je doute fort que cela ne vous suffise pas vrai ? »

L'Agent Impérial s'enfonça dans sa chaise, croisa les bras et fixa calmement le contrebandier, son attitude calme et comme habituée contrastant pas mal avec la situation dans laquelle il était, menacé par des explosifs et deux fusils blasters.

« Je peux comprendre que vous voulez en profiter, mais vous le savez aussi bien que moi Kataz, vous êtes un peu dans la merde malgré tout. Un Hutt veut votre tête, les Hutt ont le bras long. Peut-être que jusque-là, ils se sont contentés de vous envoyer de petits hommes de main, ce genre de choses. Mais ils peuvent en faire plus, vous le savez aussi bien que moi. »


L'Agent Zéro leva un instant les yeux au ciel, fixant le toit de la cantina dans laquelle le contrebandier avait élu domicile.

« Ce toit ne m'a pas l'air très solide n'est-ce pas ? Je me demandais, si jamais vous n'aviez pas de place sur le vaisseau en orbite, avec lequel comptez vous repartir ? Les Mandaloriens ne laissent pas de vaisseaux. Peut-être en voler un à de futurs pirates. Je me demande si les tirs des vaisseaux passeraient à travers ces murs, enfin, surtout à travers ce toit. »


Ce type était débrouillard, aucun doute là-dessus, mais néanmoins, il était peu probable qu'il avait un jet pack à propulseur supra-luminique dans sa poche. L'Agent Zéro faisait ressortir le côté négatif de sa situation avant de parler de ce qu'il pouvait offrir. Il s'avança et posa ses coudes sur la table, mains croisés et menton posé dessus.

« Votre situation n'est pas reluisante, n'est-ce pas ? Vous croyez que le reste des survivants fera preuve de solidarité si vous leur demander un morceau de pain ? J'en doute un peu personnellement, je ne sais pas pourquoi... Appelez ça l'instinct. »

L'air grave et sombre de la voix de l'Agent Zéro donnait un air toujours plus sérieux à son discours. Le sergent observait de haut en bas son interlocuteur, sans pour autant sembler faire attention à ses mouvements.


« Enfin, parlons du bon côté des choses, il y a un vaisseau en orbite et face à vous quelqu'un pouvant vous offrir un billet. Mais ne me pensez pas buté, vous voulez plus, très bien. Je peux faire en sorte que Takka vous lâche à tout jamais. Ainsi que tous ceux à qui vous avez fait du tort. Je peux m'assurer de votre tranquillité. Vous êtes un contrebandier, mais je ne suis pas certain qu'avec vos poches, vous puissiez transporter grande contrebande, je me trompe ? À moins que vous ne cachiez les soutes d'un destroyer dans vos poches. »

Se redressant de nouveau, l'Agent Impérial continuait de fixer son interlocuteur, ignorant la présence du droïde ou des explosifs.

« Je suis peut-être sergent, mais le temps forge des relations bien plus que le grade. Vous n'avez rien à faire de ces informations et je n'ai rien à faire de vous. En revanche, je veux ces informations et vous voulez survivre et acquérir des gains. Je peux vous offrir les deux. Le seul prix à payer restera les informations. L'Armure ? Vous pouvez la garder, le Brandy Corellien aussi. Si vous souhaitez un billet de sortie avec une assurance de ne plus être poursuivi par les Hutt, vous savez ce qu'il vous reste à faire. »

L'Agent Zéro attendit quelques instants, laissant le corellien emmagasiné toutes les informations et toutes les paroles qu'il lui avait confié. Après quelques secondes d'attente, il revint à la charge avec un ton toujours calme et froid.


« Mais vous voulez des assurances n'est-ce pas ? Vous ne croyez pas en la parole d'un Impérial qui pète plus haut que son cul. Je n'ai pas sur moi ce qu'il faut pour tout vous faire. Mais si vous me laissez passer quelques appels, je pourrai vous avoir une garantie du type volante, voir spatiale selon les termes que vous préférez. »


Une garantie spatiale ? Le plus gros problème après ça restait le capitaine du vaisseau de l'alliance en orbite, l'Agent Zéro avait bien l'intention d'avoir ses informations, quittes à sacrifier une navette de l'alliance pour le persuader et servir de garantie, s'il donnait les informations tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Dim 9 Nov - 22:44

Den était confortablement assis dans sa chaise, en bout de table il écouta patiemment le trandoshan déblatérer ses propos. Il semblait l’avoir percé à jour, mais l’humain ne comptait pas se démonter. Le regard fixé sur le saurien, il prit une voix claire mais autoritaire afin de rappeler qui gouvernait ici.

- Je suis maire, et je fais ce qui est nécessaire pour assurer la survie de ces citoyens ! Peu m’importe ce que je devrais faire, je compte bien faire en sorte que les miens survivent. Nous avons déjà envoyé des éclaireurs au loin pour nous rassembler. Peut-être que les autres groupes ont de l’armement et des ressources qui nous permettront de regagner notre souveraineté et garantir notre défense face à des pirates. Le genre de catastrophe qui nous a frappés ébranle l’ordre établi, certains se sentent enhardis ou désespérés au point de ne plus suivre les règles qui pourtant nous empêchent de sombrer dans le chaos. Briser la jambe d’un dissident ou enfermer une voleuse sont nécessaires à maintenir un semblant d’ordre.

L’humain soupira avant de reprendre son propos. Cette fois-ci, il fut beaucoup plus sûr de lui et à la fois beaucoup plus menaçant. Il était néanmoins intrigué par les fameuses connaissances évoquées par Galdur, mais était également méfiant. Et si le saurien lui tendait un piège ?


- Vous oubliez quelque chose lézard. Il n’y aura aucun témoin pour relater la vérité sur votre décès éventuel. Nous serons les seuls à donner la version officielle… Soyez intelligent. Vous qui êtes un survivant si vous le dites, vous devriez savoir quel choix est le plus sage pour votre survie… Quels sont donc ces personnes que vous souhaiteriez contacter ? Quelles sont vos connaissances ?

L’exécuteur de Den interpellé par le trandoshan sembla gêné. Il échangea un regard vers Den Visiblement, il ne prenait aucun plaisir à tenir Galdur en joue. Ses quatre autres collègues semblaient en proie au doute, mais ils étaient tiraillés entre leur loyauté envers leur chef, la nécessité de faire ce qu’il fallait pour survivre et les propos du trandoshan. Leur confiance en Den semblait s’être fragmentée, et cela se voyait à la façon dont ils tenaient leurs armes. Plus mous, moins fermes, les piques étaient devenues bien lourdes à porter.

- Et… s’il dit vrai ?

Den foudroya du regard son lieutenant. Si celui-ci commençait à avoir des doutes, son autorité serait remise en question ici. Il voulut ouvrir la bouche, mais derrière lui, un cri déchirant retentit depuis le couloir. Les gardes eux-mêmes sursautèrent tant cet évènement semblait inattendu et se jetèrent des regards pour savoir quoi faire. Den se retourna, visiblement stupéfait. Galdur pouvait reconnaître cette voix, c’était la voix de Palema. Tous semblaient paralysés, avant que Den n’ordonne à trois des gardes encadrant Galdur de descendre voir ce qui se tramait plus bas. Les deux gardes restants dont l’exécuteur de Den étaient préoccupés par ce qui avait pu se passer et avaient baissé leur vigilance… Le maire de Velmor demanda à Galdur de se lever tandis qu’il s’emparait d’un pistolet blaster. Il fit signe aux gardes et à Galdur de passer devant, il suivrait. Les gardes étaient tendus et en proie au doutes. Devant Galdur se dessinait un couloir sombre et poussiéreux qui descendait en une pente douce vers les cellules. Le bâtiment que Den avait choisi ne l’avait pas été au hasard : il s’agissait d’un ancien poste de police. Une fois descendus ils virent Palema les chaines aux poignets et chevilles au fond d’une cellule dont la porte semblait avoir été arrachée de ses gonds par un géant qui se serait amusé avec cette petite ferraille. A l’autre bout se tenaient un garde blessé, inconscient sur le côté ainsi que le second de Den qui était coincé contre le mur par la dite porte. Les jambes cassées, il était prisonnier entre le mur et la porte de la cellule. Aussitôt les gardes se mirent en joue et pointèrent leurs canons vers la jeune adolescente aux vêtements déchirés. Dans une cellule voisine se trouvaient un duo de Velmoc qui semblait être intéressés et stupéfaits par ce qu’il se passait ici.


- Galdur !


S’écria Palema tandis que la voix de Den s’éleva, colérique. Tandis qu’il ordonna à deux gardes de dégager les blessés.



- Sorcière en plus d’être voleuse ?! Que se passe-t-il ici ?

- Il… il a voulu recommencer… Il a déchiré mes vêtements !

- Mensonges ! Jamais il n’oserait faire une chose pareille. Ce n’est pas un criminel ! Je suis là pour maintenir la loi et l’ordre !

- Vous devriez ouvrir les yeux Den. Vous êtes peut-être animé par des intentions louables, mais vous convoitez le pouvoir depuis bien trop longtemps ! Vous avez sauté sur l’occasion pour vous l’accaparer et assouvir votre soif de domination ! Vous avez tout fait pour me mettre hors jeu car vous savez qui je suis !

Les deux Velmocs n’osaient prendre la parole, il était évident qu’ils avaient assisté à la scène mais ils avaient l’air bien affaiblis par leurs conditions de détention. Den ordonna aux gardes d’user de rayons paralysants pour faire taire Palema, mais ils se montrèrent bien trop hésitants pour le faire. L’exécuteur reprit courage et s’avança vers l’adolescente. Il s’avança d’un pas déterminé et leva son canon sur Palema mais n’ouvrit pas le feu. Il questionna Den d’une voix ferme. Il voulait que tout ceci cesse, mais le doute germait dans son esprit. Sa main tremblait devant le regard imperturbable de l’adolescente.

- Qui est cette femme ? Que savez-vous de plus que nous à son sujet Den ?

- Elle est démente. Voilà tout. Exécutez-la ! Si vous ne le faites pas, je le ferais moi-même !

L’exécuteur resta immobile et se raidit. Les autres gardes firent de même, ils semblaient déroutés. Den allait mettre l’un de ses gardes en prison également ? Seraient-ils les suivants ? Il tourna la tête et jeta un coup d’œil vers Galdur, jaugeant si le trandoshan allait agir ou non. Quoiqu’il allait se passer, tout dépendrait de lui désormais…

Oron était tombé face à un drôle d’énergumène. Kataz Star semblait nullement intimidé par les insinuations de l’impérial. C’était un débrouillard, quelqu’un avec beaucoup de ressources, ce qui lui donnait une certaine arrogance méritée sans doute. Si Kataz avait le don de s’attirer les emmerdes, il avait également celui de s’en tirer sans trop de casse. Et dans ce cas présent, c’était bien le cas. Il se permit même de répondre en éclatant de rire.


- Qui vous dit que je n’ai aucun moyen de sortir d’ici ? C’est vous qui êtes venu à moi en me proposant un ticket de sortie. Et vous savez que je n’aurais pas survécu bien longtemps aux Hutts si j’avais jamais une bonne assurance. Certes je suis coincé, temporairement... Mais juste le temps pour moi de récupérer des pièces. Et puis je ne compte pas quitter Velmor. J’ai ma vie ici, plus simple et moins dangereuse que transporteur d’épices je peux vous le garantir. Quant aux rescapés, ils sauront se montrer solidaires rassurez-vous… Pourquoi pensez-vous que je crèche ici ? Vous ne m’avez pas entendu quand je parlais de caches ? J’ai un peu de nourriture, des médicaments, de l’alcool et quelques blasters sur lesquels ils ne rechigneront pas. Le troc est une valeur bien plus sûre que les crédits en cas de catastrophes et je peux leur offrir ce que j’ai en échange d’une chose ; ma survie. Je pense que c’est un marché sur lequel ils seront des plus compréhensifs. Je suis quelqu’un d’honnête. Un peu louche je vous l’accorde mais franc, et je vivais ma vie ici en tant que mécanicien, et compte tenu du fait qu’ils sont certainement sur la paille, je pourrais gagner ma place auprès d’eux dans leur société. Le pouvoir politique m’intéresse pas, je sais me démerder avec mes mains et des systèmes mécaniques et électroniques : je leur serai utile pour réparer ce qu’ils ont.

Ce n’était pas faux. Les rescapés accepteraient bien volontiers d’accueillir Kataz dans leurs rangs s’il leur offrait ce dont ils avaient besoin en échange de sa survie. C’était un marché plus qu’honnête envers les malheureux n’ayant pas eu la chance de faire beaucoup de stocks de vivres. Kataz avait été assez malin pour tomber sur ce qu’ils recherchaient. Bien qu’il ne le disait pas, s’il était toujours en vie dans cette cantina, c’est bien car il avait abattu certains pillards agressifs. Le sang séché sur la table était encore rouge et exempt de poussière : il avait du tuer quelqu’un il y a deux ou trois jours seulement, pas plus… au même endroit ou Oron était assis. Le corellient arqua un sourcil suspicieux vis-à-vis de son interlocuteur, comme s’il le sondait de part en part avant de confesser à l’impérial.

- Vous me surprenez Danou. Avouez le, vous n’êtes pas un simple sergent n’est-ce pas ? Votre attitude, votre façon calme de parler alors que vous êtes en danger de mort. Votre assurance quand vous évoquez des contacts hauts placés… Je ne m’y connais pas bien en grades militaires, mais vous parlez plus comme un officier que comme un militaire du rang. Et même si le temps forge les relations plus que le rang, je doute qu’un simple sergent puisse avoir assez de poids de part ses contacts pour faire plier un Hutt mal léché. Vous êtes plus que ça… Croyez-moi, j’ai appris à distinguer le double jeu des gens rapidement. C’est essentiel dans ma profession ! Je ne sais pas à quel jeu vous jouez et je m’en moque rassurez-vous. Tout ce que je veux c’est certaines pièces détachées que votre vaisseau doit avoir en stock, l’assurance que les Hutts ne chercheront plus dans ce coin là de galaxie et… et… je vous laisse le choix de la troisième chose que je veux. En attendant buvez donc ce brandy, il n’est pas empoisonné rassurez-vous. Si vous souhaitez appeler vos contacts, je veux bien vous y autoriser. Mais pas d’entourloupes, mettez en haut-parleur.

Il but une seconde gorgée de sa flasque comme pour lui prouver qu’il ne risquait rien auprès du contrebandier, du moins si danger il y avait, ce n’était pas au niveau de la boisson.

- Laissez-moi-vous parler de ce qui s’est passé. Bon je vivais ma vie plus calmement. Forcément je trempais encore dans quelques magouilles, mais rien de méchant ou de mortel….

Kataz se pencha vers le stormtrooper comme s’il tenait à qu’eux deux seulement entendent le récit. Sa voix se fit plus basse, comme s’il tentait de conclure une affaire illégale avec un partenaire du crime.

- Il y a huit jours, alors que je faisais de la récupération de pièces détachées, je suis tombé sur un mandalorien en pleine nuit. Il avait l’air louche donc… bah je l’ai suivi. Je pensais qu’il comptait me piquer des pièces, du moins il avait l’air d’être sur un gros coup. J’ai flairé le gain, et je l’ai surpris entrain de tuer quatre soldats de l’Alliance qui sécurisaient l’antenne de communication principale. Celle qui sert de relais à Velmor pour émettre à l’échelle galactique ou d’un système. Et je l’ai vu entrain de trafiquer l’émetteur… J’avais entendu parler de ces attaques d’inconnus sur des cibles isolées et des méthodes employées par ceux-là. J’avais encore des contacts à l’époque su ce genre d’incidents… J’ai deviné ce que le mando voulait faire alors j’ai tenté de l’en empêcher. Je n’avais qu’un blaster sur moi et mes outils. Croyez-le ou non je porte son armure… je n’ai pas pu l’empêcher d’endommager sévèrement la tour émettrice, mais en le tuant il m’a dit des choses avant de rendre l’âme…

Il laissa planer un suspense puis enchaina comme si de rien n’était. Laissant sciemment son invité sur sa faim avant d’ajouter quelques précisions pou noyer le poisson avec légèreté.

- Je l’ai entendu parler, puis mourir, et j’ai volé son armure puis je me suis tiré l’air de rien avant que les soldats de l’Alliance ne débarquent. Ils n’auraient pas cru mon histoire, alors je me suis préparé. J’étais dans mon vaisseau que j’ai planqué dans un spatioport sauvage… mais les Mandaloriens ont niqué mon hyperdrive quand ils ont voulu me voler le vaisseau. Ils se sont obstinés à vouloir le dérober, mais je me suis défendu. Le temps jouait contre eux, quand ils ont vu que je ne lâcherai pas le morceau, ils se sont contentés de fermer la porte blindée principale et m’ont piégé ici en espérant que je me rende… Quoiqu’il en soit, le mando que j’ai flingué à l’ancienne était présent depuis une semaine avant sur Velmor. Pas du genre bavard, sauf pour obtenir des infos sur la capitale… Il disait qu’il avait besoin de ces infos pour traquer un tueur en série, alors nous… on s’est pas méfiés. C’est moi qui lui ai parlé de la localisation de la tour émettrice…Si j’avais su…

Il y avait du regret dans la voix du contrebandier, et c’était trop sincère pour être simulé. Pour la première fois, il perdait son côté plaisantin. Kataz avait eu l’opportunité d’empêcher cette catastrophe de frapper Velmor, mais il n’avait pas été assez méfiant dans un premier temps. Se redressant, le contrebandier maintenait fermement son blaster en main, et attendit une réponse de l’impérial tout en prenant une nouvelle grosse gorgée de brandy corellien.

_______________________________________________________

Niveau de combattant du Mandalorien:
N3. Prévenez le MJ si vous l'attaquez pour un lancer de dés.

Niveau de combattant des rescapés:
N2 = Den
1 N1 + 2 N2 + 2N3 = pour les gardes encerclant Galdur

Récapitulatif de vos forces:
- 10 Stormtroopers constituant l'escorte impériale.
=> 1 Blessé superficiel posté en vigie.
==> 9 Stormtroopers en état de combattre.
[4 N3 vétérans, 5 N2 recrue]
- 20 Soldats de l'Alliance constituant l'escorte de l'alliance.
=> 8 tués dans l'éboulement, 3 blessés graves.
==> 9 Soldats de l'Alliance en état de combattre.
[8 N2 recrue, 4 N3 vétéran.]


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Lun 10 Nov - 19:56

Galdur eut au moins le loisir de voir qu'il avait fait mouche. Loisir qui tourna bien vite au cauchemar quand il comprit que le maire avait l'intention de l'enfermé et qu'il n'avait visiblement strictement rien à faire de ses paroles. Pourtant, elles étaient vraies. Ils allaient tous mourir dès les premières attaques.

« Vous faites une grave erreur. Mais pensez bien que cela ne restera pas impuni. Quand à mes contacts, ces fameuses personnes dont je vous parle, ils sont déjà bien connu dans la galaxie. Font cul béni au premier abord, et je pensais pas que des pisses-vinaigres pareils pourrait m'apporter quelque chose. A tort. Je vous donne un indice, vous en connaissez beaucoup, des gens qui utilisent des sabres lasers ? »

Un cri retentit dans toute la pièce et Galdur fit volte-face immédiatement. Bordel de cul de nouille. Qu'est ce qu'il se passait plus bas, dans ce bousin ? Quelqu'un venait de se faire percer les fesses avec une truelle ? A la manière dont on le força avec les autres gardes à passer devant, cela n'augurait sans doute rien de prévu qu'importe le camp. En bas, on y découvrit le spectacle de quelques Velmoc a l'air léthargiques et bon dieu que c'était difficile à observer vu a quel point cette race était dégueulasse, et surtout d'une PUTAIN de PORTE de PRISON arrachée de ses gonds et ayant été sans doute propulsée contre le mur. Vacherie, qui avait caché un rancor dans sa poche ? Parce que même un wookie ou un trandoshan ne serait pas parvenu a défoncer en ce point la porte. Ajouter à cela que le type qui avait prit le projectile dans la tronche avait dû sacrément morfler.

« Galdur ! »

Le regarde de l'appelé se porta immédiatement dans la direction de celle qui avait lancée ce nom. Sacré nom d'un bordel de cul. Palema ? On l'avait donc enfermé ici bas. C'était elle qui avait un rancor dans la poche ?

- Sorcière en plus d’être voleuse ?! Que se passe-t-il ici ?

Qu'est ce qu'il racontait encore le vieux gâteux borné ? Sorcière ? Même les trandoshans avaient arrêtés de croire à la mauvaise magie depuis bien longtemps. Et pourtant, ils avaient des chamans chez eux ! Ah moins que...

Oh, merde alors !

La situation commença a virer mal quand l'exécuteur de Den commença à montrer de plus en plus de signes d’agressivité et de doutes. Son attention devait maintenant être rivée sur toutes les personnes dans la pièce et il ne pouvait sans doute plus compter sur personne. Le regard que lança l'exécuteur a Galdur suffit à lui persuader que désormais, c'était entre lui et Den que cela allait se jouer. Il mina de s'étirer en regardant un peu ailleurs levant donc les bras en l'air et ouvrit grand la bouche pour démarrer un bâillement qui déconcerta quelque peu ceux qui comptaient un instant sur lui. En terminant son bâillement, Galdur ouvrit brutalement les yeux et leva soudainement le pied.

« Sorcière ? … C'est... la... FORCE ! »

Le pied du trandoshan partit et percuta de plein fouet le torse de Den qui fut projeté en arrière sur le coup, glissant sur le sol et désormais renversé. Immédiatement, Galdur tourna la tête sur le décor qui l'entourait. Là, au mur. Un peu de tuyauterie pourrie. Il porta sa main sur le premier segment qui se présenta à lui et tira, arrachant de fait un bon morceau de tuyau. Une seau salle s'écoula doucement de l'ensemble déconnecté.
Den se relevait avec une rapidité peu soupçonnée pour quelqu'un de son âge et pointa son pistolet vers l'agresseur. Trop tard. Le morceau de tuyau se fracassa sur sa tempe et l'éjecta sur le coté, lui faisant perdre son arme que Galdur s'empressa d'éloigner d'un coup de pied. Le trandoshan apposa immédiatement son pied sur la main du vieux, la joue désormais salement violacée et probablement a moitié K.O.

« Ca suffit ! J'vous arrête pour être un emmerdeur de première ! Vous pouvez garder le silence. La messe est dites. »



Après qu'on eut finalement passé les menottes à un Den qui se remettait doucement de la semi-comotion cérébrale qu'il venait de subir, Galdur inspecta un peu les gardes restants dans les parages. Il hocha la tête vers l'exécuteur de Den.

« Beau travail. Content de voir que vous avez finalement trouvé la raison. Pouvez prendre Den et le monter en haut ? Je pense que j'ai trouvé la punition qu'il mérite. La justice du peuple par le peuple. Il aura le droit à un procès et à un châtiment. Comme on le fait chez nous. »

Il se dirigea ensuite vers le garde souffrant de l'attaque et l'aida a se relever. D'autres de ses collègues vinrent l'aider pour le porter et tous ensemble. Galdur les assista a le transporter jusqu'aux escaliers et les laissa ensuite transporter le blessé en leur donnant au passage ce qui devait être un injecteur médical.

« Tenez. J'ai un injecteur sur moi. Il en aura besoin, ça devrait au moins soulager la douleur en attendant que des médecins plus qualifiés prennent le relais. On va faire vite et tâcher de rapidement contacter de l'aide pour lui, z'inquiétez pas. Vous avez un poste de relais ici ? Où une radio longue portée ? Il faut que j'appelle de l'aide et si je le fais depuis mon Holocom, j'ai peur que l'on intercepte le message. Avec une radio longue portée, je peux faire un « jumeau » afin de passer le barrage primaire. Oh, et amenez votre collègue au procès. Je pense que lui aussi aura des comptes à rendre. Je vous rassure, je le boufferais pas. »

Après quoi, il laissa les derniers gardes quitter les lieux pour remonter et se retrouva seul avec Palema. Galdur s'occupa de la libérer de ses chaînes et l'inspecta un instant. Au moins, elle avait l'air en bon état, ils ne l'avaient pas trop abîmés.

« Désolé pour le coup de tout à l'heure. J'voulais pas te faire mal mais fallait que je l'empêche de tirer, tu m'en veux pas j'espère. Tu vas bien ?» gargouilla Galdur.

Bon dieu, il n'avait jamais été très doué pour rassurer les gens ou faire dans le social.

« C'est toi qu'a arraché la porte, pas vrai ? T'es effectivement une sorte de p'tite sorcière, hein ? Une sorcière que je connais bien. Je suis Ranger Antarien, je passe mon temps à voir des gens qui peuvent faire ce genre de choses. Sais-tu ce que cela veux dire ? » demanda t-il.

La question méritait d'être posé.

« Grmph. Sortons d'ici. Cette prison me déprime. Allons prendre un peu d'air frais, ça nous feras du bien. Je vais essayé d'organiser le procès de Den et prévenir le Temple. Ils sauront quoi faire. Quand à toi... »

Il haussa ses épaules.

« Eh bien, ça dépend. Je ne peux pas te forcer à me suivre dans quoique ce soit. Est-ce que tu veux que je parle de toi à mes amis ? Ça veut dire que tu rentrera avec moi à l'issue de la fin de ma mission ici et qu'on risque de se revoir dans le futur. Mais je ne sais pas, tu as peut-être quelque chose qui peut te retenir à tout ces gens... C'est toi qui décide, tu sais que tu as quelque chose de spécial, pas vrai, tu pourrais être un Jedi... De mon coté, je m'occuperais de veiller à ce que les personnes du coin soient mises entre de bonnes mains. »

Puis il se leva et croisa les bras.

« Bon... Va me falloir être sûr que les gens étripent pas Den une fois qu'on le sortira a l'air libre. Je ferais bien d'aller les surveiller et d'organiser la séance de jugement. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Lun 10 Nov - 22:33

L'Agent Zéro restait calme, observant son interlocuteur, chacun des deux avait quelques cartes dans les mains et tentait de prendre le dessus, malgré tout l'Agent Zéro savait bien qu'il n'avait pas tout en main, ce qu'il n'appréciait pas, l'opération était improvisée, des zones d'ombre existaient, les conditions de travail habituelles de l'agent zéro lui offraient une domination totale, mais ce n'était pas là le cas. Malgré tout le professionnalisme de l'agent lui permettait de rester calme.

Ses craintes s'agrandirent lors de la première réponse du contrebandier, il affirmait avoir un moyen de quitter la planète, et même de vouloir y rester. Il cherchait néanmoins des pièces, sans doutes sont vaisseau fut-il endommagé et est-il ainsi incapable de voler. L'Agent Zéro fixait toujours le corellien, sans bouger d'un pouce, son regard caché fixait les yeux du contrebandier tandis que son visage n'arborait aucune émotion.

Évidemment, le contrebandier comprit rapidement que l'Agent Zéro n'était pas qu'un simple sergent, ce dernier ne bougea pas, il était évident que pour négocier efficacement, il devait rester calme et utiliser ce qu'il savait, donc il était normal qu'un simple sergent n'en soit pas capable. Mais Kataz n'était pas intéressé par l'identité réelle d'Oron, tant mieux pour lui, de toute manière, il n'aurait jamais révélé ceci à un simple contrebandier, ou plutôt jamais révélé ceci tout court.

Enfin le contrebandier finit par demander au meilleur Agent Impérial ce qu'il voulait contre les informations. Des pièces détachées, sans doutes pour son appareil endommagé, jusque-là des choses toutes simples, le plus difficile sera de convaincre le capitaine de l'alliance à bord de l'appareil en orbite. Ensuite il voulait l'assurance que les Hutt ne le chercheraient plus, pour quelqu'un comme l'Agent Zéro, rien de bien compliqué en somme, sans doutes ce qui était le plus facile pour Oron.

Pour terminer son discours, le contrebandier proposa à Oron de boire de son alcool, assurant qu'il n'était pas empoisonné, en buvant un peu pour le prouver à l'Agent Impérial. Toujours froid et calme, l'Agent refusa une fois, il n'enlèverait pas son casque tant qu'il n'avait pas le choix, il ne buvait pas souvent en service non plus, surtout lorsque l'on simule un sergent de l'armée Impériale. Enfin les informations allaient arriver, le contrebandier commença à parler de ce qu'il s'était passé.

L'Agent Zéro emmagasina chaque information, ils envoyaient des éclaireurs mandaloriens pour couper les transmissions peu de temps avant l'invasion, se faisant passer pour de simples chasseurs de primes, futé et très logique, l'Agent Zéro ne pouvait que l'admettre. À la fin de son récit le contrebandier semblait frustré et avait l'air de regretter d'avoir laissé faire ceci, puisqu'il avait lui-même donné l'emplacement de la tour au mandalorien. L'Agent Zéro s'en fichait, il n'était pas là pour ça et n'avait que faire de la survie ou non des habitants, après tout ce n'était pas son rôle que de sauver.


« Et bien, en voilà une belle histoire Kataz, si cela peut vous rassurez dites vous que si vous ne l'aviez pas fait un autre l'aurait fait. Pour vos demandes, vous aurez ce que vous voulez, je contacterai l'officier en orbite pour les pièces et mes contacts au sein de l'empire pour les Hutt, avez une préférence comme nouvelle identité ? Sinon, je peux vous proposer un paiement classique, de quoi vous permettre de survivre un peu plus. »

L'Agent Zéro se leva alors de sa chaise sans mouvements brusque, faisant quelques pas, il alluma le communicateur, ainsi que le haut-parleur pour contacter l'appareil de l'alliance en orbite. IL devait obtenir les pièces pour ce vaisseau, si le capitaine réfléchissait alors il accepterait pour les informations du mandalorien, au final l'agent aurait put se contenter de ça, mais tout ce que le mandalorien avait put dire l'intéressait.

« Capitaine Kollina ici le Sergent Tenek, nous avons trouvé un survivant disposant d'informations, en guise de paiement, il demande des pièces détachées, il est fort probable que nous les ayons à bord, une fois que j'aurais votre accord, je pourrais continuer dans les négociations. »

Pendant un instant l'Agent Zéro coupa le transmetteur et se tourna vers le contrebandier juste derrière lui, toujours froid et calme il fixa à travers son casque le corellien pendant quelques secondes, s'il acceptait alors tout serait meilleur pour chacun d'entre eux, les informations étaient précieuses et dans le pire des cas... Le contrebandier pourrait toujours mourir plus tard. Après quelques secondes d'attente Oron reprit la parole, s'adressant au contrebandier sans envoyer ses mots au capitaine.

« Bien entendu, nous n'avons jamais conclu d'accord autre que ces pièces et l'argent Kataz, sinon votre couverture tomberait à l'eau. »

Évidemment, ce n'était pas la raison qui poussait l'Agent Zéro à dire ça, tous les Sergents ne peuvent pas faire ce genre de choses. Seul quelqu'un de haut placé ou un membre des services secrets pouvait le faire, l'Agent Zéro comprenait bien que le corellien n'était pas dupe, il devait bien se doutait de quelque chose et pour le moment Oron n'avait pas le choix que de le laisser en vie, il avait besoin de ces informations.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Ven 14 Nov - 18:47

Tout s’était passé très vite, mais les gardes obéirent aux directives de Galdur sans discuter. Preuve qu’il avait visiblement convaincu les plus sceptiques de le suivre. Ils trainèrent Den et son acolyte vers l’extérieur. Palema se jeta dans les bras de Galdur, visiblement très soulagée. Elle serra sa petite poigne autour du torse du saurien en sanglotant. Elle avait été sacément secouée par les récents évènements, et visiblement elle avait failli craquer. La vision du trandoshan avait été une libération, un miracle presque. C’est avec une certaine appréhension qu’elle s’exprima d’une voix tremblante.

- J’ai tellement eu peur qu’ils vous exécutent…

Puis son étreinte se relâcha, elle s’éloigna de Galdur et se reprit rapidement. Les bras dans le dos, elle eut un léger sourire puis celui-ci s’effaça dans un haussement d’épaules en écoutant le ranger Antarien.

- Vous insinuez que vous avez un lien avec les Jedi ? Effectivement je dispose de la Force, mais mon rang et ma famille font que cette information est restée cachée. La catastrophe ayant frappé la planète, je n’ai pas senti que j’avais les épaules pour assumer la responsabilité que mon rang imposait. J’ai caché qui j’étais…

Elle s’en voulait d’avoir été faible. Mais elle était la dernière de sa lignée, et les responsabilités du rang lui étaient tombées sur les épaules du jour au lendemain. D’un geste de la main, elle essuya une larme qui naissait dans le coin de son œil pour reprendre son esprit et son sang froid. La jeune femme commença à remonter vers la cour des rescapés en compagnie de Galdur tout en révélant une chevalière qu’elle portait à sa main gauche, celle-ci arborait le sceau de la famille royale et était transmise de parents à enfants lors de leur mort.

- Mais quand j’ai vu l’ampleur des dégâts et le despotisme de Den, j’ai compris ce que je devais faire. Ma rencontre avec vous a changé la donne. Je pensais être seule, mais vous m’avez donné le courage… Ma place est ici, pas dans le Temple des Jedi. Je suis la dernière héritière de la famille royale. Il m’incombe de faire en sorte que mon peuple ne perde pas espoir. Nous avons besoin d’espoir pour reconstruire, et je suis la seule personne légitime pour mener les rescapés.

Avant de sortir du bâtiment en ruines, Palema se tourna une dernière fois vers le trandoshan et entreprit de décrire un peu ce qu’elle avait comme projets pour Velmor et ses rescapés.


- Velmor ne rejoindra pas l’Alliance. Mais si vous êtes avec les Jedi, alors je serai ravie de négocier avec eux. Nous collaboreront avec vous et sommes prêts à vous proposer l’établissement d’une base de rangers ici, ou une enclave Jedi. Compte tenu de votre contribution au rétablissement de l’ordre, c’est le moins que nous pouvons faire pour votre aide maître trandoshan. Si nous avons à faire à l’Alliance à l’avenir, ce sera uniquement avec l’intermédiaire des Jedi.


L’un des gardes se tourna vers Galdur et montra le corps de Den qu’il tenait dans ses bras, son regard était vide mais fixait le lézard. La foule avait été rassemblée devant, et tous semblaient trop silencieux à contempler la dépouille de leur ancien chef qui devenait rigide.

- Hémorragie interne… Vous avez cogné trop fort sur son crane… Et maintenant que vous avez privé les rescapés d’un chef, le chaos va envahir le camp…


Des murmures s’élevaient de la foule pour se muer en grognements de mécontentement. Du moins la foule semblait divisée. Ils avaient survécu aux mandaloriens, avaient accepté un chef légitime pour survivre et les mener vers un retour à la normalité et Galdur venait de tout détruire. Palema rassembla son courage et murmura à Galdur.

- Il doit y avoir une vieille antenne de communication pas loin. Allez-la réparer on s’occupe d’apaiser les tensions. J’vais vous coller un garde pour vous escorter.

Palema s’avança vers la foule et leva le poing gauche, révélant la chevalière qui prouvait son appartenance à la famille royale de Velmor. La foule commença déjà à s’apaiser et elle commença son discours.

De son côté Oron avait fort à faire à contacter le capitaine Kollina. Kataz s’était aperçu que le sergent ne s’intéressait visiblement pas à ce que le mandalorien avait pu lui dire. Pourtant… c’aurait été intéressant. Mais le marché avait été conclu de la sorte. Peut-être que l’Alliance ou les Jedi paieraient cher pour cette information de valeur. L’impérial n’avait rien relevé, et c’était tant mieux, il pourrait surenchérir donc en bluffant. Pas mal. Le contrebandier pensait s’en être bien tiré et se détendit quelques peu. Il enleva son pied de la chaise et releva son pistolet, canon pointé vers le haut, au niveau de son oreille droite.


- Aucun souci pour l’identité, contentez vous d’un nom et un prénom qui ne soit pas cherché par les Hutts ou une autre organisation criminelle. Ah, et humain si possible… Ca évitera les questions gênantes et les emmerdeurs… Questions pièces, voici la liste à transmettre par datapad.

Kataz demeura silencieux après avoir rangé son blaster dans son holster. Il prit un databloc et le confia à Oron. Puis la voix du Mon Calamari résonna dans l’oreille de l’agent impérial.


# Ici le capitaine Kollina. Bien reçu sergent, je fais décoller le nécessaire. Transmettez-moi la liste. Mais avant tout j’aimerai avoir des réponses à mes questions. Nous avons également repéré une corvette de classe Vigil décollé de l’hémisphère Sud. Nous avons tenté d’établir le contact radio pour les identifier mais ils l’ont refusé. J’ai donné l’ordre de l’intercepter avec nos rayons tracteurs, mais visiblement cette corvette était pressée de partir. Ils ont sauté en hyperespace avant qu’elle ne soit à portée et malgré le tir qu'ils ont encaissé. Vous savez comme moi que cette classe de vaisseau est associée à l’Empire. Écoutez, s’il y a une opération impériale parallèle à celle montée par la Fédération Galactique sur Velmor, je dois en être informé. #

Kataz renfila son casque de mandalorien et tendit la main à Oron.



- Marché conclu donc !

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Ven 14 Nov - 20:29

Roll d'ingénierie confirmée : Réparation d'Holocom

Succès : 3-6
Echec : 1-2


Dernière édition par Galdur le Ven 14 Nov - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Ven 14 Nov - 20:29

Le membre 'Galdur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D6' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Ven 14 Nov - 23:18

Le comportement de Palema laissa Galdur un peu perplexe pendant quelques instants. Il fallait dire qu'il n'avait vraiment pas l’habitude que quelqu'un lui témoigne de la reconnaissance. Tout n'était souvent que discrimination et « dévisagement ». Si bien qu'il s'était fait a l'idée de n'être jamais guère plus qu'un pariât ou un larron. Le trandoshan tomba un peu de son piédestal et grimaça.

« M'exécuter ? Il faut plus que des pisolets lasers pour m'exécuter. »

Vacherie. Cette gamine était sacrément adulte pour quelqu'un de quinze ans ! Même lui n'était pas certain d'avoir le recul et l'esprit nécessaire à développer de tels propos ou manière de pensée. Étrangement, il ressentit une sensation... familière. Quelque part, lui aussi cachait en partie qui il était pour convenir à son travail. Après tout, n'importe quel trandoshan aurait bêtement défoncé le cul de l'autre vioque. Surtout que vu son statut, il aurait rapporté pas mal de points. Devant la maturité de Palema et surtout ses paroles quand à une éventuelle négociation, Galdur leva bien rapidement les mains.

« Ola, doucement ! Pas de précipitations, chaque chose en son temps. Déjà, il faut que je parvienne à les contacter. Même si je suis ravi de voir que tu accepte la proposition. Je pense que c'est préférable pour tout le monde ici. Ca nous donneras aussi l'occasion d'en savoir plus sur ces fameux Mandaloriens. Je suis assez inquiet, pour ne rien te dire. Ils ne s'arrêteront pas à une seule planète si ils ont décidés de se faire du pognon ou de préparer le repas du soir. »

Ils arrivèrent devant les gardes et Den, cet enfoiré, qui semblait pour l'occasion bien silencieux et inerte. Avait t-il enfin décidé de se tenir enfin tranquille plutôt que de chercher à emprisonner tout le monde ou de tirer sur ses camarades ?


- Hémorragie interne… Vous avez cogné trop fort sur son crane… Et maintenant que vous avez privé les rescapés d’un chef, le chaos va envahir le camp…


Le visage de Galdur se dégradé soudainement et il haussa un sourcil avant d'approcher et de place une main sur la figure de Den, tentant de le secouer pour l'occasion ou bien tout simplement de le faire réagir en lui touchant le visage.

« Est-ce que c'est une plaisanterie ? » aboya le trandoshan.

Il continua d'inspecter le corps pendant un moment. Non putain. Ce n'était pas une blague ! Il avait vraiment frappé aussi fort que cela ? Galdur posa un instant son regard sur la foule, terriblement gêné et frustré. Ce n'était pas prévu. Pas prévu du tout.

« Je n'ai pas mesuré ma force... J'ai frappé trop fort. Je n'avais pas pour but qu'il finisse ainsi. C'est une erreur et un gâchis. Un terrible gâchis. Jamais auparavant je n'avais tué quelqu'un par pur accident. Encore moins parce que je ne voulais pas le tuer ! C'était... un accident...» marmonna Galdur.

Ce n'était pas de maigres excuses qui allaient arranger les choses. Malheureusement pour lui, c'était tout ce qu'il avait à fournir. Déjà parce qu'une part de lui même n'était guère vraiment apitoyée par le sort de Den qui avait tout de même menacé de le faire enfermer et de le tuer, ce qui était une offense suffisante pour agacer le trandoshan. Certes, c'était regrettable et cela allait largement compliquer les choses, et c'était vrai aussi qu'il n'aurait sans doute pas mérité ça... Mais...
Allons bon, voilà qu'il commençait à douter... Pourquoi se sentait t-il mal alors qu'il venait de se venger de celui qui avait manqué de lui faire perdre son honneur et ses points ? Le regard des autres n'aidait pas, pour sûr, quand bien même il s'était toujours cru insensible à celui-ci.

Une chance pour lui, Palema intervint dans le processus et lui conseilla d'aller s'occuper de la radio pendant qu'elle prenait les devants de la scène. Tant mieux pour lui, cela allait peut-être lui éviter la pendaison...

« Attends... Tu es sûre de ce que tu fa... » commença t-il avant de voir que l'exécuteur de Den le regardait d'un air indécis. « Je vais aller voir la radio. » décréta t-il.

Il se dépêcha de disparaître de la vue de tous jusqu'à ce que le garde déplacé pour l'occasion lui indique le bâtiment de communication. C'était une sorte de vieille cloche abîmée par les tirs et les possibles bombardements qui semblait pourtant tenir encore debout. Un miracle que l'antenne soit encore debout ! Mais est-ce que cela marchait... C'était encore une autre dilemme. Ils rentrèrent dans le bâtiment et Galdur inspecta les consoles et les panneaux de contrôles. Bien entendu. H.S, pas le moindre signe. Peut-être qu'il fallait déjà commencer par vérifier le courant. Le trandoshan se dirigea vers le local et ouvrit le panneau qui cachait se dernier. De ce qu'il pouvait en dire, le générateur d'énergie ne semblait pas trop endommagé, de même que les modules basiques émetteurs. Un petit retapage et tout semblait opérationnel, pas de pannes bien graves ici. Le problème devait donc venir de l'antenne-émetteur.

« Je vais monter et voir ce qui cloche. Il est possible que le relais ait prit une claque en haut. Faut dire qu'une antenne radio, c'est assez facile à viser. Restez ici et vérifiez que les modules du bas ne font pas faillite. » déclara t-il.

Puis, il emprunta les escaliers menant sur le toit et commença a utiliser l'échelle de service grimpant tout le long de l'antenne. Galdur prit le soin d'inspecter chaque module longeant l'engin. Bingo. Il allait lui falloir en réparer quelques uns visiblement endommagés par des tirs. Sans doute un acte de sabotage. Le Ranger descendit et alla fouiller l'intérieur du relais radio à la recherche de pièces de rechanges et de composants électroniques. Une fois ce qu'il cherchait trouvé, et bon dieu, y'en avait pas beaucoup, il dû rafistoler les modules. Le résultat n'était pas vraiment très « beau » à voir et semblait vraiment proche du bricolage. Cela ne tiendrait sans doute pas longtemps, mais aucune importance. L'essentielle était que cela suffise à envoyer un message.

« C'est bon. J'ai réparé l'antenne. » fit-il en revenant dans la salle principale. « Réactivons le générateur et les émetteurs ! »

Avec l'aide du garde, ils remirent en mâche les machines et les voyants des panneaux et consoles s'allumèrent. Une vision qui fit plaisir aussi bien à Galdur qu'au garde, apparemment. Enfin un moyen d'appeler des secours. Galdur pianota sur la console principale.

« L'Alliance quadrille sûrement le secteur et risque d'intercepter le message. Je vais faire un « jumeau » radio sur plusieurs fréquences afin qu'ils ne l'attrapent pas, du moins, pas tout de suite. Je ne suis pas vraiment mes ordres en faisant cela... »

Galdur enclencha l'émetteur et commença aussitôt son travail de radio en multipliant les faux messages vides sur plusieurs fréquences. En espérant que la vraie communication allait passer inaperçue. La destination était bien simple : Ossus.

« Test. Test. Ici Ranger Antarien Galdur, affiliation 4th Blues Wyvern. Localisation : planète Velmor, système Velm. Directive de mission 5.02. Est-ce que vous me recevez ou cette cochonnerie de radio à décidée de me faire chier jusqu'au bout ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Sam 15 Nov - 20:13

Le contrebandier confirma bien entendu qu'il ne parlerait pas de la discussion, il voulait n'importe quel nom non recherché par les Hutt et humain. Cela va de soit. Ceci fait il transmit à l'agent Impérial la liste des pièces détachées, ce dernier s'empressa de la transmettre à l'audition de la voix du mon calamari. Néanmoins, la suite le stoppa net dans sa poursuite, la capitaine avait repéré une Corvette Vigil décollant de l'autre côté de la planète et évitant l'appareil de l'alliance.

Sous son casque, l'Agent Zéro plissa les yeux, si un sergent n'était pas au courant de tout lui devait l'être et... L'on ne lui avait jamais parlé d'une autre mission impériale sur la planète, il était pratiquement certain que le briefing que l'on lui avait fait était complet donc... Ceci signifiait que cette Corvette n'était pas Impérial, une certitude pour l'Agent Impérial. Le capitaine voulait absolument savoir si l'Empire avait prévu une deuxième opération, le ton grave l'Agent Impérial répondit calmement.


« Hélas non Capitaine, je ne peux pas vous donner ce plaisir, je suis formel : il n'y a aucune autre présence Impériale que la nôtre sur Velmor, l'Empire a déjà bien assez à faire avec les Vaagaris sans envoyer des corvettes pour d'aussi brèves missions, oh et je vois ai envoyé la liste des pièces. »


Ceci fait l'Agent Zéro coupa le communicateur, la suite de la conversation était entre le corellien et l'Impérial. Ce dernier se retourna vers le contrebandier qui enfila le casque et tendit la main à Oron. Ce dernier baissa un instant la tête, « marché conclu » avait-il dit ? L'Agent Zéro croisa les bras, ignorant la main qui lui était tendue, avait-il oublié de parler du reste de ce qu'il savait ? Le Stormtrooper resta immobile, ne regardant pas le geste du contrebandier.

L'homme en armure blanche n'avait pas franchement l'envie de laisser partir ainsi ce contrebandier, il avait des informations précieuses, il ne fallait pas qu'il pense rouler l'Agent Zéro, c'est plutôt l'inverse en général. Un oubli ? Non, ce type n'en avait peut-être pas l'air, mais il n'était pas idiot, il avait volontairement zappé de parler du reste à l'agent impérial. Le regard d'Oron se plissa de nouveau tandis qu'il prenait la parole.


« Mais je peux toujours dire au capitaine de garder les pièces... Allons Kataz, vous ne m'avez pas encore parlé des derniers mots du mandalorien, ce serait dommage de se priver de cette discussion, vous qui aimez tant parler. »

Le Sergent revint à sa chaise, se remettant calmement dessus, observant le contrebandier. Il avait vraiment cru duper Oron ainsi ? L'Agent Zéro maintenait son regard sur le contrebandier, il semblait toujours aussi détendu, l'accord était bel et bien conclu, mais l'échange de bons procédés lui non. Hors de question de partir sans plus d'informations que cela, peut importe ce qu'il advienne de la planète, peu importe ce qu'il advienne de ces habitants, peu importe ce qu'il advienne de ce contrebandier, les informations doivent être obtenues, les choses sont ainsi.

« Revenez-donc, cette discussion n'est pas terminée, vous étiez sur le point de me dire ce que le mandalorien vous avez dit avant de rendre l'âme, ou non, vous étiez sur le point de me dire TOUT ce que vous savez sur ces actes, peu importe d'où viennent les renseignements. »


L'Agent s'enfonça dans son siège, attendant que le corellien ne luit réponde.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mer 19 Nov - 20:32

Galdur s’était donc élancé, accompagné par deux hommes armés au cas où le trandoshan serait attaqué par certains rescapés n’ayant pas voulu écouter le discours de la seule héritière de la famille royale. De part ses compétences en matière d’ingénierie, il avait réussi à remettre l’émetteur en marche. Cependant l’émission du signal, ou plutôt des faux messages n’échappèrent pas aux instruments radio de la frégate en orbite, et déjà le capitaine Kollina commença à s’interroger de la provenance du message tout en soupçonnant un cryptage particulier ou plutôt une astuce pour dissimuler un message. L’incident avec la corvette soupçonnée comme étant impériale faisait qu’il devenait méfiant et commença à tenter de localiser la source du signal. Qu’est-ce qu’il se passait en dessous ?
Après quatre minutes de silence radio, quelqu’un répondit enfin à la requête du Ranger Antarien. Sa voix laissait paraître une certaine surprise mais demeurait calme, ce devait être un Jedi à l’autre bout de la communication.


# Ici centre de contrôle Jedi d’Ossus. Nous vous recevons fort et clair. Nous avons identifié Galdur. Nous avons remarqué que vous émettiez directement de la planète, avez-vous des problèmes avec la frégate de l’Alliance ? Quelle est votre requête ? #

Un peu plus loin Palema continuait à discourir sur l’incident ayant eu lieu tout en affirmant sa légitimité. Des rumeurs sur le fait qu’elle ait pu survivre circulaient déjà, cependant voir l’adolescente en chair et en os devant la foule insufflait l’espoir en eux. L’espoir de jours meilleurs. Sa seule présence suffisait à montrer que malgré le fait que les mandaloriens avaient ravagé leur monde, ils avaient survécu. L’émetteur radio de Galdur grésilla et il reçut un message non identifié provenant de la planète et qui passait en boucle.

# … avec des sabres laser, ils prétendaient être venus pour les aider et leur apporter de l’aide, mais les choses ont mal tourné et les soldats ont commencé à ouvrir le feu. Les soldats sont tous morts, mais les femmes sont parties en laissant la cargaison qu’ils ont apportée. Me recevez-vous ? Ici éclaireur 3, nous sommes arrivés sur la zone. Je ne sais pas si Den et ses techniciens ont réussi à réparer l’antenne, mais si vous recevez ce message, sachez qu’un groupe de rescapés du pole Sud vers Deralan ont été tués. On a observé les cadavres et certains ont été tués par des tirs de blaster, mais d’autres avaient des marques de brûlures particulières. On a pu rencontrer des témoins, pour corroborer ces dires. Ces soldats portaient une armure blanche, uniforme, du même genre que les impériaux. Il y avait deux femmes avec elles avec des sabres laser, ils prétendaient être venus pour les aider et leur apporter de l’aide, mais les choses ont mal tourné et les soldats ont commencé à ouvrir le feu. Les soldats sont tous morts, mais les femmes sont parties en laissant la cargaison qu’ils ont apportée. Me recevez-vous ? Ici éclaireur 3, nous sommes arrivés sur la zone. Je ne sais pas si Den et ses techniciens… #

L’exécuteur de Den blêmit, puis interrogea le trandoshan.

- Vous avez une idée de ces individus ? Vous pensez qu’ils peuvent revenir ?


Du côté de la cantina, Oron Tenson avait fort à faire. Ses paroles ne parvinrent guère à convaincre le vieux Mon Calamari, mais sans la moindre preuve impossible de faire confiance aux propos d’un simple sergent. Aliya Fel en tant que représentante de la royauté, aurait eu suffisamment de poids. Mais pas un sergent. Maintenant, il allait se montrer d’autant plus méfiant et il semblait décidé à essayer d’en savoir plus sur ce qu’il se passait en bas. La situation lui échappait, et ni Fel ni le lieutenant colonel Matters ne lui avaient fait un rapport sur Velmor. Maintenant, il y avait ces transmissions codées émises depuis la planète, tout cela paraissait suspect.

# Bien. En l’absence de preuves ou de la parole de la Princesse Fel, je vous accorde le bénéfice du doute sergent. Je suis mécontent cependant que le lieutenant colonel Matters ne m’ait pas encore contacté, et même chose pour le Ranger Antarien… J’ai reçu votre liste, elles devraient arriver sous peu rassurez-vous, comptez une dizaine de minutes. Pouvez-vous me faire un rapport de la situation ? Qu’en est-il de l’équipe au sol de l’Alliance ? Avez-vous trouvé des survivants ? #

Ce qu’il oubliait de préciser, c’était qu’il enverrait également une escouade de soldats de l’Alliance secondaire pour comprendre ce qui s’était passé. Si les impériaux cherchaient à s’accaparer Velmor par la force en ayant éliminé les autres soldats présents dont le lieutenant colonel Matters, le capitaine Kollina n’allait pas leur laisser cette occasion. Il divulgua également une information supplémentaire à l’impérial afin de tenter de deviner s’il était au courant de cette histoire de transmissions ou non selon ses réactions.

# Quelqu’un semble émettre depuis la planète vers l’extérieur. Nous avons capté les transmissions, mais les messages sont incohérents et semblent cryptés. Ca doit venir de votre côté, mais soyez méfiant. On ne sait pas si ce sont des rescapés ou s’il y a des poches de résistance de la part des envahisseurs. #


Pendant ce temps Kataz Star semblait toujours autant détendu, mais conservait par mesure de précaution sa main près de sa hanche. Le ton du sergent lui déplaisait car il était redevenu dominateur et menaçant. Lui qui pensait avoir sympathisé avec lui… Le corellien devait quand même bien admettre que le sergent était loin d’être con, même s’il n’avait pourtant pas évoqué cette information si sensible dans son marché.

- Vous n’êtes pas aussi idiot que vous en avez l’air chef ! Et vous êtes attentif aux accords de contrat. Même si vous êtes un peu pompeux et péteux, vous feriez un contrebandier passable…


Kataz soupira puis se décida à répondre au sergent sur l’information capitale qu’il détenait du mandalorien qu’il avait tué.


- Ils m’ont donné le nom d’une planète, leur prochaine cible je pense. Band… C’est tout ce qu’il a pu dire avant de crever. J’ai voyagé beaucoup et cette planète m’est inconnue. Ce doit-être une partie du nom de leur prochain raid. C’est tout ce que j’ai.

_________________________________________

Récapitulatif de vos forces:
- 10 Stormtroopers constituant l'escorte impériale.
=> 1 Blessé superficiel posté en vigie.
==> 9 Stormtroopers en état de combattre.
[4 N3 vétérans, 5 N2 recrue]
- 20 Soldats de l'Alliance constituant l'escorte de l'alliance.
=> 8 tués dans l'éboulement, 3 blessés graves.
==> 9 Soldats de l'Alliance en état de combattre.
[8 N2 recrue, 4 N3 vétéran.]


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mer 19 Nov - 21:44

Ah ! Enfin une réponse ! Galdur avait commencé à s'inquiéter de l'état de l'antenne et se demandait si elle était en mesure de recevoir les messages.

« Ici Galdur pour contrôle Jedi. Aucun problème spécifique avec la frégate de l'Alliance d'après mes sources. Je me suis séparé d'eux très rapidement et ait opéré en solitaire. Je dois cependant vous avertir. Je suis actuellement en train de désobéir à mes ordres. Je n'étais pas censé prendre contact avec vous, mais j'ai décidé de faire ce qui me paraissait le plus censé. Je sais aussi que l'Alliance captera ce message tôt ou tard. » déclara t-il.

Il prit son temps et réfléchit en jetant un œil aux survivants qui étaient autour de lui. Ils le regardaient avec un air à la fois intrigué, inquiet et en même temps plein de curiosité. Galdur se refusait de décevoir ces gens là en leur remettant autre chose que ce qu'il avait annoncé.

« J'ai intégré un groupe de survivant. Ces gens là sont en vie, pour l'instant, mais je sais qu'ils ne tiendront pas éternellement. Ils ont été attaqués par les Mandaloriens, et maintenant, je sais que les pirates n'hésiteront pas à venir sur Velmor prendre les restes. Cet endroit est terriblement vulnérable aux attaques désormais. Je sais que c'est normalement à l'Alliance de s'occuper du coin, mais je vous en prie, écouter ma requête et celle de ces gens. Ils ne veulent guère de fédération galactique, et je ne peux que les comprendre en tant que trandoshan. Je leurs ai promis que vous seriez les personnes à qui ils auront à faire. J'espère que vous comprenez... Je sais aussi que je suis passable de passer par la commission pour avoir ainsi désobéi à mes ordres. Mais qu'importe, ces gens ont besoins des Jedi et de leur savoir plus qu'un quelconque discours ou toute aide humanitaire pour les sondages. Ils ont besoin de compréhension et de partage. Seuls vous pouvez leur en procurer. »

Derrière son micro, Galdur grommela pour lui même avant d'esquisser un sourire.

« Ces gens marchent la tête haute. Ils prennent sur eux et savent que se plaindre ne résoudra rien. La panique n'existe pas chez eux parce qu'ils sont conscients que la lamentation ne servira à rien. Hé hé... Cela me fait penser à Trandosha quelque part... Aussi j'aimerais que vous leur donniez la chance que mon peuple n'a pas eut et que je regrette fortement. Tendez leur la main. »

Une fois cette partie du discours achevée, Galdur se gratta le nez un instant pour en revenir à des choses plus terre à terre.

« Ah, au fait. Y'a un enfant de la force chez eux. Plus que tout, c'est une gamine de quinze ans. C'est le chef des survivants. Elle a dit que sa place était ici et non pas dans le Temple. C'est avec elle qu'il faudra négocier si vous intégrez ma requête. Elle croit en mes dires, alors... Enfin bref. C'est une vraie amie. Je répète, elle connaît la force. Je l'ai tiré des ruines pour la ramener à son camp. Apparemment, les survivants la craignait par son don. C'est l'ancien chef qui avait les rênes. »

Il fallait arriver de toute manières aux nouvelles fâcheuses.

« On a un mort. Un civil mort. Pas ma faute. C'était l'ancien chef des survivants, celui qui avait fait enfermé la p'tite. J'ai tenté de lui expliquer qu'il n'y avait aucune chance pour qu'ils s'en sortent si ils restaient seuls sur ce coin, matériel ou pas. Rien à faire. Il a menacé de me faire exécuter et a voulu me mettre en taule alors... dès que l'occasion s'est présenté, j'ai essayé de le mettre hors-combat. Il est mort d'hémorragie interne après un coup au crâne. C'était un accident. » expliqua t-il.

Après quoi, il vérifia la longueur de son message qui commençait à durer dans le temps et décida qu'il était temps de le couper.

« Je vais quitter le poste radio et m'assurer que tout se passe bien en attendant qu'une décision soit prise et que quelqu'un réagisse. Ici Ranger Galdur, terminé. »

Puis il coupa les canaux de communication et se leva en hochant la tête à l'intention des survivants. C'était chose faites. Restait plus qu'a espérer que le Temple se montre en mesure d'accéder à sa requête désormais.

« J'ai fais mon possible. J'espère qu'ils comprendront. » déclara t-il à l'intention des survivants. « Je risque de passer en commission pour avoir ainsi désobéi à mes ordres. J'espère que cela en vaut la peine. »

Il toisa un instant les gardes armés et s'apprêta à quitter les lieux quand les voyants de communication se rallumèrent. Qu'est ce qui se passait... Galdur enclencha la radio.

# … avec des sabres laser, ils prétendaient être venus pour les aider et leur apporter de l’aide, mais les choses ont mal tourné et les soldats ont commencé à ouvrir le feu. Les soldats sont tous morts, mais les femmes sont parties en laissant la cargaison qu’ils ont apportée. Me recevez-vous ? Ici éclaireur 3, nous sommes arrivés sur la zone. Je ne sais pas si Den et ses techniciens ont réussi à réparer l’antenne, mais si vous recevez ce message, sachez qu’un groupe de rescapés du pole Sud vers Deralan ont été tués. On a observé les cadavres et certains ont été tués par des tirs de blaster, mais d’autres avaient des marques de brûlures particulières. On a pu rencontrer des témoins, pour corroborer ces dires. Ces soldats portaient une armure blanche, uniforme, du même genre que les impériaux. Il y avait deux femmes avec elles avec des sabres laser, ils prétendaient être venus pour les aider et leur apporter de l’aide, mais les choses ont mal tourné et les soldats ont commencé à ouvrir le feu. Les soldats sont tous morts, mais les femmes sont parties en laissant la cargaison qu’ils ont apportée. Me recevez-vous ? Ici éclaireur 3, nous sommes arrivés sur la zone. Je ne sais pas si Den et ses techniciens… #

Le sang de Galdur ne fit qu'un tour et il ouvrit grand les yeux sous ses lunettes en se crispant devant la console radio. L'exécuteur de Den le rappela à la réalité en lui demandant ce que cela pouvait être. Galdur lui renvoya un regard à la dérobée et inspecta la console radio, l'air vide.

« Ceci, mon ami, est pire que tout les Mandaloriens que nous pourrions rencontrer... » déclara t-il. « Cette fois-ci, quoi qu'il arrive, le Temple Jedi devra intervenir. Prenez cette radio et essayez de contacter vos éclaireurs si possible. Ils doivent impérativement venir ici au plus vite. » ordonna t-il à l'exécuteur de Den.

Galdur se rua sur son propre Holocom directement relié aux frégates de l'Alliance. Il hurla tellement fort dans son micro que le message promettait de démolir les tympans de celui qui allait le récupérer dans son casque.

« ICI RANGER GALDUR ! Activité Sith confirmée ! Je répète ! Activité Sith confirmée ! » beugla t-il dans son micro.

Galdur détala par la suite vers la zone où la foule était rassemblée. Vite. Palema devait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Ven 21 Nov - 19:08

L'Agent Zéro était près du corellien tandis qu'il écoutait la réponse du capitaine, apparemment en colère du fait que le représentant du temple Jedi ainsi que le chef de l'escouade de l'alliance ne l'ait pas contacté. Oron haussa les épaules, il s'en moquait royalement. Les fournitures ne devraient plus tarder, mais il demandait tout de même un rapport au sujet de la situation ainsi que s'ils avaient pu trouver des survivants de l'escouade de l'alliance.

Oron tiqua un coup, pourquoi ils avaient été attaqués ? Le Sergent n'était pas au courant, plus tôt seul la princesse Fel l'avait été, le sergent par la suite n'avait pas put obtenir de renseignements, le contact avec le Corellien étant arrivé pratiquement en même temps. Le capitaine de l'alliance enchaîna en donnant à Oron des informations selon lesquelles quelqu'un émettait depuis la planète sur une position proche de celle de l'Agent Zéro, lui demandant de se méfier, car ils ignoraient leur provenance. Le Sergent répondit finalement.


« Aucune nouvelle du Lieutenant-Colonel ou du Ranger capitaine, désolé... Pour les survivants, vous semblez en savoir plus que moi, j'ignorais totalement que quelque chose leur est arrivé, la princesse Fel a dut s'éclipser pour cela, mais j'étais déjà occupé avec le survivant possédant les informations que nous recherchons. Sinon, pas grand chose, je vous ferais un rapport plus complet quand j'aurais l'intégral des informations. »

Sur ce, l'Agent Zéro coupa la communication, le capitaine ne semblait pas vraiment lui faire confiance, à raison, néanmoins le ton et les mots du responsable de l'alliance semblaient trahir une certaine peur de la perte du contrôle de la situation, ce vaisseau, l'absence de rapports, cet accident... Pour un coordinateur, c'était avancer à l'aveugle. Néanmoins l'Agent Zéro reporta son attention sur le corellien, il félicita à sa manière Oron, comme quoi il ferait un contrebandier passable, il parlait toujours pour ne rien dire.

Néanmoins bientôt l'information vint, le corellien donna le nom d'une planète. Band, apparemment la prochaine cible des mandaloriens, l'agent zéro se creusa un instant la tête, mais il ne connaissait pas la planète, le contrebandier non plus apparemment... Mais bon, la base de donnée impériale devrait remédier à ce problème, il vérifierait une fois sur son vaisseau. C'est tout ce qu'il avait... Enfin tout... Bien assez pour être capitale. Un petit sourire aux lèvres l'Agent Zéro se releva, tendant sa main au corellien, imitant le geste du contrebandier plus tôt.


« Ravi d'avoir fait affaire avec vous Kataz, encore quelques minutes avant l'arrivée des pièces, un peu plus long pour votre nouvelle identité, je vous la ferais parvenir. Et bien entendu, ni l'Empire, ni l'Alliance, ni les Jedi, ni qui que ce soit d'autre ne doit avoir vent des clauses cachées, ainsi que des informations supplémentaires que vous m'avez délivrées, cela restera notre... Petit secret. »

L'Empire ? Bien entendu, il sera au courant, mais... C'était bien là le moyen idéal de cacher sa véritable allégeance, tout en s'assurant le silence du contrebandier. Avant de partager les informations Oron voulait les confirmer et en obtenir certaines de ses... OU plutôt de son supérieur, pour pouvoir décider si oui ou non l'alliance devait être mise au courant, il récoltait les informations, la diplomatie ce n'était pas son travail.

Kataz avait donné une information précieuse, était-ce tout ? L'on verra bien, pour le moment, c'était tout ce qui importait à Oron, si jamais il avait besoin de plus il reviendrait, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mar 25 Nov - 12:41

Le centre de contrôle des transmissions Jedi resta un instant muet à cause du décalage temporel puis répondit de manière brève au premier rapport de Galdur.

# Concernant votre désobéissance, vous verrez ces détails avec le capitaine Kollina ainsi que le Conseil Jedi Ranger. Je ne veux pas m’avancer, mais ce sera au Conseil Jedi d’en décider. Vu que nous sommes dans le cadre d’une opération sous l’égide de la Fédération Galactique, l’Ordre Jedi ne se risquera pas à interférer pour le moment. Nous agirons à la résolution de cette mission si les autorités de Velmor nous contactent pour réclamer notre aide. A propos de cette enfant de la Force, essayez de voir si elle souhaite rejoindre l’Ordre. En attendant poursuivez la mission qui vous a été confiée, et que la Force soit avec vous. Chevalier Sirec, terminé. #

Par la suite l’exécuteur de Den resta stupéfait par l’annonce de Galdur et le découvrit lorsqu’il demanda à ses éclaireurs de revenir sur place. Galdur évoqua des Sith, et son sang ne fit qu’un tour dans son organisme de mammifère évolué. L’enseigne a bord de la frégate de l’Alliance retira immédiatement son récepteur radio de son oreille en entendant le trandoshan gueuler au bout de son comlink. Il avait manqué d’être rendu sourd, et le capitaine Kollina reçut l’information.

# Ici le capitaine Kollina, ranger Galdur nous tenons compte de votre remarque. Nos senseurs ont repéré une corvette s’échapper d’un point de l’hémisphère sud de la planète. Nous allons scanner la zone à l’aide de nos senseurs. Faites nous un rapport de votre situation et de l’activité Sith sur place. #

Le vieux Mon Calamari soupira de soulagement, si la présence de Sith était effectivement confirmée, cela voulait dire que la corvette leur ayant échappée leur appartenait sans doute et que les impériaux étaient hors de cause. Ouf, il n’y aurait donc aucun incident diplomatique supplémentaire avec l’Empire. Déjà que la Présidente Weiss en avait causé un avec l’Empire, Kollina souhait plus que tout que l’Alliance n’en déclenche pas un nouveau, ce qui avait expliqué sa réserve vis-à-vis des impériaux là ou d’autres officiers de l’Alliance auraient été plus véhéments. Il fit décoller une navette de classe DC4-a Crix escortée par quatre chasseurs CF-9 Crossfire pour enquêter sur la zone. Dans le même temps Kollina reçut la réponse du sergent impérial avant de faire transmettre le message aux escouades de l’Alliance au sol ainsi qu’à l’escorte impériale de la princesse Fel. Rapidement Oron put recevoir le message qui allait sans doute, lui percer les tympans.

# Bien reçu sergent. Nous avons justement reçu un message du ranger trandoshan, le voici. Soyez vigilant. #


Dans la fraction de seconde qui suivit, le comlink d’Oron hurla dans ses oreilles.

# ICI RANGER GALDUR ! ACTIVITÉ SITH CONFIRMÉE ! JE RÉPÉTÈ : ACTIVITÉ SITH CONFIRMÉE ! #

Kataz Star n’avait pas entendu le message de Galdur. Mais semblait bien plus détendu au point qu’il avait baissé sa garde, ou du moins en apparence seulement… Alors qu’il continuait de boire son brandy corellien, il répondit à l’impérial

- Naturellement. Mais si cette planète là, Band est attaquée, et qu’elle appartient à l’Alliance… J’veux dire vous allez quand même leur transmettre l’information non ? Vous êtes alliés quand même et vu ce qu’ils ont fait sur Velmor, j’peux vous dire qu’il y aura des morts que vous pourriez éviter également...

Kataz semblait être sacrément inquiet de l'usage dont feraient les impériaux de cette information.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mar 25 Nov - 19:45

Se pressant de rejoindre la place principale du camp après avoir fait ce petit détour par les antennes, Galdur tenta de se calmer et de réfléchir à ce qu'il allait faire et ce qui allait se passer. Très bien. Il s'était mît dans une belle merde. Tout ça pour les beaux yeux de cette gamine. Bon ne qu'est ce qui lui était arrivé ? Autrefois, jamais il n'aurait prit le risque de se mettre en danger pour quelqu'un d'autre. L'idée de se ramollir le vexa profondément.
En arrivant sur la place principale, il s'empressa de rejoindre Palema déjà présente sur les lieux.

« J'ai plusieurs nouvelles une bonne et une mauvaise. La bonne, c'est que j'ai réparé les antennes. Le poste de communication est rétablie et pourra être utilisé comme bon vous semble. La mauvaise nouvelle, c'est que des Siths traînent possiblement dans les parages, ils auraient massacrés un groupe de survivant. » expliqua t-il.

C'était très préoccupant. C'était même mauvais signe, que faisaient les Siths à cet endroit ? Que cherchaient t-ils de particulier ? Avaient t-ils atteint un objectif ? Pour l'heure, les indices manquaient et Galdur avait tout intérêt à récolter des pistes pour avoir des premiers éléments de réponses.

« J'ai contacté l'ordre. Ils voulaient que j'insiste pour voir si tu voulais les rejoindre, mais je pense que c'est à toi seule d'en décider. Tu pourras cependant les contacter à ta guise désormais et réclamer de droit leur aide ou leur avis si tu le désire. Tu es donc maîtresse des négociations. Tout repose entre tes mains, désormais... Quand à moi...»

Le Trandoshan haussa les épaules.

« Je risque de passer devant le conseil et la commission. Peut-être que les Jedi seront contents... La fédération va vouloir mettre ma tête sur une pique en tout cas. Mais mon travail n'est pas terminé. Je dois encore en savoir plus sur ces Siths qui traînent dans les parages. Les éclaireurs devraient arriver rapidement, je vais aller les interroger et peut-être me rendre sur les lieux du carnage. » dit-il.

Avec une main en moins, le rein gauche perforé et la menace de se faire renvoyer, Galdur commença à se demander si toute cette histoire n'avait pas coûté trop cher. En tout cas, il s'en souviendra, de cette mission. Le temps de retourner rapidement aux antennes, Galdur se permit librement de rebrancher les fréquences avant de cette fois-ci entrer en contact avec les éclaireurs en chemin, pourvus que leurs radios soient actives.

« Ranger Antarien Galdur, Temple Jedi. Vous me connaissez pas et c'est normal. Mais pas de soucis ou d'panique, la situation est sous contrôle, on vous expliquera tout une fois au camp. J'suis accompagné de l'exécuteur de Den si y'a besoin de valider mes propos. J'ai besoin de vous pour me donner des infos importantes, j'ai bien reçu votre message après avoir réparé les antennes. Mais je cache pas que vos révélations sont assez inquiétantes. »

Galdur secoua la tête en repensant à tout ceci. Il jeta un oeil sur les survivants présents autour de lui qui pourraient sans doute attester de ses paroles si les éclaireurs venaient à douter de son message.

« J'ai besoin des coordonnées dans lesquelles vous avez annoncé votre scène. C'est important pour l'enquête. Car oui, vous êtes tombés sur des Siths, et non n'importe quoi. C'est urgent que l'on établisse rapidement un périmètre sécurisé et une marge de manoeuvre pour parer leurs plans si il se peut qu'ils en aient. Êtes vous certains de ce que vous avez vu ? Des sabres lasers ? Avaient-ils des couleurs spécifiques ? »

Il se dépêcha ensuite de basculer la radio vers les fréquences en lien direct avec les forces de l'Alliance afin d'annoncer la couleur.

« Ranger Galdur pour commande. Je vais me rendre d'ici peu sur une scène d'un éventuel massacre perpétué par les Siths, je présume. J'ai pris contacts avec des locaux qui me rapportent une tuerie de masse. J'envoie les coordonnées de la scène dès que je les ai sous la main.» lança t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mer 26 Nov - 20:32

L'Agent Zéro s'éloignait doucement du corellien, la fierté du travail accompli en tête. Suite à la réponse de l'Agent Zéro le Mon Calmari lui répondit, apparemment il avait reçu un rapport du trandoshan et allait le faire écouter à l'agent zéro, Oron s'en foutait pour sa part. Peu importait, à moins que ce soit carrément une invasion, il n'y avait pas de quoi intéressait le meilleur agent impérial, il avait des informations trop précieuses pour être donné en retard.

Bon ok, il sursauta, sa tête bougea de trois centimètres, tentant par réflexe de s'éloigner du communicateur, mais bon le corps avait réagi sans l'esprit, parce que le communicateur était intégré au casque. Néanmoins la teneur du message le perturba plus, des sith sur Velmor ? L'Agent Zéro s'arrêta dans sa marche et fronça les sourcils, que faisaient-ils ici ? Le sergent impérial s'arrêta sur place, réfléchissant à ce qu'il allait faire maintenant, jusqu'à ce que la voix du corellien ne le rappelle sur velmor.

Bien entendu, il n'allait rien dire sur leur discussion. Néanmoins, il semblait inquiet pour le sort de la planète dont il avait révélé le nom à l'agent zéro. Lui demandant s'il allait bien les mettre en garde, de quoi se mêle-t-il ? Il a eu ce qu'il voulait, il n'a rien à voir avec ça. Oron ne sentait pas ce type, il risquait de devenir une plaie, peut-être que sa future identité devra avoir un accident après tout. Enfin bon, il fallait bien le rassurer.


« Et en quoi cela vous concerne-t-il contrebandier hmm ? Vous avez ce que vous voulez, nous les impériaux pétons plus haut que notre cul, vous les contrebandiers ne pensez qu'à vos miches, c'est bien connu. »

L'Agent Impérial se retourna alors vers le corellien, croisant les bras. Il le scruta quelques instants, pourquoi s'intéressait-il tellement à la survie d'une autre planète, le sort des habitants l'intéressait tant que ça ? Notion inconnue à l'agent zéro, parfois les pertes civiles, même massives, sont obligées pour parvenir à son but, ou bien à ignorer pour rester dans l'ombre quand cela ne sert pas notre but, c'était ainsi qu'il voyait les choses, après tout, il n'existait pas réellement. Devant l'air inquiet du Corellien, il se décida à lui répondre ce qu'il voulait entendre.


« Néanmoins ne vous inquiétez pas, je sais ce que j'ai à faire Kataz, naturellement, nous éviterons que ce qu'il s'est passé sur Velmor ne se reproduise sur Band, soyez assuré que l'on aura plus à venir après les ravages, nous les arrêterons. »


Vrai ou non ? Peut importe, l'Agent Zéro ne déciderait pas de ce qu'il ferait des informations, il avait un supérieur pour ça qui s'en chargerait pour lui. Tout ce qui lui restait à décider maintenant était que faire du cas des sith. Une fois dehors l'Agent Impérial commença à s'éloigner doucement de la porte, avançant vers le reste de son escouade. Il ralluma son communicateur et appela le capitaine sur la frégate en orbite.


« Capitaine, j'ai quelques informations. Cette planète semble avoir été attaquée par des mandaloriens, ils viennent en commando pour isoler la planète puis attaquent en masse d'après ce que j'ai entendu dire. »

Bien entendu, il n'ira pas tout dire. Ceci fait l'Agent Impérial récupéra son équipement et commença à faire marche vers la navette impériale, réfléchissant toujours au cas sith. Il marchait, fusil à la main, en tête d'escouade, fallait-il qu'il enquête de suite ? Fallait-il retrouver le pecnot qui avait donné l'info ? Fallait-il partir ? Non, peu probable, après tout la frégate attendrait sans doute le trandoshan, trop gentil ce capitaine.

« Dites-moi Capitaine avez-vous d'autres informations sur ces sith ? »

Il s'arrêta en route, attendant la marche à suivre pour continuer.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Sam 29 Nov - 22:08

Palema avait semble t’il réussi à apaiser les foules. Même si elle était jeune, elle dégageait une certaine forme de noblesse un charisme qui transcendait les masses. Lorsque Galdur revint, l’adolescente commençait déjà à distribuer les ordres afin de rétablir l’ordre dans le camp ainsi qu’à s’organiser davantage. Les nouvelles du trandoshan était bonnes en règles générale, hormis lorsqu’il évoqua la présence potentielle de Sith sur Velmor. La jeune fille pâlit mais se repris en main très vite en commençant à distribuer des ordres à droite et à gauche, puis elle se tourna vers Galdur.

- Des Sith ici ? Ecoutez Galdur, j’vais demander à l’un de mes opérateurs radio de prévenir d’éventuels rescapés éparpillés ailleurs sur la planète de prendre garde et si possible de leur demander de rejoindre la capitale. Nous devons nous rassembler maintenant, nous aurons besoin de tous les citoyens de Velmor pour reconstruire ce que nous avons perdu. Je ne me rendrais pas au temple Jedi, si cette attaque n’avait eu lieu, j’y aurais réfléchi… mais vu les circonstances ma place est auprès de mon peuple.


Palema baissa les yeux et continua à donner des directives aux rescapés tout en recevant les différentes doléances de certains membres. Puis elle se retourna vers le Trandoshan et prit la parole d’un ton bienveillant.

- Parfait, reposez vous Galdur. Vous avez déjà fait beaucoup de choses pour nous, je pourrais gérer le reste. Je vous demanderai juste de contacter vos amis de l’Alliance afin que nous puissions disposer de l’aide que vous avez probablement apportée. Nous aurons besoin de plus de vivres, d’eau et de médicament si nous avons plus de rescapés à protéger… Si vous avez des amis dans les parages, vous devriez les informer de la situation.

Aussitôt le comlink de Galdur grésilla.

# Ici éclaireur 3. Nous ces individus étaient escortés de soldats en armures blanches et selon certains survivants de ce massacre, ces deux femmes avaient des sabres laser à lame rouge. Les deux individus étaient de sexe féminin, l’une était humaine, l’autre semblait… être d’une espèce bizarre mais humanoïde. #

Dans le même temps le capitaine Kollina répondit à la requête du trandroshan.

# Négatif ranger Galdur. Comme nous vous l’avons dis, les Sith auraient fui Velmor dans la corvette que nous avons repérée plus tôt. Nous ne détectons aucun autre appareil en orbite, et a moins qu’ils soient piégés ici, je doute qu’ils reviennent. Nous avons déjà envoyé une équipe faire du repérage et sécuriser les lieux. Restez ou vous êtes et commencez à organiser la livraison… #

Un peu plus loin, Oron Tenson tenta de faire de l’ironie ce qui arracha au contrebandier un soupir de mécontentement. Il ne s’entendrait sans doute jamais avec ce genre d’individus, mais fort heureusement la fin de son discours laissait entendre que les impériaux ne laisseraient pas Band subir le même sort que Velmor. Néanmoins s’il était déployé là bas, que ferait-il subir aux autochtones pour garantir leur survie ? Il l’ignorait, mais cela n’annonçait rien de bon. Il s’avança vers la sortie de la cantina et jeta un dernier regard à l’homme en armure blanche avant de lui dire quelque chose d’un ton presque peiné.


- Je suis peut-être qu’un contrebandier, j’ai mes défauts… mais je reste plus humain que vous. Vous avez obtenu ce que vous vouliez, mais considérez qu’en temps que représentant de l’Empire, vous avez la responsabilité d’assurer la sécurité de vos citoyens. Sachez à faire preuve d’un peu plus de cœur, ou sinon tôt ou tard vous ne pourrez plus vous regarder dans la glace sans éprouver du dégoût…

Le contrebandier semblait parler en connaissance de cause, sans un mot il sortit accompagné de son droïde pour réceptionner les pièces détachées qui arrivaient par navette. Le comlink d’Oron grésilla, distribuant les consignes du capitaine Kollina.


# Négatif sergent. Notre équipe vient de poser pied, mais nous spéculons que ces Sith étaient liés à la corvette que nous avons vu décoller quelques heures plus tôt. Je vous suggère maintenant de rejoindre le reste de l’escouade de l’Alliance et d’organiser les secours. #
_______________________
HRP: Dans deux tours, l'évènement se finit. Smile


_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Dim 30 Nov - 16:58

Galdur fut contraint de répondre au message de l'Alliance.

« Grmph... D'accord... Je ne bouge plus. Je vais activer ma balise de positionnement. Ainsi, vous pourrez me localiser. Le groupe de survivant que j'ai intégré à besoin de quelques secours. Je reste avec eux le temps que vous fassiez le nécessaire. Terminé. »

Il coupa sa radio et se redirigea vers le camp principal, abandonnant l'idée de devoir se rendre sur les lieux du crime. Eh bien, il commençait à arriver à la fin de sa mission. Qu'allait t-il se passer ensuite? Difficile à dire. En tout cas, cela promettait d'être mouvementé quand on allait se rendre compte de ce qui allait se passer ici. Plus encore, il s'était mit dans une situation compliquée. Tant pis, restait plus qu'a attendre les forces de l'Alliance désormais, en espérant que Palema sache ce qu'elle fait, bien qu'il doutait quelque peu que cette jeunette n'est pas la tête sur les épaules. Et putain ! Depuis quand les gamins étaient capables de faire ça ?
Le trandoshan alla récupérer ( après accord ) son fusil et son équipement respectif qui lui avait été confisqué. Tout sauf sa main, en résumé. Quelqu'un s'inquiéta d'ailleurs pour lui. Après tout, une main en moins et un tir dans le rein était supposément quelque chose de sérieux.

« Ça ira. J'en ai vu d'autres. Une ou deux semaines et tout sera comme avant. Par contre, je veux bien un bandage ou une connerie du genre si vous en avez un. Pas envie d'infecter plus que cela la plaie. » déclara t-il.

On lui donna ce qui avait dû être dans une autre vie un morceau de vêtement. Comme quoi il était urgent que l'aide vienne. Galdur s'emballa prestement le poignet et put enfin prendre une pause. Manque de bol, il n'y avait pas grand chose à boire ou à manger. Si ça ne tenait qu'a lui... Il aurait été ravi que l'on reprenne le principe des « clutchs mothers » mais... Mieux vallait ne pas commencer à penser à ce genre de choses bon sang !

Non non. Juste rester sage en attendant que les autres arrivent. Juste rester sage.

« Y'a pas un truc à boire ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Dim 30 Nov - 21:04

Lorsque l'Agent Zéro quitta le bar il entendit les dernières paroles du contrebandier envers lui, le corellien n'avait pas l'air d'apprécier Oron. Il affirmait être plus humain que lui et qu'un jour, il devrait faire preuve d'un peu plus de cœur, sous peine de ne plus pouvoir se regarder dans un miroir. Concept de générosité, de bonté, concept inutile et inconnu à l'Agent Impérial, seul compte le travail bien fait, la manière d'y arriver n'importe pas.

Au fond les paroles du corellien étaient plutôt positives pour lui : tant mieux qu'il ne soit pas si humain, quand l'on fait ce métier l'on se doit de ne plus être un simple humain, du moins voyait-il les choses ainsi. Le remords et la pitié n'étaient pas utiles, cela fait bien longtemps que l'Agent Impérial ne s'embarrassait plus avec ça, qu'importe ce qu'il devait faire il le faisait, peu importe les conséquences.

L'Agent impérial continua sa route, jusqu'à entendre dans son communicateur le capitaine de mission, celui-ci répondit qu'il n'avait aucune nouvelle information sur les sith, probablement étaient-ils liés à la corvette partie plus tôt, l'Agent confirma en son for intérieur ceci, les sith avaient les moyens d'utiliser ce genre d'appareils. Le capitaine suggéra à l'agent impérial de rejoindre l'équipe de l'alliance pour se charger des secours.


« Bien reçu capitaine, nous nous mettons en route. »

L'Agent Impérial reprit donc a route d'un pas calme, organiser les secours, depuis le temps, il n'était pas certain que sa présence serve à grand chose, bien que quelques bras en plus ne devaient pas être de refus. Oron marchait à la tête de son escouade, plusieurs questions en tête, les sith sur la planète, pour quelle raison ? L'Agent Zéro était près à parier que c'était pour la même raison que l'alliance était là, récupérer la planète.

Chose inquiétante en soit, les sith avaient les yeux plus gros que le ventre et visaient à récupérer les restes des attaques mandaloriennes. Une petite idée germait dans la tête de l'agent zéro, pour pouvoir faire d'une pierre deux coups. Sith et mandaloriens. Au final sans doute le corellien avait-il raison, dans l'idée qui germait dans l'esprit de l'agent zéro les civils n'étaient pas... Prioritaires dans l'ordre des importances.


« Nous venons vous aidez avant le départ de la planète. »

L'Agent Zéro venait d'arriver à côté de l'escouade de l'alliance et bientôt les Impériaux se mirent au travail aux côtés des membres de l'alliance.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mar 2 Déc - 0:18

Palema resta attentive aux besoins des Galdur et veilla à ce que ceux-ci soient satisfaits. Rapidement les sentinelles détectèrent l’aide humanitaire de la Fédération apparaître, et Palema donna l’ordre de ne rien faire. Elle revint vers Galdur afin de s’assurer que le trandoshan était entre de bonnes mains. Il commença à être soigné et l’infirmière lui fit un bandage autour de son poignet pour limiter les risques d’infections. Palema arriva avec quelques cadeaux pour le trandoshan.

- Den avait gardé quelques réserves d’alcool… tenez, c’est de la bière Tarisienne… Enfin, pas fabriquée sur Taris mais avec les mêmes ingrédients et la même recette.


L’adolescente laissa planer un léger silence avant de reprendre la parole.

- Vous savez, j’envisage sincèrement d’ériger une statue en votre nom Galdur. D’ailleurs si un jour vous cherchez à quitter l’Ordre Jedi, vous aurez une place dans nos forces armées.

Après avoir déblayé les décombres et sorti la carcasse du lieutenant colonel Matters, un caporal présent contacta le vaisseau resté en orbite, l’escouade de l’Alliance rescapée a pu par la suite, récupérer l’aide humanitaire de la navette et sauver les deux pilotes blessés. Pile au moment ou Oron revint leur prêter main forte. Les impériaux déchargèrent leur cargaison également sous l’œil avisé du sergent avant d’organiser la livraison au campement des rescapés grâce à la balise de Galdur. De son côté le capitaine Kollina reçut les premiers rapports de ses équipes envoyées dans l’hémisphère Sud, rapports dont il comptait bien faire part aux héros de Velmor.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mar 2 Déc - 23:54

Galdur rougit. Enfin, rougir étant un grand mot quand on était vert de nature. Des empreintes violacées apparurent sur les tempes du trandoshan un peu embarrassé de la situation. Ce n'était pas tout les jours qu'on lui parlait ainsi et faire de telles propositions lui paraissait purement démentiel.

« Grmph... Ce serait une perte de temps et de ressources de faire une chose pareille, Palema. Le trandoshan que je suis ne mérite certainement pas ce genre de choses. J'ai même pas été foutu de faire mon travail correctement a l'origine... Enfin, j'ai fais ce qui me paraissait être juste... Je suppose que c'est mieux ainsi. » expliqua t-il.

L'idée d'aller boire et s’enivrer un peu lui fut fort plaisante. Néanmoins, une dernière chose le dérangeait malgré tout. Il s'approcha de la tête de Palema et chuchota quelques mots rapide avant de disparaître de la place principal, rejoignant le seul vrai bâtiment encore debout qui servait autrefois d'abri pour le chef des survivants.

 « Le corps est encore là dites moi ? On a décidé de prendre quelques mesures... Je vous invite à sortir dehors. Cela est important, et on a besoin d'aide pour ramasser de quoi faire du feu... Je m'occupe du reste, sortez. » dit-il.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Tout ce qui n'était pas utile et qui était susceptible de bien brûler avait été rassemblé au milieu de la place sous la forme d'un tumulus improvisé. Tous s'étaient finalement rassemblés autour de cette étrange structure, la tête baissée dans un certain silence. Au bout de quelques temps, Galdur apparut sortant du bâtiment. Il portait sur l'épaule ce qui semblait être un paquet assez allongé qu'on avait enveloppé dans une sorte de tissu brun, le tout saucissonné par des liens qui devaient sans doute être des cordages du paquetage du ranger. Il approcha lentement ( porter ce genre de chose avec une seule main n'était pas très aisée ) et alla doucement déposer sa charge sur le tumulus, puis, procéda a un garde à vous formel. On vint lui tendre une torche qu'il prit de sa main libre.

« Certains le voyaient comme un héros déchu. D'autres le voyaient comme un despote fini. Quoiqu'il en soit, nul doute qu'il fut pendant au moins un moment un formidable leader et une personne dévouée aux siens. Il était comme le vent. Le vent peut souffler doucement d'une légère brise et apaiser. Mais le vent peut aussi tempêter et provoquer des catastrophes. Nous conservons de lui le souvenir du souffle doux et bienvenu. »

Il s'abaissa et posa la torche au pied du tumulus qui commença à s'enflammer.

« J'ai vu dans les yeux de cet homme la soif de survie et de s'en sortir. Ce fut un formidable un adversaire, et que mille démons du sable sortent de notre mère la terre pour me poignarder, me déchirer et que la déesse Jagannath me maudisse à tout jamais si l'on me prouve le contraire. Tout en haut, depuis les étoiles, riants de leurs pillages, ils vous appelaient faibles et vous pensaient morts. De part son initiative et son sang froid à rétablir une structure, Den a été en quelque sorte un grand sauveur. Et sans lui, nul ne sait ce qui ce serait passer. Qu'importe la folie des grandeurs ou la peur qui rongeait cet homme. C'est par son aide que nous en sommes là et que certains ici tiennent debout. »

Le feu commença doucement à prendre en ampleur et enveloppa finalement l'intégralité du monument aux morts qui se dressait là.

« Nombreux sont les disparus et les âmes retournées vers l'ailleurs. Si l'on sait voir les chiffres, on ne parle pas de la résistance et du courage des survivants de Velmor. Tous ont vu le feu. Tous n'en sont pas revenus, mais tous ont fait preuve d'une grande force dans cette épreuve. Nous n'avons plus grand chose ici bas, mais au moins nous avons la vie, c'est pourquoi nous faisons ce modeste monument et cette modeste crémation. Afin de rendre honneur à ceux qui ne sont plus là. Chanceux que nous sommes de pouvoir voir de nouveau le soleil se lever. » dit-il.

Galdur employait, il le savait, un discours très « trandoshan » sur les bords. Évidemment, les humains ne croyaient pas aux démons du désert ou a une quelconque déesse. Évidemment, ils ne croyaient pas aux esprits. Mais pour le trandoshan, faire une messe normalement réservée aux Doshiens était, à ses yeux, un joli cadeau. Il leva le doigt.

« Et les coupables seront châtiés en conséquence. Nul n'est plus misérable qu'un ennemi de la Gardienne ! Je verrais leur sang abreuver le sol et leurs os disparaître dans les torrents de flammes, car la justice règne dans le domaine de l'au-delà. Et même si je dois cesser de respirer avant que ce jour n'arrive, alors je rendrais moi même les comptes et défendrais avec toute l'ardeur que mon être le permet les couleurs du drapeau de Velmor ! Qu'importe la sueur ou le sang que je dois verser ! Donnez moi réparation ou donnez moi mort ! Car en cette soirée, ce n'est pas des étrangers ou des étrangères que je vois mais des compagnons, des frères et des sœurs dignes de la Gardienne ! » aboya t-il en tapant des pieds.

Oui, il employait ce qu'il connaissait et ce qui lui semblait le plus fort. En espérant que ces bonnes gens saisissent qu'il ne s'agissait pas de faire dans le prosélytisme mais plutôt de faire appel à des symboles forts.
Le feu était désormais un grand brasier consumant les effets de quelques disparus, le corps de Den ou tout autre chose que l'on avait tenu à mettre en hommage pour cette cérémonie improvisée. Quand son rôle fut terminé, Galdur disparut au milieu de la foule et laissa Palema ainsi que les autres habitants faire leurs propres discours. Une fois la tâche accomplie et l'hommage achevé, on commença à se disperser dans le campement, là où la vie allait devoir reprendre son cours.

Galdur jeta un œil un peu inquiet sur la bière que lui avait donné Palema.

« Eh ! Je déteste boire tout seul ! Qui veut venir prendre une cuite avec moi ? On se fait un cercle et on picole ensemble ! Pigé ? » demanda t-il à haute voix.
Au début, personne n'osa réellement venir. Galdur insista quelque peu et, au bout d'un moment, quelques uns finirent par le rejoindre. Puis d'autres et encore d'autres... On fit passer les maigres réservés de bières d'une main à l'autre. Il n'y en avait pas beaucoup, c'est vrai. Mais au moins, un large nombre de personne pouvait en profiter.

Bon, évidemment, Galdur eut tout de même le droit de se mettre un coup dans le nez. Ce qui arriva plus tôt que prévu vu la vitesse à laquelle il commença à parler fort et à rire pour un rien. Il fallait dire que ce qui tenait de la boisson Tarisienne avait toujours tendance à être ridiculement trop fort.

« Ouarf ! Ouarf ! Ouarf ! Un cul de rancor ! Elle est bonne ! » s'esclaffa t-il. « Y'a encore à boire ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Mer 3 Déc - 21:20

Le Sergent de l'escouade Impérial avançait à la tête des membres de l'unité, au final, c'était assez réussi, pas un mort... Chez les Impériaux tout du moins, mais les autres on s'en moque. En vérité même s'il y avait eu des morts Impériaux ça n'aurait pas énervé l'Agent Zéro, sauf si la Princesse Fel avait passé l'arme à gauche, après tout son objectif secondaire était de la maintenir en vie. Enfin, elle avait quitté l'escouade pour rejoindre les soldats de l'Alliance et était donc dans la zone, vivante, c'est ce qui importait.

Hormis un bref coup d'œil Oron ne s'attarda pas sur son sujet, elle respirait encore, il avait des informations d'importance capitale, un franc succès... Mais après tout n'est-ce pas ce que l'on attend lorsque l'on dépêche sur place le meilleur agent de l'empire, de la galaxie même si l'on l'écoute. L'excellence, le résultat parfait, c'était son rôle, son objectif, sa vie. Il avait réussi sa mission, mais c'était loin de le remplir de joie, la routine une mission de renseignements, certes importante, mais la routine malgré tout.

À son arrivée, ils purent voir que l'escouade de l'alliance avait été emportée par un éboulement, tout du moins une partie. Travail d'amateur de rater ainsi son boulot. Enfin, ils semblaient avoir besoin d'aide, dans son rôle l'Agent Zéro et ses troupes allèrent les aider à transporter du matériel humanitaire pour soigner les blessés, deux pilotes apparemment. Après quelques transports, l'Agent Zéro s'écarta un peu du groupe et contacta le capitaine Kollina.


« Capitaine, il nous faudra une autre navette pour vos hommes et le Trandoshan, je crois que... Celle-ci ne risque pas de voler de suite, sauf si vous avez du temps à perdre en réparation. »


Plutôt vrai, d'autant plus que pour sa part Oron n'avait pas que ça à faire, plus vite la frégate aura quitter la planète plus vite, il retrouvera un vaisseau impérial. Plus vite, il retrouvera un vaisseau impérial plus vite, il fera la jonction avec le Greyjewels et plus vite, il pourra faire son rapport et aura ainsi réellement finit sa mission sur Velmor, tant que personne d'autre que lui n'a les informations, il est vital qu'il puisse partir d'ici au plus vite.

Après avoir aidé l'Agent Zéro s'éloigna du groupe, s'écartant discrètement du reste de l'escouade. L'Agent Zéro s'installa près d'un mur et enleva son casque, passant la main sur ses lunettes de haute technologie il fit parcourir les données qu'il y avait d'emmagasiner et s'empressa d'y intégrer celles obtenues sur Velmor, prêtes à être transmises à son vaisseau si jamais quelque chose devait mal se passer. Hors de question de faire cela de suite, le capitaine de l'alliance le verrait sans doute.

Une fois les données enregistrées l'agent Zéro revint près de la navette de l'alliance, le départ devait approchait, autant être près. Il excusa son absence par une envie de pisser, c'était plus rapide que de chercher quelque chose d'élaboré.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 26
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   Sam 6 Déc - 0:56

Velmor avait subi de plein fouet l’attaque des Mandaloriens, mais grâce à l’action de celui que les rescapés appelaient déjà « Le Héros de Velmor », la planète avait bon espoir en l’avenir. Les pertes avaient été terribles, mais l’espoir était toujours là grâce à un Trandosha. Le capitaine Kollina demeura silencieux sur la passerelle de la frégate tout en observant les résultats de l’équipe expédiée quelques heures plus tôt sur le site coïncident avec le départ de la corvette Sith avec le massacre ayant eu lieu. Les dépouilles furent analysées et celles des soldats accompagnant les Sith collectées par l’Alliance qui allait les soumettre à l’autopsie. Le décès du lieutenant-colonel Matters allait faire l’objet d’une enquête de commission. Les soldats rescapés allaient être interrogés sur les circonstances ayant provoqué l’éboulement, les pilotes blessés de la navette également. Les dépouilles allaient être rapatriées et rendues aux familles. Kollina s’assura que l’Alliance livre sa part, mais les premières demandes des rescapées se tournaient plutôt vers l’Ordre Jedi.
Le Mon Calamari s’était renfrogné et fut amplement surpris de la ressource dont avait fait preuve le Trandoshan. Le comportement des rescapés était compréhensible, et Kollina secrètement ne leur en voulait pas. Au contraire, il pensait en son fort intérieur que l’Alliance était bien en partie responsable de l’attaque, s’ils n’avaient pas attendu un drame de cette ampleur avant de vraiment agir, peut-être que Velmor aurait été sauvée.
Passé 24h le temps pour l’aide humanitaire d’être livrée, l’Alliance fit rapatrier à son bord les différents membres de l’équipe de la Fédération au sol. Kollina passa rapidement en revue les différents éléments. Le capitaine releva la blessure du trandoshan mais ne posa aucune question. La frégate resta en orbite jusqu’à l’arrivée d’un vaisseau Jedi envoyé par le Conseil afin d’assurer la sécurité et dissuader les pirates de frapper.
Une fois que ce fut fait, Kollina donna sobrement l’ordre de rejoindre Coruscant avant que chaque membre de l’équipe de la Fédération ne retourne vaquer à ses activités. Palema avait salué une dernière fois Galdur en le serrant dans ses bras, elle regretta qu’il n’accepte pas son offre mais comprenait tout en précisant que sa proposition tiendrait toujours.

Lors du pré-briefing ayant lieu avec le capitaine Kollina, Galdur et Oron confirmèrent que les Mandaloriens étaient responsables de cet assaut en apportant des preuves concrètes. La manifestation d’une présence Sith était également confirmée, le Mon Calamari ne manquerait pas d’en informer ses supérieurs tout en comptant sur ces deux là pour prévenir leurs factions respectives.
Lorsqu’ils arrivèrent sur Coruscant, le vieux Mon Calamari regarda l’équipe se disperser avec une certaine appréhension pour l’avenir, les Mandaloriens allaient de nouveau frapper, c’était indéniable, mais cette fois-ci peut-être y aurait-il moins de morts ?
Tout espoir était bon à prendre, mais au fond de lui, Kollina savait que tout ne serait pas aussi facile, et que le futur qui s’annonçait était plutôt ténébreux. La guerre couvait, et Kollina espérait toutefois que la Fédération Galactique survivrait à ce conflit qui arrivait à pas feutrés…

L'amphibien fit volteface pour se préparer à son débriefing avec une seule hâte, rejoindre la cinquième flotte pour défendre une fois de plus la paix et les couleurs de l'Alliance.


___________________________________________________
FIN DE l’EVENEMENT 1 – Terreur sur Velmor.



L’évènement est terminé, voici un récapitulatif des conséquences directes. Nous espérons qu'il a été plaisant aussi bien pour ses participants que ses lecteurs. Merci à vous tous pour avoir participé à cet évènement, et au prochain !

Conséquences directes :
  • L’Alliance Galactique, les Jedi ainsi que l’Empire ont découvert que les Mandaloriens étaient responsables de ces attaques. Reste à déterminer la façon dont ils vont traiter le problème.
  • Velmor qui faisait partie de l’Alliance a décidé par le biais de son chef et suite aux actions de Galdur de quitter l’Alliance et n’est donc plus représentée sur Coruscant. Velmor compte cependant sur sa représentation et l’aide des Jedi pour exiger de l’Alliance une aide financière de leur part pour la négligence du régime à avoir pris la menace au sérieux. Des négociations seront lancées entre Velmor, les Jedi et l’Alliance pour déterminer la hauteur de l’aide allouée à la reconstruction.
  • Les autorités de Velmor ont autorisé l’Ordre Jedi à disposer d’une ambassade dans leur capitale ainsi que la construction d’un relais/repère pour leurs Rangers Antariens.
  • L’Empire par le biais d’Oron Tenson a appris que la prochaine cible des Mandaloriens serait une planète contenant « Band » dans son nom. Pour le moment, l’Alliance ignore cette information, mais reste à voir si les impériaux partageront cette donnée ou non.
  • Les Sith ayant échoué ignorent encore et toujours qui sont derrière ces attaques et ont perdu la cargaison qu’ils comptaient livrer sur Velmor.
  • L’image donnée des Jedi de part leurs actes sur Velmor a déclenché au sein des populations neutres ou de la Fédération un véritable élan de sympathie à leur égard. Leur opinion est globalement favorable en règle générale.
  • A contrario, cette attaque a fragilisé l’image de l’Alliance Galactique et de sa présidente Vestara Weiss d’un point de vue galactique. De nombreux systèmes réclament une attention particulière à leur sécurité et exigent des actes. Certains ambassadeurs, gouverneurs ou sénateurs de planètes isolées ou potentiellement atatquées commencent à pointer du doigt le Consortium d’Hapès pour le favoritisme dont l’Alliance semble faire preuve à leur égard en matière d’aide sécuritaire.
  • L’Empire quant à lui ne sort ni grandi, ni affaibli par cette crise grâce à sa participation à la mission humanitaire sous l’égide de la Fédération. Cependant leur manque d’empathie vis-à-vis des rescapés et le fait qu’ils font partie de la Fédération Galactique fait qu’ils n’ont aucun gain en matière d’opinion publique.

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evènement 1 - Terreur sur Velmor [Velmor] / Partie Fédération Galactique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EVENEMENT 1 - Terreur sur Velmor
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes-
Sauter vers: