Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Le Moissonneur des Âmes Noires

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Moissonneur des Âmes Noires   Mer 3 Sep - 10:30

Depuis plus d'un mois, Pryatt Kip'linn avait été muté à l'Académie de Ziost pour y approfondir son expérience du côté obscur. L'Anzati avait tiré bon nombre d'enseignements au sein du Temple de Dromund Kaas, maintenant il devait passer à l'étape supérieure. Habile et vif, Pryatt était probablement l'un des plus prometteur acolyte de cette ère, du moins sur le plan du combat et de l'infiltration. Le mystérieux assassin n'aimait pas la diplomatie et ferait néanmoins un piètre négociateur. Il aimait la violence et la torture, ses talents résidaient en ces deux thèmes très abordés dans les rangs Sith.

A son arrivée à l'académie, une bure noire et grise fût confiée au fils Kip'linn, c'était la tenue des académiciens. On lui avait expliqué que les surveillants se dénotaient de par leurs épaulettes rouges et que, parfois, des maîtres de l'ordre venaient constater les progrès des poulains obscurs. Pryatt sentait que sa chance de progresser dans la société Sith allait venir, ici sur Ziost.

La planète glaciaire était le théâtre plus méconnu des Sith. Comparée à Korriban, Ziost était l'essence même de la discrétion et de la dissimulation de l'art Sith. L'académie était certainement le seul bâtiment encore existant sur ce caillou gelé où, autrefois dit-on, des forêts luxuriantes parsemaient toute la surface de ce monde. Le côté obscur avait rongé cet endroit pendant des siècles. Maintenant, il était le repère du Nouvel Ordre Sith et le flambeau de son avenir.

-----------------------------------------------------------

Aujourd'hui, le programme était simple : mêlée générale dans l'arène. Ici, nous nous battions avec des armes paralysantes, j'aurais tellement aimé déchiqueter réellement mes adversaires, puis leur aspirer la cervelle... Je devais me plier aux règles cependant, du moins pour le moment. Mon intégration parmi les Sith était longue et j'étudiais leur culte depuis plusieurs années déjà. Je sentais chaque jour la Force couler dans mes veines, sans pouvoir l'utiliser à ma guise. Alors j'apprenais, je méditais et j'espérais que tout ce travail n'était pas effectué en vain. Malgré mes prouesses sur le terrain et la réussite tonitruante de toutes mes évaluations, les Sith continuaient de me faire languir. Comme s'ils attendaient quelque chose.

La route vers le savoir et vers la Force était rude et je donnais le meilleur de moi-même pour démontrer que j'étais prêt à passer à l'étape suivante. Nous étions une dizaine d'acolytes à attendre que les portes magnétiques de l'arène ne s'ouvrent. Chacun avait un sabre contondant paralysant dans sa main porteuse et un silence de mort régnait entre nous. Le contexte de cette académie était sombre et les acolytes devaient savoir quand s'entraider et quand s'affronter. Personnellement, je préférais agir seul pour éviter d'éventuelles trahisons. Ma longue carrière d'assassin m'avait appris que l'on ne pouvait se fier à cent pour cent à une autre âme. D'autant plus qu'en ces murs il s'agissait d'âmes noires, bercées par des rêves de puissance ou de gloire. Méfiance est mère de sûreté, au même titre que la prudence.

Les portes se désactivèrent enfin, laissant le champs libre à la petite troupe d'élèves prometteurs. Je fermais la marche et j'observais la grande salle de combat. On pouvait notamment voir plusieurs balcons sur les hauteurs des murs gris, qui formaient comme des alcôves tout autour de nous. Des gens commençaient à s'installer pour admirer le spectacle du jour, il y avait probablement des Sith importants là-haut. C'était donc mon jour, j'allais devoir démontrer toute l'étendue de mon talent et faire comprendre que je n'étais pas du tout comme ces acolytes, faibles et inexpérimentés.

La sonnette annonçant le début de la mêlée se fit entendre, plusieurs acolytes commencèrent donc à croiser le fer, d'autres restaient un peu plus en retrait, jaugeant leurs ennemis. Pour ma part, je fonçais derrière un des combattant en pleine action face à un autre académicien pour lui asséner un puissant coup derrière la nuque. Cette attaque sournoise mit à terre ma cible, me laissant aux proies face à son précédent adversaire. L'acolyte en question portait un masque de guerre en acier, laissant juste entrevoir son regard de feu, corrompu par le côté obscur. Cet élève là devait être déjà bien avancé dans l'étude de la Force, lui aussi. Je faiais des petits pas sur les côtés pour tester ses appuis avant de tenter une frappe rapide d'estoc et reculer de quelque peu afin d'éviter un contre.

Tout autour, il n'y avait que cris de rage et bruits sourds, qui signifiaient l'entrechoquement des armes d'entrainement. Je restais concentré sur ma cible, vérifiant de temps à autre qu'un ennemi ne surgisse pas d'un point mort. Soudain, mon adversaire et moi furent séparés par une charge puissante d'un acolyte dans la mêlée générale. Les coups un peu hasardeux du grand gaillard assommèrent deux Sith tout de même, surpris par cet acte fou. Je cherchais alors du regard l'académicien aux yeux flamboyants, sans succès. Il devait s'être tourné vers une proie moins difficile, ce que je comptais bien faire d'ailleurs.

Il ne restait déjà plus que six acolytes encore en lice dans l'arène. Des surveillants évacuaient les blessés dès que possible afin d'éviter que leur état ne s'empire. Je me retrouvais maintenant face à deux élèves qui semblaient s'être mis d'accord pour s'entraider jusqu'à ce qu'ils ne soient plus que deux. Je souris intérieurement en pensant que j'allais devoir me coltiner ces deux braves gens, pleins d'espoir et de naïveté. Mon sabre tournoyait dans ma main droite puis je la fis passer dans la main gauche rapidement. Mes deux adversaires devaient comprendre que je n'aurais aucun mal à utiliser mes deux mains de la même façon pour les affronter s'il le fallait. Brusquement, ils me chargèrent, épées en avant et rage au ventre. Je sautais alors par-dessus les deux alliés et je plongeais dans leur dos en visant la tête du plus agressif des deux. Mon coup fit mouche et l'acolyte fut évacué par les surveillants aussitôt, le crâne brisé et ensanglanté.

La cohue s'apaisait et laissait place à des duels de plus en plus tendus. Mon adversaire tenta de me prendre de vitesse en effectuant un assaut balayant sur le sol, de son pied droit. Il avait juste assez maintenu sa garde pour éviter que je ne l'achève d'un coup de nouveau aérien. Nos armes se croisèrent maintes et maintes fois avant que je ne parvienne à l'avoir sur une feinte de frappe retournée. L'acolyte vola sur deux bons mètres avant de se rétamer contre le sol froid de l'arène. J'analysais de nouveau la situation et je constatais que ce combat allait bientôt toucher à sa fin. En effet, il ne restait plus que l'acolyte au masque d'acier et le grand type costaud face à moi. Je les toisait en reprenant ma respiration, calmement. Immobile comme un serpent, j'attendais que l'un d'eux face le premier pas, la première erreur. Dans une mêlée à trois, il était difficile de prévoir les contres et les feintes des divers protagonistes. Tous les trois, nous tournions autour des uns et des autres, le temps semblait s'arrêter et la tension était palpable. J'aimais cette adrénaline, c'était elle qui poussait les hommes dans leurs retranchements et leur permettait de réaliser des prouesses insoupçonnées.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Moissonneur des Âmes Noires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes noires au pouvoir ...
» Fougasse aux oignons et olives noires
» Les Brigades Noires [PV Selenba]
» « Noires ailes, noires nouvelles. »
» Les Colons Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes :: Ziost :: Académie Sith-
Sauter vers: