Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Ven 11 Juil - 16:38

La salle d'exercice où se trouvait Rümple ce matin était pleine de jeunes apprentis d'un âge adolescent, travaillant à maîtriser la lévitation par la Force. Sa complète maîtrise n'était pas nécessaire pour devenir le padawan d'un chevalier expérimenté, mais Maître Adulkel avait souhaité prendre les membres les plus en retard sur ce point pour une petite journée de mise à niveau. Chacun des huit élèves tentaient donc, l'un après l'autre, à faire mouvoir un speeder. La tâche était colossale, et le petit groupe n'avait pas caché son incrédulité devant l'exercice en question, eux qui avait déjà du mal à contrôler avec précision la trajectoire d'un fruit. Pour Adulkel, leur problème commun était une insuffisante foi en leurs capacités : ils n'y arrivaient pas donc ils n'y arriveraient jamais. S'ils parvenaient à faire bouger ne serait-ce que d'un centimètre ce speeder, ils retrouveraient foi en eux et en leurs aptitudes.
Rümple avait observé le maître jedi avec un air sceptique. Il s'était fait réveillé tôt et malgré lui. Il ne voulait pas de cette session d'exercices supplémentaire. Que se passerait-il s'il échouait alors que tous ses autres camarades y parvenaient enfin ? Aurait-il toujours un maître le lendemain ? Rümple était parfaitement conscient que la journée de demain avait un fort potentiel dramatique. Il craignait beaucoup de n'avoir aucun maître dédié, et avait donc décidé, quelques jours plus tôt, d'enquêter discrètement sur le fou ou la folle qui aurait la charitable envie de le prendre sous son aile. Cela n'avait rien donné, hormis les douces moqueries de ses camarades. Aussi se voyait-il à présent cloué dans cette salle devant une possible humiliation, et il enrageait silencieusement et aussi calmement qu'il le pouvait dans son coin.
Son activité consistait à réparer un petit grappin qu'il s'était acheté voici un mois durant l'une de ses sorties à Knossa. Assis en tailleur, il bidouillait, tordait et vissait, les sourcils froncés, des pièces diverses éparpillées autour de lui.
«Bieeeen très bien ! Rümple s'il te plaît ! A ton tour maintenant.» Rümple leva les yeux vers son maître du jour. Il sourit de toutes ses dents pointues en voyant que les sept autres jeunes gens étaient tous en nage, manifestement exténués de l'effort fourni. A regret, il rangea sans précipitation ses petites pièces dans les mille et une poches de son vêtement. Il ignora savamment les regards courroucés des autres élèves, ne comprenant et n'acceptant pas sa nonchalance quasiment permanente. Maitre Adulkel lui, ne disait rien, demeurant impassible. En arrivant à hauteur du groupe, Rümple se figea. Le speeder n'était pas tout à fait à la place originelle. Oh, aucun être lambda n'aurait pu le voir à l’œil nu, il semblait toujours posé sur la croix blanche au sol. Mais Rümple, avec l'acuité visuelle naturelle à sa race, décuplée par sa sensibilité à la Force, remarqua immédiatement que le speeder avait bougé d'un petit mètre.
«Tes camarades ont tous réussi Rümple. Chacun quelques centimètres. A toi maintenant. Tu peux le faire», confirma d'une voix neutre et calme comme un lac le maître jedi. Désappointé, Rümple montra les dents. Il sentait dans son dos des regards et sourires goguenards.

Le jeune Drall ferma les yeux, prit une inspiration, en tendit les mains en avant. Il projeta toute son envie, sa force, son énergie sur l'appareil. En vain. Il ne bougea pas. Le reste du groupe rigola doucement, dans un faible chuchotement qui fut tout de même stoppé immédiatement par Adulkel. «Rümple... réessaye. N'essaie pas de le faire lever dans les airs. Tu ne le pourrais pas. Concentre toi à le pousser, ainsi que l'on fait les autres.» Rümple sentit la colère l'envahir. Deux phrases de trop l'empêchaient de se concentrer sur la sagesse de ce conseil : «tu ne pourrais pas» et «fais comme les autres»... Le Drall resta donc immobile et vit les autres s'éloigner, ricanant et chuchotant des choses certainement méchantes, qu'il ne chercha pas à entendre. Sauf le «il n'a rien à faire là» qui fusa d'une jeune Chiss. Ulcéré cette fois, il refréna son envie de courir lui sauter dessus pour lui griffer le visage, et tentait de toutes ses forces de se calmer en forçant sa respiration à redevenir normale.
« Aïïïe !  Maitre, Rümple Tilts'Kin m'a lancé ça ! » Adulkel n'eut pas besoin de se rapprocher de la jeune fille pour voir ce que « ça » désignait. Il avait très bien vu et sentit le boulon se décoller du speeder (de fait, il avait commencé à se désolidariser de l'appareil au cours de l'exercice) et fuser vers le crâne de la jeune impertinente. Voyant que le Maître ne bougerait pas, la Chiss jeta le boulon au sol et s'en fut. C'était la seule autre élève qui, avec Rümple, posait encore des problèmes de comportement de temps à autre. Ces deux là auraient pu devenir de grands amis, ils s'étaient, dés leur première rencontre, détesté, même si ce ressentiment ne trouva jamais sa place au sein des murs de l'Académie Jedi d'Ossus.
« Rümple... » Le Drall qui avait profité de l'absence de réaction du maître pour tenter de filer en douce s'arrêta sans se retourner. Il n'avait pas compris que c'était lui qui avait fait décoller le boulon. Adulkel ne continuant pas, il se retourna brièvement et ne croisa qu'un regard curieux venant du vieil humain. Intrigué mais discipliné, le jeune Drall reprit doucement sa marche vers la sortie. « Bonne chance » entendit-il dans sa tête au moment où il passait par la porte, ce qui le laissa encore davantage perplexe. Comment de la chance ? Etait-il à ce point un cas désespéré ? Rümple passa la journée dans un vague découragement.

La nuit même, Rümple ne trouvait pas le sommeil. Il sentait l'angoisse de demain monter insidieusement, sans qu'il parvienne à l'endiguer. Refusant de se laisser encore maîtriser par ses sentiments, il sortit de son lit, tout doucement de sa chambre, et bientôt du bâtiment dortoir de jeunes novices. Si tout allait bien, demain, il quitterait cet établissement pour de bon. Il vivrait de grandes aventures auprès de son maître. Rümple sentit la joie et l'excitation le gagner. Il décida d'errer au hasard dans les différentes pièces de l'Académie qui avaient composées sa vie jusqu'à alors. Depuis qu'il était devenu un adepte de la Force, pour être précis. Alors qu'il avançait, le cœur plus léger, il sentit au détour d'un couloir une présence qui avançait vers lui. Rümple sentit son cœur se serrer. N'avait-il pas fait une bêtise en sortant cette nuit ? Hésitant entre courir jusqu'à sa chambre, se terrer dans l'ombre en priant qu'il ne s'agisse pas d'un jedi (le pourcentage de chances était maigre), ou continuer à avancer sans peur et sans reproche.
Tant et si bien que la fameuse présence finit par se retrouver en face de lui. Rümple détailla la silhouette se détachant de l'ombre. Une Twilek. Bleue. Belle. Grande. Pourquoi les autres étaient-ils si grands et lui si petit à la fin ?! Le destin le voulait souffrant de torticolis, ça devait être ça. Basculer la tête en arrière pour rencontrer le regard des ses interlocuteurs était une petite humiliation quotidienne à laquelle Rümple s'était finalement plié. Être petit avait beaucoup d'avantages, qu'il n'aurait échangés pour rien au monde.
La Twilek s'était elle aussi immobilisée, et toisait en silence le jeune Drall face à elle. Ce dernier sentit qu'il devait s'expliquer un minimum.
« Heum... Bonsoir madam...Maître ! Euh... C'est une belle nuit hein ? Euh... Enfin... Je suis désolé. Je n'arrive pas à dormir, demain on doit devenir des vrais Padawan, et on saura qui sont nos maîtres et je euh... » Rümple commençait sérieusement à osciller sur lui-même, se dandinant d'un pied sur l'autre. Ses mains fouillaient dans ses poches, touchant avec précipitation toutes les pièces mécaniques qu'elles rencontraient, tandis qu'il cherchait ses mots avec désespoir et sans succès: son éloquence était manifestement restée au fond de son lit ! Sortir du ridicule devenait urgent, la gêne l'envahissait, même si sa race poilue empêchait son visage de devenir rouge.
«Les autres ils savent tous qui ils auront pour maître et pas moi. Alors, chui pas parfait hein mais... » A ce point Rümple sentit qu'il monologuait et s'arrêta pour plonger ses petits yeux dans ceux de la Jedi. Elle avait certainement autre chose à faire que de l'écouter raconter sa vie, même si cette dernière n'avait, par politesse certainement, pas encore bronché.
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Lun 14 Juil - 21:24

Il était assez tard dans la nuit lorsque la twi’lek avait décidé de sortir de sa chambre. Elle avait passé le début de sa soirée avec Maître Téoradak dans la salle d’entrainement. Cette rencontre fut des plus instructives pour les deux femmes qui avaient beaucoup appris l’une sur l’autre, mais également sur le maniement des sabres laser. Forte de cette expérience Orn’Ella espérait toujours être un bon mentor pour son futur disciple dont elle ignorait le nom. Son entrevue avec Maître Téoradak l’avait au final, convaincue de ne pas chercher à savoir qui serait celui qui lui serait désigné. De cette façon, elle n’aurait aucun apriori sur lui. Et la jeune femme se doutait bien que cela serait de même pour le padawan.
Demain, elle rencontrera son apprenti. L’inconnu avait toujours inquiété la twi’lek, et cette fois-ci ne dérogeait pas à la règle : une certaine appréhension l’habitait. Ne trouvant pas le sommeil, Orn’Ella avait décidé de marcher un peu seule dans les couloirs du temple afin de se rassurer et de profiter de l’air frais de la nuit. Aquilus avait eu cette habitude lorsque le doute l’assaillait, et tout naturellement, la twi’lek avait hérité de cette routine. Elle trouvait les ténèbres rassurantes entre les murs du temple, le silence de la nuit avait quelque chose d’apaisant. Soucieuse de l’avenir, Orn’Ella se demandait si elle avait les épaules assez larges et solides pour assurer la formation d’un jeune Jedi. Mine de rien, l’éducation qu’elle apporterait à l’heureux élu serait déterminante pour son avenir. Elle devrait faire de son mieux afin d’éviter que son disciple ne risque de sombrer dans les ténèbres de la Force. Ce serait sans doute la pire chose qui pouvait arriver à Orn’Ella : ne pas être suffisamment talentueuse pour éviter une chute vers le Côté Obscur de son apprenti.

Orn’Ella savait qu’elle devait passer outre ces doutes pour espérer réussir. Alors qu’elle s’apprêtait à chasser ces pensées de son esprit, la twi’lek entendit un bruit de pas au bout du couloir. Ouvrant ses sens à la Force, la jeune femme ressentit une présence qui semblait être terriblement confuse. Un sentiment d’égarement habitait la forme de vie qui se trouvait sur son chemin. La Jedi pensa qu’il s’agissait sans doute d’un novice qui avait du s’éclipser de ses quartiers pour se promener seul. Cela n’était pas interdit, mais peu toléré puisque les novices étant enfants devaient suivre un rythme et un cadre de vie assez strict. Et sans doute l’avait-il entendue arriver ce qui expliquait la petite panique qui l’avait saisi à la gorge comme une poigne un peu trop ferme.

Quittant des ténèbres, la twi’lek se révéla au novice. La jeune femme resta silencieuse et immobile, détaillant d’un regard aiguisé le petit Drall se tenant devant lui. Aussitôt, le novice bredouilla quelques paroles dans une tentative ratée de prendre un air innocent et de détourner un éventuel questionnement sur sa présence à cette heure-ci hors de sa chambre. Après s’être rendu compte qu’il n’arriverait pas à berner la jeune femme qui croisait les bras, le Drall s’excusa et expliqua son comportement à cause du stress. Il était un padawan qui allait s’apprêter à avoir un mentor. Orn’Ella le trouvait assez jeune physiquement pour être un padawan, mais il fallait avouer que les Dralls étaient rares parmi les Jedi –et parmi la population galactique- et leur attribuer un âge de visu était bien plus difficile qu’à un humain ou un zabrak.
Orn’Ella conserva le silence et regarda le jeune novice se dandiner en faisant tinter plusieurs pièces métalliques dans ses poches, l’espace d’un instant, la twi’lek se demanda s’il n’avait pas inventé cette histoire pour voler des outils vers les hangars, mais la confusion qui émanait de lui était trop « vraie » pour être simulée. Il était curieux pour la jeune femme de rencontrer quelqu’un qui semblait être en proie au doute autant qu’elle, il y avait quelque chose de rassurant en voyant le stress d’un padawan pour son avenir. Orn’Ella était convaincue que la Force avait sans doute provoqué cette rencontre : la twi’lek voyait en le Drall rien d’autre que le reflet de sa propre situation, mais d’un autre point de vue. Visiblement gêné et ne s’attendant pas à rencontrer la jeune femme, le futur padawan confia être le seul parmi son clan à ignorer l’identité de celui ou celle qui deviendrait son mentor.

Ce détail attira l’attention de la Jedi qui haussa un sourcil l’air sceptique. Le Drall voulut continuer mais se tut, s’apercevant sans doute qu’il commençait à monologuer. Il avait plongé ses petits yeux dans ceux de la twi’lek, et la jeune femme comprit qu’il se passait quelque chose. Est-ce que tous deux se reconnaissaient d’une certaine façon ? La jeune femme commença à se demander si ce jeune individu n’était pas l’apprenti en question que le Conseil comptait lui confier. Recoupant les propos du padawan, lui aussi était autant déboussolé que la jeune femme : il était le seul à ignorer le nom de son mentor parmi son niveau. Quant à elle, Orn’Ella ne savait pas non plus qui serait son disciple. La coïncidence était trop grande pour en être une. Elle lui offrit un léger sourire avant de lui répondre.


- Oh je comprends un peu ta situation tu sais.

Murmura-t-elle avant de laisser planer un silence sur leur conversation. Ailleurs, la jeune femme revint à la réalité et se mit au niveau du jeune Drall pour reprendre le fil de leur conversation. Avenante et essayant de donner confiance au novice, Orn’Ella s’exprima d’une voix douce.

- Quel est ton nom jeune novice ? Tu disais donc que tu n’étais pas parfait mais ? Continue je te prie.

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Jeu 17 Juil - 12:27

« Je comprends un peu ta situation tu sais ». S'il ignorait la raison pour laquelle son interlocutrice avait prononcé cette phrase, Rümple s'en trouva rasséréné. Pas de réprimande, pas de jugement, un constat, et un constat positif. Rassuré, plus en confiance, le jeune Drall cessa de se balancer sur ses jambes et offrit son plus beau sourire, bien qu'envahi par une soudaine timidité. Les adultes, et plus particulièrement les Jedi qui avaient cette attitude calme, posée et sereine agaçaient ou apaisaient Rümple selon sa propre humeur du moment.

Et là maintenant, il avait effectivement besoin d'être mis en confiance.
" _Quel est ton nom jeune novice ? Tu disais donc que tu n’étais pas parfait mais ? Continue je te prie. 
Le futur et présumé padawan ouvrit la bouche sans qu'aucun son n'en sortit. Il venait de réaliser l'aspect décousu de son discours précédent, l'absence d'intérêt de le raconter à une parfaite inconnue, fut-elle Jedi. Mécontent, il réessaya cependant de répondre, avec plus de succès cette fois.

_ Je m'appelle Rümple Tilts'Kin, fit-il en prenant garde à détailler chaque syllabe. Il savait bien que son nom était un véritable casse-tête en basic. Cela le faisait rire au début de voir ces professeurs s’escrimer à avoir la prononciation la plus correcte possible, alors que lui ne faisait aucun effort pour leur communiquer clairement. Là c'était différent. Il faisait nuit, il était stressé, et la Twilek était gentille. A noter aussi : il n'avait personne à faire rire ou énerver.

_ Oui euh... Non je disais ça parce que... Hum, je ne suis pas, enfin je n'ai pas été un élève très... sympa, lâcha-t-il, faute de trouver un qualificatif plus adéquat sans sortir de vulgarité. Je n'ai pas toujours été très attentif et travailleur mais... Je suis heureux ici. Je veux être un bon Jedi.

L'espace d'une demi seconde, Rümple eut une petite lueur suppliante dans le regard qu'il adressait à la jeune femme.

_ Enfin bon, je verrai bien demain ! Rajouta le Drall avec un air plus enjoué. J'ai vraiment hâte de savoir qui... si j'aurai un maître, en fait. Après une petite pause où ses yeux errèrent dans le vague, il continua : je ne veux pas rentrer chez moi comme ça... Je ne veux pas échouer. Je peux faire mieux encore.

Il ne savait pas pourquoi il s'épanchait de la sorte. Il savait juste que ça lui faisait du bien, que la présence de cette Twilek lui était entièrement bénéfique, du moins jusqu'à présent.

_ Excusez-moi, et vous, vous êtes une Jedi hein? Une chevalière ? Vous êtes en mission, pourq... Rümple s'arrêta en se rendant compte qu'il allait peut-être trop loin. Il était à présent très intrigué par son interlocutrice, se demandant bien ce qui la poussait elle à être ici à cette heure, à écouter un énergumène poilu comme lui débiter ses inquiétudes.
_ Serez-vous à la cérémonie demain? Se contenta t-il de demander."
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Lun 28 Juil - 20:59

L’influence de la twi’lek semblait avoir rassuré quelques peu le Drall. Il n’avait plus cette aura de confusion, et avait l’air plus détendu puisqu’il sourit de toutes ses dents à la jeune femme. Le novice répondit à la question de la Jedi en s’identifiant comme étant Rümple Tilts’Kin. Son prénom en basic était assez compliqué à prononcer, et l’effort que fit le jeune novice à détacher chaque syllabe était appréciable. Orn’Ella se disait alors que ce n’était qu’une question d’habitude à prendre. Par la suite, il continua sa phrase précédente en révélant qu’il n’avait pas été un élève très appliqué au cours de son noviciat. Cependant Rümple confessa qu’il était heureux de se trouver sur Ossus, et fit part à la Twi’lek qu’il souhaitait plus que tout devenir un bon Jedi. Ses paroles étaient sincères –du moins Orn’ ne perçut pas de nervosité dans la voix du Drall- et faisaient plaisir à la twi’lek. Rümple continua de parler, reprenant un peu de contenance, il fit part à Orn’Ella qu’il avait hâte de connaître l’identité de son mentor. La jeune femme sourit, il lui semblait de plus en plus évident que le Conseil avait l’avait choisie pour poursuivre la formation du Drall. Quoiqu’il en soit, il semblait bien bavard tout d’un coup, elle qui le pensait introverti… Néanmoins, son enthousiasme faisait chaud au cœur de la twi’lek.
Comment douter de la bonne volonté de cet élève ? Il était évident qu’il était motivé à atteindre son but, il était simplement différent des autres, de la même manière qu’Orn’Ella avait été différente des novices de son clan à cause de son faible taux de midichloriens. Mais l’expérience lui avait démontré que le talent d’un Jedi ne se limite pas au nombre de midichloriens dans le sang. C’est alors que Rümple cessa de s’exprimer pour laisser la parole à son aînée. La Jedi décida alors de répondre aux interrogations du Drall simplement.


- Je m’appelle Orn’Ella Dawnbringer, et effectivement je suis Chevalier Jedi. Il est probable que je sois présente à la cérémonie d’assignation des padawans à leurs maîtres…

Laissa-t-elle planer pour laisser un peu de suspense. Après tout, la cérémonie était ouverte à tout public, aussi bien aux maîtres du Conseils qu’aux plus jeunes novices pour leur montrer ce qui les attendait. Orn’Ella se mit à genoux pour être un peu à la hauteur du jeune novice, même si elle restait toutefois plus grande que lui, même dans cette position. Son regard se fit un peu plus lointain, songeur alors qu’elle remontait dans sa mémoire pour se rappeler du jour ou elle devint la padawan de Maître Oblivarion. Sa voix semblait tout aussi lointaine, comme un écho du passé. Puis elle s’adressa encore au novice.

- Souviens-toi de la vertu de la patience ainsi que du Code Jedi jeune novice. Je comprends ton excitation et ta crainte pour demain, je suis passée par là également autrefois.


Et plus récemment également lorsque Maître Ahso’Tye l’avait prise sous son aile pour achever sa formation et mener Orn’Ella jusqu’aux épreuves pour devenir Chevalier Jedi. Là ou le Conseil l’avait jugée inapte la première fois ou elle se présenta à eux sans son précédent Maître, les efforts et sa persévérance l’avaient conduite à finalement réussir. Même s’il était vrai qu’elle n’aidait pas Rümple en agissant de la sorte. Elle pouvait probablement le rassurer, mais le Conseil n’apprécierait guère de savoir qu’Orn’Ella avait déjoué leur surprise. Aussi, elle préféra attribuer subtilement une première leçon à son futur apprenti afin de le rassurer quelques peu. Croisant les bras, elle posa une question au jeune Drall.

- Que sais-tu de la Force et de sa volonté ? Crois-tu au hasard Rümple ?

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Dim 10 Aoû - 17:36

Présente à la cérémonie ? Le grand sourire qu'avait ébauché Rümple au début de la phrase de la Twilek mourut brusquement. Etait-elle au courant de quelque chose ? Sûrement ! Ah Rümple, crétin, tu as l'art de trouver l'embrouille même quand tu n'en veux pas !
Lorsqu'elle se mit à genoux, le jeune padawan retrouva sa sérenité. Cette femme appartenait à la classe des Jedi qu'il aimait le plus ; celle des gens attentionnés. Lui-même ne l'était jamais, peut-être par soucis d'équilibre... Quoique, il faisait bien des efforts ce soir, pour une étrangère ! Bon, en même temps, il était en faute ce soir, notamment avec son escapade nocturne. Hum, autant ne pas penser à ça trop fort...

_ Souviens-toi de la vertu de la patience ainsi que du Code Jedi jeune novice. Je comprends ton excitation et ta crainte pour demain, je suis passée par là également autrefois.
Rümple sourit amicalement à ce rappel.
_ Que sais-tu de la Force et de sa volonté ? Crois-tu au hasard Rümple ?
Késéke ? Les yeux grands ouverts, l'intéressé ouvrait maintenant une bouche ronde et affichait une mine effarée. Une interro, à cette heure ? Elle est sérieuse? Oh mon dieu oui, elle est sérieuse, je suis un Drall mort. Mort et enterré! Refermant doucement la bouche, ses yeux furetèrent de droite et de gauche précipitamment. Non, il ne pouvait pas partir en courant. D'une, c'était ridicule, de deux, impoli envers cette gentille Jedi courtoise, et de trois, il suffisait qu'elle tende la main pour le rattraper et le soulever par le col. Le Drall frémit à un souvenir d'expérience similaire, dont l'issue ne lui avait pas particulièrement plu...

Reprenant un air sérieux, Rümple décida de jouer le jeu. De toute façon, il n'avait pas sommeil.

_ Je... hum. La Force est présente en chaque être. Je... ne suis pas sûre qu'elle ait une volonté propre, c'est... Enfin Maitre Astelli nous disait que c'est une énergie, un courant et qu'on ne peut pas lui imputer une volonté. Je suis assez d'accord avec ça.

La vérité, c'est que Rümple avait toujours trouvé barbant les cours théoriques sur la Force. Il aimait à voir ses démonstrations plus que toute autre chose, mais le pourquoi du comment... Les études à la bibliothèque, autant d'heures assis, pouah ! D'autant plus que le lendemain, il rencontrerait un autre Jedi pour qui la Force influait sur chacun, et rebelote apprentissage d'une autre théorie. On n'en finissait pas.

_ Je crois que je ne sais pas encore bien ce qu'est la Force, en fait, reconnut-il.

Plissant le nez sous la réflexion, il réfléchit au hasard. Le hasard... Plusieurs secondes (minutes?) s'écoulèrent durant lesquelles Rümple aurait rendu fier les membres de sa race, philosophes de nature. Concentré, la main sous le menton, le regard fixe, il cherchait un raisonnement logique. Il finit par déclarer :
_Ce qu'on appelle hasard, c'est le résultat de chacun de nos choix. Rien n'arrive par hasard parce qu'il y a toujours une raison, mais vu de loin... c'est assez chaotique. C'est pour ça qu'on dit hasard, pour aller plus vite. Mais en fait, il y a toujours une raison. … Y-a-t-il une raison à la Force ? Se demanda alors tout haut le padawan, qui continuait ses réflexions à voix haute. S'en rendant compte, il rougit, ce qui bien sûr n'était pas visible, hormis si vous étiez en train de focaliser votre attention sur l’extrémité de ses poils de visage, vous les auriez alors vu alors se dresser légèrement.

Rümple avait envie de demander à cette jeune femme si elle avait un padawan. Il rêvait secrètement qu'en cas de refus des Maîtres de lui attribuer un mentor eh bien... elle puisse peut-être... AH Rümple Tilts'Kin, ça suffit ! Commence pas !
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Dim 17 Aoû - 23:54

La jeune Twi’lek écouta attentivement le jeune Drall s’exprimer. Il semblait perdu dans ses pensées et avait du mal à ordonner son raisonnement. Il émettait également une certaine nervosité suite à la question posée par Orn’Ella. La Jedi s’assit en face de lui en tailleur et décida de ne pas angoisser davantage Rümple. Elle demeurait sereine lorsque le jeune novice commença à tenter d’expliquer la Force avant de finalement reconnaître qu’il n’était pas sûr de ce qu’était la Force en fin de compte. Orn’Ella arqua un sourcil, ce Drall était-il si perdu que cela ? La vision de la Force qu’avait un Jedi était essentielle à tout utilisateur de ce courant. C’était notamment ce qui constituait une différence fondamentale entre un Jedi et un Sith. En dépit de la naïveté qui émanait du jeune Jedi, Orn’Ella commença à s’inquiéter du cas du jeune Drall car s’il ne parvenait pas à vraiment mettre des mots sur sa vision de la Force, cela pourrait l’entraîner sur des sentiers ténébreux qui auraient raison de son âme d’enfant. Un tel pouvoir pouvait engendrer moult tentations sans discipline, l’égarement de Rümple était inéluctable à moyen ou long terme s’il ne parvenait pas à trouver sa voie au sein de l’Ordre Jedi. Plus encore s’il ne trouvait pas de Maître pour l’épauler et canaliser l’énergie qu’il semblait avoir à revendre. Etait-ce là le choix du Conseil ? Probablement, ou alors il s’agissait que d’une coïncidence bienheureuse… La pression sur les épaules de la twi’lek fut d’un coup plus lourde.

Orn’Ella ne dit rien et attendit ensuite quelques minutes que Rümple s’exprime sur le hasard. Le novice semblait mettre du cœur dans sa réflexion ainsi que de la bonne volonté. Elle reconnaissait le raisonnement pour l’avoir déjà entendu à maintes reprises. Et il s’y tenait. De toute façon, il n’y avait pas de bonne réponse à cette question, uniquement plusieurs hypothèses.


- Bien.

Finit par déclarer la Twi’lek. Elle resta pensive un bref instant : était-ce le choix du Conseil ou de la Force que de faire croiser son destin à celui du Drall ? Elle l’ignorait, mais Orn’Ella se demanda si son rôle dans la grande histoire galactique était justement de tenter d’éviter la chute de Rümple. S’immergeant dans le courant de ce flux d’énergie mystique qu’était la Force, il semblait évident que ce serait son padawan : réussirait-elle à le former ? C’était une question à laquelle elle n’avait aucune réponse et qui la tracassait. Que penserait maître Oblivarion ? Sans doute penserait-il qu’elle était à la hauteur et qu’elle ne devrait pas laisser ses doutes ou craintes obscurcir son jugement. Cette pensée apporta calme et réconfort à la Twi’lek. Sur son visage, un léger sourire apparut sur un coin de ses lèvres et elle lança amusée.

- Je ne dirais rien aux maîtres de ta petite escapade nocturne. Néanmoins je vais te raccompagner jusqu’à tes quartiers : la journée de demain va être longue pour toi comme pour moi. Et ça nous permettra de bavarder de choses et d’autres… Suis-moi.

Orn’Ella se redressa et releva la tête en direction du couloir emprunté par Rümple, elle s’y engagea tout en jetant un œil sur le novice qu’elle raccompagnait en chambre. Un peu plus confiante en l’avenir, la Twi’lek avait pu dissiper ses peurs pour le moment, elle en était bien consciente et se connaissait. Mais ces instants ou l’espoir rejaillissaient lui donnaient l’impression que rien ne pouvait l’entraver dans l’accomplissement de son devoir de Jedi. Réchauffant son cœur froid, Orn’Ella se laissait entraîner par ces pensées positives qui lui remontaient le moral et lui avaient toujours permis de survivre aux épreuves qui s’imposaient à elle. Ces instants lui donnaient l’impression d’être « comme avant ». Avant que cet évènement ne la marque à jamais. Se reconstruire n’était pas aisée, d’autant plus quand une tragédie pareille vous frappe brutalement. Elle s’était toujours demandé pourquoi elle avait pu survivre, et jamais la moindre réponse ne lui était venue. Qu’est-ce que la Force lui réservait ? Balayant ces pensées, elle se re-concentra sur le novice qui demeurait silencieux et l’enjoignit à la parole d’une voix chaleureuse.

- Tu n’es pas si bavard que ça Rümple, tu n’as rien à dire ? Exprimes-toi.

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Mar 2 Sep - 18:09

Ce « bien » résonna à Rümple comme le « bon » que lançait sa mère lorsqu'il lui revenait, tiré par son professeur qui le tenait sans ménagement par l'une de ses grandes oreilles. La simplicité de ce mot était synonyme de déception pour Rümple, et celui-ci sentit l'agitation monter en lui. La fatigue, cette rencontre, et la nervosité de la journée de demain faisaient que le jeune Drall avait de plus en plus de mal à rester calme, et il sortit malgré lui sa clef à molette la plus abîmée, celle des crises. Il la passait d'une main à l'autre avec un air absent, un peu inquiet, jusqu'à arriver devant les dortoirs. Il écouta la Twilek lui confier qu'elle n'ébruiterait pas son entorse au règlement, et même sa voix lui paraissant lointaine.

"Tu n’es pas si bavard que ça Rümple, tu n’as rien à dire ? Exprimes-toi."

L'interpellé leva les yeux vers la jedi, et se gratta doucement la nuque avec sa clef rouillée. « Oui euh... Rümple songea à ses parents, à la fierté qu'il souhaitait leur inspirer, à la sienne, qui ne voulait pas paraître moins bon que les autres padawans. A cette jeune femme douce et bleue. Je suis fatigué je crois. Merci pour tout, en tout cas. »

Il alla ensuite lui fausser compagnie, quand il se retourna, réalisant soudainement qu'il ne savait pas son nom. "Je vous suis reconnaissant madam... maitre. Vous êtes sûrement une Jedi très doué et j'espère être comme vous plus tard. … Puis-je vous demander comment vous vous appelez ? "

***

Le lendemain, jour de fameuse cérémonie, Rümple devait se lever tôt, ainsi que tous les autres novices. Malgré les enseignements de retenue, de maitrise de soi, une excitation palpable flottait dans l'air, et seul le Drall, au fond de la salle de réfectoire, affichait un air morose. Ceux qui le remarquèrent supposèrent avec plus ou moins de compassion que le petit affreux avait dû comprendre qu'il ne serait jamais Jedi, qu'aucun maître ne s'encombrerait de lui. Il passa donc plusieurs minutes à dépecer méticuleusement son beignet, et finit par se lever pour suivre les autres jusqu'au Hall de Cérémonie. Inconsciemment, il chercha ses poches pleines de clefs et de métaux, mais ne trouva rien, ce qui acheva de le déprimer. Il avait eut la bonne idée de ne revêtir que sa bure foncée, il ne l'avait mise qu'une seule fois, lors de la mort de maitre Waïduh. Aucun bidule, aucun machin autre que son sabre n'était donc porté par le jeune Drall poilu, qui en désespoir de cause, caressait sa garde nerveusement.

Un par un, les padawans furent appelés. Rümple était sourd et aveugle à tout. Quand ce fut son tour, il se leva automatiquement. Il avait la gorge serrée, et un besoin impérieux d'aller aux toilettes. Quand il se retrouva face à une Twilek bleue, l'étonnement fit place à une joie intense, et bizarrement source d'une grande paix intérieur. Il sut au moment où son regard rencontra celui de la chevalière Orn'Ella que sa vie et lui-même étaient sur le point de changer radicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Sam 6 Sep - 18:42

Le Drall était inquiet. Et cette inquiétude émanait de lui à la façon d’une aura particulière ou se mêlait angoisse, peur et incertitudes. Cette sensation de confusion le faisait bégayer et hésiter dans ses paroles. Il mit cela sur le coup de la fatigue, mais Orn’Ella ne le crut pas un seul instant. Les sentiments qu’il éprouvait actuellement étaient trop flagrants pour être ignorés. Rümple s’immobilisa devant la porte d’entrée de son dortoir mais se retourna. Hésitant, il complimenta la jeune twi’lek et supposa qu’elle devait être très douée tout en espérant devenir comme elle. Orn’Ella eut un sourire empreint d’une certaine tristesse malgré que ses paroles soient sincères et réconfortantes.
Au fond d’elle, la jeune femme espérait surtout que son futur padawan ne passe pas par les mêmes épreuves qu’elle avait du surmonter. Le talent vient toujours avec un certain prix pensa t’elle. La twi’lek inspira un bon coup et répondit à la question posée par le jeune novice alors qu’elle lui avait déjà répondu sur ce point. Peut-être que le stress lui avait fait oublier temporairement son nom et prénom. Aussi, c’est un avec un sourire qu’elle lui donna son prénom pour la seconde fois.


- Je m’appelle Orn’Ella Dawnbringer.


La twi’lek s’accroupit devant la petite boule de poils qui se tenait en face d’elle, pris sa petite tête entre ses mains douces et bleu pour déposer un baiser sur son front. Se faisant, la jeune femme invoqua ses pouvoirs pour diffuser la Chaleur de Force et ainsi, rassurer le padawan. Elle se redressa gracieusement et lui murmura.

- Courage. Détends-toi Rümple, tu as besoin de repos pour la journée qui t’attend demain. Passe une bonne nuit, au revoir.

Puis elle tourna les talons pour disparaitre dans la noirceur de la nuit. Orn’Ella essaya de ne penser à rien et de se vider un peu la tête quant à ses compétences pour former un apprenti. Une fois dans ses quartiers, elle prit le temps de méditer un peu face à la lune pour faire le vide avant de se laisser tomber dans les bras de Morphée.

Le lendemain matin, la Jedi devait bien admettre qu’elle avait une boule au ventre lorsqu’elle quitta ses quartiers rassurants aux senteurs d’encens. Elle était vêtue de façon traditionnelle en arborant la bure brune des Jedi. Orn’Ella espéra que son intuition serait bonne au sujet de Rümple. Bien qu’elle n’avait justement aucune preuve concrète et que des coïncidences à ce propos, la twi’lek se fiait à son instinct en ces temps incertains comme son maître le lui avait enseigné. Elle fut donc à l’heure pour la Cérémonie, ou les padawans allaient être assignés à leurs mentors.
C’est donc au milieu des autres chevaliers soucieux de former ceux qui prendraient leur relève qu’elle se tenait. Droite, la jeune femme avait relevé la tête et observait l’ensemble du groupe des novices qui était face à celui de leurs futurs maîtres. Sa pose avait quelque chose de rigide, notamment avec les mains jointes au niveau de sa taille, mais elle détendit quelques peu les épaules lorsqu’elle vit Rümple en face. Il avait l’air des plus moroses. Les tandems maître/apprentis se formaient les uns après les autres, cependant il ne resta bientôt que Rümple. Orn’Ella était inquiète. Et si elle s’était trompée ? Si le Conseil avait déjà décidé du sort du Drall ? Cette question fut rapidement balayée lorsque Rümple s’avança et qu’Orn’Ella fut appelée à sa suite.
Le jeune novice semblait être ailleurs, et il ne remarqua pas la Twi’lek avant de se retrouver face à elle. Il avait compris finalement, et il semblait soulagé voire très heureux d’être le padawan d’Orn’Ella et ce en dépit des murmures qu’elle pouvait percevoir aux alentours.


- Rümple Tilts’Kin, à compter de ce jour, je te reconnais comme étant mon padawan.

Le chevalier Jedi s’était surprise à parler ainsi avec autant de détermination. A l’instar des autres, le tandem nouvellement formé se mettait à part. Ce duo était le dernier, aussi après le discours habituel des maîtres qui clôturait la cérémonie, tous étaient invités à retourner à leurs occupations. Pour être honnête, Orn’Ella avait très envie de jauger le niveau de son disciple immédiatement.

- Suis-moi, nous allons à la salle d’entrainement. Tu es rassuré désormais ?

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Mer 10 Sep - 15:50

_ Rassuré ? Euh... Mais je n'ai jamais été... Rümple ne soutint pas le regard d'Orn'Ella très longtemps. Oui bon... Je suis rassuré. Et je suis content aussi ! Ajouta le tout nouveau padawan en souriant de toutes ses dents !

Il se souvient alors de la mention de la salle d'entrainement.
_ Ah génial !! Laissa t-il échapper. Rümple n'arrivait plus à contenir son enthousiasme, couplé à la pression qui se trouvait d'un coup relâchée. Il était padawan et sa Jedi était très gentille. (oui, chez Rümple, il existe des Jedi méchants. Ceux qui vous disent que c'est mal de reprendre du dessert alors qu'on a entrainement physique par exemple. De grands criminels, si vous voulez son avis.)
Et, pour couronner le tout, il allait aller s'entrainer ! Ce qu'il préférait ! La peur de décevoir lui était à peine perceptible, tant il brûlait de dépenser son trop plein d'énergie. Il avait d'ailleurs grand mal à se retenir de s'y rendre en courant, et s'appliqua donc à caler sa démarche sur celle de la Twilek. Pour une fois que c'était à lui de se freiner, et non de trotter pour suivre les grandes jambes des autres !

Il arrivèrent dans la salle, qui était déjà remplie de plusieurs duo de maitres-padawan qui avaient eut la même idée qu'Orn'Ella Dawnbringer. Il reconnut notamment l'élève Chiss avait qui il avait eu une altercation la veille. Celle-ci parut surprise de voir Rümple accompagné d'un maitre, mais elle ne se laissa distraire pas longtemps tant les paroles de son maitre l'accaparait.
Rümple quant à lui rayonnait. Il se retourna vers son nouveau maitre, et, toujours souriant, lui demanda ce qu'elle attendait de lui.

La vie était belle ce matin sur Ossus, foi de Drall !
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Mer 17 Sep - 22:36

Le petit Drall tenta de se justifier, mais finalement, incapable de soutenir le regard perçant que la twi’lek lui lança ses balbutiements se changèrent en approbation. Rümple prit même la peine d’accorder à son nouveau maître un large sourire révélant ses dents pointues. Ce sourire illumina la journée d’Orn’Ella qui lui rendit la pareille plus timidement. Pénétrant tous les deux dans la salle d’entrainement, la twi’lek put constater que celle-ci était déjà occupée par de nombreux padawans. Sans accorder un regard à son disciple, la jeune femme pouvait percevoir son enthousiasme à travers la Force. C’est à ce moment que le Drall croisa le regard d’une jeune Chiss qu’il semblait connaître. Visiblement, il y avait quelque chose entre ces deux là : leurs yeux s’étaient croisés trop longtemps pour qu’ils ne se connaissent pas. La padawan avait affiché un air de stupeur lorsqu’elle aperçut Rümple. Y avait-il une rivalité entre ces deux anciens novices ? C’était ce que présuma la jeune femme. Le Drall n’eut pas besoin d’être rappelé à l’ordre, il détourna rapidement son attention de la jeune fille pour regarder son maître avant de lui demander ce qu’on attendait de lui.
C’était pourtant évident. Mais peut-être que le Drall voulait être certain de ce qui allait lui être demandé. La twi’lek allait répéter le même schéma d’entrainement que son maître lui avait imposé étant plus jeune. Après tout c’était là bien le seul modèle qu’elle pouvait suivre à l’heure actuelle, sans doute qu’avec le temps, Dawnbringer comptait bien aller plus loin et apporter sa touche d’expérience personnelle. Sans un mot, Orn’Ella fit glisser un sabre laser d’entrainement entre ses doigts qu’elle tendit à son apprenti. Elle s’en saisit d’un également avant d’expliciter avec calme ses intentions à Rümple.


- Pour commencer, un petit exercice technique. Visiblement tu dois t’en douter, cela concernera tes aptitudes de bretteur. J’aimerais tout d’abord évaluer tes compétences au sabre laser.

La twi’lek fit un léger moulinet avec son poignet droit après avoir allumé la lame de son sabre laser. La légère vibration qui parcourut le manche la faisait toujours frissonner et lui rappelait la fin de son noviciat et le début de son apprentissage. C’était sans doute l’une des rares choses qui n’avait pas changée après toutes ses années au sein de l’Ordre, et cette sensation avait quelque chose de réconfortant.
Orn’Ella avait confiance en ses capacités au sabre, elle fit un nouveau moulinet et pointa sa lame vers son apprenti en guise de défi avant de prendre une posture de garde défensive. La twi’lek était tout aussi motivée que son disciple à l’idée de manier le sabre. Aussi, elle lâcha quelques mots d’une voix trahissant un brin d’impatience, voire d’un peu d’arrogance.


- Je te laisse l’initiative, montre moi ce que tu as appris.

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Lun 22 Sep - 16:14

Quand Orn'Ella enclencha son sabre, le Drall frémit. Excitation et appréhension menaçaient de le dominer, mais ce fut avec calme qui alluma à son tour le sabre d'essai que lui avait tendu son maître. Il se mit également en posture de garde, dite tierce, et ses yeux se plissèrent sous la concentration.
Il fallait donner le meilleur de lui-même, c'était le moment où jamais. Il s'appliqua donc à sa première attaque. Sans doute trop car si son mouvement d'estoc était esthétiquement et subjectivement parfait, il fut relativement lent à se dérouler, et le petit padawan aurait juré voir la Twilek esquisser un sourire à ce début mignonnet. Rümple sourit également. « Je m'échauffeuh », et afin de ne pas laisser son maitre s'attarder sur cette réponse on ne peut plus enfantine, il enchaina deux coups basiques, qui furent parés sans aucune difficultés. En revanche, ils lui permirent de se rapprocher suffisamment du mur pour que Rümple puisse s'élancer contre. Il s’entraînait à ce genre d'attaques avec acharnement, depuis qu'on lui avait permis de tenir un semblant d'arme. Un jour, il deviendrait un maître de l'Ataru, et il entendait fermement le montrer à son mentor aujourd'hui même. Dans les airs, il ne subissait plus sa petitesse. Son attaque porta au niveau de la tête de la jeune femme, et fut bien évidemment parée. Nullement surpris, il retomba au sol, enchaîna avec un coup qui se voulait au niveau des chevilles, et qui forçait toujours l'adversaire à esquiver, souvent par un saut. Ce fut le cas, et Rümple profita de cette occasion, comme il l'aurait fait contre un autre novice à n'importe quelle séance d'entrainement, pour sauter à nouveau. Cette nouvelle attaque n'eut cependant aucune précision, car son regard croisa celui de son maitre, et Rümple ne put rien y lire. Ni fierté ni déception à son égard. Cette impassibilité désarçonna le jeune Drall encore plus que toutes ses parades, et il reprit une position défensive. Ce coup aux chevilles, était-ce encore du domaine de l'escrime ? Il avait été plus d'une fois blâmé pour cela, car il ne respectait pas la noblesse du duel et de l'exercice qu'on lui imposait. Quelque fois cependant, des Jedi le félicitaient de cette initiative, qui lui permettait souvent de prendre l'ascendant. C'était à présent à son tout nouveau maitre de lui donner son avis, et ses directives. Respirant doucement, tâchant de se laisser couler dans le calme et le flux de la Force qu'il sentait puissamment en ce moment, il attendit la réaction d'Orn'Ella face à ses cabrioles.
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Mer 24 Sep - 15:41

Orn’Ella laissa le temps au Drall de commencer à s’échauffer. Sa première attaque était élégante et esthétique mais bien trop lente. C’est avec un sourire sur le visage que le Chevalier Jedi compris que son disciple cherchait à s’appliquer le mieux possible. La twi’lek n’eut aucune difficulté à faire dévier la lame de son apprenti. Rümple plissa des yeux et rétorqua qu’il s’échauffait. Puis il enchaina avec deux attaques classiques qui étaient loin de mettre en difficulté son nouveau mentor, mais Orn’Ella remarqua que ces deux offensives n’avaient pas pour objectif d’atteindre leur cible, mais de se rapprocher d’un mur. Tactique dangereuse, si jamais le plan de Rümple ne fonctionnait pas, il se retrouverait coincé, mais elle savait que sa petite taille lui donnait un avantage et ainsi, elle devina son intention : le Drall bondit contre le mur, prit un appui pour tenter une attaque bien plus ambitieuse que les précédentes puisque visant la tête d’Orn’Ella. C’était une évidence qu’il comptait bien apprendre l’Ataru puisque cette technique acrobatique était déjà usitée depuis des siècles avant Rümple. L’effet de surprise ne fut cependant pas au rendez-vous puisque la Jedi dévia la courte lame de son disciple d’un revers. Pas découragé pour autant, le padawan retomba sur ses deux petites jambes pour porter au coup aux chevilles de la twi’lek. La jeune femme imperturbable se contenta d’esquiver l’attaque en reculant de deux pas gracieux seulement, profitant du handicap que représentait le manque d’allonge de son apprenti.
Rümple essaya à nouveau de viser le buste de la jeune femme en bondissant, mais l’attaque était trop brouillon, trop précipitée pour percer le Soresu de la twi’lek. Cela aurait pu fonctionner si elle était une novice, cependant Orn’Ella était à des années lumières d’être une initiée au sabre pouvant être surprise par ce genre d’offensive. Orn’Ella pouvait compter sur un entrainement qui avait été dispensé par deux Jedi dont l’un d’entre eux siégeait désormais au Conseil ainsi que sur près de vingt ans d’expérience en la matière. De plus, elle était encore jeune pour être athlétique, endurante et souple tout en bénéficiant d’une meilleure allonge pour toucher son adversaire.
Là ou Rümple devait sans doute faire trois pas pour atteindre Orn’Ella, il suffisait à cette dernière de faire un seul pas pour que le Drall soit à portée de son sabre. Après son attaque Rümple sembla déstabilisé pour une raison qu’Orn’Ella ignorait. Il cessa d’attaquer et reprit une position de garde défensive tout en respirant profondément et doucement Orn’Ella quant à elle ne semblait pas avoir à reprendre son souffle, mais ce détail n’échappa pas à l’attention de la twi’lek.


- Je vois que tu as déjà opté pour quelques mouvements d’Ataru. Bon choix compte tenu de ton gabarit, cependant il te faudra davantage travailler ton endurance pour tenir un combat.

Constata-t-elle d’une voix dénuée d’émotion. La jeune femme gardait sa lame bleue en oblique dans une posture neutre. Elle conservait cette position afin de semer en partie le doute dans l’esprit de son padawan : allait-elle encore se contenter de défendre ou bien allait-elle passer à l’attaque afin de tester l’aptitude de Rümple à pouvoir parer ou esquiver ? Orn’Ella reprit la parole avec la même voix.

- Le coup aux chevilles était une bonne idée quoiqu’un peu prévisible. Pourtant si elle avait réussi, tu aurais bénéficié d’un effet de surprise certain. A l’avenir dissimule mieux ton jeu. Certaines de tes attaques sont ambitieuses, mais tu laisses de trop grandes failles dans ta garde. J’ai eu au cours du dernier enchainement, environ six fois l’occasion de terminer ce combat, et parmi ces six erreurs, trois auraient pu te coûter la vie si tu avais été en face d’un Sith aguerri.

Orn’Ella redressa sa lame face à son visage et ferma les yeux, s’immergeant dans la Force comme dans une rivière au débit plutôt lent. Elle visualisait son disciple en face d’elle puis fit tourner son sabre dans sa main droite, lui signifiant qu’elle allait attaquer pour ne pas le surprendre. La jeune femme commença par une frappe propre au Shii-Cho pour tester la défense de son disciple. Ne lui laissant aucun temps mort, elle recommença une deuxième fois, visant à toucher le sabre laser de son apprenti. La troisième frappe consista à une taille au niveau de son flanc qui fut réussie. Le sabre émit une décharge électrique de faible ampérage destinée à signaler qu’il avait été touché.
Orn’Ella tenta à nouveau avec une attaque basique qui fut parée par son disciple. Elle employa alors le Djem-So dans une frappe puissante destinée à briser sa défense, dévier la lame du Drall et placer la pointe de sa lame sous la gorge de son padawan, le tenant ainsi en garde. La twi’lek rouvrit alors les yeux avant de rabattre sa lame vers le sol. Orn’Ella conclut son exposé d’un ton plus chaleureux.


- Tu vois ? Varier ses coups et ses frappes, et pourquoi pas même : varier sa forme de combat permet d’endormir la vigilance d’un adversaire sur nos vraies intentions.

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
Rümple Tilts'Kin
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Humeur : Incertaine
Date d'inscription : 14/10/2011

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Padawan
Niveau de combattant: 2

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Jeu 2 Oct - 14:53

Aux conseils de son nouveau maître, Rümple acquiesça silencieusement. Elle avait raison bien sûr, même si dans la tête du petit padawan velu, le problème de l'endurance ne se posait pas. Il était endurant. Là, c'était davantage une affaire d'incertitude. Il n'avait pas l'habitude de s’entraîner contre... eh bien oui, une inconnue finalement. Qui plus est une inconnue de ce niveau. Concentré donc, il écouta Orn'Ella le féliciter sur son attaque au niveau des chevilles, ainsi que son choix de forme au sabre, ce qui lui arracha un léger sourire de fierté. Il aurait voulu jeter un œil aux alentours, pour voir si ses anciens camarades avaient assisté à la scène, mais se retint. Il aurait pourtant voulu se pavaner tout son soûl, devant tout ceux qui s'amusaient de ce petit être poilu qui s'entrainait à sauter dans tous les sens. Il n'était plus un animal de cirque, il n'était plus une source de divertissement gentillet pour les autres. Il était le padawan d'Orn'Ella Dawnbringer, qu'on se le dise! Il se gratta le nez, seule expression manifeste de son émotion (qui pouvait aussi chez Rümple être synonyme de gêne ou de malaise.)

J’ai eu au cours du dernier enchainement, environ six fois l’occasion de terminer ce combat, et parmi ces six erreurs, trois auraient pu te coûter la vie si tu avais été en face d’un Sith aguerri.

Là, Rümple tira la tronche. Il était mauvais à ce point là ? Mais ses maîtres en armes avaient toujours été content de lui... Parait même qu'il n'y avait que là qu'il donnait de bons résultats... Bon, peut-être la Twilek était-elle particulièrement exigeante...Tant mieux, essaya de se réconforter Rümple.
L'attitude de son maitre désarçonnait un peu le jeune Drall. Elle passait indifféremment de la douceur à la froide indifférence, sans paraître le préméditer. Pour Rümple qui était toujours sur une même palette de sentiments, cette attitude était inhabituelle, et il ne savait s'il devait s'inquiéter et se sentir la cause de ces changements apparents d'humeur, ou s'il devait passer outre. Par éducation Jedi, il choisissait la deuxième option.

Lorsque son adversaire et maitre réenchaina les coups, il sentit et comprit le fossé, l'abîme qui séparait son niveau de celui d'Orn'Ella. Il parait les attaques tant bien que mal lorsque, sans vraiment comprendre comment, il se retrouva désarmé, désagréablement tenu en garde par la Twilek.

Tu vois ? Varier ses coups et ses frappes, et pourquoi pas même : varier sa forme de combat permet d’endormir la vigilance d’un adversaire sur nos vraies intentions.

Je comprends maître, répondit Rümple, cette fois-ci vraiment essoufflé. Orn'Ella avait retrouvé sa pleine amabilité, et le jeune padawan se sentit rasséréné.
Revenir en haut Aller en bas
Orn'Ella Dawnbringer
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5161
Age : 26
Localisation : In a galaxy far far away
Humeur : Mélancolique
Date d'inscription : 29/12/2008

Feuille de personnage
Allégeance: Ordre Jedi
Rang: Chevalier Jedi
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Mar 7 Oct - 0:12

Rümple semblait quelques peu déçu de s’être fait désarmer si vite. Orn’Ella n’avait pas transpiré même en ayant imposé son rythme. Le souffle court, il reprenait sa respiration. La twi’lek était satisfaite d’avoir ébranlé sa garde pour qu’il comprenne qu’il avait encore beaucoup à apprendre. Cet exercice lui avait permis d’étudier un peu le style de combat de son padawan, ses forces et ses faiblesses afin de pouvoir travailler dessus à l’avenir. Tout au long de ce test, la jeune femme avait eu l’impression de troubler son apprenti sans pouvoir donner une raison à ce comportement. Etait-il impressionné ? Avait-il peur ? Elle l’ignorait. Néanmoins le Drall semblait perturbé et après avoir jeté un coup d’œil aux autres novices concentrés dans leurs tâches, la Jedi était convaincue que ce tracas ne venait pas d’eux. Orn’Ella fronça les sourcils et décida de désactiver la lame de son propre sabre laser pour attacher celui-ci aux côtés de son arme personnelle. Elle s'exprima à nouveau d'un ton qui se voulait rassurant mais grave toutefois afin d'appuyer son sérieux. Orn'Ella accompagna ses mots d'une main posée sur l'épaule.

- Tu devras pratiquer davantage le sabre. Ton niveau est correct pour un novice cela dit, mais des temps obscurs approchent, et je ne serais pas toujours là pour te protéger. Il arrivera un jour ou tu devras te défendre seul.

Elle réajusta sa bure brune, épousseta les épaules de celle-ci puis resserra sa ceinture. L’exercice n’était pas fini pour autant, elle s’assit en tailleur face à lui et l’invita à faire de même d’un geste de la main. La twi’lek estimait qu’un temps mort était nécessaire pour résoudre le problème. Etait-elle trop exigeante avec lui ? Sans doute, mais elle-même avait été formée par quelqu’un d’exigeant. N’ayant jamais eu un apprenti sous sa responsabilité, l’entrainement qu’il lui avait été dispensé par Aquilus était la seule base sur laquelle elle pouvait s’appuyer. Elle planta son regard azur dans les yeux du jeune Drall et prit la parole d’une voix sereine mais sans un sourire.

- Bien. Je vais t’accorder quelques minutes de pause pour que tu assimiles ce que je viens de te dire. Profitons-en pour discuter qu’en dis-tu ? Que retiens-tu de cet exercice ? Je t’ai senti troublé tout au long de cet entrainement, y’a-t-il une raison à cela ?


La twi’lek demeura silencieuse un bref instant. Patientant pour avoir la réponse, elle était assez satisfaite d’être attentive à son disciple et espérait que cela ne change pas au fil des années. Elle était en paix et ne craignait aucunement ce que son apprenti allait dire. Elle fronçait les sourcils doucement, concentrée sur le drall. Orn’Ella avait déjà prévu la suite de l’entrainement, la twi’lek comptait tester Rümple sur son habileté à utiliser la Force. Même si elle n’avait pas eu accès à l’analyse sanguine déterminant son taux de midichloriens, il était évident que le Drall avait une meilleure connexion avec la Force que la twi’lek. La Chevalier Jedi cependant savait que le taux de midichloriens ne faisait pas le Jedi, mais déterminait le potentiel de celui-ci.

_________________
Hope for the Future - Orn'Ella Dawnbringer Main Theme
Revenir en haut Aller en bas
http://starwarsjdr.forumactif.com
MJ Discordance
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Localisation : Partout dans l'univers
Titre : Héraut du Hasard
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Allégeance: Toutes ou aucune
Rang: Maître du Jeu
Niveau de combattant: 5

MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   Ven 29 Mai - 22:18

[RP TERMINE: Orn'Ella termine l'entrainement de Rumple.]

_________________
Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devenir un bon Padawan, Acte I scène I. [PV Orn'Ella Dawnbringer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trevor & Riley | Acte 1, scène 2
» Acte III Scène II
» Qui veut un padawan?
» Pour devenir partenaire
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes Neutres & Autres Planètes :: Ossus :: Académie Jedi & Temple-
Sauter vers: