Star Wars - L'Aube du Crépuscule

Saison 6 - Dissimulation / Jeu de rôle et espace détente sur forum sur le thème Star Wars
 
Bienvenue sur l'Aube du Crépuscule voyageur égaré, ce forum est cependant fermé. Nous vous invitons à consulter nos partenaires en espérant trouver le forum qui vous convienne.

Partagez | 
 

 Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Lun 7 Juil - 23:30

Talya poussa un profond soupir quand son regard décolla de son datapad pour se poser sur la pile de flimsis et autres documents importants du jour. Elle était débordée, depuis bientôt une semaine, n'ayant absolument aucun client pour le moment. Non pas qu'elle se plaignait de pas avoir à se traîner jusqu'à un tribunal, mais elle aurait aimé pouvoir obtenir un peu de répit pour cette semaine. Ses exercices avaient du être laissés quelque peu de côté, ainsi que la formation de la jeune apprentie qu'elle avait sous son aile. Elle posa le datapad, se frotta les yeux et attrapa la tasse de caf se trouvant sur la droite de son bureau. Il était froid, génial. Elle soupira à nouveau, se leva et alla s'en refaire. Un caf chaud, cette fois !

Le sol en moquette de son appartement chatouilla légèrement ses pieds nus tandis qu'elle se dirigeait vers la cuisine. L'appartement était spacieux, confortable et plutôt bien situé. Le sol était recouverte d'une fine moquette dans toutes les pièces : salon, bureau, les deux chambres, la cuisine, la salle de bain et la salle d’entraînement.

 « Madame ? Souhaitez-vous que je termine le ménage dans votre chambre maintenant ? »

Talya détourna la tête de la machine à caf, posant son regard gris sur le droïde protocolaire dont elle avait la propriété. Plutôt sympathique – pour un droïde – il accomplissait la lourde tache de faire le ménage chez une Sith, ainsi que de remplir les fonctions de majordome, cuisinier et il arrivait même qu'il l'aide dans son travail. En bref, la Dame Sith avait confiance en son droïde. Du moins, assez pour qu'il soit au courant des quelques secrets qu'elle gardait précieusement afin d'éviter tout soupçon de la part de l'administration de l'Alliance Galactique, et surtout des Jedi. Elle savait qu'ils avaient leur propre contingent sur la planète, aussi préférait-elle ne pas attirer trop l'intention sur elle en révélant à tout le monde qu'elle avait quelques secrets dangereux.

Mais tout cela ne fit que tourmenter davantage son esprit, et ce fut donc d'un ton un peu irrité qu'elle répondit au droïde.

 « Oui, oui, vas-y. Profites-en pour faire également le ménage dans la chambre d'Eilinel. Elle est tellement absorbée par son travail qu'elle risque de pas sortir à temps de sa chambre pour l’entraînement. Et je déteste le retard. »

Le droïde fit un geste indiqua son consentement, puis il s'éloigna. Talya attendit encore une bonne minute, puis finalement le caf fut prêt. Elle se servit, et but une gorgée tout en retournant à son bureau. En passant, elle entendit les éclats de voix dans la chambre d'Eilinel, la voix de la jeune femme et celle plus grave et métallique du droïde. Il était tout aussi mécontent qu'elle, mais cela ne ferait pas de mal qu'elle sorte un peu de là. Elle était constamment dans sa chambre ces derniers temps, négligeant son propre travail : celui d'assistante juridique.

Tout en se rasseyant derrière son bureau, et en dégustant une nouvelle gorgée de caf, la Dame Sith devenue avocate reprit son datapad. Il y était question, cette fois, d'un collègue de travail qui lui demandait son avis sur une de ses affaires. Elle s'efforça de s'y consacrer pleinement, mais malheureusement le sort allait s'acharner sur elle. Elle n'eut pas besoin de sentir son irritation dans la Force, ni le bruit de ses pas sur la moquette, pour savoir que la jeune assistante venait d'entrer dans le bureau et de se planter devant elle.

 « Oui ? »

 « Ma chambre est très propre, pourquoi tu fais ça ? J'allais pas oublier l'heure de l'entrainement, ni de faire mon travail. » déclara brutalement la jeune fille.

Talya leva les yeux de son datapad, et ses yeux gris accrochèrent le regard bleu d'Eilinel. Cette dernière, habituée, ne détacha pas le regard.

 « L'heure approchant, te faire sortir de là ne risque pas de te faire de mal. J'ai parfois l'impression que tu te comportes comme une véritable gamine. »

 « Mais, mam... euh, désolée.  Oui, je comprends. Bon, je vais me préparer alors.

Un éclair avait traversé les yeux de son maître, lorsqu'elle avait failli prononcer le mot maman. Talya n'appréciait pas qu'elle use de ce mot lorsqu'elles n'utilisaient pas leur ressemblance physique pour leur couverture. Non seulement les deux femmes étaient blondes, mais il existait une ressemblance physique entre les deux assez prononcée pour que les gens fassent le lien entre elles. Et même si la jeune fille, orpheline, était son assistante juridique, vivait chez elle et était probablement la personne la plus proche qu'avait Talya... elle restait l'apprentie. Rien de plus.

Un message arrivant fit biper le datapad. Expéditeur inconnu, bien sur, mais la Dame Sith savait de quoi il retournait. Elle lut rapidement le message, laissa flotter un petit sourire de satisfaction sur son pâle visage, puis vida sa tasse de caf. Elle se leva, et se dirigea vers sa chambre.

 « Eilinel ? Je dois sortir. On se retrouve après pour l’entraînement. Et n'oublie pas ton travail... » ajouta-t-elle sur un ton de menace.

Elle alla s'habiller, prenant une tenue digne d'une contrebandière : bottes, pantalon souple, gilet et veste, ceinture utilitaire, sans oublier son comlink et un mini-datapad. Elle était presque certaine qu'elle en aurait besoin. Elle pensa à son sabre laser, mais décida de le laisser ici. Elle était constamment dissimulée dans la Force, de toute façon, alors elle ne risquait pas d'être repérée par un Jedi.

Elle sortit quelques minutes plus tard, se hâtant en direction du lieu de rendez-vous : la terrasse d'un restaurant modeste, à deux kilomètres de sa tour d'habitation. Elle y alla à pied, sachant que cela ne lui prendrait pas trop longtemps. Il était 18h23, Temps Galactique Standard. Et elle avait rendez-vous à 19h. Le souci allait être, maintenant, de reconnaître son interlocutrice. Quelque chose lui disait que ce serait plutôt l'interlocutrice qui le reconnaîtrait...


Dernière édition par Talya Zakeyna le Lun 11 Aoû - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Idess Lore
Courtier(e) de l'Ombre
Courtier(e) de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Allégeance: Neutre
Rang: 4
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Mar 8 Juil - 13:06

Qui aurait pu croire que l'un des appartements les plus luxueux de Coruscant, parmi la multitude déjà existante, appartenait au Courtier de l'Ombre? Personne, d'autant plus que le changement de propriétaire s'était effectué à la fois dans la plus grande indifférence de la part des voisins et dans la plus grande discrétion. C'était en tant que civile qu'Idess logeait dans cet endroit les rares fois où elle avait besoin d'une couverture plus officielle. Son identité était factice, évidemment, mais elle avait une "vie" attestée par toute la bureaucratie coruscantii. L'une de ses agents principaux de Coruscant aparaissait de-ci de-là afin que l'on ne se pose pas trop de questions. D'ailleurs, c'était elle qui habitait d'ordinaire dans cet appartement à la décoration pile dans la mouvance. Mais ce n'était pas cela qui intéressait la Courtière.

Derrière elle, l'agent s'agitait, vacant à ses affaires tout en tâchant de ne pas trop observer cette silhouette un peu trop ronde pour sa taille qui lui tournait le dos et faisait mine d'observer le paysage en silence. L'humaine, d'une beauté stupéfiante dissimulant une intelligence redoutable, ne parvenait pas à croire que cette femme anodine était le bas droit du Courtier de l'Ombre car c'était ainsi qu'Idess s'était présentée. Cette dernière semblait trop inoffensive par rapport aux rumeurs qui circulaient entre les agents. Seuls les mots strictement nécessaires avaient été pronnoncés. L'humaine savait qu'elle n'allait devoir supporter cette présence inopportune que pour quelques heures. Bientôt, elle serait débarassée de ce bras droit encombrant qui lui donnait la sensation d'être espionnée et sur la selette.

A cela s'ajoutait le droïde au design étrange qui flottait un peu partout et lui donnait l'impression de fureter un peu partout. Chose qu'il faisait, à ne pas en douter. Bardé de capteurs en tout genre, Glyphe scannait consciencieusement les lieux, découvrant un à un, les secrets de cet agent qui ne paraissait pas apprécier la présence de sa maîtresse.

-Glyphe.

La voix d'Idess avait claqué, faisant sursauter l'humaine qui cessa de contempler le droïde pour observer la silhouette qui s'était tournée en parlant.

-Administratrice?
-Envoie le message, il est l'heure.
-Bien. Voilà.
-Trouve moi le trajet le plus court pour atteindre le lieu de rendez-vous.

Un bip se fit entendre au niveau du poignet d'Idess qui, le levant vers elle, enclencha un hologramme lui indiquant l'itinéraire à suivre. L'Hapienne fit claquer sa langue sur son palais et leva les yeux vers l'humaine. Elle n'avait pas relevé sa capuche et donc, offrait un visage aux traits savemment modifiés à son interlocuteur qui paraissait de plus en plus mal à l'aise.

-Ma présence vous dérange.

Ce n'était pas une question. L'humaine tressaillit et chercha à contredire Idess qui eut un mouvement de la main.

-Ne me prenez pas pour une idiote, agent C3PQN.
-Ce n'était pas mon but.

Idess soupira et nota mentalement de surveiller plus étroirement encore, cet agent.

-Peu m'importe. Le Courtier a donné des ordres clairs. Ce n'est pas à vous ou à moi de les remettre en question.
-Loin de moi cette idée.

Pour un peu, Idess manqua de la traiter de menteuse. Elle se contenta de se déplacer avec une démarche maladroite et, dépassant l'humaine, nota sa crispation. L'agent C3PQN s'attendait visiblement à être attaqué. Or, l'Hapienne se contenta de se diriger vers la sortie, suivie de Glyphe flottant derrière elle.

-Reste ici, Glyphe.

Le droïde s'arrêta et repartit continuer sa tâche. Sans avoir l'air d'y toucher, il piratait plus profondément encore les systèmes présents afin d'accentuer la surveillance du réseau.


Il ne fallut pas longtemps à Idess pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Elle connaissait déjà les lieux. Non pas pour s'y être rendue de nombreuses fois mais simplement parce qu'elle avait obtenu les plans depuis fort longtemps. Elle avait déjà choisit sa table et s'était assise de sorte de ne pas être surprise et de pouvoir observer autour d'elle sans contraintes. Son rendez-vous n'allait pas tarder. De fait, Idess avisa rapidement une femme d'un âge certain mais dont la beauté était encore des plus perceptibles. Aussitôt, après avoir enclenché de quoi modifier sa voix sans que ce soit détectable, elle nota les détails infimes qui hurlaient que Talya Zakeyna n'était pas aussi inoffensive qu'il y paraissait de prime abord. Ce n'était pas une surprise, Idess avait prit le temps de se renseigner correctement avant de décider si oui ou non, elle allait accéder à la requête de l'avocate.

Ce n'était pas pour une question d'argent mais plus de neutralité. Idess tenait à sa neutralité plus qu'à son argent. Elle avait du déterminer si oui ou non, elle risquait quelque chose ou non dans cette affaire. Finalement, elle avait décidé que non: sa balance allait légèrement pencher d'un côté mais il lui serait aisé de rétablir l'équilibre.

Un serveur, l'un de ses agents, vint chercher Talya pour la guider jusqu'à la table de ce qu'il prenait pour un autre agent. Leur laissant une carte afin de faire leur choix, il les abandonna rapidement.

- Bonjour. Votre demande a été entendue.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Mar 8 Juil - 17:12

Le soleil déclinait dans le ciel, baignant Coruscant d'une lueur orangée qui n'était pas sans rappeler certains paysages de Kesh à la Sith. Bien sur, il y avait longtemps qu'elle n'y était pas retourné, ce qui expliquait en partie son sentiment de nostalgie, mais quelque soit le paysage, un crépuscule était toujours beau. Même si personne ne semblait vraiment y prêter attention dans les rues de la capitale de l'Alliance Galactique. Les gens s'affairaient autour d'elle, la plupart rentrant chez eux après une journée de travail, les autres parlant dans leurs comlinks à propos d'un rendez-vous prévu, et d'autres encore discutaient entre eux, profitant d'une pause dans leur journée. Si Talya comprenait cela, elle n'y adhérait pas. Elle était Sith, et par conséquent elle n'aimait pas gâcher le temps si précieux.

Les mains dans les poches, elle passait totalement inaperçue dans cette foule. On s'y sentait totalement insignifiant. Elle n'avait pas le souhait naïf d'être normal, sans la Force ni les Sith, mais elle aimait tout de même avoir ces moments de calme et de paix intérieure. Loin des soucis de sa vie quotidienne. Elle aperçut finalement le restaurant, et évalua sa distance par rapport à l'heure qu'il était : tout allait bien, elle était dans les temps. Elle reprit sa marche d'un pas légèrement plus rapide, histoire de prévenir d'éventuels retardements sur son chemin. Puis son comlink vibra.

Sans ralentir, elle utilisa un écouteur pour le relier à son oreille, et écouta le message. Comme elle s'y attendait, c'était son apprentie.

 « C'est moi . Euh, écoute, je suis désolée pour tout à l'heure, ça m'a échappé. Et je voulais te dire qu'un homme est passé à l'appart'. Je crois que c'était celui dont tu m'as parlé. Tu sais, le Bothan. Il a apporté un cadeau, pour toi. »

Talya pesta en silence. Décidément ce Bothan ne lâchait jamais l'affaire. Elle allait devoir lui faire comprendre son refus d'une manière un peu plus directe, la prochaine fois qu'elle le verrait.

 « C'est quoi son cadeau ? » demanda-t-elle finalement en continuant de marcher.

Elle nota qu'elle était pratiquement arrivée au restaurant.

 « Une invitation à un spectacle twi'lek. Demain soir. »

Cette fois, Talya enragea ouvertement. Au prix d'un grand effort, elle parvint à contrôler sa respiration et à éviter qu'un mot plus que vulgaire ne sorte à voix haute, ce qui aurait à coup sûr provoqué des réactions autour d'elle. Mais de toute façon, il fallait qu'elle se reconcentre sur ce pourquoi elle était venue ici. Elle déclara qu'elle réglerait cette histoire en rentrant, puis coupa la communication.

Elle se figea un visage plus serein, comme quelqu'un qui allait simplement à un rendez-vous d'affaire, et non comme celui de quelqu'un qui allait à ce rendez-vous en ayant une puissante envie de frapper quelqu'un. Elle ignorait si son interlocutrice était sensible à la Force ou non, puisqu'elle la rencontrait que maintenant, mais elle préférait être prudente. Elle ne prit pas la peine de vérifier qu'elle était dissimulée dans la Force ; elle y était en permanence.

Elle se faufila à travers les tables, ignorant les regards que lui lançaient les clients. Ici, les gens étaient d'une origine plutôt modeste, alors qu'elle était avocate et avait donc pas mal d'argent. Son salaire était à la limite de l'intolérable pour une Sith habituée à une vie austère – elle se savait coupable d'y succomber un peu – mais elle avait même fait pire. Dans l'éventualité d'un paiement exorbitant, elle avait joué et gagné une petite fortune dans un casino. Difficile de lutter contre une Dame Sith dans une partie de sabbacc... Un serveur vint la trouver, puis la guida jusqu'à une table au fond. Enfin, au fond de la terrasse plus exactement. La dernière table avant de sortir de l'enceinte externe du restaurant. S'efforçant de ne pas prêter attention à la foule qui marchait tout autour, Talya alla s'asseoir en face de son interlocutrice, qui était pour le moins singulière : visage masqué, en partie.

 « Bonsoir. » répondit simplement Talya à la formulation de l'autre.

Elle prit la carte des menues, et ne sentit aucune envie particulière lui venir.

 « Je vais vous prendre un whisky coruscanti. Sans nourriture. » ajouta-t-elle ensuite au serveur.

Autant avoir l'air d'une véritable cliente. Elle leva ensuite les yeux vers l'autre femme, et prit immédiatement un air plus sérieux.

 « Bien, inutile d'y aller par quatre chemins. J'ai demandé votre... aide, car je suis dans l'impossibilité d'obtenir certaines informations par moi-même. Elles sont d'une assez grande importance, et par conséquent il ne sera pas aisé de les obtenir. J'ai néanmoins foi en votre capacité à les récupérer. J'ose espérer que cette foi ne sera pas mal placée.»

Elle allait demander, en prévision d'un plan particulièrement osé, des renseignements qui concernaient le Sénat. Nombre de gardes, itinéraires et horaires des patrouilles, nombre de gardes et d'accompagnants pour chaque sénateur ainsi que leurs noms, capacité de réaction des troupes de la Sécurité de l'Alliance Galactique en cas d'attaque du Sénat et enfin dates de réunion prévues pour les trois prochains mois. Avec une telle demande, impossible de pas se rendre compte que quelque chose de fâcheux et d'important se préparait, mais la Sith se moquait bien de cela. L'informatrice n'allait sûrement pas rompre un contrat comme celui-là, pas au risque d'y laisser des plumes.

« Les données à récupérer se trouvent sur cette datacarte. » ajouta-elle en sortant l'objet en question de sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Idess Lore
Courtier(e) de l'Ombre
Courtier(e) de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Allégeance: Neutre
Rang: 4
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Lun 14 Juil - 16:23

A travers sa capuche, Idess contemplait la foule, notant quelques détails, bien souvent anodins mais qui lui permettaient de "prendre la température" de la planète capitale. Depuis son "héritage", elle ne se mêlait que trop de peu de la foule, se fiant aux rapports de ses nombreux agents et à ceux de Glyphe qui pénétrait dans certains systèmes de surveillance... pour ne pas dire tous. Mais bientôt, l'attention de l'Hapienne fut captée par une silhouette qui s'approchait, guidée par le serveur qui était sous les ordres de l'un de ses agents. Elle ne connaissait pas son nom et s'en souçiait pas. Ceux qui travaillaient pour elle avaient plus d'avantages que quiconque mais ne devaient pas s'attendre à avoir droit à une considération élevée. Idess n'avait pas de temps pour cela. Elle nota le balancement des hanches de la femme qui s'approchait, son air décalé, presque trop riche pour un endroit tel que celui-ci. Qu'importe! On les regardait mais uniquement à cause de leurs vêtements: Idess n'avait pas opté pour cet endroit sans s'être soigneusement informée auparavant. L'on ne risquait pas de les surprendre ou de chercher à en savoir plus sur elles.

C'était un moyen de garantir une certaine confidentialité tout en lui promettant, à elle surtout, une sécurité bienvenue: ils seraient rares ceux qui voudraient s'attaquer à elle en pleine terrasse bondée... A la salutation de Talya, Idess sourit légèrement avant de commander au hasard sur la carte du menu. Le serveur s'en alla avec leurs commandes et il ne fallut pas longtemps à son interlocutrice, ou devait-elle dire cliente ou future cliente, pour prendre la parole, un air profondément sérieux... Comme si leur rencontre ne l'était pas suffisamment. Pourtant, la courtière ne pipa mot, écoutant ce qu'il y avait à entendre et ce qui était sous-entendu. Avant qu'elle ne puisse répondre, le serveur revint et posa les boissons. Idess lui tendit de quoi payer plus un pourboire. Ses agents étaient plus que bien payés mais il fallait toujours maintenir les apparences. Toujours.

Finalement, elle sourit légèrement. Ni moqueuse ni méprisante. C'était un simple sourire cordial, voué à montrer sa bonne volonté. L'affaire était intéressante. Elle s'en occuperait personnellement, comme toujours dans ces cas-là. Elle n'avait pas suffisamment confiance envers ses agents pour leur laisser gérer quelque chose d'une telle ampleur. Elle ne savait pas encore ce que renfermait le datapad mais si son interlocutrice prenait la peine de demander à la voir et prenait autant de précautions pour lui parler... Cela voulait dire ce que cela voulait dire: c'était une affaire dangereuse.

« Je ne vous décevrai pas. Si certaines informations sont impossibles à obtenir, je vous le dirai mais je ferai de mon mieux pour tout vous obtenir. »

Elle ne pouvait pas dire mieux sans mentir. Or, Idess ne mentait pas. Sinon, comment pourrait-on lui faire confiance. Elle était la meilleure dans sa branche mais elle n'était pas infaillible.

« Je comprendrai néanmoins, que cette garantie ne vous suffise pas. Sachez simplement que je ne compte pas vous mentir en vous disant que j'y arriverai alors que je ne sais toujours pas ce que vous voulez. »

Idess bu une gorgée de sa boisson. L'alcool brûla sa gorge mais elle ne grimaça pas. Elle reprit.

« Selon ce que vous me demandez, le délai sera entre deux semaines et un mois mais pas plus. Cela vous laissera probablement le temps de vous organiser... Dois-je vous faire parvenir les informations une à une ou toutes groupées? Préférez-vous payer maintenant ou plus tard? »

Idess s'amusait à négocier mais parfois, elle préférait laisser les autres décider. Après tout, elle était très loin de manquer d'argent et il était toujours intéressant de savoir à combien ses contrats estimaient à la fois ses services et les informations qu'on lui demandait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Mar 15 Juil - 18:59

Le regard de la Sith s'attarda sur un couple de jeunes, qui faisaient les boutiques non loin. Elle écoutait bien entendu son interlocutrice, afin de ne pas perdre une miette de la conversation. Chaque mot était important. Mais elle était curieuse de voir à quoi ressemblait ce couple, si la jeune femme était belle et si l'homme était séduisant, s'ils semblaient aller bien ensemble ou si tout simplement quelque chose troublait leur relation. Elle ne fut qu'à moitié surprise de sentir du ressentiment chez l'homme, puis chez la femme, lorsqu'ils sortirent de la boutique. Elle essaya de s'enfoncer un peu plus, et finalement y décela ce qu'elle souhaitait voir : une scission profonde du couple, bine qu'enterrée sous des promesses. Sales jeunes. Ils ne comprenaient rien.

Elle observa ensuite un homme, plus vieux, qui semblait observer les alentours. Il prenait des notes sur un datapad, une caméra flottant autour de lui. Un artiste ? Peut-être, oui. Mais il ne dégageait pas l'impression émerveillée ou du moins intéressée qu'elle aurait pu sentir chez un peintre ou un sculpteur. Elle ne sentit que de la concentration, voir même de la résignation. Cet homme effectuait son travail sans joie. Il n'était pas artiste, mais architecte. Ou du moins, il travaillait dans le bâtiment.

 « Entre deux semaines et un mois ? Hmm... » fit Talya sans regarder l'informatrice.

Elle réfléchissait, tout en continuant d'observer et d'analyser ce qu'elle voyait. La Force lui permettait de ressentir absolument tout, ici, car personne ne semblait en mesure de contrer ses capacités. Et même si ça avait été le cas, elle était une Dame Sith. Personne ne pouvait lui résister éternellement. Elle était trop puissante pour cela.

Son regard s'attarda ensuite sur une pub pour un nouveau speeder. Que choisir ? Une gorgée de son verre ne l'aida pas plus à trouver la réponse. D'abord, savoir si elle voulait toutes les informations en une seule fois ou non. Cela semblait être la priorité, qui permettrait ensuite de décider du prix et du délai. Mais elle hésitait beaucoup. Il y avait une importante masse d'infos à récupérer, et par conséquent il faudrait du temps pour y parvenir. Après tout, ce ne serait pas quelque chose d'important, elle l'aurait fait elle-même. Mais elle préférait éviter de fourrer son nez là-dedans, histoire de pouvoir planifier plus facilement. Et elle n'avait pas spécialement le temps avec son travail.

Elle fit la moue en voyant trois hommes de la Sécurité de l'Alliance Galactique passer près d'eux. Ils ne prêtèrent aucune attention à la Sith, pas plus qu'aux autres clients du restaurant, mais leur présence lui faisait faire la grimace. Elle en voyait bien assez au tribunal, pas la peine en plus qu'ils soient constamment autour d'elle. Cela lui rappela qu'elle avait beaucoup de travail, et par conséquent un temps limité. Temps qui ne s'allègerait certainement pas dans les semaines à venir.

 « Va pour un mois. Si vous dépassez un peu, je ne vous en voudrais pas. » dit-elle avec un sourire.

Maintenant, le prix et le groupement.

 « Quant aux informations, toutes ensembles si possible. Ce sera plus facile pour moi, car avec mon travail je suis assez occupée. Mais vous le savez certainement. »

Légère allusion au fait que son interlocutrice devait certainement connaître quelques éléments de la vie de Talya.

 « Et pour le prix... disons un million maintenant, et un autre à la livraison. Comme ça, vous aurez quand même une récompense pour avoir tout de même tenté de m'obtenir ces informations. »

Il n'était guère dans la nature Sith d'être aussi généreux, mais Talya était pragmatique. Avec l'avance, son informatrice serait probablement plus motivée à réussir. Et puis, les informations étaient plutôt de haute importance, pas le genre qu'on pouvait trouver facilement sur l'Holonet via une recherche minable. Non, elle était consciente de la difficulté. Et avait donc envie de récompenser à sa juste valeur une telle mission.
Revenir en haut Aller en bas
Idess Lore
Courtier(e) de l'Ombre
Courtier(e) de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Allégeance: Neutre
Rang: 4
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Mar 15 Juil - 23:18

Idess garda le silence mais, contrairement à son habitude, elle ne contemplait pas la vie qui suivait son cours autour d'elle. Elle préférait observer son interlocutrice qui semblait plongée dans ses pensées tout en regardant ce qui se passait autour d'elles. A quelque part, elle avait la même manie que l'avocate: rien ne laisser au hasard. Ou peut-être était-ce une autre manie... Cela lui rappellait aussi Thane. La jeune femme frissonna avant de chasser une vague de douleur qu'elle ne connaissait que trop bien. Son comlink vibra à son poignet. Elle attrapa un datapad puis consulta les messages que Glyphe lui laissait.

Un soupir passa la barrière de ses lèvres. Elle savait désormais pourquoi l'agent qui logeait dans l'un de ses appartements et elle n'aimait pas cela. Les trahisons étaient rares mais il y avait toujours quelqu'un pour essayer. Le résultat était à la fois douloureux pour le traître et salvateur pour les autres, leur rappelant que le Courtier était exigeant mais leur permettait plus de libertés et leur donnait plus de moyens que quiconque. De plus, elle avait en stock de quoi leur créer, à tous, de graves problèmes. Revenant à son interlocutrice toujours silencieuse, Idess termina son verre et, lorsque les trois hommes de la sécurité de l'Alliance Galactique passèrent près d'elles, la courtière nota la moue de Talya et le visage des trois hommes. Simplement par réflexe... même si la moue de l'avocate était intéressante. En temps normal, elle aurait tenté de connaître les raisons expliquant une telle expression.

Mais là, Talya était une commanditaire. Idess avait enquêté superficiellement, suffisamment pour savoir si elle pouvait avoir un minimum confiance ou si elle se jettait tout droit dans un piège. Et même avec cette précaution, elle avait mis en place le protocole habituel quand elle était de sortie... Enfin, la conversation sembla reprendre. Idess consacra toute son attention à Talya malgré son comlink qui vibrait toujours. Glyphe semblait fébrile. Elle l'ignora.

« Je note. »

Un mois. Elle aurait largement le temps de trouver ce qu'on lui demandait. Et de faire soigneusement en sorte qu'on ne la repère pas et que l'on ne se pose pas de question à leur sujet. A la demande de tout rendre en groupé, elle se contenta d'acquiesser. A la fois parce qu'elle avait noté la demande et aussi parce que oui, elle savait que Talya était occupée. Sans quoi, elle ferait bien mal son travail. En revanche, concernant le tarif...

« Cela sera amplement suffisant. »

Si elle se doutait des motivations profondes pour expliquer une telle générosité, Idess n'en pipa mot. Elle comprenait. Talya n'était pas la seule, à vrai dire. De l'une de ses poches, elle sortit un petit disque de données non cryptées. Il n'y avait rien de dangereux, simplement le compte où l'argent devait être envoyé, une adresse de contact sur l'un des serveurs hyper sécurisés de Coruscant mais d'où il était impossible d'inflitrer le réseau... Bref, de quoi éviter une prochaine rencontre qui allait leur faire perdre du temps... Du moins avant celle qui allait être on ne pouvait plus nécessaire, pour le transfert des données. Doucement, Idess tendit une main ganté, paume vers le haut.

« Puis-je avoir le datapad, je vous prie? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Mer 16 Juil - 20:22

Talya donna la datacarte à son informatrice, tandis qu'elle-même enregistrait sur son propre datapad l'adresse de contact et les données du compte sur lequel il fallait effectuer le virement. La Sith ne tenta pas de regarder de plus près, elle n'en avait pas le temps. Elle voulait en finir, car malgré tout elle commençait à avoir un peu faim. Elle maugréa intérieurement de se laisser envahir par ce besoin : elle était Sith, et était donc capable de repousser sa faim pour un temps. Les habitudes de sa vie coruscanti n'aidaient pas, cependant, et elle faillit commander à manger finalement.

Faillit seulement. Car alors qu'elle allait agir, elle sentit un frisson lui parcourir la nuque. Cela pouvait signifier deux choses : un danger, ou qu'il y avait de la colère et de l'irritation dans l'air. Elle fronça les sourcils, remarqua le léger mouvement de tête de son interlocutrice. Elle ne voyait pas ses yeux, mais savait d'instinct qu'ils étaient dirigés par-dessus l'épaule de la Sith. Cette dernière reconnaissait parfaitement l'aura dans la Force qui émanait de l'individu. Une colère sourde l'envahit, comme lorsqu'Eilinel l'avait prévenu de son passage à l'appartement. Elle le laissa cependant approcher, tandis qu'il se plaçait de sorte à maintenir les deux femmes dans son ombre, provoquant un violent effet de contre-jour.

 « Bonsoir, mesdames. Talya ! Je ne m'attendais pas à vous trouver ici. Je suis passé chez vous, à vrai dire, et... »

La Sith se leva, faisant signe au Bothan de la suivre. Elle adressa une excuse à son informatrice, puis s'éloigna de quelques pas. Peu lui importait qu'on l'entende ou non. Elle aurait volontiers coupé la main ou rasé la fourrure de son collègue de travail si elle avait pu le faire sans risque.

 « Que me voulez-vous, Ervan ? » demanda-t-elle d'un ton brusque.

 « Eh bien, que vous acceptiez mon invitation bien sur ! Je ne sais pas si votre fille vous en a parlé, je tenais à vous inviter, donc, à un spectacle de danse twi'lek, demain soir. Nous sommes collègues de travail, pourquoi ne pourrions-nous pas être amis ? On bosse dans un cabinet où il y a si peu de gens, il serait dommage d'être adversaires plutôt qu'autre chose ! »

 « Autre chose ? Plus qu'ami, c'est bien ça votre idée ? Je vous ai tapé dans l’œil, c'est ça ? »

Talya sentit venir la réponse avant même qu'elle ne vienne, ce qui la fit bouillir davantage encore. Elle se sentait sur le point de craquer.

 « Eh bien, j'admets que pour une personne ayant atteint la cinquantaine, vous êtes encore très belle, à mes yeux. Et vous dégagez un charme absolument fascinant. »

Le coup partit tout seul, poussé par un instinct empli de colère. Le Bothan se retrouva à terre, la joue profondément marquée par la gifle que venait de lui asséner la Sith. Talya ne prêta pas attention aux regards ahuris des passants, et s'approcha de son collègue. Elle pointa le doigt sur son visage, exprimant tout son mécontentement dans ces mots :

 « J'espère que le message est bien passé cette fois. Je ne vous apprécie pas, Ervan, et je doute que ça change un jour. Ne me faites plus jamais un coup comme ça. »

Talya revint auprès de son informatrice, encore en colère mais toutefois bien plus apte à terminer la transaction. Elle s'assit à place, termina son verre, et leva le regard sur la femme qui allait lui obtenir ses infos. Elle haussa les épaules comme pour signifier que ce n'était rien de bien important.

 « Désolée pour la perte de temps. Achevons donc notre affaire, sinon je vais casser quelque chose de colère. » déclara-t-elle d'un ton qui se voulait celui de l'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Idess Lore
Courtier(e) de l'Ombre
Courtier(e) de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Allégeance: Neutre
Rang: 4
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Jeu 17 Juil - 19:06

Elles avaient presque terminé. Idess allait pouvoir enfin se retrouver en compagnie de ce qu'elle préférait: ses ordinateurs. Enfin, cela allait prendre plus de temps puisqu'il fallait qu'elle rejoigne une navette et fasse quelques détours avant d'atteindre son vaisseau. Mais voilà, "on" en décida autrement. En la personne, fort désagréable, d'un Bothan dont elle perçu la présence avant même de le voir de pied en cap. Son expression retrouva une stricte neutralité, son sourire se fit froid tandis que le représentant de la gente masculine s'immisça dans leur apparté... Un manque de politesse qu'Idess ne tolérait que peu. D'autant plus que désormais, elle allait devoir le faire surveiller et le cas échéant, trouver un moyen de l'éléminer. Elle ne le salua même pas et de toute manière, n'en aurait même pas eut l'occasion: Talya le coupa au beau milieu de sa phrase et l'entraîna ailleurs, un peu plus loin.

Plus par réflexe que par curiosité pure, Idess écouta l'échange que d'une oreille. Elle nota le nom du Bothan, sa profession aussi... et son attirance pour Talya. Peu à peu, le sourire glacial de l'Hapienne prit une nuance prudemment amusée. Le fameux Ervan s'enlisait plus qu'autre chose et quand il osa dire que pour son âge, Talya était encore belle... Il ne fallait pas être devin pour connaître la suite. Une gifle magnifiquement bien exécutée, qui envoya le Bothan au sol. Voilà qui était étrange, piquant la curiosité de la Courtière qui se garda bien de faire le moindre commentaire.

Elle était toujours silencieuse quand Talya revint s'asseoir mais son regard était braqué sur le Bothan qui se relevait et dont les prunelles luisaient d'un éclat qu'elle ne connaissait que trop bien: une humiliation brûlante suivie d'une haine toute aussi dévastatrice. Elle le contempla s'éloigner, ignorant les mots de Talya et ce ne fut que lorsqu'il fut partit, que Idess revint à Talya.

« Achevons-la oui... Mais permettez-moi une suggestion. »

Sans attendre une quelconque approbation, elle murmura suffisamment bas pour que seule Talya puiss entendre.

« Je ne sais pas ce que vous préparez réellement. Cependant, il va vous falloir vous occuper de lui si vous ne voulez pas qu'il se penche trop près sur vos projets... »

*Et les miens* pensa-t-elle. De nouveau, elle tendit la main, attendant que Talya lui confie la datacarte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Sam 19 Juil - 13:31

Toujours furieuse, mais néanmoins bien plus détendue qu'auparavant, la Sith prit note de la suggestion de l'autre femme. Oh ça, oui, elle allait le surveiller. Peut-être même qu'elle allait l'écarter, si jamais le besoin s'en faisait sentir. Mais en ce qui concernait son projet, il n'y avait aucun risque. Elle ne travaillait dessus que lorsqu'elle était à son appartement, si bien que personne en dehors de son apprentie et de son droïde ne pouvait savoir ce qu'elle mijotait. Et de toute manière, même s'il essayait, elle se ferait un plaisir de l'écarter définitivement de l'équation. Il était gênant depuis bien trop longtemps à son goût.

Ca avait commencé un an auparavant, lorsqu'il était arrivé, fraîchement diplômé et prêt à l'emploi. Contrairement à Talya, son diplôme était réel, et il savait beaucoup de choses sur le métier d'avocat. S'il avait été utile en permettant à la Sith de travailler de manière plus efficace – en triant les affaires par ordre d'importance notamment, ce qu'elle avait toujours eu du mal à faire – il n'était désormais plus qu'un boulet.

Elle avisa la main tendue de l'informatrice. Reprenant la datacarte, Talya la lui plaça, et celle-ci disparut rapidement de sa vue. Au moins, tout était fait désormais. Il ne lui restait plus qu'à attendre le retour de la datacarte et des informations. En un mois, elle allait avoir le temps de peaufiner davantage son projet. Les grandes questions restaient les suivantes : à qui demander, et quels rôles attribuer ? Elle n'allait pas pouvoir utiliser toute une armée, seulement un petit groupe qui allait s'infiltrer afin de causer des dégâts de l'intérieur. Ce qui serait probablement mieux ainsi. D'autres Sith seraient certainement nécessaire, mais pas que. Un ou deux non utilisateur de la Force serait bien également.

Mais comme ce n'était pas prêt de se réaliser, elle opta pour une autre solution : cesser d'y penser pour le moment. Elle commençait d'ailleurs à avoir vraiment faim, et réfléchir dans ces conditions était difficile.

 « En avons-nous terminé ? A moins que vous n'ayez quelque chose à me dire ou à me demander également. Je peux peut-être vous obtenir quelque chose, en plus de la récompense promise. »

Elle n'avait pas osé le proposer à la base, de peur qu'elle se retrouve coincée par sa promesse. Ainsi, en proposant de cette manière, elle pouvait refuser si cela était hors de sa portée. Ou tout simplement si cela ne servait pas ses propres objectifs. Elle en doutait un peu, à vrai dire. Si son informatrice s'était bien renseignée à son sujet, elle saurait qu'elle pouvait elle aussi obtenir des informations. Si elle s'était très bien renseignée – ce qui était à la limite de la menace – elle saurait que Talya cachait bien plus qu'une simple avocate. Mais seules trois personnes savaient pour cela dans toute la galaxie, si bien qu'en rajouter une serait... dangereux.

Pour ladite personne, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Idess Lore
Courtier(e) de l'Ombre
Courtier(e) de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 26
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Allégeance: Neutre
Rang: 4
Niveau de combattant: 3

MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   Lun 11 Aoû - 22:33

Idess ne disait mot. La main tendue, elle eut à peine un sourire quand son interlocutrice déposa la datacarte dans sa paume. Ses doigts se fermèrent sur le précieux objet qui ne tarda pas à disparaître dans l'une des nombreuses poches de sa tenue. Désormais, les choses étaient lancées: il ne fallait pas qu'elle tarde à consulter la liste des informations désirées avant de décider si oui ou non, elle allait le faire. Certes, elle avait promis à son interlocutrice qu'elle aurait ce qu'elle voulait. Néanmoins, si Idess estimait que toute cette affaire mettait en danger sa propre organisation... Elle pouvait toujours remettre en question son engagement. Ce qui était fort peu probable aux vus des démêlés qu'elle avait eut avec l'ancien président de l'Alliance Galactique. Sa rancune était suffisamment tenace pour qu'elle n'ait pas oublié. Elle retint un soupir tandis que son esprit se mettait en branle. Qui allait-elle devoir faire agir pour obtenir ce qui allait lui être demandé? Il fallait encore que cela ne mette pas en question les autres missions.

La voix de Talya la ramena à la réalité. Elle papillonna des paupières quelques instants puis sourit pour répondre.

« Oui, j'ai tout ce qu'il me faut. Si j'ai des précisions à vous demander, je... vous transmettrai mes interrogations. Et je prends note de votre... "proposition". »

Intérieurement, Idess se promit de ne pas abuser et d'user de cette "faveur" avec sagesse. A vrai dire, Talya n'était pas la première à lui proposer une telle chose et à chaque fois, Idess économisait cela avec parcimonie. Un sourire léger et convenu plus tard et l'Hapienne se leva avant de saluer celle qui était devenue sa cliente. De son pas lourd et modifié, la jeune femme s'éloigna pesamment et, un clignement de paupières après, elle disparaissait dans la foule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les affaires, toujours les affaires... [PV Talya + Idess] TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les affaires sont les affaires [ Gaspard ]
» Les affaires sont les affaires [Cléophas]
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars - L'Aube du Crépuscule :: SECTEUR II - CARTE GALACTIQUE :: Mondes de l'Alliance Galactique :: Coruscant-
Sauter vers: